Post has published by wolfie24

Ce sujet a 7 réponses, 5 participants et a été mis à jour par  mongotmery, il y a 1 an et 11 mois.

8 sujets de 1 à 8 (sur un total de 8)
  • Participant
    Posts596
    Member since: 17 janvier 2014

    Suite a la demande général je monte mes différant article sur la marine Francaise

    Situation De la marine française dans les année 1920


    Desservie par les ” très mauvais” cuirassé de 23 000 T des classe Courbet et Bretagne , la production de 2 cuirassé “neuf ” sera offerte par le traité a notre marine !

    Mais le budget n’est pas aux rendez-vous dans les année 20 , la France autrefois renommé pour ces croiseur-lourd ne construira que 5 croiseur lourds et 3 léger , a l’armement et aux blindage quelconque voire médiocre ; l’allure elle-même est démodé et trahis leur conception des année 1910

    la classe Dugay-trouin

    Rare est une classe de navire qui peut affirmé qu’elle a inspiré 3 autre classe
    En effet la classe Dugay-trouin a inspiré la classe Duquesne , Suffren et Jeanne d’arc !
    http://img7.hostingpics.net/pics/212921Duguay_Trouin_1.jpg

    Appartenant avec la classe Chacal aux premier navire construit après la première guerre mondiale , ces navires ce voulaient rustique !

    Rustique il le seront ! Car conçue pour être basé dans les colonies et ainsi garantir les chemin de communication avec la métropole !

    Pour défendre la marine française , la Royal Navy affichait cette philosophie , un navire économique et rustique , endurant et bien armée

    Déplacement :7 240 t. standard
    Blindage néant , tôle 20 mm
    Armement : 8 pièces de 155, 4 pièces de 76 mm,
    Vitesse maximale 33 noeuds

    Les croiseurs lourd
    La classe Duquesne , construite a 2 exemplaire , bien que classé comme croiseurs lourd , il n’ avait aucun blindage excepté sur les tourelles et avec un armement de croiseur léger !

    Ont peut affirmé que ces navire dérive de la classe de croisseur léger Duguay Trouin , surnommé les croiseurs en “fer blanc ”

    http://i44.servimg.com/u/f44/17/14/92/25/duques10.jpg
    Déplacement 10 000 t. standard -12 200 t. Pleine Charge
    Blindage : néant , coque construite uniformément en tôle épaisse de 2,5 cm
    Vitesse maximale 33,7 noeuds
    Tout deux survivront a la guerre et intégreront la Marine Française Libre 😉
    Navire franchement médiocre , un projet de transformation en Porte-avion fleurira pendant leurs refonte aux état-unis en 1943 , il ne participeront qu’en qualité de navire de resserve dans les forces de débarquement , car insuffisamment blindé

    La classe Suffren , aux nombre de 4 , ces croiseur pouvait légitiment appartenir a la catégorie croiseurs lourd , malgré le fait que ces dérives encore du Duguay Trouin !
    http://clausuchronia.files.wordpress.com/2012/08/ca-suffren-1936.jpg
    Déplacement 9940 t. standard
    Blindage : Ceinture 65 mm,
    Armement 8 pièces de 203, 8 pièces de 90 mm
    Vitesse maximale 31 noeuds

    Les année 30
    les années 30 verront la monté en puissance de la régia-marina qui a entièrement modernisé ces vieux Les cuirassé et construit une puissante flotte de croiseur lourd

    Notre marine répliquera par la construction d’une excellente flotte de “super-destroyer ” véritable croiseur miniature capable de faire du 40 noeud

    Les contre-torpilleur
    Si les Contre-torpilleur français faisaient du 3000-4000 tonnes

    ils étaient plus gros que n’importe quel destroyer du monde , les contre-torpilleur en service dans la France libre seront d’ailleurs reclassés comme “croiseur léger ” par l’us-navy.

    Ces Contre-Torpilleur sont des adversaires de taille pour les croiseur italien ,mais il sont trop faiblement armée pour espéré avoir un réel impact , leur développement prendront une ampleur tellement considérable que la différence entre les 2 éclaireurs de la classe Mogador et le croiseur léger l’Emile Bertin est sujet a controverse

    En effet , dépassant les 3000 tonnes et flirtant avec les 4000 ont peut difficilement les comparé avec les destroyer .Il sont conçue pour servir d’escorteur et d’éclaireur aux 2 croiseur de bataille français
    http://img4.hostingpics.net/pics/531494CTVolta.jpg
    Le mogador sera avec ces 4 tourelle double un véritable croiseur léger ,pouvaient largement affronté les “navigatori ” de l’Italie

    Après ces quelques “hybrides ” la marine abandonnera ces idées “baroque ” et reviendra a la raison avec ces 6 excellent croiseur de la classe La Galissonnière , pouvant largement affronté les Croiseur Italien

    Le chacal
    http://img11.hostingpics.net/pics/569504CTChacal2.jpg

    Premier contre torpilleur construit après la première guerre mondiale , d’un déplacement et armement aux gros Destroyer japonais et américain !

    il se distingue des autres navire par ces 3 cheminé et sont artillerie plus légère , il sera question avant la guerre de le transformer en destroyer “anti-aérien” par l’adjonction de canon de 100 mn en tourelle double

    Déplacement 2 126 t. standard
    Vitesse maximale 35 noeuds
    Armement 5 pièces de 130, 2 de 75 mm


    Classe Vauquelin et Aigle

    Premier des “tueur de corsaire ” ce navire ce distingue par 4 chemin et une artillerie plus lourde !
    La standardisation du monstrueux canon de 138
    http://img4.hostingpics.net/pics/389175CTAlbatrosclasseAigle.jpg
    Déplacement 2 436 t. standard -3 200 t. Pleine Charge
    Armement 5 pièces de 138 mm (5×1), 4 de 37 mm (2×2)
    Vitesse maximale : 36 nd
    Classe le Fantasque
    une anecdote raconte que certain des adjectifs choisis pour désigné ces navires concorderont avec des noms de Bordel 😛
    https://clausuchronia.files.wordpress.com/2013/05/ct-le-fantasque-1937.jpg

    Déplacement 2 440 t. standard
    Armement 5 pièces de 140 mm (5×1), 4 de 37 mm (2×2)
    vitesse : 45 nd

    Les navire modernisé aux us , seront reclassé comme “croisseur léger ”
    http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/f/fc/Le_Fantasque_%28Croiseur_l%C3%A9ger%29_%282%29.tif/lossy-page1-220px-Le_Fantasque_%28Croiseur_l%C3%A9ger%29_%282%29.tif.jpg
    http://www.netmarine.net/bat/patrouil/malin/ancien02.jpg

    Les mogador , éclaireur d’escadre

    Version agrandie du Le fantasque , ces navire construit aux nombre de 2 , ont été conçue pour servir d’escorte aux cuirassé Dunkerke !

    La principale différence réside dans l’installation de tourelle double et d’une autonomie accrue
    https://clausuchronia.files.wordpress.com/2013/03/ct-volta.jpg
    Déplacement 2 884 t. standard –
    Armement 8 pièces de 138, 4 de 37 mm
    Vitesse maximale 39 noeuds

    Les croiseurs des année 30

    la france lancera 7 autre croisseur pour completté les 7 autre croisseur des année 20 , vous pourrez aux passage salué les compétance burreaucratique de notre marine

    L’émille Bertin
    Dans la continuation des ‘contre-torpilleur , ce croiseur est le plus rapide du monde affichant 39 nd et aucun blindage

    Comme avec le Dugay-trouin les plans seront retravaillés pour donné les croiseur suivant

    Les 6 Croisseur léger “la gallisonnière ”

    Aux Millieux-fin des année 30 , la marine constate qu’elle ne dispose pas de navire susceptible d’affronté autre-chose que des navires italien , la France étant présente sur 2 mer , il luis faut une flotte atlantique et méditerranéenne 😉
    http://www.netmarine.net/bat/fregates/gleygues/anciencroiseur.jpg
    Elle lance donc la série des La Galissonnière, une série d’excellent croiseurs léger , lourdement blindé , mais relativement lent
    http://www.meretmarine.com/objets/500/23047.jpg

    Déplacement 7 600 t. standard
    Vitesse maximale 31 noeuds
    Blindage 120 mm ceinture, 50 mm pont, 130 mm tourelles
    Armement 9 pièces de 152 mm (3×3), 8 pièces de 90 mm (4×2 )
    Vitesse maximale 31 noeuds

    Les cuirassé

    http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/9/9a/Strasbourg-1.jpg
    La construction de 2 cuirassé rapide est légalisé par le traité de Washinghton , il le seront pour contrebalancer les 3 Cuirassé de poche allemand !

    les dunkerque sont le fruit d’une longue réflexion

    Aux départ il devait être une classe de 3 croiseur-cuirassé , jaugeant a peine 17500 Tw , mais la faiblesse de nos cuirassé de 23 000 Tw et le cota de tonnage Washington ont rendu impossible leurs construction

    Finalement suite a l’apparition des “cuirassé de poche ” il a été décidé la construction de 2 unité de 26 000 tonnes , ce qui nous autoriserait a construire les 2 Richelieu !

    Comme l’ensemble de notre flotte ces excellents navire sont trop léger ou trop lourd pour affronté des flotte “plus conventionnel ”

    Si le Dunkerque peut affronter sans problème les croiseurs italiens ou cuirassé de poche allemand , il ne fait que joué a armes égales avec les croiseur de bataille de la Kriegmarine

    Les 2 Dunkerque n’avaient pas grande valeur contre des cuirassés de 35 000 W , leur blindage était conçue pour résisté aux obus de 280 mn et non a ceux de 355 , 380 ou 406 de des cuirassé !
    http://www.histoiredumonde.net/images/20_eme_siecle/bateaux/dunkerque/dunkerque.gif

    Il était par contre des adversaire parfait pour les excellent croiseur de bataille de la classe Scharnhorst

    Mais finalement ces navire sont trop similaire dans leur compromis pour que l’un ou l’autre trouve une quelconque avantage

    La classe Richelieu ne sera qu’une ultime modification du Dunkerque , sans grande innovation en dehors d’un armement plus lourd et d’une protection rentrant dans la norme des marine étrangère !

    Porte-hydravion

    la France fabriquera Commandant Teste a la fin des année 20 , navire relativement polyvalent qui pouvait servir de Navire-ravitailleur , Navire-atelier et Navire-hopital
    http://maq2g.pagesperso-orange.fr/images/Teste%20web%201.JPG

    Déplacement 10 000 t. standard -11 500 t. Pleine Charge
    Dimensions 167 m long, 27 m large, 6,93 m de tirant d’eau
    Vitesse maximale 20,5 noeuds
    Blindage Ceinture 50 mm, pont machines 30 mm.
    Armement 26 avions, 12 pièces de 100 mm, 8 de 37, 12 de 13.2 mm AA
    aviation : 26 hydravion

    un projet de Porte Avion

    http://i51.servimg.com/u/f51/11/11/87/84/joffre10.jpg

    Afint de répondre a la fabrication de porte-avion par les grande nation Européenne , la France lance la fabrication de deux porte avion de 20 000 tonnes

    Ces Porte-Avions ce distinguaient de ces contemporains par sont pont d’envol déporté sur tribord , il devait en outre embarqué le nouveaux bombardier en piqué Loire-nieuport et le chasseur dewoitine D790, version navale du D520


    Caracteristique

    Déplacement: 20 000 tonnes
    Longueur: 236 m
    Maitre beau: 24,5 m
    Tirant d’eau: 6,5 m

    Propulsion: turbine vapeur de 125 000 ch
    Vitesse: 33 noeuds
    Rayon d’action: 7 000 nautiques à 20 nœuds

    Armement:
    8× canons de 130 mm
    8× canon anti-aériens de 37 mm
    24× mitrailleuses de 13.2 mm

    Blindage
    105 mm d’épaisseur pour la ceinture, un pont blindé de 40 à 70 mm

    Appareils: 40
    15x Dewoitine D.790
    25x Breguet Br.810

    Equipage: 1 251 marins
    Aviation embarqué
    Chasseuse dewoitine
    https://scontent-a-cdg.xx.fbcdn.net/hphotos-xfp1/t1.0-9/p370x247/10395196_10201335314063673_90098510083177996_n.jpg
    Avion de reconnaissance/bombardement/torpillage Bréguet Br700
    https://scontent-b-cdg.xx.fbcdn.net/hphotos-xpf1/t1.0-9/p235x350/10300214_10201335279462808_547324768448591577_n.jpg
    bombardier en piqué Loire-nieuport
    http://www.histoiredumonde.net/images/20_eme_siecle/avions/ln40/des.gif
    Les projet avorté
    A la suite de la première mondiale , la France est dans une situation très particulière , elle est en situation de rattrapage industrielle
    Suite a la construction de 5 cuirassé médiocre ,la France ce rattrapera avec les classes Lyon et Normandie qui rentreront en service aux début des année 20

    Contrairement aux colosse en construction a l’étranger , ces navires sont très raisonnable , il sont “optimisé ” , la France soufrant d’une faiblesse de taille , des bassins de construction de 170 m de longueur , interdisant la fabrication de cuirassé de plus de 25000 tonnes .
    http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/2/2e/Normandie_Brassey%27s.png

    Le projet A7 a été adopté pour corriger les erreur de la classe Bretagne , la agrandie de douze mètres déplaçant 25000 tonnes et armés de 12 canons de 340mm en trois tourelles quadruples tandis que l’armement secondaire se composait de 18 canons de 138mm en casemates.

    Cinq navires furent commandés pour aux début 1913 , mais leur construction est perturbée par le déclenchement de la première guerre mondiale .La construction des Normandie est donc jugée non prioritaire et les coques sont lancés sans grande cérémonie pour libérer les cales . Ces navire seront cannibalisé aux cour de la guerre affin d’entretenir la classe Provence
    Après l’armistice leur achèvement est sérieusement étudié avec l’amélioration de la protection, une nouvelle artillerie principale , suppression des tubes lance-torpilles, installation d’une conduite de tir sur mat tripode, allongement de la coque pour porter la vitesse à 26 nœuds au lieu de 21 mais ; mais des difficulté budgétaire ralentisse les travaux.

    Ces navires seront terminé a plus de 60 % en 1922
    La Classe Lyons

    http://img10.hostingpics.net/pics/852638Lyon.jpg

    Le 2 février 1914, le Conseil Supérieur de la Marine sélectionna un projet armé de 16 canons de 340mm en quatre tourelles quadruples et un armement secondaire composé de 24 canons de 138mm. ces projet ne dépasseront pas le stade du projet , toute étude de cuirassé étant abandonné en 1914

    Aucun de ces navire ne seront pas terminé avant la conférence de Washington et la france sera obliger de détruire ces navires

    Il est honnête d’affirmé que la France était dans la capacité de terminé 2 cuirassé avant la conférence de Washington


    Le traité de Washington

    il ne sera légalement alloué a la flotte française que le même tonnage que l’Italie , mais devant la vétusté des cuirassé français , il sera permis la construction de 2 unités “neuve ” dans les 10 ans qui suivront

    Devant ce fait , l’Italie exploitera aux maximum les termes du traité et lancera une très profonde modification de ces déjà excellent cuirassé !

    La France qui était venus sans rien a défendre sera la première perdante , les cuirassé en construction devront être détruit !


    Trois choix s’ouvre a la France

    Les ingénieur de la marine étudie les conséquence de la signature de ce traité et soumette 3 choix possible

    La solution la plus pertinente : modifié et construire 2 cuirassé de la classe Lyons
    La solution économique : Terminé la construction de 2 cuirassé de la classe Normandie
    La solution encore plus économique : ne pas construire de cuirassé et attendre

    La marine optera pour la solution n°3

  • Participant
    Posts2925
    Member since: 26 février 2013

    Et bien merci beaucoup. C’est plus simple d’avoir un aperçu de la marine française d’avant guerre de cette façon. Je te remercie encore une fois pour ces dossiers et ces présentations de navires que je ne connaissais pas.

    Omnia Sunt Comunia

    Je suis anarchiste au point de traversé dans les clous pour ne point avoir de soucis avec la maréchaussée.

  • Participant
    Posts596
    Member since: 17 janvier 2014

    les premier avisos français ( classe Arras ) était de petit cargo ( caboteur ) équipé de deux tourelle de 138 mn !
    http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/8678/arras.jpg
    Construit a plus de 30 exemplaire ces aviso auront une grande carrière et il participeront avec efficacité a la bataille de Dunkerque , 2 d’entre participeront a la bataille de Co Chang

    Par la suite , les aviso muteront en véritable ” Navire de présence coloniale ” ce que sera Les Aviso-coloniaux , canonnière de haute-mer mais pouvant remonté les grand fleuve

    Ont pourrait résumé cela comme un substitue économique aux croiseur , rendu inutile par une prétendue alliance avec la Grande Bretagne

    http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/b/b1/Aviso-colonial-1.jpg

    la coque était celle d”un destroyer mais l’armement était réduit a 3 canon de 138 mn

    Il serviron jusqu’en 1954 comme escorteur
    http://www.histoiredumonde.net/IMG/vignettegsavorgnandebrazza-aviso2641-2.jpg

    les avisos-drageur de mines classe Eland et chamois
    lancés en 1938-40 et achevés en 1939-41 , ces navire de 600 tonne ce caractérisait par leur étrave sans gaillard et leur pont “flush deck ”
    http://clausuchronia.files.wordpress.com/2013/09/classe-elan.gif

    Plus visible sur une photo
    http://clausuchronia.files.wordpress.com/2013/09/aviso-la-batailleuse.jpg

    Déplacement 630 t. standard -895 t. Pleine Charge
    Vitesse maximale 20 noeuds
    Armement 2 pièces de 100, 8 mitrailleuses de 13.2 mm AA, 8 grenades, 2 mortiers

    classe chamois , classe élan modifié avec un gaillard pour permettre les opération océanique
    http://clausuchronia.files.wordpress.com/2013/09/classe-chamois.gif

  • Participant
    Posts596
    Member since: 17 janvier 2014

    Navire franchement aux performance militaire médiocre , un projet de transformation en Porte-avion fleurira pendant leurs refonte aux état-unis en 1943 , il ne participeront qu’en qualité de navire de resserve dans les forces de débarquement , car insuffisamment blindé :unsure: :cheer:

    finalement un projet français était aussi en cour

    <img class="gdbbx-bbcode-image" />https://fbcdn-sphotos-h-a.akamaihd.net/hphotos-ak-xpf1/t1.0-9/10448768_10201414148594487_2438511185103900583_n.jpg[/img]

  • Participant
    Posts893
    Member since: 24 février 2015

    J’en conclus que la marine francaise, comme le reste de l’armee etait tres insuffisamment preparee a la guerre… C’est deplorable. Un manque de credits et de nouveaux plans plus la volonte de pacifisme passif auront tout compromis.
    Et pourtant:”Qui veut la paix prepare la guerre” et “La meilleure defense, c’est l’attaque”…

  • Modérateur
    Posts8432
    Member since: 14 mai 2013

    La marine française aura quand même produit de nombreux concepts qu’i aurait été intéressant de voir fonctionner dans des combats, par exemple les avisos ou les cuirassés Richelieu contre le Scharnorst.
    Parce que par exemple, le concept de contre-torpilleur lourd a fait ses preuves contre les navires anglais dans les eaux calmes du Levant

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

  • Participant
    Posts63
    Member since: 8 mars 2017

    Alors là je m’inscris en faux !!!! La Royale était le corps le mieux préparé à la guerre avec du bon matériel et des équipages compétents.
    Le traité de Washington fut une humiliation pour la Royale car il nous mettait à la parité avec les italiens alors que nous avions eu toujours une marine supérieure à la nôtre. l nous autorisait 5 cuirassés de 35000t.

    Les 2 premiers cuirassés, pour des raisons de budget et de délai (il fallait des navires capables de contrer les cuirassés de poche allemands, c’est pour cela qu’il ont toute leur artillerie principale devant dite de chasse ) la classe Dunkerque, étaient plus petits mais étaient comptabilisés comme des 35000t. Les 3 suivants, la classe Richelieu devait être des 35000t. Si cela vous plait je pourrais fouiller dans mes archives pour vous narrer l’évasion du Richelieu et du Jean-Bart. en Juin 40. Les travaux du 3éme, le Clémenceau était à 10% d’achèvement. Notre Flotte, avec 12 ans de moyenne d’âge était la plus récente du monde. A vous lire, cela donne vraiment l’impression que nos ingénieurs et nos chantiers navals étaient les plus mauvais.

  • Modérateur
    Posts8432
    Member since: 14 mai 2013

    Avis de modération:

    @Martial
    J’ai réuni les deux messages en un, pour rajouter une réponse après un de ses messages, il faut utiliser la fonction “Editer” plutôt que double poster.

    Pour la modération,

    mongotmery

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

8 sujets de 1 à 8 (sur un total de 8)

You must be logged in to reply to this topic.

A password will be emailed to you.