Post has published by lucdelgames

Ce sujet a 8 réponses, 7 participants et a été mis à jour par  Saganami, il y a 6 ans et 1 mois.

9 sujets de 1 à 9 (sur un total de 9)
  • Participant
    Posts1392
    Member since: 12 avril 2012

    j’espère que cela n’a pas été encore fait^^

    Bon Bref:

    En guerre, certains pays sont alliés, ils deviennent donc amis pour détruire leur(s) ennemi(s).
    Mais après la guerre,continueront ils à s’entraider ou alors retourner chacun de leur côté?

    quel est votre avis et si possible, donnez des exemples 😉

  • Participant
    Posts3
    Member since: 7 septembre 2012

    Tout dépend de l’époque et de la situation socio-économique. Ragardé bien l’Angleterre et la France qui ont toujour été de vils enemies. À l’arrivé de la 1ère Guerre mondiale, les deux ont vue la menace qu’étaient l’Allemagne et l’Autriche-Hongrie. elles se sont donc alliées par la même occasion et sont devenue d’excellentes partenaires commerciaux.

    Je répète mon point, tout dépend de l’époque et de la situation socio-économique: À vous !

    Sam Rooke

  • Participant
    Posts3524
    Member since: 12 avril 2012

    Je vois que tu parles de lien diplomatique entre nation. A cela je répondrait oui et non, avec à l’appuis les exemples suivants :

    Lors de la troisième croisade (ou la seconde je ne sais plus) La France dirigée par Phillipe le Bel fait une Alliance de convenance avec l’Angleterre de Richard Coeur de Lion afin de comabttre les armées Sarrazines de Saladin. Dés que ces dernier seront rentré, ils reprendront leurs conflits comme si rien ne s’était passé.

    Evidement, je citerait la première guerre mondiale qui vit l’Alliance de la France et les Royaume Unis alors que ces deux nations n’avaient jamais cessées d’être hostiles auparavent. Cette alliance fut réitérée et enrichie lors de la seconde guerre Mondiale. Encore aujourd’hui on parle de projet de défense commnue avec nos voisins d’Outre Manche.

    Evidement ces exemples sont peut être non comparable car on parle de sociétée completement différente. Le système féodal du moyen âge n’a rien à voir avec les démochraties que nous somment devenues au XX ième siècle et leurs but sont différent (le système féodal est au main d’une élite guerière quand la démochratie aspire généralement à la paix)

  • Participant
    Posts804
    Member since: 12 avril 2012

    L’objectif de tout Etat qui se respecte est de prospérer à travers les siècles. On ne peut pas vraiment parler ni d'”amis”, ni même d'”ennemis”. On peut en revanche parler de “partenaires” qui permettront à la dites nation de remplir son objectif durant un certain temps, c’est à dire prospérer.

    Pour reprendre l’exemple de Saganami, il y a au Moyen-Age une entité qui est l’Eglise, cette entité est intouchable. Donc Philippe et Richard se bastonne pour savoir qui est le “vrai” roi de France (normal j’ai envie de dire). Mais là l’Eglise intervient est lance la croisade. On ne dit pas non à l’Eglise. Bref, les deux participent et deviennent partenaires car l’objectif est de reprendre la Terre Sainte, hors à deux c’est plus facile. ^^

    Tout dépend des objectifs en fait.

    Rome par le passé avait besoin d’alliés en Italie pour asseoir sa position. Carthage avait besoin d’asseoir sa position sur le commerce maritime en méditerranée. Les deux signent un traité, Carthage cesse ses attaques contre les alliés italien de Rome (pour que ces derniers se jettent dans les bras de Rome afin de bénéficier de sa protection) et Rome garantie à Carthage l’exclusivité commerciale sur la méditerranée. Les deux sont devenus partenaires car ils avaient des intérêts communs.
    Mais ensuite, leurs intérêts ont changés, ce qui a conduit aux guerres puniques.

    Pour moi, quand des Etats sont alliés ou amis, c’est que leurs intérêts vont dans le même sens : Appelle d’une entité supérieure (Ex : L’Eglise avec les croisades), intérêts économiques (Ex: l’UE plus récemment), peur d’une nouvelle puissance montante (Ex : France et Angleterre pour la WWI), ect.

  • Participant
    Posts257
    Member since: 8 juillet 2012

    Les Deux guerres mondiales ont au bout du compte mené à une notable “amitié franco-allemande” qui fit de deux ennemis de toujours, des amis de longues dates.

  • Participant
    Posts804
    Member since: 12 avril 2012

    Ce n’est pas tant la guerre qui les a rapproché ^^
    L’Allemagne qui après la crise de 29 était devenue la plus grande puissance industrielle d’Europe n’a plus rien! Tout est détruit.
    La France est un peu dans le même cas d’ailleurs. Pire que tout! En plus de cette situtation de crise économique, on a le bloc Est et le bloc Ouest qui se mettent en place. Pour éviter d’avoir un monde bipolaire les européens créent la CECA (naissance d’un troisième pôle) qui regroupe les 6 pays “fondateurs”. C’est donc aussi la naissance du duo de choc franco-allemand.

    Ce n’est pas la guerre qui les a rapproché, c’est simplement des intérêts économique (reconstruire l’industrie, et cesser de se faire concurrence) ainsi que des intérêts politique (sauvegarder la paix et créer un 3° pôle de puissance).

  • Participant
    Posts177
    Member since: 19 avril 2012

    il ya auusi a la fin de la seconde guerre mondiale les USA et L’URSS etaient allies et puis leurs relations se sont degrades jusqu’a qu’on arrive vers la guerre froide

  • Participant
    Posts2724
    Member since: 12 avril 2012

    Les relations entre L’URSS et le reste des Alliés ne se sont pas dégradées. C’étaient une réunion d’intérêts communs : battre Hitler, et elle a durée jusqu’à trois secondes après la fin de la guerre, quand plus aucun n’avaient d’intérêt dans cette alliance.

  • Participant
    Posts3524
    Member since: 12 avril 2012

    Exact, pour appuyer l’affirmation de Rémicas, allez consulter l’opération unthinkable. Ca vaut son pesant de cacahouette 😀

9 sujets de 1 à 9 (sur un total de 9)

You must be logged in to reply to this topic.

A password will be emailed to you.