Post has published by Olivier

Ce sujet a 162 réponses, 44 participants et a été mis à jour par  mongotmery, il y a 1 an et 2 mois.

  • Participant
    Posts601
    Member since: 14 juin 2012

    Comme l’a dit cuirassier dans l’un de ses posts sur la guerre russo-géorgienne de 2008, la réalité du terrain est une chose, mais l’information en est une autre, puisqu’elle dépend des a-priori de la population et de journalismes voulait faire plaisir à leurs lecteurs et souvent manipulés.
    Je pense donc qu’il est important de faire un sujet sur lequel, d’une part, on peut se mettre au courant de l’histoire qui est en train de s’écrire, et d’autre part, de s’instruire plus de la réalité des choses que des journaux qui souvent détournent la réalité sur le sujet “La guerre de Syrie & le dénouement du printemps arabe”
    Je commence donc par celles-ci:
    1_le journaliste Gilles Jacquier, de France 2, mort il y a quelques mois par un obus en Syrie aurait en fait été tué par les rebelles
    2_La révolution égyptienne a, comme on le sait, débouchée sur l’élection des Frères Musulmans. Ces frères musulmans avaient promis de choisir parmi leurs ministres des membres d’autres parties, alors qu’en réalité seuls des ministres dudit parti et des anciens de l’ère Moubarak ont été choisis

  • Participant
    Posts804
    Member since: 14 juin 2012

    La guerre en Syrie est une véritable boucherie! Comme toutes les guerres civiles. Il ne sert à rien de chercher le grand méchant, il n’y en a pas. Comme il y avait des Khadafistes en Libye, il y a des partisans d’Al-Hassad en Syrie.
    Quand on regarde les attentats par exemple, qui les a commis? Les rebelles dénoncent le gouvernement, tandis que ce dernier dénonce les rebelles. L’un des deux camps a pu commettre pareille atrocité pour salir la réputation de l’autre.

    Il faut aussi à tout prix éviter une intervention internationale, qui serait sans doute américaine. Ces derniers ne sont plus très bien vu au Moyen-orient, où la paix est fragile.
    Dans les sociétés occidentales, il est fort logique de voir qu’il y a une diabolisation du dictateur, en Russie par contre c’est plutôt l’inverse.
    Il faut laisser la guerre telle qu’elle est, avec son lot de massacres et d’atrocités. Nous pouvons toujours aider les rebelles, mais discrètement.

    Pour tes deux sujets, la mort éventuelle de Gilles Jacquier commis par les rebelles rejoint ce que j’ai dit avant. On ne sait pas vraiment qui a tué qui, tout simplement parce que les deux camps se livrent une guerre médiatique plus ou moins bien réussi. On ne saura peut être jamais la vérité sur cette affaire.

    Je n’ai rien contre les frères musulmans. C’est la volonté du peuple égyptien que de les propulser au sommet de l’Etat. Puis ça aurait pu être bien pire, avec des partis beaucoup plus radicaux.

  • Participant
    Posts277
    Member since: 14 juin 2012

    Pour ce qui est de le guerre en Syrie je dirais que les 2 camps ne sont ni blancs ni noir mais il est clair que le monde occidentale préfère soutenir les rebelles au moins au niveau médiatiques car il espère trouver de futurs alliés pour maintenir une “paix” le plus longtemps possible au moyen-orient.

    Pour ce qui est des Frères musulmans en Egypte je vois difficilement ce qui peut-être plus “radical” comme parti à part peut-être des Chiites comme en Iran, mais il est clair que le peuple les a choisi “démocratiquement” et que ces derniers préférons sauver un pays sorti d’une révolution plutôt que de faire une nouvelle dictature avec la charia comme doctrine …

  • Participant
    Posts601
    Member since: 14 juin 2012

    D’ailleurs le sort de la Syrie est d’une importance extrême pour Israël, qui est plutôt attentiste pour le moment. En effet Israël est un pays frontalier, l’un des plus militarisés au monde et pour sa survie a besoin de voisins stables et maîtrisables.

  • Participant
    Posts26
    Member since: 14 juin 2012

    Je pense que ces conflits (surtout la Syrie en faite) montrent également l’impuissance de l’ONU son manque d’outils mais aussi je pense, une prise de conscience des Etats occidentaux, qu’ils ne peuvent plus traiter les affaires par l’ingérence claire et ouverte mais une perte aussi de leur pouvoir sur la scène internationale!!

  • Participant
    Posts3524
    Member since: 14 juin 2012

    Moi je suis plutôt inquiet de ce qui se passe en Egypte. L’armée avait prit le contrôle du pouvoir législatif, mais le président élu à réussi à l’en destitué pour concentrer in fine le pouvoir exécutif et législatif…

    Bien sûr il est élu et soutenu de la majeur partie des égyptiens. Mais la démochratie ne se cantonne pas à des élections. A ceux qui connaissent mieux le dossier, les parlementaires élu vont ils pouvoir prendre leur fonction ?

  • Participant
    Posts746
    Member since: 14 juin 2012

    En ce qui concerne le parlement égyptien , il a été reconstituer , en effet il a été dissolue par l’armée après les législatives égyptiennes.
    En ce qui concerne Israël Olivier , c’est l’un des pays les plus militarisés . On se soucient trop de la sécurité d’Israël , on dirait que c’est la victime alors que les frontières de 67 ne sont toujours pas respecter et que la colonisation ne cessent de grandir et que la Palestine n’existe pas en réalité.Il faut soucier des victimes et non du bourreau.

    En ce qui concerne les révolutions les guerres civiles sont normales .En effet chaque pays après révolutions a vécu de nombreuses guerres (notamment la France).

  • Participant
    Posts601
    Member since: 14 juin 2012

    En ce qui concerne Israël Olivier , c’est l’un des pays les plus militarisés . On se soucient trop de la sécurité d’Israël , on dirait que c’est la victime alors que les frontières de 67 ne sont toujours pas respecter et que la colonisation ne cessent de grandir et que la Palestine n’existe pas en réalité.Il faut soucier des victimes et non du bourreau.

    En ce qui concerne les révolutions les guerres civiles sont normales .En effet chaque pays après révolutions a vécu de nombreuses guerres (notamment la France).

    Pour la première partie de ton message, tous les états sont les mêmes devant le pouvoir de l’atome et s’il y a guerre nucléaire tous les pays concernés seront à la fois bourreaux et victimes.

    Pour la seconde partie cette guerre civile n’est pas comme les autres puisqu’elle a lieu au 21ème siècle dans une situation de paix mondiale apparente qui pousse les occidentaux à réagir par devoir humanitaire.
    Je voudrais aussi savoir ce que vous pensez sur ce qu’il faut faire au sujet de la Syrie: intervenir militairement, aider les rebelles par des livraisons d’armes, ne rien faire… Le débat est plus que jamais d’actualité et il serait intéressant de partager nos avis en tant que français concernés (ou pas 🙂 ) par l’actualité de cette guerre.

  • Modérateur
    Posts2995
    Member since: 14 juin 2012

    Je pense que ces conflits (surtout la Syrie en faite) montrent également l’impuissance de l’ONU son manque d’outils mais aussi je pense, une prise de conscience des Etats occidentaux, qu’ils ne peuvent plus traiter les affaires par l’ingérence claire et ouverte mais une perte aussi de leur pouvoir sur la scène internationale!!

    Je suis d’accord pour dire que les évènements en Syrie nous révèle que les occidentaux, mais aussi les russes, ont perdus une partie de leur influence au Moyen Orient, au profit de celle des monarchies du Golfe.
    Concernant l’ingérence, je ne crois pas que les occidentaux aient vraiment voulus s’ingérer dans cette guerre civile car aucun des belligérants ne leur convient vraiment.
    Je me suis déjà longuement expliquer là dessus ici:
    http://www.strategietotale.com/forum/101-autres-aspects-des-guerres-contemporaines/7856-l-onu-moyen-de-pression-ou-illusion?limit=15&start=30

    Finalement ce qui pousse les occidentaux à agir “timidement” en Syrie c’est l’ingérence sans limite des monarchies du Golfe !
    Parce que si les occidentaux ne soutiennent pas la rébellion, ils se mettront à dos les sunnites et les monarchies du Golfe. De plus ces dernières n’ont aucun problème à livrer des armes à n’importe qui… donc les occidentaux régulent l’arrivé d’arme en Syrie pour qu’elle ne tombe pas dans les mains d’extrémistes… Ce sont, en quelque sorte, des gardes fous dans cette histoire, même si ils seraient content qu’Assad tombe, à condition qu’il ne soit pas remplacé par un régime trop hostile à Israël.

    Comparaison n'est pas raison.

  • Participant
    Posts26
    Member since: 14 juin 2012

    Pour moi je pense qu’il ne faut pas intervenir militairement!! Ce serait une catastrophe!!
    Déja militairement les européens n’ont pas les moyens!! En effet après 6 mois de bombardement sur la Libye le royaume uni et la france était déja à court de munition!! Donc si on intervient il nous faut les USA auprès de nous juste pour une question de logistique!! Donc les USA ont ils vraiment et en pleine période électorale envie de se battre ailleurs?? C’est une question qui se pose!
    Après bien que humanitairement parlant il faudrait intervenir pour limiter les massacres je crains que se serait la fausse bonne idée!! Le risque est l’éclatement durable de la Syrie donc une intervention même juste de l’ONU va tendre à accélérer l’éclatement de la Syrie et il y a quelques voisins qui n’attendent que ca pour mettre la main sur des richesses et accroître leur influence dans la région (la Turquie en particulier).
    Et puis en terme d’image dans le Moyen Orient l’Occident ne connait pas un succés fou donc je crains que ca ne peut que offrir des opportunités magnifiques à la propagande anti occidental!!
    Donc je reste assez sceptique sur l’efficacité d’une intervention extérieur

  • Modérateur
    Posts2995
    Member since: 14 juin 2012

    Un article intéressant provenant d’une source sérieuse.

    http://www.theatrum-belli.com/archive/2012/08/28/syrie-la-france-appelle-le-cns-a-former-un-gouvernement-prov.html#more

    Il confirme ce que je disais déjà sur ce conflit:
    – la guerre civile en Syrie est un conflit confessionnel, sunnites contre alaouites.
    – les occidentaux sont faces à un dilemme, ils ne peuvent pas soutenir Assad mais ils sont méfiants envers cette rébellion composée en partie d’extrémistes.

    Comparaison n'est pas raison.

  • Modérateur
    Posts2995
    Member since: 14 juin 2012
  • Participant
    Posts3524
    Member since: 14 juin 2012

    En effet… Comme souvent dans les révolutions, les plus extrémistes récupèrent le mouvement et en profitent. La question est maintenant de savoir si la Coalition Nationale Syrienne survivra coincée entre ces extrémistes Sunnite et le régime d’Assad Alaouite… Pas évident, parce que si l’on en crois cette source, les deux possèdent des blindés dorénavant.

    Il ne manquerait plus qu’Israël ou la Turquie s’en mêle et Damas deviendra la nouvelle Beyrouth.

    J’ai une question : dans ce dossier, la Chine me semble la plus neutre. Pensez vous que si elle décidait de faire cesser le conflit elle y parviendrait? Et comment? (évidement c’est spéculatif, étant donner leur ligne diplomatique dure de non ingérence, mais je suis curieux de savoir s’il en seraient capable)

  • Modérateur
    Posts2995
    Member since: 14 juin 2012

    J’ai une question : dans ce dossier, la Chine me semble la plus neutre. Pensez vous que si elle décidait de faire cesser le conflit elle y parviendrait? Et comment? (évidement c’est spéculatif, étant donner leur ligne diplomatique dure de non ingérence, mais je suis curieux de savoir s’il en seraient capable)

    Je ne dirai pas qu’ils sont neutres, ils sont contre l’ingérence et font tout pour éviter l’extension de l’influence occidentale, donc ils soutiennent Assad.
    Néanmoins l’influence des chinois en Syrie n’est pas suffisante pour arrêter le conflit. Les rebelles sont déterminés à faire chuter Assad et ce dernier est déterminé à garder sa place…

    Comparaison n'est pas raison.

  • Participant
    Posts3524
    Member since: 14 juin 2012

    Selon cet article, la brigade Noureddine Zinki aurait abattu un Hélicoptère alors qu’il bombardais Alep. Cette ville est le siège de violent combat ayant fait une centaine de mort hier.
    Je n’ai pas trouvé la vidéo, mais il apparait clairement que c’est un missile sol-air qui soit responsable du crash de l’hélicoptère.
    Il apparait que c’est le premier appareil du régime abattu par une des composante de l’armée Syrienne Libre (je commence à ne plus comprendre tout ce qui se passe là bas…). Cela signifierait la fin de la maitrise aérienne du ciel par Bashar El Assad, et donc potentiellement un tournant dans ce conflit.

  • Participant
    Posts1483
    Member since: 14 juin 2012

    Il me semble que un ou deux avions ont aussi été abattus avant.
    Mais effectivement si les rebelles ont des batteries de missiles sol-airs, l’armée loyaliste aurat moins de liberté d’actions et cela permetteras de créer des sanctuaires ou l’aviation ennemie ne pourrat pas intervenir.

  • Modérateur
    Posts2995
    Member since: 14 juin 2012

    En effet les rebelles ont déjà abattu des avions et surtout des hélicoptères (plus lent) dont certains au sol grâce à leurs mitrailleuses lourdes.

    Les missiles sol-airs proviennent surement d’une base que les rebelles se sont récemment emparés, celle du 46ème régiment de l’armée loyaliste. Donc leur munitions sont probablement limitées.

    Comparaison n'est pas raison.

  • Participant
    Posts3524
    Member since: 14 juin 2012

    Pour ce qui est des hélicoptère précédant qui avaient été abattus, en cherchant la vidéo intéressante (celle où on vois clairement qu’il est frappé par un sol-air), j’ai trouvé les précédente et me suis informé sur les revendications des rebelles. Ils ont notamment revendiqué un crash, mais il semblerait que c’était seulement un incendie ayant entrainé le crash (thèse du régime).
    Celui-ci est simplement le premier appareil abattu qui soit incontestablement attribuable à l’armée libre de Syrie… Bref c’est aussi une guerre de chiffre :D.

    Sinon, est il possible que les monarchies du Golfe aient fournis ces missiles sol-air? (je ne conteste pas la thèse de la capture, mais je m’interroge ;))

  • Modérateur
    Posts2995
    Member since: 14 juin 2012

    La livraison de missile sol-air par les monarchies du Golfe est possible mais pour l’instant rien ne le prouve.

    Donc je crois plus à des missiles capturés, parce que le seul tir de missile sol-air constaté jusqu’à aujourd’hui eu lieu après la capture de la base citée plus haut, et où les rebelles avaient affirmé s’être emparés d’un stock de ces missiles.

    Les rebelles ayant dans leurs membres de nombreux déserteurs, n’ont pas dû avoir de difficulté à trouver quelqu’un qui savait les utiliser.

    Il serait intéressant de voir si les tirs de missiles sol-airs se multiplient et menacent réellement la liberté d’action de l’aviation loyaliste, affaire à suivre donc…

    Comparaison n'est pas raison.

  • Modérateur
    Posts2995
    Member since: 14 juin 2012

    😆 Quand un leader islamique de la rébellion syrienne se fait humilier par son fils.

    Les sous-titres sont véridiques.

    Comparaison n'est pas raison.

  • Participant
    Posts3524
    Member since: 14 juin 2012

    C’est vrai qu’il a de la verve le petit :lol:.
    Qui sont les personne qui l’entourent? D’autres rebelles?

    D’après les commentaires youtube qui commentent la traduction, la dernière phrase serait plus : “je suis ni avec Bashar ni avec lui, je suis au milieu avec les révolutionnaires.”

    En tout cas, ça montre que la discussion existe au sein des franges rebelles, et ça c’est vraiment bien.

  • Modérateur
    Posts2995
    Member since: 14 juin 2012

    Le père est présent, les 2 habillés de la même manière sont, je suppose, des journalistes de la péninsule Arabique et l’autre doit être un rebelle qui accompagne le leader islamique.

    A noter que le fils dit que son père interdirait tout, je suppose qu’avec son innocence il ne fait que répéter les propos de son père… ce qui est inquiétant si ce dernier venait à prendre le pouvoir en Syrie…

    Comparaison n'est pas raison.

  • Modérateur
    Posts2995
    Member since: 14 juin 2012

    Connaissez-vous le Cham II, une automitrailleuse ultra moderne de la rébellion syrienne.
    Avec une mitrailleuse télé opérée de l’intérieur grâce à une manette de PlayStation !!!

    Niveau rapport qualité-prix on a rarement fait mieux !
    😆

    http://media.meltybuzz.fr/article-1190281-ajust_900/cham-ii-fait-environ-quatre-metres-de-long.jpg

    Pour plus d’info:

    Comparaison n'est pas raison.

  • Participant
    Posts1483
    Member since: 14 juin 2012

    Ca me fais penser aux engins blindés improvisé durant la guerre de yougoslavie ou par les cartels de drogues mexicains.

  • Participant
    Posts3524
    Member since: 14 juin 2012

    C’est la première fois que je vois un truc bidouillé de ce genre… Et c’est plein d’astuce O_o. C’est efficace?

  • Participant
    Posts1483
    Member since: 14 juin 2012

    C’est la première fois que je vois un truc bidouillé de ce genre… Et c’est plein d’astuce O_o. C’est efficace?

    Bah comme je le dis plus haut c’est pas vraiment les premiers a faire ça (le premier exemple ça doit être le kubus polonais durant le soulévement de Varsovie en 1944)

    Ca peut être efficace si elle est utilisé avec un soutien d’infantrie, mais bon faut non plus se leurer ce genre d’engin est très fragile face a un rpg donc ça durée de vie sur le champ de bataille doit être quand même limité.

  • Participant
    Posts2169
    Member since: 14 juin 2012

    Je crée ce sujet car je me suis rendu compte qu’il y avait un sujet sur l’éventuelle propagation du conflit syrien, mais pas de sujet où on pourrait discuter de l’avancée des opérations, des troupes, des forces en présences…

    Pour plus de clarté, j’aimerais que les forces de Bachar Al Assad soient désignées comme le camp loyaliste et celles des rebelles le camp insurgé (c’est comme ça que Galula, grand théoricien de la contre-insurrection, à théorisé la guerre insurrectionnelle).

    Donc, j’aimerais commencer par deux questions, pour ceux qui sont plus au courant que moi :

    – Quelles régions sont contrôlées par les insurgés, par les loyalistes ? Quelqu’un peut-il me situer les points chauds actuels, une sorte de front ?

    http://www.cartograf.fr/img/syrie/carte_syrie_villes_autoroutes_type_route_chemin_fer_canal_port_aeroports_echelles.jpg
    Carte de Syrie

    -Pourriez vous me faire un historique précis du conflit ?

    Ensuite, on rajoutera les infos en provenance de Syrie au fur et à mesure de la progression du Conflit.

  • Participant
    Posts754
    Member since: 14 juin 2012

    J’ai trouve ceci sur wikipedia. Une carte datant du 26 mai.

  • Participant
    Posts2169
    Member since: 14 juin 2012

    Merci Glapsviðr !

    Je vous fait un résumé de la page qu’il a donné, elle est très intéressante. En gros :

    Le régime tiens fermement l’ancien territoire des Alaaouites, région côtière où vivent la majorité des Alaouites, courant du Chiisme dont fait partie la famille de Bachar Al Assad, et qui lui est acquis. Cependant au nord de ce territoire certaines villes sont contrôlées par les insurgés. Il contrôle aussi le centre du pays, avec les plus grandes villes : Damas, Homs, Hama (mais pas Alep), ainsi que la plupart des Check-points. Mais dans ce territoire loyaliste, les villes acquises aux insurgés sont légions, disséminées.

    Les insurgés contrôlent le Nord-centre et l’Extrême Sud, avec comme plus grande ville Alep. Mais il y a aussi des villes loyalistes.

    Les Kurdes contrôlent leur territoire, avec des poches insurgées et loyalistes.

    En résumé, c’est ça :

    http://img405.imageshack.us/img405/2027/qdg.png

    En petits carrés, les minorités Religieuses. Désolé pour les détails sur la carte, je viens juste de la faire.

    Les subdivisions sont celles-ci : http://fr.wikipedia.org/wiki/Subdivisions_de_la_Syrie

  • Participant
    Posts2977
    Member since: 14 juin 2012

    Alors! pour ne pas polluer le débat sur la puissance israélienne, quel sont vos opinions sur l’issue du conflit? sur la possibilité d’une intervention occidentale? sur le rôle de la Russie et ses motivations?

  • Participant
    Posts754
    Member since: 14 juin 2012

    Ca va se terminer par une scission du pays, a l’ouest un regime pro-russe/iranien a l’ouest, une sorte d’afganistan/irak plus ou moins pro-quatar

  • Participant
    Posts3524
    Member since: 14 juin 2012

    Je pense que pour répondre à cette question de manière correcte, il nous faudra hélas attendre le G8, notamment à cause du nouveau soutient américain, et de sa réelle position suite au “franchissement de la ligne rouge”.

    Sinon, le régime d’Assad semble relativement bien encaisser le choc : il a finit par faire admettre à tous que l’ASL représentait une grosse menace Djihadiste ce qui pourrait notamment modifier les équilibres via le soutient qu’apporte l’occident aux rebelles. De plus, après deux ans de combat, il n’a pas été balayé, et il vient de réussir une contre attaque sur Holms. Les rebelles sont donc dans une position complexe, mais la nouvelle diplomatie des USA peuvent inverser cette tendance.

    Pour la Russie, il est clair que son soutient devient de plus en plus important. Dernière ouverture sur le Moyen Orient et la Méditerrané, pivot de son axe iranien (que ce soit géopolitiquement ou économiquement), elle aura du mal à lâcher la Syrie d’Assad. En revanche, je doute qu’il aillent jusqu’à l’intervention, en tout cas si l’OTAN décide d’accentuer son soutient. Une de ses solution serait donc de s’engager avant ce moment, mais je ne sais pas si la Russie en aurait le temps.

    PS : merci Nicopoléon, moi j’aime bien ta carte ;). Par contre, j’ignorais que les kurdes avait fait scission aussi

  • Participant
    Posts2169
    Member since: 14 juin 2012

    Si l’aide américaine et assez importante :

    Dans un an, un an et demi, prise de Damas, soit Bachar s’enfuit, soit il se replie sur Lattaquié et Tartous. Il se bat jusqu’à la mort comme Khadafi ou part en Russie.

    Sinon une guerre longue, très longue.

    Si un pouvoir clair se manifeste côté insurgés :

    Reprise d’un pouvoir clair.

    Sinon : somalisation… Et là c’est mauvais, très mauvais.

    Pour le problème Kurde, je sais pas si ce Kurdistan Syrien va durer. Il a l’air bien parti si les rebelles gagnent. Ça serait alors pas bon pour la stabilité de la région. J’ouvre un sujet sur le Kurdistan, ça pourrait être très intéressant d’en discuter.

  • Participant
    Posts2977
    Member since: 14 juin 2012

    Je pense que pour répondre à cette question de manière correcte, il nous faudra hélas attendre le G8, notamment à cause du nouveau soutient américain, et de sa réelle position suite au “franchissement de la ligne rouge”.

    Tu parle du G8 qui viens de se finir. 😆
    Poutine à tenu bon et du coup rien n’as été décidé,certains pensent même que la Russie à volontairement enterrer toute solution diplomatique:
    http://www.lemonde.fr/economie/article/2013/06/19/constat-de-desaccord-sur-la-syrie-au-g8_3432502_3234.html

    De toute façon je pense que le plan de la Russie est clair: laissé la régime syrien et ses alliés iranien et du hezbollah écrasé la rébellion en leur fournissant des armes et empêcher une intervention extérieur en bloquant toute résolution de L’ONU et en laissant flotté le doute sur la présence de S-300 (dispositif sol-air capable de faire très mal même à l’aviation de l’OTAN). On sait déjà que la défense syrienne dispose de Pantsir-S1 de courtes et moyennes portées…
    La Russie prévoit également de compléter l’aviation de Damas avec des MIG 33 et MIG 31.

  • Participant
    Posts3524
    Member since: 14 juin 2012

    Hahaha, sacré Poutine… Dire que dans le G8, la Russie n’est là qu’à titre d’observateur (on devrait parler de G7 logiquement). Bref, il semblerait que nous soyons face à un nouveau pétard mouillé…

  • Participant
    Posts2977
    Member since: 14 juin 2012

    Hahaha, sacré Poutine… Dire que dans le G8, la Russie n’est là qu’à titre d’observateur (on devrait parler de G7 logiquement). Bref, il semblerait que nous soyons face à un nouveau pétard mouillé…

    En même temps on peut pas faire grand chose sans les russes sur ce dossier. c’est encore eux qui s’imposent pour la création de la grande réunion diplomatique(qui devrait se tenir à Genève la semaine prochaine).
    Autres infos:
    -Les russes ont encore insisté sur le fait qu’ils livreraient les missiles sol air quoi qu’il arrive.
    -Les insurgés reçoivent depuis aujourd’hui de nouvelles armes de provenance inconnu.

    N’empêche j’adore le double discours des russes: Armer les rebelles serait déstabiliser la Syrie et entrainerai de grave conséquences en occident mais la Russie elle même à le droit d’armer le régime pour stabilisé la région.:lol:

  • Participant
    Posts599
    Member since: 14 juin 2012

    En même temps, c’est vrai qu’armer les rebelles n’est pas une solution, car cela pusse les russes à armer encore plus Bachar Al-Assad.
    La meilleure (et surement la seule pour le moment) solution serait de trouver un accord entre les deux parties. Mais bon, faut pas r^ver je pense… 🙁

  • Participant
    Posts754
    Member since: 14 juin 2012

    Je viens de mettre a jour ma carte de syrie avec les pipelines et les projets. J’ai utiliser les cartes des differents organismes petroliers et autres.

    Or le projet iranien permettrai de creer une sorte de lien entre la chine et l’europe. je vous ferai remarquer les projet iraniens de construction de pipeline de la mer d’oman jusqu’a la frontiere turkemene et au dela vers almaty ainsi que le projet chinois de piepeline qui part de Umruchi jusqu’a almaty… Remarquez aussi le fait que les pipelines russes sont les seules a fournir du petrole/gas directement a l’europe.

    mon avis est que l’assiste a une partie de dupes entre la russie qui tente de proteger son “monopole”, les iraniens qui veulent une part du gateau et les “occidentaux”/quatari qui tentent de couper l’herbe des pieds iraniens et russes. Tout le monde se foutant sur la gueule de facon joyeuse et bigaree.

  • Participant
    Posts38
    Member since: 14 juin 2012

    http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2013/06/21/les-rebelles-syriens-de-l-asl-affirment-avoir-recu-des-armes-modernes_3434386_3218.html

    apparemment nos amis de l’ASL vont (déja ?!?) recevoir des armes lourdes
    Est-ce que cela peut les placer en position de force pour une éventuelle contre-offensive ?
    Ou meme, ces armes distribuées dans de “bonnes mains” peuvent elles permettre de marginaliser les sympathiques djihadistes d’Al Nosra et autres groupes aux intentions peu louables ?

  • Modérateur
    Posts2995
    Member since: 14 juin 2012

    Pour la modération:

    Comme vous avez pu le constater il y a deux sujets sur la Syrie:

    La guerre de Syrie & le dénouement du printemps arabe

    Et

    Le conflit interne de la Syrie en train de dégénérer?

    Pour éviter d’avoir un doublon, il serait souhaitable de considérer que le sujet “La guerre de Syrie & le dénouement du printemps arabe” concerne les évènements internes à la Syrie, alors que celui sur “Le conflit interne de la Syrie en train de dégénérer?” concerne l’aspect géopolitique.

    Merci pour votre compréhension et votre participation. 😉

    Comparaison n'est pas raison.

  • Participant
    Posts754
    Member since: 14 juin 2012

    Je viens de tomber sur cet interessant reportage russe sur la Syrie.

    Si il n’apprend rien de nouveau, il est interessant de noter comment le conflit est analyse et presente par la TV russe. SI (et ca serait a verifier)la traduction arabe=>russe=>francais est juste, il est tres interessant de noter les termes employes par les personnes de la rue.

    Toujours interessant, le portrait des combattants du regimes et celui des insurges.

    Mais le tout est a prendre avec des pincettes….

  • Participant
    Posts1483
    Member since: 14 juin 2012

    Plus qu’avec des pincettes les termes employés sont tous sauf objectif néanmoins c’est un peu la même chose chez nous.

    Mais ce reportage est intéressant elle montre comment l’armée du régime est mieux organisé et entrainé disposant de soutien aérien et blindés.

    Une cinquentaine de français se battent effectivement dans l’asl d’après la police française.
    Dire que les étrangers sont majoritaires dans l’asl est une bêtise certains groupes sont purement étrangers mais la majorité sont des rebelles du coin d’obédience politiques différentes (dont les islamistes)

    Quand aux massacres de civils je pense qu’il est largement pratiqué des deux cotés.

  • Participant
    Posts1080
    Member since: 14 juin 2012

    Après la destruction de la mosquée Omayyades, c’est au tour du Krak des chevaliers de subir les affres de la Guerre Civile:

    Le raid a été vraisemblablement lancé d’un hélicoptère ou d’un avion militaire, la trajectoire du projectile étant verticale, selon certaines images. Une tour apparaît touchée de plein fouet par l’explosion qui a provoqué une fumée épaisse.

    Une autre vidéo, filmée cette fois de l’intérieur de la forteresse, montre un trou béant dans un plafond ainsi que des décombres.

    “Voici les destructions provoquées par le raid aérien lancé par un MiG”, lance un militant filmant la scène.

    “O monde, regardez, c’est Bachar el-Assad qui bombarde le Krak des Chevaliers”, ajoute-il en référence au président syrien que les rebelles tentent de renverser depuis plus de deux ans.

    L’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH), une ONG s’appuyant sur un large réseau de militants et de sources médicales et militaires en Syrie, n’était pas en mesure de confirmer le raid, mais rapporte que trois frappes ont touché vendredi la zone où se situe le Krak des Chevaliers.

    Pour Rami Abdel Rahmane, son directeur, ce raid pourrait constituer des mesures de représailles contre les rebelles après que ceux-ci eurent attaqué, depuis ce fort perché sur une colline, le village alaouite –communauté à laquelle appartient le président Assad– de Qoumeiri, tuant plusieurs personnes.

    Les combats dans et autour de la forteresse durent depuis le début du conflit en Syrie, qui a débuté en 2011 par une révolte pacifique contre le régime avant de se militariser en raison de la répression brutale des manifestations.

    Le fort fut construit à partir de 1031 par les Abbassides, une dynastie de califes arabes. En 1142, au temps des Croisades, le château est confié à l’ordre des Hospitaliers qui construit plusieurs ouvrages défensifs. C’est de cette époque que date le nom de Krak des Chevaliers.

    Source: L’Orient-Le Jour (Quotidien Libanais)

  • Participant
    Posts414
    Member since: 14 juin 2012

    Un acte odieux qui mérite d’être puni, peu importe le responsable!!!!

    Cela fait partie du patrimoine syrien, et du patrimoine mondial, vraiment honteux :sick:

  • Participant
    Posts3524
    Member since: 14 juin 2012

    J’avoue qu’appréciant particulièrement les lignes de cet édifice, cela m’a choqué. J’espère qu’il y aura des répercussions. Mais ce n’est pas la première fois que des belligérants font peu de cas des enjeux patrimoniaux lors des conflits. Je me souvient avoir vu des impacts de balles datant de la seconde guerre mondiale sur Notre Dame de la Garde.

    D’une certaine manière, cela étends l’Histoire de ces lieux, et les génération futures se souviendront que 1000 ans après sa première pierre, le Krak des Chevaliers était encore utilisé comme fortification. Espérons simplement qu’il tienne.

  • Participant
    Posts1957
    Member since: 14 juin 2012

    Ou encore le bombardement de l’acropole…

  • Modérateur
    Posts2995
    Member since: 14 juin 2012

    Afin de bien distinguer les deux sujets sur la Syrie (distinction que j’ai évoqué sur ce post), je déplace le post de Foley et tous ceux qui suivent dans le sujet : La guerre de Syrie & le dénouement du printemps arabe

    Merci de votre compréhension.

    Comparaison n'est pas raison.

  • Participant
    Posts1563
    Member since: 14 juin 2012

    Comme vous l’avez peut-être entendu aux nouvelles, il y a très probablement eu une nouvelle attaque à l’arme chimique en Syrie qui a fait, d’après l’opposition, environ 1’300 morts… Voici un article qui en traite pour ceux qui n’auraient pas encore entendu parler de cela :

    http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2013/08/21/syrie-des-opposants-denoncent-une-attaque-chimique-sur-damas_3464095_3218.html

  • Modérateur
    Posts2995
    Member since: 14 juin 2012

    Décidément il n’y a plus aucune limite à la violence en Syrie.

    Les rebelle ont eux aussi été accusés d’utiliser des armes chimiques, cependant ont-ils vraiment les vecteurs pour utiliser de tels armes?
    Au 1er abord on pourrait croire que seul l’armée d’Assad a les moyens et les compétences d’utiliser ces armes particulières.

    Mais même dans le cas, où les rebelles n’utiliseraient pas d’armes chimiques, cela ne pardonnerai pas les différentes exactions qu’ils commettent.

    Comparaison n'est pas raison.

  • Participant
    Posts2324
    Member since: 14 juin 2012

    cependant ont-ils vraiment les vecteurs pour utiliser de tels armes?

    Suffit de faire chauffer une marmite et d’avoir un vent favorable. Des obus de mortier chargés en toxique font aussi parfaitement l’affaire.

    Un des gros avantage du chimique est justement cette capacité de déploiement avec des moyens d’une extreme simplicité.

    Meme la fabrication est d’une affolante simplicité et à la portée de n’importe quel chimiste novice.

    Le chimique, c’est l’arme des pauvres.

  • Participant
    Posts1957
    Member since: 14 juin 2012

    Difficile de prendre position dans un tel conflit. Les chef de l’oppositions sont-ils des extrémistes religieux?

  • Modérateur
    Posts2995
    Member since: 14 juin 2012

    L’opposition syrienne n’est pas unifiée et très diverse.
    Une partie est regroupée au sein du conseil national syrien où tous les courants sont représentés (libéraux, laïques, islamiques…). Il est soutenu par les monarchies du Golfe qui ne sont pas des modérés…
    Mais ce conseil est loin de représenter toute l’opposition, il y a des divergences avec l’armée syrienne libre ainsi qu’avec des groupes de Djihadistes venues de l’étranger.

    Bref c’est un grand mélange où il est difficile de cerner qui se bat pour quoi, chacun agissant de sa propre initiative.

    Comparaison n'est pas raison.

  • Modérateur
    Posts2995
    Member since: 14 juin 2012

    Je ne sais pas si c’est fiable ou pas, mais voici une petite vidéo pour tenter de comprendre qui composent la rébellion en Syrie. Cela peut que nous aider.

    Comparaison n'est pas raison.

  • Participant
    Posts599
    Member since: 14 juin 2012

    La vidéo est en privé^^

  • Modérateur
    Posts2995
    Member since: 14 juin 2012
  • Modérateur
    Posts2995
    Member since: 14 juin 2012

    Depuis quelques jours on entends des rumeurs attestant qu’Assad affame volontairement certaines régions dans le but de les vider de leur population et ainsi privé la rébellion de tout soutien…

    Il y a en se moment même il y a un débat sur FR5 sur ce sujet.

    Qu’en pensez vous? En savez vous plus?

    Comparaison n'est pas raison.

  • Modérateur
    Posts2995
    Member since: 14 juin 2012

    Sur internet on trouve de plus en plus de vidéo sur les combats en Syrie.

    A noter l’usage intensif de chars en milieu urbain dans de nombreuses vidéos.

    Comparaison n'est pas raison.

  • Participant
    Posts2169
    Member since: 14 juin 2012

    “J’étais un soldat du djihad pour l'”État islamique”

    L’échec de la Conférence de Genève, entre le régime de Damas et l’opposition, éloigne tout espoir de trève. En exclusivité, un jeune Syrien, désormais en fuite et traqué par ses anciens compagnons de combat, raconte ses longs mois passés au sein de “l’Etat islamique”, une organisation armée proche d’Al-Qaeda. Et sa rencontre, furtive, avec deux journalistes français otages.

    http://static.lexpress.fr/medias_9311/w_2048,h_890,c_crop,x_0,y_246/w_605,h_270,c_fill,g_north/l-etat-islamique_4767259.jpg
    Le groupe proche d’Al-Qaeda développe une intense propagande à Alep, la capitale économique du pays, “libérée” en juillet 2012.

    Sa silhouette fine est toute en noir ­ de la casquette, bien enfoncée sur les yeux, à la parka, qui sent le neuf, au jean et aux bottes. Rien ne le distingue des autres jeunes qui traînent, chaque fin d’après-midi, dans un centre commercial d’une ville du sud de la Turquie. A 23 ans, pourtant, il a déjà servi sous le drapeau tout aussi noir de l’Etat islamique en Irak et au Levant, le groupe armé, proche d’Al-Qaeda, qui sème la terreur dans le nord de la Syrie, son pays d’origine.

    Il vient de quitter, ou plutôt de fuir, la formation djihadiste qui détient plusieurs otages occidentaux et des dizaines d’activistes syriens. “S’ils me rattrapent, c’est la sanction du renégat: je serai égorgé.” Le geste accompagne la parole: il passe la main sur son cou comme pour le trancher. Abou Mohamad, comme il veut qu’on l’appelle, évoque ce risque avec détachement. Comme il raconte ce qu’il a vécu et vu, pendant près d’un an, au sein du mouvement terroriste.

    Né dans une famille modeste d’un village au nord d’ Alep, il rate son bac et part au Liban, en 2011, travailler comme ouvrier dans une société de climatisation. Il n’y reste que huit mois, jusqu’à la “libération” d’Alep, en juillet 2012, quand les rebelles de l’Armée syrienne libre (ASL) conquièrent la plus grande partie de la capitale économique du pays. Entre-temps, ses deux frères et tous ses cousins prennent les armes contre les troupes de Bachar el-Assad.

    Rentré de Beyrouth, il les accompagne pendant les batailles et vivote parmi les différents groupes combattants, sans s’engager formellement. Jusqu’à ce que l'”Etat islamique”, comme dit le jeune homme en parlant de la formation djihadiste ­ que les Syriens désignent souvent par son acronyme arabe, Daech,­ s’implante dans la région d’Alep. “C’était au printemps 2013”, précise Abou Mohamad, parfois un peu fâché avec les dates.

    “Depuis le début de la guerre, je ne sais pas quel jour ou quel mois on est, ajoute-t-il. C’est l’époque des premiers désenchantements, à cause du manque de moyens de l’ ASL et de certaines de ses pratiques. Des copains de mon village m’ont parlé de nouveaux moudjahidin, venus de l’extérieur, très bien organisés, armés et financés. Ils m’ont encouragé à les rejoindre et m’avaient promis de me recommander auprès de l’émir. J’ai pensé: “Pourquoi pas !” J’étais attiré par cette nouvelle force dont on m’a vanté la férocité au combat et je voulais participer à une grande bataille.”

    Quelque deux semaines plus tard, Abou Mohamad est appelé à Raqqa, “libérée” par les rebelles, “pour prêter allégeance”. Première capitale provinciale à échapper totalement au contrôle du régime syrien et située à une centaine de kilomètres au sud-est d’Alep, la ville a été conquise très vite par la formation djihadiste, qui en a fait son bastion.

    Des réunions d’endoctrinement à l’intention des jeunes recrues

    “Ma mère est originaire de Raqqa, poursuit le jeune homme. J’ai de la famille et des amis là-bas. Je me suis rendu au grand bâtiment du gouvernorat, devenu le siège de l’Etat islamique, où j’ai été reçu par un Irakien âgé d’une trentaine d’années, le grand émir de la ville.”

    Ce titre, en cours dans les formations intégristes, n’est pas la traduction de “prince”, mais plutôt celle de “chef”. Dérivé du verbe arabe qui signifie “ordonner”, il désigne celui auquel il faut obéir. Dans tout groupe de plus de trois, il faut un émir, chargé de commander. “Après une question sur mes croyances, à laquelle j’ai simplement répondu que je reconnaissais le Tout Puissant, l’émir m’a accepté dans les rangs de l’Etat islamique et je lui ai prêté allégeance, reprend Abou Mohamad. On m’a ordonné tout d’abord de revêtir la djellaba à la pakistanaise, et de me raser la moustache.”

    Quant à la barbe, la question est évacuée avec quelque irritation par le jeune homme: “Elle ne pousse pas plus que ça”, dit-il sèchement, montrant du doigt le collier de fin duvet très noir qu’il a au menton, comme une salissure sur sa peau mate et lisse d’adolescent.

    http://static.lexpress.fr/medias_9311/w_762,h_571,c_crop,x_238,y_0/w_400,h_245,c_fill,g_center/l-etat-islamique-abu-mohammad-al-adnani-al-shami_4767281.jpg
    “L’Etat islamique” est dirigé en Syrie par Abou Mohammed al-Adnani (ici, en 2012).
    AFP PHOTO / YOUTUBE

    Imberbe chez les barbus… Est-ce l’une des raisons pour lesquelles Abou Mohamad n’a jamais tout à fait adhéré à ces fondamentalistes? “Les séances de sensibilisation religieuse étaient facultatives”, affirme-t-il, en évoquant les réunions d’endoctrinement organisées notamment à l’intention des nouvelles recrues. “J’y ai assisté quelquefois. Les émirs qui les président sont fascinants par leur façon de parler, leur savoir immense et leurs explications.

    ”Le sourire angélique sur le visage d’un martyr tombé au combat”

    Ils sont pourtant jeunes, autour de 30 ans, koweïtiens, tchétchènes ou d’autres nationalités. Ils sont beaux, lumineux. A chaque séance, j’arrivais avec plusieurs questions à leur poser. Mais, dès la première réponse, j’étais si captivé par leurs explications savantes, par les mots qu’ils utilisent en enchaînant versets du Coran et histoires du Prophète, que j’en oubliais toutes mes autres interrogations.

    L’une des seules fois où j’ai douté de leurs intentions, c’est quand un émir a décrit le sourire angélique qu’il avait vu se dessiner sur le visage d’un martyr tombé au combat. Comment l’aurait-il vu?… Cette séance a eu lieu peu avant la bataille de Hama, à laquelle je voulais absolument prendre part.”

    Ville emblématique pour les opposants au régime de Bachar el-Assad, Hama, dans l’ouest du pays, est le lieu d’un massacre, perpétré en 1982, à l’abri de tous les regards, par les forces de Hafez el-Assad, père et prédécesseur du président actuel. Cette tuerie “pour l’exemple”, qui aurait fait entre 15 000 et 25 000 morts, selon les estimations, a fait taire pendant plus de 30 ans toute velléité de contestation en Syrie.

    Mais Abou Mohamad est trop jeune pour être hanté par ce souvenir. “J’avais raté la bataille d’Alep, puis la libération de Raqqa, explique-t-il. Je voulais participer à une grande conquête. Mais, au lieu du combat épique que j’espérais, l’épisode a ressemblé à une vraie blague. Ma katiba [brigade] comptait 30 hommes: cinq Syriens et une myriade d’étrangers, dont un Anglais et deux Français.

    Ensemble, nous sommes partis de Raqqa pour attaquer par l’est la région tenue par les forces du régime. Nous avons été rejoints par des brigades de l’ASL locale. Le premier village est tombé en moins de deux heures et, dans la même journée, nous avons libéré 22 localités sans subir aucune perte en hommes ou en matériel. Les soldats aux barrages fuyaient en nous voyant approcher.

    L’armée d’Assad nous a cédé le terrain sans résistance. J’étais surpris et déçu. On m’avait entraîné à autre chose.” En quelques mois, le garçon avait appris comment mener un assaut. “D’abord, dit-il, la voiture martyre est lancée contre la position ; elle explose avec le volontaire qui la conduit et sème la panique chez l’ennemi. Pendant que les hommes déguerpissent, cinq attaquants avancent à pied pour le corps-à-corps et actionnent leurs ceintures explosives. Ils sautent avec les soldats attaqués. Quand arrive le tour des petits soldats comme moi, il suffit de tirer sur les fuyards.”

    Abou Mohamad est amer de n’avoir jamais livré une bataille semblable à celle qu’il décrit. Comme la plupart des Syriens dans la formation, il était affecté aux tâches secondaires. Ce qui l’a parfois amené, pourtant, à faire des rencontres intéressantes…

    http://static.lexpress.fr/medias_9311/w_1929,h_1447,c_crop,x_58,y_85/w_400,h_245,c_fill,g_center/l-etat-islamique-1_4767287.jpg
    Le 17 janvier, à Ansari, au sud-ouest d’Alep, des rebelles découvrent le corps d’une victime d’un attentat-suicide attribué à l'”Etat islamique”.
    AFP PHOTO MOHAMMED WESAM

    “Après Hama, reprend-il, j’ai servi surtout à Raqqa, tantôt sur un barrage routier, à l’entrée de la ville, où j’étais masqué de noir afin de ne pas être reconnu par les gens que je contrôlais, tantôt ailleurs dans la ville. Un jour, au siège du gouvernorat, où l’émir me donnait des consignes pour aller perquisitionner une maison, j’entends derrière moi des hommes arriver dans la pièce et annoncer :”Voilà, nous avons amené les deux journalistes français.” Je me retourne et j’aperçois deux grands Européens, bien blancs, en t-shirt à manches courtes, encadrés de quatre membres de notre formation. L’émir ordonne qu’on les confie à un émir tunisien, âgé de 28 ans, pour l’interrogatoire en français. Je n’en sais pas plus.

    En tournant à nouveau la tête pour regarder devant moi, j’ai saisi le regard de réprobation de mon chef. Je devais me mêler de mes affaires.” Selon le lieu et la date (approximative) fournis par Abou Mohamad, il pourrait s’agir de Nicolas Hénin et de Pierre Torres, enlevés il y a près de huit mois par Daech.

    “Les détenus européens, ainsi que certains Syriens importants, sont réunis dans un lieu unique, croit savoir le jeune homme. Impossible pour un détenu de s’échapper. Si jamais cela arrivait, tous ses gardiens seraient exécutés et le fugitif pourrait être rattrapé, jusqu’en Turquie ou au Liban.” Les otages constituent un capital pour Daech, indique le jeune homme: “Ils sont gardés pour être négociés éventuellement dans le cadre d’un échange de prisonniers avec le régime, ou avec des pays étrangers.”

    De gros moyens issus des razzias dans les territoires conquis

    Si aucune revendication ni demande de rançon n’est présentée par la formation, affirme Abou Mohamad, c’est parce que l'”argent coule à flots !” Une grande partie des moyens viendrait des razzias organisées dans les territoires conquis par Daech. La revente de biens confisqués dans les maisons et les magasins et la saisie de matériel et d’armes appartenant au régime ou à d’autres groupes suffiraient à entretenir les troupes sur le terrain. ” C’est le côté que j’appréciais le plus chez eux, raconte le jeune homme. Ils sont très généreux avec les familles de leurs martyrs. Ils les prennent en charge et leur reversent une grosse partie des butins de leurs conquêtes, surtout en nature.”

    Lui-même a plusieurs fois livré des meubles, une batterie de cuisine et des sacs de farine et de sucre à la famille d’un jeune mort au combat. “Les champs de pétrole, à l’est de Raqqa, sont une autre ressource essentielle. J’ai souvent été envoyé en mission dans la région, pour assurer la protection d’un puits convoité par des brigands ou un autre groupe armé. Dans la région, tout le monde sait que du pétrole est vendu aux troupes du régime comme à d’autres formations.”

    Ces fonds alimentent les activités du groupe, mais les ressources les plus substantielles sont ailleurs. “Certains engagés volontaires, notamment en provenance des pays du Golfe, apportent avec eux des centaines de milliers de dollars”, affirme Abou Mohamad, qui tient ces détails de plusieurs amis chargés d’aller chercher des candidats au djihad en Turquie, où l’organisation est implantée.

    “Les volontaires, souvent recrutés après des contacts par Internet, passent quelques jours dans des centres d’accueil ; on y prend leurs passeports pour leur en délivrer d’autres, avec des faux noms. Quand ils nous sont présentés, ils portent des surnoms comme Abou al-Yamam ou Abou Yaqzan, ou encore Djihad. J’aimais rencontrer ces gens qui viennent de partout et je m’étonnais de leur enthousiasme de venir s’engager en Syrie.

    A l’époque, je n’avais pas encore compris que nous accueillions tous les fêlés et les bandits du monde ! J’ai même vu arriver un vrai Américain, avec sa femme et sa fille âgée de 20 ans. Tous les trois voulaient combattre. Quant aux Français, souvent Algériens d’origine, on se moquait d’eux, avec mes copains syriens, à cause de leur arabe incompréhensible, avec plein de mots français.”

    Une confrontation ouverte entre formations rebelles

    L’intérêt et l’amusement du jeune Syrien pour la découverte de la galaxie terroriste internationale ont duré quelques mois. “Par la suite, l’absence d’engagement dans des combats sur le terrain m’a beaucoup déçu. Et puis j’ai ouvert les yeux sur les excès, les mensonges, les manipulations. Le système de délation intérieure permet à n’importe qui de dénoncer un militant comme kafir (mécréant). Celui qui aurait insulté Dieu reçoit des dizaines de coups de fouet. Et celui qui aurait porté atteinte au Prophète doit être exécuté.

    Les compromissions avec le régime Assad sont évidentes. Les manipulations du gouvernement irakien sont certaines, et celles de l’Iran aussi. Parmi les Tchétchènes et les autres Caucasiens présents en nombre dans les rangs du mouvement, je suis convaincu que les Russes ont glissé des agents…”

    Plus il avance ses arguments, plus Abou Mohamad semble décrire un complot planétaire contre la Syrie. L’Occident, les Arabes du Golfe, mais aussi les juifs et les francs-maçons: tout le monde aurait pour objectif de “réduire la population syrienne en nombre et détruire le pays, pour gagner ensuite les contrats de sa reconstruction”. Son récit perd de sa valeur dès qu’il s’éloigne de son vécu pour se hasarder dans l’interprétation.

    Pour lui, le point de rupture avec le groupe est atteint à la fin de 2013, lorsque la confrontation ouverte commence entre les brigades rebelles syriennes et Daech, qui a perdu beaucoup de terrain ces dernières semaines.

    “Heureusement, on ne m’a pas demandé d’aller me battre contre mes frères et mes cousins près d’Alep. Au cours d’une bataille dans la région, mon cousin germain préféré a été capturé, avec d’autres prisonniers, par l’Etat islamique. Ils ont tous été exécutés. A ce moment, j’ai pris ma décision de quitter le mouvement. Pendant près d’une semaine, je ne dormais plus en réfléchissant au moyen et au moment de partir. Comme j’avais l’habitude d’aller de temps en temps voir ma famille près d’ Alep, j’ai demandé la permission, à la faveur d’une accalmie. Et je suis parti vers la frontière turque. ”

    Errant, traqué, ne sachant pas de quoi demain sera fait, Abou Mohamad, dans son vocabulaire pauvre et simple, affirme ne ressentir qu’une chose: “Un énorme regret.”

    Un article de l’Express
    De l’envoyée spéciale de l’Express Hala Kodmani, publié le 19/02/2014 à 17:01

    Qu’en pensez-vous ?

  • Participant
    Posts2176
    Member since: 14 juin 2012

    Bon article, ou comment utiliser la religion dans l’intérêt d’hommes sans scrupules.

  • Modérateur
    Posts2995
    Member since: 14 juin 2012

    L’armée syrienne utilise des UR77 contre les rebelles, c’est impressionnant. Pour le voir il faut regarder la vidéo ci dessous de 1:14 à 2:00, le reste de la vidéo est moins intéressant.

    https://www.youtube.com/watch?v=ueQCVj9WSCI

    Normalement l’UR77 sert à déminer en projetant en avant un cordon sur plusieurs dizaines de mètres. Le cordon explose provoquant la destruction des mines sur 60 mètres de long et 10 de large. Cependant en Tchétchénie et maintenant en Syrie cette arme est utilisée avec succès en combat urbain.

    Comparaison n'est pas raison.

  • Participant
    Posts1483
    Member since: 14 juin 2012

    Du nouveau pour Kobane: Le Pkk et le kurdistan ce sont allié contre eiil! Des peshmergas sont déja sur place ainsi que des menbres de l’asl, des volontaires issus de gangs de biker danois ont aussi rejoins le Pkk.
    Il y a des rumeurs aussi sur des baassistes qui aurait fait défection à isis et qui combatterais en irak (néanmoins il faut rester prudent la dessus il y a peu d’info donc risque de fake)

    Bref j’imagine que dans quelques jours on va voir une offensive Kurde lancé dans Kobané.

  • Participant
    Posts1483
    Member since: 14 juin 2012

    Des mouvements de résistance à Rakka et à Erbol existerais. Celui de Rakka aurait perdu pratiquement tout ses menbres mais celui d’Erbol serait encore en activité.

    Un rappeur Germano ghanéen (Deso Dogg) partis rejoindre l’état islamique prétendus mort dans un attentat suicide D’al Nosra cet été serait encore vivant mais ne combatterais plus du fait de blessures graves.

  • Modérateur
    Posts2995
    Member since: 14 juin 2012

    J’ai trouvé un site avec des cartes récentes sur le conflit syrien :
    Il y a les territoires contrôlés par les différentes factions mais aussi les dernières offensives. En jaune ce sont les kurdes.

    http://www.agathocledesyracuse.com/

    A comparer avec la carte de @Nicopoléon page 2 de ce sujet.

    Comparaison n'est pas raison.

  • Modérateur
    Posts2995
    Member since: 14 juin 2012

    Ces derniers temps j’ai lu certains critiques envers les syriens qui viennent immigrer en Europe.
    Ces derniers seraient principalement composés – non pas de familles – mais en très grande majorité d’hommes jeunes. Ainsi il est reproché à ces hommes de s’enfuir au lieu de se battre pour leur pays, cela va jusqu’à les qualifier de « lâches ».
    Alors cela aurait pu rester une discussion de comptoir 2.0 si je n’avais pas entendu ce même reproche de manque de combativité des syriens venir de la part de l’ambassadeur de la fédération de Russie en France ce matin au micro de Jean Jacques Bourdin.

    Alors qui s’enfuit actuellement de Syrie (ethnie, religion, classe sociale) ? Pour quelles raisons ? L’Europe doit-elle les inciter à y retourner se battre ?
    Quelles solutions politiques doivent être recherchées en Syrie, avec ou sans Assad ?

    Comparaison n'est pas raison.

  • Participant
    Posts754
    Member since: 14 juin 2012

    J’avais lu un article de Zeit, journal allemand qui mettait en avant que 80% des gens arrives en allemagne etait des hommes, jeunes (18-32 ans) sans grande qualification, selon le BND. Je vais tenter de retrouver cet article.

    Je me pose quand meme la question suivante, pourquoi ce rapport sortirai du Bundesnachrichtendienst, le service exterieur, cela devrait plustot sortir du BfV, les services interieurs.

    L’Europe doit-elle les inciter à y retourner se battre ?

    Ca sera deja difficile de les faire rentrer au pays apres une eventuelle pacification du pays dans…20….40 ans, j’ai des doutes qu’il sera possible d’en renvoyer la bas. Meme avec un stage commando dans les jambes.

    Quelles solutions politiques doivent être recherchées en Syrie, avec ou sans Assad ?

    En theorie, elle est facile, tu envoie des veterans de serval et des autres OPEX tirer la barbichette des barbus, une fois qu’ils creusent leurs fosses communes, tu dis a bachar, tu te casses ou on te tire la moustache.

    Seulement, cette solution est couteuse…couteuse en homme, en materiel, en reseau diplomatique et certains pays risqueraient de ne pas aimer ce plan…

    Donc…il ne se passera rien. Car daesh arrange tout le monde. Sauf les russes.

  • Participant
    Posts587
    Member since: 14 juin 2012

    Quelles solutions politiques doivent être recherchées en Syrie, avec ou sans Assad ?

    Sincèrement je ne vois pas, parce que quand on voit où en est le conflit syrien, ça a l’air d’être un sacré case tête.

    http://www.dailymotion.com/video/x2jhjv5_comprendre-ces-huit-guerres-qui-dechirent-la-syrie_news

    La dictature c'est ferme ta gueule !
    La démocratie c'est cause toujours...

  • Participant
    Posts5796
    Member since: 14 juin 2012

    Ca sera deja difficile de les faire rentrer au pays apres une eventuelle pacification du pays dans…20….40 ans, j’ai des doutes qu’il sera possible d’en renvoyer la bas. Meme avec un stage commando dans les jambes.

    Les États-Unis ont bien essayé de former les « modérés » puis de les renvoyer au front – la fameuse Division 30 –, mais l’expérience s’est révélée être un fiasco retentissant ¹. Or, ils étaient censés être volontaires, alors je vous laisse imaginer le carnage si on envoie en première ligne ceux qui fuient la guerre.

    __________________________

    ¹ Si The Guardian a évoqué le 23 septembre 2015 la défection d’un des officiers, la veille The Telegraph déclarait que la majorité du groupe avait déposé les armes, sitôt entré en Syrie.

  • Participant
    Posts1483
    Member since: 14 juin 2012

    En theorie, elle est facile, tu envoie des veterans de serval et des autres OPEX tirer la barbichette des barbus, une fois qu’ils creusent leurs fosses communes, tu dis a bachar, tu te casses ou on te tire la moustache.

    Ah oui et tu remplaces Bashar par qui? On a fais ça en afghanistan et en irak on voit ce que ça a donné, l’occident ne peut pas avoir de solutions, c’est les arabes qui doit la trouvés les kurdes y sont arrivés, on peut aider les kurdes mais pour le reste????

  • Participant
    Posts802
    Member since: 14 juin 2012

    Somme toute, la notion même de remplacer Baschar al-Assad n’est absolument pas saugrenue et infaisable. Le régime Assad est une dictature violente et répressive, où les arrestations sont massives, les déportations et les tortures nombreuses. De plus l’argument Assad est la seule solution pour la Syrie est somme toute stupide, puisque la base du conflit en Syrie est un vaste mouvement d’insurrection contre le gouvernement. D’ailleurs, même le gouvernement russe commence à envisager un futur syrien sans Assad.
    Le problème, comme le souligne Asciniquetotalwar, c’est qu’est ce que les grandes puissances, Occident comme Russie, daigneront-ils à donner à la Syrie comme avenir ? Parce que c’est sûr que les exemples afghan, irakien ou tchétchène ne sont pas vraiment concluants.
    Alors quoi faire ? L’intervention des grandes puissances paraît nécessaire pour maîtriser l’Etat islamique et les autres groupes jihadistes comme Front al-Nosra ou Ahrar al-Sham. Mais après quoi ? La Syrie est un pays ruiné, anéanti par la guerre, à la merci d’une montée de l’islamisation. Alors quoi ? On exerce notre joug en vertu des nos valeurs démocratiques ou on laisse les Syriens se dépatatouiller au nom du droit de la liberté des peuples, tandis qu’Américains et Russes se disputeront la préséance sur le territoire ?
    Tant que les grandes puissances ne seront pas principalement motivées par leurs intérêts géopolitiques et économiques, tant que l’ONU sera aussi peu efficace, j’avoue que je n’ai dû mal à imaginer l’avenir en Syrie, ou en Irak.

  • Participant
    Posts72
    Member since: 14 juin 2012

    Rebondissement dans le conflit en Syrie : Un bombardier russe aurait été abattu par la Turquie.

    Au matin du 24 décembre 2015 la ministre de la défense Russe a annoncé la perte d’un avion, un bombardier Sukhoï Su-24. Le quartier général Turque a lui reconnu officiellement qu’un bombardier Russe de ce type a été abattu par un des chasseur F-16 Turques. La raison avancé est que l’appareil aurait violé l’espace aérien de la Turquie.
    D’après une source militaire Turque reprise par l’agence Reuters, “les pilotes turcs auraient mis en garde les pilotes russes à plusieurs reprises, mais sans obtenir de réponse.”
    Vladimir Poutine de son côté a annoncé que “ce tragique événement aura de sérieuses conséquences sur les relations russo-turques”

    http://www.courrierinternational.com/article/vu-de-russie-un-bombardier-russe-abattu-par-les-forces-turques

    Edit: Après ceci L’ambassadeur de Turquie aux Etats-Unis a tweeté de façon plutôt agressive : “Maintenant vous devez comprendre que les paroles et les avertissements de la Turquie doivent être pris au sérieux. Ne testez pas sa patience, essayez de conquérir son amitié” (la traduction n’est pas de moi)
    (https://twitter.com/serdarkilic9/status/669105881255157760?ref_src=twsrc%5Etfw)

    Qu’en pensez-vous? Cet incident aura-t-il des répercussions sur la lutte contre Daesh? A quelle répercussion peut s’attendre la Turquie, membre de l’OTAN?

  • Participant
    Posts291
    Member since: 14 juin 2012

    Pour la lutte contre daech vu que les turc extermine les kurdes au lieux de combattre daech pas grand chose.

  • Participant
    Posts72
    Member since: 14 juin 2012

    Il est vrai que la Turquie a une position ambigüe vis à vis de la lutte contre Daesh. Mais par là je me demandais surtout si cet acte n’aura pas des répercutions sur l’entente entre les membres de la coalition, la Turquie faisant partie de l’OTAN.

  • Participant
    Posts291
    Member since: 14 juin 2012

    Je pense pas la Turquie joue sur le fait qu’elle seul peut stopper durablement l’émigration en Europe (elle nous tiens par les c***lle)

  • Modérateur
    Posts2995
    Member since: 14 juin 2012

    Un accord a été signé pour une trêve en Syrie d’ici une semaine. Que peut-on penser de cet accord ? Est il viable ?
    Cet accord exclu la lutte contre Daesh et Al Nosra mais quid des groupes alliés à ces deux formations ?
    D’ailleurs comment envisager de n’interrompre les combats que sur une partie du front mais pas sur l’ensemble ? Commet discriminer et ne frapper que les combattants non concernés par cette trêve ?

    http://www.liberation.fr/planete/2016/02/12/accord-fragile-sur-la-syrie_1432887

    Comparaison n'est pas raison.

  • Modérateur
    Posts2995
    Member since: 14 juin 2012

    Un documentaire un œil sur la planète de France 2 très intéressant sur le conflit syrien et bien loin des clichés sur les soit disant médias “mainstream”

    http://www.francetvinfo.fr/replay-magazine/france-2/un-oeil-sur-la-planete/un-oeil-sur-la-planete-du-jeudi-18-fevrier-2016_1310651.html

    Vidéo disponible que quelques jours.

    Comparaison n'est pas raison.

  • Participant
    Posts1768
    Member since: 14 juin 2012

    Entre nous,nous conflit ne terminera pas tant qu’on aura pas coupé la vivres à DAECH. Il faut mieux encadrer les jeunes pour faire chuter leurs renforts et par la même occasion les attentats

  • Modérateur
    Posts2268
    Member since: 14 juin 2012

    Supposons que Bachar arrive à tenir ses conquêtes sur le long terme, qu’arrivera-t-il à l’intérieur de celles-ci?

    "Ce qui est affirmé sans preuve peut être nié sans preuve"-Euclide

  • Participant
    Posts802
    Member since: 14 juin 2012

    Eh bien les troupes syriennes loyalistes rétabliront le régime autoritaire Assad, surtout en cette période troublée de guerre civile et de mécontentement général (et le mot est faible). La répression contre les opposants sera sans doute féroce.

    Mais de toute façon, même si Bachar et son armée parvienne avec l’aide russe d’écraser l’opposition armée et surtout les groupes islamistes moudjahidines qui sont les plus dangereux militairement parlant je pense, il ne pourra rester à la tête de la Syrie. Pas après ces années de guerre provoquées par le régime autoritaire Assad.
    Je pense qu’il faudra trouver un autre leader pour ce pays, avec le risque qu’il soit un radical religieux…

  • Participant
    Posts61
    Member since: 14 juin 2012

    Eh bien les troupes syriennes loyalistes rétabliront le régime autoritaire Assad, surtout en cette période troublée de guerre civile et de mécontentement général (et le mot est faible). La répression contre les opposants sera sans doute féroce.

    Mais de toute façon, même si Bachar et son armée parvienne avec l’aide russe d’écraser l’opposition armée et surtout les groupes islamistes moudjahidines qui sont les plus dangereux militairement parlant je pense, il ne pourra rester à la tête de la Syrie. Pas après ces années de guerre provoquées par le régime autoritaire Assad.
    Je pense qu’il faudra trouver un autre leader pour ce pays, avec le risque qu’il soit un radical religieux…

    Je ne vois pas vraiment pourquoi, la guerre traumatisera des générations entières de syriens et ils n’auront pas envie d’ennuyer le régime encore une fois.

  • Participant
    Posts802
    Member since: 14 juin 2012

    Je ne vois pas vraiment pourquoi, la guerre traumatisera des générations entières de syriens et ils n’auront pas envie d’ennuyer le régime encore une fois.

    Alors là j’en doute. Le régime Assad est terminé. Ses crimes sont désormais connus au grand jour, les grandes puissances ne pourront les ignorer. Il n’y a qu’à voir le discours des Etats-Unis concernant Assad. Il est clair que même avec le soutien russe, voir chinois, Bachar al Assad, même après la victoire de ses troupes, ne pourra rester à la tête de la Syrie. Non, je pense que les grandes puissances voudront organiser des élections démocratiques dans le pays, provoquant une situation similaire à l’Egypte peut-être et l’émergence d’un nouveau gouvernement pseudo-démocratique avec le risque qu’il soit aussi radical religieux. Mais avant cela il faut que le calme revienne en Syrie, donc c’est pas pour maintenant.

  • Participant
    Posts61
    Member since: 14 juin 2012

    Je ne vois pas vraiment pourquoi, la guerre traumatisera des générations entières de syriens et ils n’auront pas envie d’ennuyer le régime encore une fois.

    Alors là j’en doute. Le régime Assad est terminé. Ses crimes sont désormais connus au grand jour, les grandes puissances ne pourront les ignorer. Il n’y a qu’à voir le discours des Etats-Unis concernant Assad. Il est clair que même avec le soutien russe, voir chinois, Bachar al Assad, même après la victoire de ses troupes, ne pourra rester à la tête de la Syrie. Non, je pense que les grandes puissances voudront organiser des élections démocratiques dans le pays, provoquant une situation similaire à l’Egypte peut-être et l’émergence d’un nouveau gouvernement pseudo-démocratique avec le risque qu’il soit aussi radical religieux. Mais avant cela il faut que le calme revienne en Syrie, donc c’est pas pour maintenant.[/quote]

    Bashar Al-Assad a tenu près de 5 ans dans un pays en guerre civile et il est loin de tomber. Il y a déjà eu une élection en 2014 et devines quoi ? Assad est réélu, il obtient 88,7 % avec un taux de participation estimé a 70% et si tu doutes de la crédibilité de cette élection, je te laisse poser la question au peuple syrien

    Donc je ne vois pas comment Assad sera viré du pouvoir, sauf en cas de défaite militaire de la république syrienne.

  • Participant
    Posts462
    Member since: 14 juin 2012

    Un radical religieux à la tête du pays ce serait la catastrophe et la guerre civile ne serait pas prête d’être terminée, dans ce cas là autant se déclarer officiellement partisan de l’EI ou d’Al Nosra car je suis assez sceptique quand au sens de “modéré” qu’on prête à certains, il y a toujours un risque de se tirer une balle dans le pied. Une fédéralisation du pays suivie d’élections surveillées par la communauté internationale est tout à fait possible avec pourquoi pas Bachar à sa tête s’il se présente, je ne vois pas ou est le problème, c’est avant tout aux syriens d’en décider plus qu’aux autres.

    on diabolise beaucoup le régime syrien (comme on diabolisait celui de Kadhafi) et on l’accuse de tous les mots mais je ne vois pas concrètement en quoi ce qu’on a en face dans l’opposition est mieux (je n’intègre pas les Kurdes, c’est une question à part). Plus le temps passe plus je vois que c’est la meilleure alternative et celle qu’on aurait du suivre depuis le début ça nous aurait évité beaucoup de choses dans les cinq dernières années. Je suis sceptique aussi sur le fait que le régime syrien soit le seul à avoir déclenché la guerre (diabolisation ?), vu la réaction et la formation rapide de l’opposition armée il est fort probable qu’il y est l’aide prémédité de puissances extérieures, les révolutions dans les pays arabes qui venaient dans le même temps (d’ailleurs ce serait intéressant de voir comme c’est là-bas maintenant car c’est pas le tout de casser de l’autoritarisme qui de toute façon est la règle là-bas faut installer un régime cohérent derrière après), le régime syrien n’est pas le seul responsable de la guerre comme il n’est pas le seul responsable de son enlisement. A la base il s’agissait de réprimer de la même façon que l’avaient été les Frères Musulmans en 1982 et là personne n’avait levé le petit doigt, il y avait eu 2000 morts mais pas de guerre civile au bout du chemin, pas de pays ravagé et pas de flux d’immigrés vers l’Europe. Quand on traite de pays extra-européen c’est aussi une autre manière de penser et il faut savoir se détacher de sa vision du monde et de la politique très occidentale pour se faire une idée.

    Je rejoins le point de vue de Goupil, un régime autoritaire comme on le décrit chez nous ne suffit pas à mon sens à justifier le fait que Bachar se soit maintenu au pouvoir depuis 5 ans de guerre qui auraient normalement avoir eu raison de lui. Vu le chaos du pays et les conditions militaires critiques qu’ont eu les loyalistes, les retournement de vestes de certains élitistes etc… Bachar a vraisemblablement l’approbation d’une bonne partie du peuple syrien pour pouvoir tenir depuis tout ce temps et même gagner du terrain jusqu’à obtenir une trêve qui intervient tout juste pour sauver l’opposition à Alep. Approbation que je pense on refuse de voir ou croire chez nous, on ne soutient pas un état et un leader en déclin avec comme seule arme la répression ou les pires horreurs surtout quand il suffit de faire 10km pour passer dans l’autre camp via des tunnels.

    Et on verra si cette approbation populaire se confirme dans les temps à venir en contrôlant l’évolution dans les régions sous contrôle loyaliste, ce n’est pas dit que la répression soit particulièrement féroce ça c’est juste de la spéculation. Je doute que les partisans de Bachar soient vraiment à envier dans les zones hors de contrôle loyaliste on a pas les gentils ou les méchants d’un coté, seulement plusieurs camp qui s’affronte et qui mettent les moyens. C’est la guerre civile, la pire guerre qui soit à mon sens, normal que ce soit horrible et qu’il y est des exactions, on a beau être au XXIème siècle on ne changera jamais l’homme.

    Sinon, j’ai jamais vu autant d’entrain à abattre le leader d’un pays (même quand on en parle en science-po à la Fac), ils nous a fait quoi Bachar à nous français ? Est-il un danger pour la France ? Ce sont des questions qui mériterait d’être posées.

    Pour moi la Syrie de Bachar est la dernière héritière du nationalisme arabe et du panarabisme des années post décolonisation (que j’apprécie même si ça a jeté un froid sur des nations coloniales comme la France) avec les personnages comme Nasser, Yasser Arafat, Saddam Hussein, Boumédiene, Hafez el-Assad etc… On les retrouvait autrefois dans toute la zone mais ils ont été progressivement tués et/ou remplacés. La Syrie des Assad est un modèle hybride avec une part de Gaullisme constitutionnel à la base mais aussi du socialisme et une doctrine laïc qui permet d’éviter les conflits religieux et la radicalisation qui sont récurrents au Moyen-Orient ce qui en fait un régime intéressant pour eux comme pour nous. Ce n’étaient et ce ne sont certes pas des anges mais ça marche comme ça là-bas, ils incarnaient certaines valeurs et donnaient une autre image des arabes que ceux qui se font péter avec des bombes ou crient Allahu akbar pour une rien.

    PS : Je sais que je suis modo de cette section mais considérez moi comme un membre lambda, je ne suis pas là pour imposer ma vision des choses en usant de mon autorité.

  • Modérateur
    Posts2995
    Member since: 14 juin 2012

    Pour la modération :
    J’ai déplacé les messages à propos d’Assad dans le sujet adéquat.

    Ces élections n’ont aucune valeur dans un pays qui est une dictature, dont plusieurs millions de citoyens sont réfugiés hors des frontières et plusieurs autres millions dans des zones sous le contrôle rebelle.
    Après il ne faut pas nier qu’Assad est très populaire au sein des alaouites, des autres minorités religieuses de Syrie mais aussi d’une bonne part de la classe moyenne sunnite. Il a encore le contrôle de la Syrie dite « utile »
    Je pense qu’une partition de la Syrie a long terme est plus qu’envisageable.

    Comparaison n'est pas raison.

  • Participant
    Posts2925
    Member since: 14 juin 2012

    Quand on traite de pays extra-européen c’est aussi une autre manière de penser et il faut savoir se détacher de sa vision du monde et de la politique très occidentale pour se faire une idée.

    Ce panarabisme, voulu et revendiqué aussi par Khadafi, ou Saddam est très occidentalisé, marxisé ou anti-marxisé. Donc justement, El-Assad, comme tout les Pan-Arabes sont bien plus occidentaux dans leurs mentalités qu’on ne le pense.
    D’ailleurs la réaction particulière a été une radicalisation religieuse, que nous trouvons toujours étrange.

    Pour moi la Syrie de Bachar est la dernière héritière du nationalisme arabe et du panarabisme des années post décolonisation (que j’apprécie même si ça a jeté un froid sur des nations coloniales comme la France) avec les personnages comme Nasser, Yasser Arafat, Saddam Hussein, Boumédiene, Hafez el-Assad etc… On les retrouvait autrefois dans toute la zone mais ils ont été progressivement tués et/ou remplacés. La Syrie des Assad est un modèle hybride avec une part de Gaullisme constitutionnel à la base mais aussi du socialisme et une doctrine laïc qui permet d’éviter les conflits religieux et la radicalisation qui sont récurrents au Moyen-Orient ce qui en fait un régime intéressant pour eux comme pour nous. Ce n’étaient et ce ne sont certes pas des anges mais ça marche comme ça là-bas, ils incarnaient certaines valeurs et donnaient une autre image des arabes que ceux qui se font péter avec des bombes ou crient Allahu akbar pour une rien.

    Ce paragraphe est assez rigolo quand on sais que l’État Islamique est formé sur un terreau baasiste irakien, notamment pour ses cadres et un fort ressentiment de la population aussi, contre un peu tout le monde sauf le seul parti n’ayant jamais fait ses preuves : ceux de la radicalité religieuses. Le baasisme avait le grand avantage pour nous, d’être lisible, compréhensible par notre grille de lecture politique occidentale et en plus la régions était pas en train d’imploser tranquillement (ce qui facilite grandement la compréhension), mais ce n’est surement pas le seul garant de stabilité, nationale et internationale.

    Omnia Sunt Comunia

    Je suis anarchiste au point de traversé dans les clous pour ne point avoir de soucis avec la maréchaussée.

  • Participant
    Posts61
    Member since: 14 juin 2012

    Je sais bien que les régions hors de contrôle de la République syrienne ne sont sûrement pas habitées par des fan de Assad, mais ça revient a ce que j’ai dis tout en haut: ces gens la seront terrorisés de la guerre civile et transmettront leurs traumatisme à leurs enfants, donc on se retrouve avec une partie de la Syrie partisan de Assad et l’autre partie peu habitée et dotée d’une population qui ne voudra plus lever le petit doigt.

  • Participant
    Posts77
    Member since: 14 juin 2012

    Au vue des réactions de @kodran et @goupilsournois , je me dois de réagir.

    @kodran: Je te rejoints sur le point sur lequel un radical religieux à la tête de la Syrie serait une très, très, mauvaise idée.

    Une diabolisation du régime syrien? Pas si sûr…… Autant, je me doute fort que l’on ait diabolisé le régime de Khadafi, après tout, la Libye ne s’en sortait pas si mal que ça, avant. Tout ce que l’on peut lui reprocher, c’est son stoïcisme politique et idéologique, qui lui fera refuser toute idée de changement, et qui, accessoirement, lui coûtera la vie.

    Mais je ne pense pas que l’on diabolise le régime syrien. Ce cher Bachar aurait pu faire ses preuves et, accessoirement, se mettre les peuples syriens dans la poches lors de son ascension au pouvoir à la suite de son père. En effet, au début des années 2000, des manifestations prirent place en Syrie pour réclamer quelques réformes attendues depuis quelques temps. Les gens étaient optimiste: Bachar était perçu comme l’espoir d’une Syrie nouvelle et moderne.
    Résultats? Manifestations matées par la force, arrestations de masse, dont une belle brochette d’intellectuels………, la poudre était en place, il ne fallait plus qu’une étincelle….

    Ensuite, je te vois citer la répression des frères musulmans en 1982…. tout simplement, l’ambiance mondiale n’était pas la même.
    La Syrie de l’époque était un régime sous forte influence soviétique (comme d’autres pays de la région), donc je vois très difficilement nos régimes occidentaux intervenir sans provoquer le courroux du bloc de l’est. D’autant plus que les problèmes internes d’un pays du moyen orient devait être le cadet de leurs soucis à coté de l’éventualité d’une guerre nucléaire.

    Ensuite, je vous rejoints tout les deux sur le fait que pour certains pays, un régime autoritaire est une solution viable (surtout dans les pays pluriethniques), encore faut-il que ce gouvernement ne fasse pas une répression aveugle. Même pour un régime autoritaire, il y a des moments pour réprimer, mais il y a aussi des moments pour faire des concessions.

    Pour poursuivre sur son élection, il me semble qu’il était le seul candidat…à vérifier tout de même.

    Ensuite, c’est facile de dire maintenant que les habitants des zones contrôlées par le régime soutiennent Bachar….. ils ont le choix entre une rébellion qui patine sévèrement depuis pas mal de temps déjà et …….. des radicaux religieux qui ont montré à de multiples reprises leur froideur et leur cruauté. Soutenaient-ils autant le régime au début de la révolte? À creuser….

    Pour ce qui est de la trêve…. sérieusement? Si Bachar l’a accepté c’est: pour avoir l’air “gentil”, et pour fortifier ses positions dans Alep(l’EI avait failli couper définitivement leurs lignes de communications), rien de plus, rien de moins.
    Et il peut d’ailleurs remercier son allié russe d’avoir détruit tout les hôpitaux de cette même ville.

    Je suis bien conscient que tout les participants de cette guerre civile ne sont ni tout blanc ni tout noir, sauf l’EI bien entendu, mais entre des rebelles qui commettent certes des exactions, et un gouvernement qui bombarde sa propre population(dont des camps de réfugiés), voir même emploie des gaz de combat….. mon choix est vite fait.

    Et puis franchement, on a besoin d’une raison pour tuer/arrêter un meurtrier multirécidiviste?

    Après, ce qui me fait peur, c’est que c’est en train de devenir un champs de bataille de type Vietnam/Corée: un territoire où des puissances s’affrontent par représentants interposés… (l’Iran et l’Arabie Saoudite qui prennent positions,… la Russie….). Mais aussi, c’est l’après qui m’inquiète: admettons: on bat l’EI (imaginons), et la rébellion se fait écraser… et Bachar reste au pouvoir. Si on ne fait rien d’autres, on sera revenu au point de départ, tout ce qu’il faudra, c’est une nouvelle étincelle, et on est reparti pour le second round dans 20 ou 30 ans.

    Après, je suis tout à fait d’accord avec toi, après tout ce merdier, il faudra un pouvoir aussi légitime que l’on peut et surtout, fort, pour qu’il soit viable et puisse maîtriser la Syrie; et une fédéralisation semble d’ailleurs la meilleur solutions pour le post guerre civile, avec la formation d’un état kurde (qui l’ont largement mérité), mais bon, ça déplaira à un certains pays commençant par Tur et finissant par Quie, mais c’est un autre débat.

    @goupilsournois : Non mais tu te rend compte de ce que tu dis? Si je te suis, tu es prêt à tuer femme et enfant si ça permet à ton pays d’être stable….. Tu sais, des fois, si ton pays est instable, c’est qu’il y a une, ou plusieurs, raisons, et qu’il serait temps de se pencher dessus. Et puis, c’est dans cette “partie peu habitée et dotée d’une population qui ne voudra plus lever le petit doigt” que se trouve… les hydrocarbures, mais aussi un projet d’oléo/gazo(je me souviens plus)duc, donc pas sûr que la zone soit libre de toute tension.

    Bon, après, ce qui me fait “rire”, c’est que tout le monde veut faire le tri entre les rebelles “modérés” et ceux ayant une quelconque influence religieuse….. c’est pas comme si durant la guerre civile d’Espagne(coté républicain), ou dans la résistance française, tout le monde était républicain ou démocrate, nan? 😛

  • Participant
    Posts587
    Member since: 14 juin 2012

    mais aussi un projet d’oléo/gazo(je me souviens plus)duc

    Oléoduc, le mot que tu cherche c’est oléoduc. Gazoduc c’est, comme son nom l’indique, pour les gaz.

    Sinon on parle de régime autoritaire pour les les pays pluriethniques, mais dans ce cas quel ethnie doit prendre le pouvoir ? Parce que si on met une autre minorité, les sunnites ne seront pas contents, si c’est les sunnites ce seront les autres minorités qui ne seront pas contents et si c’est les kurdes alors là c’est la Turquie qui va hurler (enfin vu qu’elle jouait double à propos de l’EI).

    La dictature c'est ferme ta gueule !
    La démocratie c'est cause toujours...

  • Participant
    Posts77
    Member since: 14 juin 2012

    Bon, étant donné que ce n’est pas le sujet pour débattre de ce … sujet, je te propose de créer un nouveau sujet pour en discuter (tu peux le créer,là ,j’ai pas le temps, peut être dema….après demain)
    Et pour le truc d’oléo-ou-gazo-duc, c’est juste que je ne me souvenais plus si c’était pour du pétrole ou du gaz; mais merci de rectification 😉 .

  • Participant
    Posts1768
    Member since: 14 juin 2012

    Posons une question (je ne suis pas sur de l’intérêt de la création d’un nouveau sujet): que pensez vous du printemps arabe?

  • Participant
    Posts1483
    Member since: 14 juin 2012

    Pas après ces années de guerre provoquées par le régime autoritaire Assad.
    Je pense qu’il faudra trouver un autre leader pour ce pays, avec le risque qu’il soit un radical religieux…

    Et bien la première rébellion contre le régime assad date de 1982 bon en gros la prochaines guerre civile syrienne c’est dans 30 ans maximum.

    La question est surtout qu’imposera l’iran et la russie de concert pour que cela ne se reproduise plus? Sans doute quelques islamistes chiites influant entreront dans les institutions politique syrienne. De plus vu l’aide du Hezbollah est ce que la Syrie ne soutiendrat pas cette organisation à prendre le pouvoir au Liban d’une façon ou d’une autre?

  • Modérateur
    Posts2995
    Member since: 14 juin 2012

    Le Front al Nosra a brisé officiellement son lien avec Al Qaeda centrale et a changé de nom pour devenir Jabhat Fateh al-Sham.
    Cette désunion a été faite avec l’aval du chef d’AL Qaeda : Ayman al-Zawahiri. Le but semble être de refaire une image à l’ex Al Nosra à l’international mais également pour tenter de rallier tous les groupes rebelles sous sa coupe.

    Les américains ont déjà déclaré que cela ne changera rien pour eux et qu’ils sont toujours classés comme organisation terroriste.
    En tout cas ce changement de vernis semble leur avoir porté chance car ces derniers jours ils ont lancé une importante contre offensive qui leur a permis de briser l’encerclement d’Alep et de saisir quantité de matériels et de munitions aux forces du régimes.

    Article de Stéphane Mantoux sur cette offensive.
    http://historicoblog3.blogspot.fr/2016/08/colere-dalep-2-les-combats-selon-la.html

    A noter les moyens utilisés T72, BMP1, roquette et automoteur d’artillerie 2S1 Gvozdika !

    Comparaison n'est pas raison.

  • Participant
    Posts1483
    Member since: 14 juin 2012

    Le Front al Nosra a brisé officiellement son lien avec Al Qaeda centrale et a changé de nom pour devenir Jabhat Fateh al-Sham.

    M’ouais cet accord mutuelle est assez bizarre à mon avis ça change rien. l’offensive à été stoppé l’aviation russe pilonne ne secteur plusieurs quartier ont déja été repris par les loyalistes, un hélicoptère de transport russe à été abattus faisant 5 mort, les russes ont l’air d’utilisé des forces spéciales dans le secteur. De plus l’EI reprogresse de nouveau dans les villages du nord puisque Tabka à été repris.

    Al nosrah a toujours eu quelques chars néanmoins comme tu peux le voir dans la vidéo il sont utilisé individuellement ce qui montre qu’ils n’en ont pas tant que ça. En artillerie ils ont l’air d’avoir capturé pas mal de canons et d’être assez bien fournis. Leurs casque sont d’origine occidentale idem pour leurs uniformes (néanmoins ce genre d’articles peut etre acheté par des civils partout dans le monde). Leur kalach semble être des zatsava M-70 AB2 et des types 56 chinoises typique du genre d’armes acheté puis livré par l’occident ou la péninsule arabique. Les rangers semblent aussi être disponible en nombres et celles qui ont sont elles aussi typique de celle des américains (néanmoins fabriqué en chine donc facile à acheter pour n’importe quel péquenots)

    A mon avis les hommes montré à l’écran sont trop bien équipés et soutenus pour être une katiba lambda d’al nosrah à mon avis c’est une unité d’élite.

    Les roquettes elephant sont des roquettes “lourdes” réalisé sur place, celle ci ressemble à des missiles pour avions bricolé en roquette teresstres pour certaines (la pointe semble made in syria mais l’empennage et le système de propulsion à un missile aérien).

  • Participant
    Posts373
    Member since: 14 juin 2012

    Ce qui est intéressant avec ces images, c’est la dates où elle ont été publié sur internet et les infos qu’elles nous donnent.

    En cherchant bien, on trouve certains détails intéressants. Par exemple, sur l’une des premières photos, ont vois un homme encagoulé habillé de noir parler à des personnes armées assises. On ne lit pas bien ce qui est écrit au dos. J’ai recherché et trouvé une photo qui nous le montre mieux. C’est du danois et il est écrit “Hold hovedet koldt.
    Og Kælderen tør” ce qui veut dire “arder la tête froide et votre cave sèche”, ce qui est le slogan d’une entreprise danoise.

    Certaines photos du combat de rues, telle que celle où l’on voit le tireur de PK dans un bâtiment en ruine et celles qui suivent sont déjà sur le web, notamment Tweeter, depuis le Mois dernier. Celas nous informe que cette opération à au moins durée une semaine.

    "La critique de l'art est aisément difficile mais l'art de la critique est difficilement aisé".

  • Modérateur
    Posts2995
    Member since: 14 juin 2012

    Je voulais donner mon opinion à propos de la situation à Alep et provoquer ainsi, je l’espère, un débat.

    Ces jours ci, vous ne pouvez y échapper, les médias et réseaux sociaux relaient à tour de bras des articles et des témoignages sur la situation tragique d’Alep Est. On nous dépeint la détresse des civils, les exactions, les bombardements indiscriminés, la cause de la « révolution pour la liberté » perdue etc…
    Je suis humain, je ne peux que m’attrister de cette situation. Mais en tant que passionné d’Histoire et de géopolitique, en tant qu’humain aussi, je cherche tout de même à regarder ces événements, pas seulement sous l’angle de l’émotion, mais également par celui de l’analyse et de la raison.
    Les questions sont : une fois que l’on a pleuré pour Alep, concrètement on fait quoi ? Quelle est la situation actuelle ? Quelles évolutions sont acceptables et quelles sont celles à éviter ?

    La situation aujourd’hui est à la fois simple et complexe. La Syrie est profondément déchirée entre un régime, qui est sans contexte une dictature sanguinaire, et une rébellion morcelée où les plus radicaux ont progressivement pris le dessus alors que le conflit s’éternisait.
    Ces gens se haïssent profondément et ont décidé que ce sont les armes qui détermineront leur sort. A partir de là c’est le massacre garanti.
    Compte tenu de cette situation ; que faisons nous ? Ils sont décidés à se trucider à Alep. Dans ce cas, est –il pertinent de réclamer des trêves qui ne font que prolonger le siège et donc les souffrances des civils ? Pour ces derniers, n’est –il finalement pas mieux que l’un des belligérants mettent une bonne fois pour toute le paquet et clôture au plus vite la bataille ? L’offensive finale du régime n’est t-il pas en fin de compte une délivrance ?

    Alors certes, il y a beaucoup à dire sur le tyran Assad et on peut déplorer sa « victoire ». Mais si il tombe, qui a suffisamment de poids politique pour prendre le pouvoir à sa place ? L’exemple libyen doit nous inciter à la prudence… On nous parle de rebelles « modérés », qui sont-ils ? Ou sont-ils ? Ont-ils vraiment la capacité de rassembler les syriens ? Sont-ils vraiment plus « clean » qu’Assad ? J’avoue être très dubitatif sur ce qu’ils représentent…

    Bien entendu l’armée syrienne va commettre des exactions et des tueries sommaires. C’est déplorable, mais c’était couru d’avance. Comme dit plus haut, à partir du moment où des hommes ont décidé de se battre c’est le massacre garanti. La rébellion en ferait tout autant (elle le fait d’ailleurs). C’est inévitable dans ce genre de contexte et on ne peut rien y faire. Avons-nous la mémoire si courte pour oublier qu’en 1944-1945 la France a elle aussi connu son épuration ?
    De plus il ne faut pas tomber dans le sensationnalisme. Non l’armée du régime et ses alliés ne vont pas procéder à un massacre systémique de tous les civils. Rappelons que nombreux parmi ces derniers se sont réfugiés dans les zones loyalistes. Ils n’y resteraient pas s’ils se sentaient moins en sécurité que dans un zone contrôlée par la rébellion … Et il faut également rappeler les tentatives de limitation des pertes humaines : trêves ou couloirs humanitaires pour l’évacuation des civils et mêmes des combattants.
    De plus, les lanceurs d’alerte sur la situation d’Alep, qui sont-ils ? Rappelons que dans ce conflit la désinformation – de la part de tous les belligérants – est quotidienne. Qui se cache vraiment derrière les tweets et les vidéos ? Des civils innocents ou des rebelles ? Et si ce sont des rebelles, de quelles factions ?

    Je ne suis pas pro Poutine, je ne suis pas pro Assad. Les morts de civils innocents m’attristent. Mais plus je regarde la situation et plus je me dis qu’il était temps que cela finisse. Que pour Alep il vaut mieux une victoire d’Assad maintenant, qu’un siège qui se prolonge encore et encore pendant des mois voire des années. Et que cela vaut peut-être mieux qu’une victoire de la rébellion, qui aurait été forcément beaucoup plus longue, et dont les conséquences auraient pu être également très dramatiques…
    On nous dit souvent qu’il faut employer la diplomatie, que la guerre n’est pas la solution, celle-ci ne serait que politique. Pourtant les russes frappent et agissent dans le concret, les occidentaux parlent encore dans le vent. Le cas syrien nous rappelle, une fois de plus malgré les nombreux exemples de l’Histoire, que non la diplomatie ne résout pas tout, que les armes constituent les arguments d’une solution possible, et que la guerre n’est non pas distincte de la politique, mais qu’elle est bien « son prolongement par d’autres moyens »….

    En hommage à toutes les victimes de ce conflit, quelles qu’elles soient.

    Comparaison n'est pas raison.

  • Participant
    Posts372
    Member since: 14 juin 2012

    C’est un débat extrêmement intéressent:
    Je tiens a préciser que je ne suis pas un spécialiste de la situation actuelle.

    Comme Cuirassier le dit, la fracture entre le régime et l’opposition ne s’effacera pas du jour au lendemain: si Bachar gagne il y aura toujours de l’opposition et la guerre repartira quelques années plus tard je pense. Si se sont les rebelles qui gagnent ils vont se retrouver a gérer un pays en ruine et ils manquent d’expérience.
    Donc que vaut-il mieux ? Une dictature ou l’incompétence, la question est là.

    Alep c’est quand même, pardonnez l’expression mais le “bordel”, tous le monde s’y affronte: le régime aidé par les russes, les rebelles un petit peu aidé par nos pays, Daesh et d’autres groupes extrémistes et c’est surtout là que vient la confusion.

    Le régime a gagné, enfin bon il se retrouve avec une ville en ruine et des milliers de personnes sans toits pour dormir. Et si sa trouve dans deux semaines les rebelles réattaquent.
    Mais bon au moins les civils soufflerons un peu car 4 ans de bataille ça fait long.

    Je pense que le gros problème vient de l’ONU comme souvent hélas, les réunions du conseil de sécurité ne sont que clashs entre ricains et russes. Ils ne savent jamais se mettre d’accord ou du moins très rarement et c’est là ou la communauté internationale échoue.

    Bref je pense que cette guerre n’est pas prête de s’arrêter, ils faut que des pays comme la France ou les USA fassent quelque chose, soit ils interviennent contre les troupes syriennes en aidant les rebelles comme les russes aident les syriens (oui je sais c’est très peu probable mais ça serait cohérent) ou alors ils se retirent du conflit et laissent les syriens régler seuls leurs problèmes.
    Mais derrière il y a encore Daesh, c’est un “jeu” sans fin.

    Mais bon rendons tout de même hommage aux quelques 10 000 tués de la bataille d’Alep et souhaitons courage aux rebelles(ceux pour la démocratie), aux soldats du régime (car ça reste des hommes) et a nos soldats engagés dans cette guerre qui n’est hélas pas prête de s’arrêter.

  • Participant
    Posts110
    Member since: 14 juin 2012

    Je suis assez d’accord avec ce qui a été dit précédemment. Personellement, ce qui me marque particulièrement est le fait que nos dirigeants et nos médias crient à la cruauté de la Russie et du régime syrien une fois la bataille finie. Ils ne se réveillent vraiment que lorsqu’au final les civils sont beaucoup moins en danger voir sont enfin pris en charge pour une bonne partie. De plus, on voit toute la propagande occidentale autour de la question d’Alep. Je ne sais pas si vous avez vu la vidéo de l’ambassadrice américaine à l’ONU. Celle-ci demande à l’ambassadeur russe s’ils n’ont pas honte de ce qu’ils ont fait. Alors qu’au début on trouvait facilement la réponse russe en vidéo avec les sous-titres qui nous informaient qu’il rétorquait : “Et vous, vous n’avez pas honte de ce que vous avez fait en Irak ?”. Aujourd’hui, que ce soit France info, LeMonde, ou autres médias je ne vois pas la réponse russe en vidéo, réponse qui est résumé à l’écrit par : “Nous évacuons les civils.”. Autrement dit, on ne dit rien sur la responsabilité des américains. En bref, je dénonce l’hypocrisie occidentale sur ce dossier, même si c’est loin d’être nouveau.

  • Participant
    Posts1194
    Member since: 14 juin 2012

    En quoi les crimes des uns pardonnent ceux des autres ?

    Un point, c'est tout.

    Et deux si t'insistes.

  • Participant
    Posts70
    Member since: 14 juin 2012

    Pour moi, tous ceux qui bombarde la Syrie je les mets tous dans le même sac que l’Ei, que ça soit les russes, les rebels, les américains, les iraniens, bachar, les turcs, les français, les saoudiens, etc.

    Tous sont fautif de cette situation et massacre des enfants innocents pour leur propre intérêts, je peux vous assurez que les USA ça les arrange que la Syrie soit détruite, toute cette pseudo tentative de rétablissement de paix et de sanctions me fait doucement rire, quand il fallait massacrer et bombarder des irakiens ils n’ont pas hésiter et n’ont pas pensé aux innocents et à la paix une seule seconde.

    L’hypocrisie de tous les camps engagé dans ce conflit et surtout celui des occidentaux m’outrage.

  • Participant
    Posts587
    Member since: 14 juin 2012

    C’est clair, la guerre civile est devenue depuis un bon moment, une guerre d’influence, un Game of Thrones du XXIème siècle sauf qu’à la place du trône de fer c’est l’état syrien qu’on cherche à obtenir. Chacun cherche à mettre son pion à la tête de la Syrie.

    La Russie cherche à garder son pion Bachar parce qu’ils ont des bases et aussi montrer qu’elle est maintenant une grande puissance. Les monarchies du pétrole cherchent à l’évincer pour mettre un sunnites à la place d’un chiite et donc affaiblir l’Iran tandis que celle-ci cherche à maintenir Bachar parce qu’il est chiite et c’est un de ses rares allié. La Turquie veut l’évincer pour montrer au monde qu’elle est aussi une puissance régionale et par la même occasion embêter son voisin iranien. Et nous occidentaux ont intervient officiellement pour apporter la démocratie, officieusement pour faire chier Poutine et l’Iran.

    Enfin compte qu’importe qui gagnera parce que le gagnant héritera d’un pays en ruine dont les fractures ethniques sont clairement visibles donc difficile de mettre tout le monde d’accord.

    La dictature c'est ferme ta gueule !
    La démocratie c'est cause toujours...

  • Participant
    Posts110
    Member since: 14 juin 2012

    En quoi les crimes des uns pardonnent ceux des autres ?

    Effectivement, les crimes des uns ne pardonnent pas ceux des autres. Pour autant, reprocher à l’autre d’en faire alors qu’on en a fait récemment soi-même est tout aussi absurde.

  • Modérateur
    Posts8403
    Member since: 14 juin 2012

    @bosmorad

    L’hypocrisie de tous les camps engagé dans ce conflit et surtout celui des occidentaux m’outrage.

    Pourquoi spécialement eux?

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

  • Participant
    Posts1194
    Member since: 14 juin 2012

    Et le Hezbollah sort grandit par le conflit. Avec près de 10 000 hommes en Syrie, ce groupe est désormais incontournable dans la région, comptant des conseillers et des troupes en Irak, au Yemen et même avec les opposants au Bahrein.
    D’anti-israël, le Hezbollah a évolué pour invectiver aussi bien Israël que l’Arabie Saoudite et ses troupes sont en pointes dans les offensives à Alep, tentant de se démarquer de l’image déplorable des troupes loyalistes (qualifié de pillard corrompu sans motivation par les troupes même du Hezbollah) et se voyant en libérateur plus qu’en occupant.

    Le Hezbollah prend orgueil du fait que les rebelles combattus par la coalition pro-Assad préfèrent se rendre au Hezbollah plutôt qu’aux loyalistes car, encore d’après les troupes du Hezbollah, ils traitent mieux les prisonniers (je n’ai cependant pas de témoignage de prisonniers pouvant confirmer ou infirmer ces dires).

    Pour le Hezbollah, l’intervention est particulièrement savoureuse dans le sens où jusqu’en 2005, le Liban était occupé par la Syrie et le hezbollah un simple subordonné para-militaire condamné à disparaître à plus ou moins brève échéance.
    Pour le Hezbollah, l’intervention est aussi le moyen de parachever sa montée en puissance depuis son coup d’éclat contre Israël en 2006.
    Le hezbollah fut longtemps le joker de Damas, utilisé au gré des intérêts syriens (voir combattu selon les cas) mais désormais, le jouet supplante le marionnettiste dans son propre pays.

    à la bataille du Qalamoun (2014-2015), ce sont les troupe du Hezbollah qui combattent avant de s’effacer pour laisser le plaisir de la notoriété aux loyalistes (et leur permettre de conserver un semblant de fierté devant les caméras). Et c’est loin d’être le seul cas du genre.
    De parrain, Bachar Al-Assad est devenu un obligé et ne pouvait plus contrôler le trafic d’arme de l’Iran à destination du Hezbollah. Il ne peut s’opposer à l’établissement d’un pré-carré du Hezbollah dans son propre territoire où le groupe entraîne des syriens dans une future guerre contre Israël. Ce pré-carré se trouve à proximité du plateau du Golan, occupé par l’état d’Israël.

    Ce n’est pas pour rien que la majorité des opération israëlienne en Syrie visait surtout le Hezbollah. En 2015, Jihad Moughnieh (étoile montante du Hezbollah et fils de l’ancien n°2 du groupe Imad Mougniyah, tué en 2008 et théoricien des voitures suicide) et un général Iranien sont tués dans une attaque d’hélicoptère par Israël suite à une alerte des renseignements israëliens.
    L’Iran d’ailleurs conserve et accroit son influence sur sa créature. Le Hezbollah est en effet une émanation des gardiens de la révolutions d’Iran, créé en 1982 suite à une opération clandestine des gardiens de la révolution. Le Hezbollah n’a pas oublié ses origines et ne reçoit ses ordres que de Téhéran. La sauvegarde du régime d’Al-Assad répond ainsi à la nécessité de conserver intact l’axe Téhéran-Bagdad-Damas-Beyrouth du trafic d’arme dont dépend le Hezbollah.

    L’Iran a pu éprouvé la loyauté et l’efficacité de son allié mais à un prix élevé. Le Hezbollah accuse plusieurs centaines de morts et son image à changer. Il n’est plus le résistant mais l’occupant dans les esprits sunnites, le protecteur pour les Chiites.
    Cette fracture, un parmi tant d’autres en Syrie, rend précaire la situation du Hezbollah qui ne peut faire accepter un tel sacrifice que par l’interdiction de la défaite. Cette précarité a aussi pour effet d’exacerber le confessionnalisme en Syrie et la logique de survie.
    Le début non violent de la révolution Syrienne est oublié, seul la montée en puissance des groupes djihadistes suite à la répression sanglante est rappelé ad nauseum. Ces groupes sont tous regroupé (rebelles modéré compris) sous l’appellation “takfiri” (excommunication). les takfiri sont des islamistes ultra-violent dont l’idéologie date de 1971 et visant à rétablir la pureté originelle de l’islam, par le sang si nécessaire (et bien souvent, uniquement par le sang et la destruction). En ce sens, ils se rapprochent du salafisme mais appliquant de façon un terrorisme intellectuel et physique.
    La destruction de mausolées ou de temples, l’exécution cruelle filmé d’opposant …. tout cela caractérisent les takfiri, terme connoté très négativement même parmi la nébuleuse d’Al-Quaida.

    Regrouper l’intégralité des rebelles, quelque soit leur obédience ou leur ferveur, permet de justifier les interventions en Syrie par le Hezbollah ou l’Iran. Et Daesh ne leur a pas donné tort, loin de là.

    Les combattants du Hezbollah aspirent à une paix rapide mais ont l’impression d’être engagé dans un engrenage plus grand qu’eux et l’intervention décisive de la Russie a causé du dépit parmi certains combattants qui ont l’impression que les nombreux sacrifices du Hezbollah n’aura servit que la cause de la Russie, nouveau maître du jeux. De plus, ils pressentent (de l’humble fantassin jusqu’au général Jaber) que le groupe Hezbollah ne quittera pas la Syrie avant longtemps.

    Un point, c'est tout.

    Et deux si t'insistes.

  • Participant
    Posts70
    Member since: 14 juin 2012

    Parce que c’est les occidentaux qui crie sur tous les toits qu’ils veulent apporter la liberté et la démocratie, mais que en réalité ils ont commis le plus grand massacre d’innocents depuis la WW2.

    http://www.voltairenet.org/article187295.html

    Bien évidemment, je parle des gouvernements, pas des citoyens, dans la majorité sont des bisounours qui croient vraiment que leurs dirigeants et leurs armées rétablissent la paix à cause de la propagande, et quand il’y à plus d’excuses de bombarder des musulmans, les médias sorte l’infaillible argument du terrorisme.

  • Participant
    Posts175
    Member since: 14 juin 2012

    Les gouvernements occidentaux sont sans-doutes les plus “gentils” gouvernements de la planète.
    Cette phrase n’est pas ironique.

  • Participant
    Posts460
    Member since: 14 juin 2012

    Effectivement je penses qu’il est plus que temps que l’Europe se donne une position claire sur ce qu’elle veut pour la Syrie (on a pas besoin des américains, l’Europe peut défendre ses propres intérêts). Est ce que on préfère Bachar aux islamistes? Le Contraire? Quid des kurdes? Bref qu’est ce que l’on ferait si on avait carte blanche. Il me semble que dans un C dans l’air assez récent un invité disait que lorsque on ne parle plus que d’humanitaire c’est parce que il y a une incompétence à parler politique. Pour pouvoir se mettre d’accord avec la Russie, faudrait d’abords savoir ce que l’on veut.

    Ainsi personnellement je me demande si on ne devrait pas s’intéresser aux frontières des états du Moyen-Orient. En effet, si je ne m’abuse, elles sont issus des accords Sykes-Picot (1916). Autant dire qu’elles n’ont pas été fait en fonction des différents peuples. Devrait t’on revoir ça même si ça ne fait pas que des heureux? Je me le demande.

  • Modérateur
    Posts8403
    Member since: 14 juin 2012

    @bosmorad

    Ton discours correspond au site que tu donnes en lien (le site “réseau voltaire”, qui est un site colportant des thèses complotistes sans bases.
    De quel massacre d’innocents parles-tu? Je suis conscient qu’on peut répondre le Vietnam, certains événement d’Amérique du Sud, mais pourquoi mettre tous les occidentaux (même en ne prenant que les gouvernements) dans le même sac?

    Et d’ailleurs, pourquoi dissocier le peuple d’un gouvernement qu’il a élu démocratiquement?

    Et à propos de l’article lui-même, il présente une méthodologie “intéressante”: il prétend critiquer (par l’intermédiaire de l’étude) la méthodologie de comptage, mais lui-même se contente de donner des “vérités” sans les expliquer (40 000 corps enterrés: qui?, quand?..), et de dire que le décompte officiel (de l’Iraqi body count) ne les compte pas (sans justifier ce décalage).

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

  • Participant
    Posts587
    Member since: 14 juin 2012

    Ainsi personnellement je me demande si on ne devrait pas s’intéresser aux frontières des états du Moyen-Orient. En effet, si je ne m’abuse, elles sont issus des accords Sykes-Picot (1916). Autant dire qu’elles n’ont pas été fait en fonction des différents peuples. Devrait t’on revoir ça même si ça ne fait pas que des heureux? Je me le demande.

    Sur le papier, c’est beau mais en pratique tout le monde veut sa part du gateau. Le Kurdistan irakien se dispute avec le gouvernement sur leur frontière, le Sud-Soudan est en guerre avec le Soudan à cause du tracé de la frontière. Là où c’est sensé réglé des conflits, ça en crée de nouveaux. Donc non retracer les frontières qui ont été fait il y a plus de 50 ans ne réglera pas le problème.

    La dictature c'est ferme ta gueule !
    La démocratie c'est cause toujours...

  • Participant
    Posts372
    Member since: 14 juin 2012

    Les Etats Unis, la Russie et des pays comme la France et le Royaume-Unis se sont construits sur la guerre et ils feront toujours la guerre point.

    Par contre @bossmorad je pense que tu grossis le tableau:
    Les pays occidentaux se mêlent de choses qui ne les concernent pas directement c’est sur mais de la dire que des pays européens massacrent des civils le mot est fort.

    La Russie et les USA n’y vont pas quatre chemins mais j’aimerais bien savoir le nombre de civils emprisonnés, torturés et tués par le régime syrien, et toutes les pseudos-démocraties d’Afrique et du Moyen-Orient (je ne globalise pas).
    Donc oui les pays occidentaux tuent mais c’est la guerre et hélas a la guerre des civils meurs c’est triste mais c’est comme ça.

  • Participant
    Posts1768
    Member since: 14 juin 2012

    Les gouvernements occidentaux sont sans-doutes les plus “gentils” gouvernements de la planète.
    Cette phrase n’est pas ironique.

    Donc d’après toi, le gouvernement Poutine est gentil?! Alors on a pas la même conception de gentillesse. :cheer:

  • Participant
    Posts460
    Member since: 14 juin 2012

    @Val78
    Je ne connais pas bien le Soudan mais la situation est t’elle pire que avant l’indépendance?

  • Participant
    Posts587
    Member since: 14 juin 2012

    Guerre civile et litige frontalier avec le Soudan et le Kenya donc oui la situation ne s’est pas amélioré avec l’indépendance.

    La dictature c'est ferme ta gueule !
    La démocratie c'est cause toujours...

  • Modérateur
    Posts2268
    Member since: 14 juin 2012

    Si vous voulez discuter de la situation au Soudan, il existe déjà un sujet qui en parle (merci ergogan).

    "Ce qui est affirmé sans preuve peut être nié sans preuve"-Euclide

  • Participant
    Posts1913
    Member since: 14 juin 2012

    Les gouvernements occidentaux sont sans-doutes les plus “gentils” gouvernements de la planète.
    Cette phrase n’est pas ironique.

    Donc d’après toi, le gouvernement Poutine est gentil?! Alors on a pas la même conception de gentillesse. :cheer:[/quote]

    Sauf que dans cette théorie à l’occidentalisme la Russie n’est pas un pays occidental mais orthodoxe… les pays occidentaux c’est grosso perso les états du premier monde.

  • Participant
    Posts1768
    Member since: 14 juin 2012

    Les gouvernements occidentaux sont sans-doutes les plus “gentils” gouvernements de la planète.
    Cette phrase n’est pas ironique.

    Donc d’après toi, le gouvernement Poutine est gentil?! Alors on a pas la même conception de gentillesse. :cheer:[/quote]

    Sauf que dans cette théorie à l’occidentalisme la Russie n’est pas un pays occidental mais orthodoxe… les pays occidentaux c’est grosso perso les états du premier monde.[/quote]
    Sauf qu’en fait, depuis Pierre le grand, la russie est intégrée à la sphère occidentale, nottament par son importance géopolitique en europe, et son aspect colonial. Car la sibérie c’est avant tout des colonies intégrées, voir fédérées de nos jours. Mais là encore je ne parle pas de l’alaska… Enfin, voilà, la russie a toujours eu les caractéristiques d’une nation occidentale.

    Mais même dans tout les cas, je peut prendre Bush, son gouvernement est tout sauf “gentil”; je peux prendre trump aussi, il est tout sauf gentil, après ça dépend envers qui. A contrario, il y a des pays non-occidentaux qui sont “gentils”, je voit par là Taiwan, ou même encore le Sri lanka qui je le rappelle ne tuent pas des milliers de personnes en quelques heures.

  • Modérateur
    Posts2268
    Member since: 14 juin 2012

    Les tigres tamouls ça ne te dt rien Gytz?

    "Ce qui est affirmé sans preuve peut être nié sans preuve"-Euclide

  • Participant
    Posts70
    Member since: 14 juin 2012

    @mongotmery

    Mes sources originelle sont en arabe, ce que je doute que tu comprenne, j’ai donc cherché l’équivalent en français, et c’est pas les sources qui manque

    Hidden Content
    You must be logged in to see hidden content.

    Et je ne parle pas du Vietnam ni de quoi que ça soit, mais du moyen orient.

    Je parle pas du Vietnam ni de quoi que ce soit mais que du moyen orient.

    Et quand je parle des dirigeants je parle de ceux qui décide d’aller faire la guerre à des pays qui sont 40000 km de leurs frontières sans aucune raison valable, je pense pas que la population de ces pays soit d’accord avec ce que leurs dirigeants commettent, au contraire, ils sont persuadé qu’ils sont en guerre pour des raisons noble et pacifique.

    IBC est une plaisanterie crée par les camarades de bush basée aux Etats Unis.

    @Napoléon IV

    Les seuls qui décideront aux éventuels frontières au Moyen Orient, sont les populations locales, il est hors de question que des étrangers n’intervienne sur la question des frontières, Sykes Picot et les frontières géométriques en Afrique ont causée assez de dégâts.

  • Participant
    Posts1768
    Member since: 14 juin 2012

    Tu sais, tu peux balancer les sources en arabes, on sait jamais. Juste pour voir la provenance au minimum. Après certains membres peuvent comprendre.

    Au pire il existe google trad.

  • Participant
    Posts70
    Member since: 14 juin 2012
  • Modérateur
    Posts2015
    Member since: 14 juin 2012

    En géopolitique, il n’y a ni méchant ni gentil, juste des Etats avec leurs intérêts. Tenter d’y apporter les notions de bien et de mal est aussi ridicule que complètement inutile. J’ajoute que le service traduction de Google n’est pas le plus réputé et le plus fiable qui existe par ailleurs.

  • Participant
    Posts1768
    Member since: 14 juin 2012

    J’ai jeté un coup d’oeil à tes sources en arabe. Elles me semblent justes étant donné leur proximité du conflit et notamment, ils utilisent une étude américaine traduite en arabe (voir l’introduction du doc Akram), et celle ci est vivement conseillée par ce dernier donc, j’ai tendance à trouver cette source fiable!

    Edit: @guiguit il fait le taff à la compréhension pour ceux qui ne maîtrise ps une langu j’ai bien utilisé Google trad pour traduire du russe^^

  • Participant
    Posts2823
    Member since: 14 juin 2012

    En parlant de sources fiables, j’inviterais @bossmorad à consacrer un peu plus de temps à son travail de recherche sur le web francophobe, et en particuliers au profil des auteurs des articles auxquels il fait référence. A deux reprises en effet, tu nous renvoies vers un site lié au réseau voltaire, tristement célèbre pour sa désinformation, son conspirationnisme et ses délires xénophobes et antisémites.

    Je t’encourage à éviter ce genre d’articles francophones, et à privilégier des études approfondies – et de préférence académiques – sur le sujet.

  • Modérateur
    Posts2268
    Member since: 14 juin 2012
  • Participant
    Posts70
    Member since: 14 juin 2012

    @florian30051

    Il est très difficile de trouver des sources fiable en français, c’est pour ça j’ai pris le soin de mettre 5 sources différentes en français, si une ne te satisfait pas il’y en à 4 autres, et en plus de ça j’ai mes 2 sources originelle en arabe qui sont à 90% fiable avec des études sérieuses.

    Si t’est toujours pas d’accord je t’invite à lire ce pdf en anglais
    http://www.psr.org/assets/pdfs/body-count.pdf

    Je pense pas qu’on puisse trouver plus complet et fiable, si t’est pas d’accord je peux rien pour toi 😉

    Le fait est qu’il est indéniable que l’occident massacre et bombarde des civils et des enfants innocents au moyen orient, c’est indéniable, il faudrait se poser la question sur qui sont les vraie terroristes.

  • Participant
    Posts1768
    Member since: 14 juin 2012

    Le fait est qu’il est indéniable que l’occident massacre et bombarde des civils et des enfants innocents au moyen orient, c’est indéniable, il faudrait se poser la question sur qui sont les vraie terroristes.

    Les terroristes sont des extrémistes à pensée occidentale. Comme le kkk en fait mais en plus puissants. Après, pour éviter ces massacres, il faut que l’occident et l’orient se rapproche disons. La plupart des terroristes ne sont pas originaires d’irak ou de Syrie, ce sont pour la plupart des musulmans lésés par la société occidentale, bien qu’il n’aient vu autre endroit que l’occident! Donc bon, il doit y avoir que 1% de terroristes (estimation foireuse), et le reste sont juste des endoctrinés. Donc, je dis qu’il n’y a que très peu de terroriste qui à la façon d’une secte manipulent des jeunes contre l’occident. Donc les seuls responsables ce sont qui se servent de l’occident contre l’occident

  • Participant
    Posts70
    Member since: 14 juin 2012

    @gytz

    Je ne parle pas des terroristes islamistes, mais des terroristes occidentaux, ceux qui bombarde des villes entières et massacre des innocents, car oui, voir son village rasée par des frappes aériennes, voir toute sa famille carbonisé par le feu, devenir orphelin et mutilé, c’est du terrorisme (j’exagère mais c’est l’idée).

    Il faudrait commencer par condamner ces crimes de guerres que commettent les armées occidentales, ça serait un bon début pour comprendre et mieux solutionner les conflits qui se passe au moyen orient et les attentats qui ne sont que le fruit de ces interventions.

  • Participant
    Posts686
    Member since: 14 juin 2012

    @bossmorad
    Y un truc que je comprends pas ,tu dis que les occidentaux massacrent des enfants et des civils mais il a jamais été dit dans tes sources (j’ai lu que celles en français ) que les pertes sont les civils tués par les gouvernements occidentaux mais plutôt tuer par les deux côtés.
    Donc pourquoi tu dis que les occidentaux massacrent les civils ?
    Je comprends pas non plus pourquoi ils massacreraient des civils .

    La démocratie ,c'est l'oppression du peuple par le peuple pour le peuple
    Oscar Wilde

    Donnez moi une raison et je vous donnerai une guerre (Achille dans Troy :Fall of the city )

  • Modérateur
    Posts2268
    Member since: 14 juin 2012

    Alors j’ai fait mes recherches, et j’ai re-découvert en 5 minutes que:
    bvoltaire, whatsupic, lescrises.fr sont des sites proches du milieu du complotisme. Pour samlatouch, j’ai pas trouvé, trop peu connu sans doute.
    J’appelle pas ça des sources fiables.

    "Ce qui est affirmé sans preuve peut être nié sans preuve"-Euclide

  • Participant
    Posts1768
    Member since: 14 juin 2012

    Bon les gars, faut que je rappelle un truc; Une guerre c’est entre deux belligerants, et chacun à sa dose de crime de guerre. On a les terroristes qui endoctrinent 1 millions de personnes, et on a les occidentaux qui bombardent en représailles d’attaque sur leur sol. Chacun à sa dose de crime de guerre. Donc, ici, c’est désolant ce que les deux cotés fond. Après le gros c#####rd de la situation c’est poutine qui tue sans vergogne (aussi quand on sait qu’il aide Bachar). Donc c’est poutine qui doit être jugé. La coalition fait moins de morts civil mais en fait quand même. Les djihadistes s’explosent en pleine rue.

    C’est une partie de bras de fer entre deux camps injurieux. Donc bon, chacun fait ces bétises mais s’il faut juger quelqu’un, ce seraient les deux camps.

    EDIT: @Zoulou il se base en partie sur des sources en arabes fiables pourtant. Il a just echerché l’équivalent.

  • Participant
    Posts686
    Member since: 14 juin 2012

    @gytz
    En quoi Poutine tue sans vergogne ?
    Je vois absolument pas de quoi tu parles

    La démocratie ,c'est l'oppression du peuple par le peuple pour le peuple
    Oscar Wilde

    Donnez moi une raison et je vous donnerai une guerre (Achille dans Troy :Fall of the city )

  • Participant
    Posts1768
    Member since: 14 juin 2012

    @gytz
    En quoi Poutine tue sans vergogne ?
    Je vois absolument pas de quoi tu parles

    Poutines je le rappelle Bombarde sans tri. C’est lui qui fait le plus de morts. Et c’est logique fut qu’il aide aussi Bachar, donc il cible les rebelles, les civils, et les terroristes. Il ne fait pas de tris. (Bien qu’étrangement il ne touche jamais les troupes du régime Assad)

  • Participant
    Posts70
    Member since: 14 juin 2012

    @enguer76

    Dans les 2 millions de victimes il’y à pas de civils et d’enfants qui meure peut être?
    Le secrétaire d’état américain lui même assume la mort de 500 000 enfants irakiens, je veux pas rentrer dans un débat propagandiste ou complotiste, mais le fait et que les occidentaux ont commis des crimes contre l’humanité et que les responsables sont toujours en liberté, je comprend pas pourquoi vous vous acharnez à défendre l’indéfendable.

    Et oui, Poutine est Assad sont ceux qui commettent le plus de massacre en Syrie, chacun son tour, il’y à 10 ans c’était les américains, maintenant c’est les russes, dans 10 ans ça sera peut être les chinois.

    Cette situation doit cesser, c’est tout ce que je souhaite du fond de mon cœur.

  • Participant
    Posts686
    Member since: 14 juin 2012

    @gytz
    En même temps , il doit agir vite et fort (je suis absolument pas d’accord avec ce qu’il fait mais il faut se mettre à sa place ).
    La Russie ,depuis le conflit en Ukraine , subit d’importantes sanctions économiques qui ont complètement fait baisser le rouble .
    Le seul moyen pour Poutine de sauver la mise est de négocier avec les européens mais il n’avait rien à proposer en échange .À ce moment là commence le conflit en Syrie et vu que Poutine et Bachar sont potos ,le russe décide d’intervenir ce qui oblige les occidentaux à accepter les russes à la table des négociations et donc Poutine va négocier son retrait de Syrie contre la levé des sanctions économiques.
    Donc l’insulter de gros connard n’est pas vraiment juste ,c’est juste un monstre qui veut augmenter la force de la Russie dans le monde .
    Ceci est mon interprétation personnelle des événements.

    @bossmorad
    J’ai jamais dit qu’il n’y avait pas d’enfants ni de civils parmi les victimes de cette guerre .
    À ma connaissance ,les forces occidentaux n’ont jamais viser exprès des zones de civils surtout que ça leur serviraient à rien ,c’est pour ça que je pense que le terme “massacre” n’est pas le plus juste .

    La démocratie ,c'est l'oppression du peuple par le peuple pour le peuple
    Oscar Wilde

    Donnez moi une raison et je vous donnerai une guerre (Achille dans Troy :Fall of the city )

  • Modérateur
    Posts2995
    Member since: 14 juin 2012

    Je voulais vous faire partager ce reportage « Syriennes ».
    https://www.youtube.com/watch?v=EhL8D0wYevo
    Alors certes il est issu de la chaine TV Liberté que certains qualifient d’extrême droite, néanmoins il y a des choses intéressantes à noter. Deux catégories de femmes y sont interrogées.
    Les premières vivent dans les zones tenues par le régime, elles sont belles, maquillées, ne portent pas de voile intégrale, elles sont cultivées, artistes et font des études. Elles sont en outre inquiètes de la possibilité d’une victoire de la rébellion.
    Ces interviews sont intéressantes car elle dévoile l’aspect sociologique de cette guerre qui ne se limite pas à un affrontement : sunnites vs les minorités. Ces femmes sont issues de la bourgeoisie urbaine, cette bourgeoisie qui reste fidèle au régime. La rébellion est quant à elle issue plutôt des zones pauvres rurales. C’est ainsi que l’Est du pays est tombé aux mains de Daesh, ou que la rébellion a pu prendre la banlieue Est d’Alep, où vivent des populations en provenances des récents exodes ruraux. Cette guerre est donc aussi une lutte des classes.

    Par contre quand on nous parle de liberté, de droit de l’Homme, de démocratie etc… qui est le plus à mène de défendre ces valeurs, la classe bourgeoise éclairée ? Ou la ruralité désemparée ?
    En France la Révolution de 1789 fut menée par la bourgeoisie et la province est généralement plus conservatrice. Peut-on faire la comparaison avec la Syrie, sachant que « conservatrice » là-bas pourrait se transposer en Islam radicale, seul voie d’espoir proposée à une ruralité en difficulté ?

    Les femmes de la seconde catégorie sont venues se réfugier en zone loyalistes. Plus pauvres elles viennent de l’Est du pays et elles ont subi la violence de l’EI. Il est dommage que le journaliste n’ai pas interrogé des femmes ayant vécu sous la coupe d’autres groupes rebelles, cela aurait peut-être permis de voir si il existe encore des rebelles dits modérés.

    Sinon ci-dessous un vidéo des combats à Alep : A 14 :41 une image qui atteste que l’armée syrienne est équipée avec des T90 !

    Comparaison n'est pas raison.

  • Participant
    Posts372
    Member since: 14 juin 2012

    J’espère et je pense qu’il reste des rebelles modérés mais combien sont ils maintenant ?
    Surement moins nombreux que les radicaux.

  • Participant
    Posts460
    Member since: 14 juin 2012

    Bon je suis pas sûr que c’est en se disputant pour savoir qui des occidentaux, russes, syrien ou islamistes a tué le plus de monde et est le plus méchants que l’on va faire ressortir des idées intéressantes sur l’avenir et la stabilités du Moyen-Orient.

  • Participant
    Posts70
    Member since: 14 juin 2012

    @cuirassier

    C’est tellement facile d’avoir la sympathie de l’opinion occidental juste en montrant des belles filles jeunes et occidentalisé, surtout sans le voile bien sûr, je sais pas comment t’aurait pu tomber dans le piège de ce genre de vidéo propagandiste et plus subjective que jamais ou tout ce qui est voilé c’est liée à daesh.

    Mais bon, toutes les vidéos de propagande se vale, que ça soit les rebelles ou les loyalistes, mais le fait est que c’est bachar qui bombarde son propre peuple et pas les rebelles.

    Mais la vidéo est intéressante en elle même malgré que ça soit pas honnête, ça nous montre un autre point de vue de la guerre.

    @colaincourt

    Les rebelles modérés se sont mélangés avec les autres rebelles, leur seule chance de survie, c’était le but de bachar et de la russie pour dédiaboliser ces rebelles en les traitant d’islamistes et de terroristes, ce qu’ils ont trés bien réussi.

  • Participant
    Posts372
    Member since: 14 juin 2012

    Je propose de ne pas s’étendre sur le voile. Mais honnête ou pas, chaque camp aura la vision qu’il veut du conflit.

  • Participant
    Posts587
    Member since: 14 juin 2012

    Vu qu’il est de plus en plus évident que la Turquie va jouer un rôle dans l’après guerre en Syrie, la question kurde est en suspens. Vu le rôle qu’on joué les Kurdes contre l’EI, on aurait supposé qu’ils auraient au moins accès à l’autonomie à la fin de la guerre mais maintenant si on pose la question à Erdogan la réponse sera :

    La dictature c'est ferme ta gueule !
    La démocratie c'est cause toujours...

  • Participant
    Posts372
    Member since: 14 juin 2012

    Ah oui les Turcs, ceux qui mangeaient leurs sandwichs sur leurs tanks en regardant les kurdes combattre Daesh dans Kobané.

  • Participant
    Posts587
    Member since: 14 juin 2012

    Mais ça c’était avant, parce que maintenant elle n’hésite plus à frapper des positions kurdes le loin de sa frontière car après tout voir des kurdes gagné en puissance c’est tous ce que ne veut pas la Turquie surtout quand on est en pleine purge.

    La dictature c'est ferme ta gueule !
    La démocratie c'est cause toujours...

  • Participant
    Posts372
    Member since: 14 juin 2012

    Maintenant elle bombarde les Kurdes et récolte des attentats tous les jours, elle ferait surement mieux de bombarder DAESH.

  • Participant
    Posts70
    Member since: 14 juin 2012

    @colaincourt Ton discours est haineux et déplacer, ça revient au même de dire que la France mérite les attentats qu’elle à reçue car elle bombarde la Syrie.

    C’est pas parce que la minorité d’un peuple veut l’indépendance qu’ils ont le droit de faire des attentats envers des civiles

  • Participant
    Posts372
    Member since: 14 juin 2012

    Entre Daesh et les kurdes il y a un monde, je ne dis pas qu’elle mérite d’avoir des attentats mais elle ne fait pas grand chose pour les éviter.

    Et les kurdes attaquent la Turquie pas le monde à l’inverse de Daesh, la France bombarde en Syrie car elle bombarde l’EI, l’état islamique aurait été en Algérie que la France aurait surement bombarder aussi.

  • Participant
    Posts70
    Member since: 14 juin 2012

    @colaincourt

    Pour toi peut être mais pas pour moi, quiconque s’attaque à des civils innocents, je les mets dans le même sac.

  • Participant
    Posts372
    Member since: 14 juin 2012

    Ce sont des terroristes mais il y a des choses a prendre en compte tout de même, de plus les kurdes attaquent plus souvent les militaires que les civils.

  • Modérateur
    Posts2995
    Member since: 14 juin 2012

    @bossmorad

    Je veux bien que tu m’explique où tu vois que je tombe dans le piège du reportage, alors que justement je le relativise en rappelant que ces femmes représentent la bourgeoisie. C’est-à-dire qu’elles ne sont qu’une fraction de la population syrienne. Mais elles existent, donc on se doit aussi d’écouter leur point de vue.
    Que cela te plaise ou non, si Assad a tenu jusqu’à aujourd’hui c’est grâce certes à ses alliés ; russes, iraniens, libanais et autres milices chiites, mais aussi parce qu’une part non négligeable du peuple syrien le soutien encore. Cette part comprend les minorités mais également de nombreux sunnites, dont la bourgeoise. La raison de ce soutien est simple, ces gens doivent tout au régime (richesse, statut sociale etc) et donc ont tout à perdre en cas de victoire de la rébellion. L’exemple le plus marquant étant certainement la propre épouse d’Assad.
    Ces femmes sont donc probablement honnêtes dans leur propos, elles disent ce qu’elles pensent bien qu’elles soient abreuvées par la propagande du régime.

    Après je suis d’accord sur le côté racoleur du reportage en nous présentant des jolies filles. Bref passons.

    « Mais bon, toutes les vidéos de propagande se vale, que ça soit les rebelles ou les loyalistes, mais le fait est que c’est bachar qui bombarde son propre peuple et pas les rebelles. »

    C’est tout simplement faux dans le sens où les rebelles bombardent également leur propre peuple. Alep ouest recevait régulièrement des bonbonnes de gaz et autres mortiers artisanaux qui ont tués des civils innocents. Ainsi ils ont récemment bombardé un hôpital tuant 2 médecins russes. Après difficile d’affirmer si c’était intentionnel ou non du fait de la probable faible précision des armes artisanales rebelles. Et je passe sur les nombreuses accusations d’exactions, de privation et d’utilisation d’armes chimiques de la rébellion qui comprend tout de même dans ces rangs beaucoup de radicaux.

    Pour info « Selon l’OSDH, au moins 463 civils sont tués à Alep-Est et 130 autres à Alep-Ouest entre le 15 novembre et le 13 décembre ».
    Soit 16 par jour à Alep Est. C’est peut être cynique ce que je vais dire mais pour une aviation qui viserait intentionnellement les civils ce n’est pas beaucoup. A titre de comparaison je viens d’une ville de 10 000 habitants en 1944 qui a été rasée à 90% et où des centaines de civils ont péris. Tout cela en une nuit et le but n’était pas de tuer les civils.
    On peut toujours contester le chiffre de 463 tués mais n’empêche qu’il vient de l’observatoire syrien des droits de l’homme, qui est un « organe de presse » considéré comme plutôt pro rébellion.
    Tout cela pour dire que je ne renie pas les souffrances du peuple d’Alep, je trouve aussi que la place d’Assad est dans un tribunal international. Mais attention il y a beaucoup de désinformation sur ce conflit et la rébellion ces derniers jours joue la carte de l’émotion pour nous faire perdre notre capacité de raisonnement et d’analyse sur la réelle situation à Alep.

    Comparaison n'est pas raison.

  • Participant
    Posts802
    Member since: 14 juin 2012

    Je rejoins l’avis de Cuirassier. Bossmorad tu laisses trop tes principes et tes idéaux t’aveugler si je puis me permettre. En Syrie il y a une guerre. Et une guerre c’est pas seulement un duel entre deux groupes de soldats professionnels ça mobilise tout un pays, civils comme combattants. Et une guerre ça tue des civils, malheureusement.

    Les gens se scandalisent du bombardement aérien et du pilonnage d’artillerie mené par les troupes loyalistes et russes, mais c’est ainsi qu’on mène un siège. On lance pas ses troupes au petit bonheur la chance sans avoir préparer le terrain. Et les rebelles ne bombardent pas parce qu’ils ne le peuvent pas mais parce qu’ils n’ont ni l’aviation ni l’artillerie nécessaire pour mener de tels opérations. Mais comme la souligné Cuirassier Alep-Ouest détenu par les forces gouvernementales reçoit des bombardements artisanaux de la part de groupes rebelles, de la même manière que d’autres communes assiégées par les rebelles comme Foua ou Kefraya.

    Après les frappes pourraient-elles être plus chirurgicales ? J’avoue que je ne saurais dire, même si c’est vrai que les Russes ne sont pas réputés pour leur finesse d’action.

    Mais c’est ainsi qu’on mène une guerre, ce qui choque les gens c’est sans doute de se dire qu’encore au XXIème siècles des innocents peuvent mourir sous les bombes sans que personne n’y change rien, mais c’est la triste réalité. On en est encore à là.

    Après bien sûr cela ne dédouane en rien les autres crimes du régime Assad, que ce soit l’utilisation du chlore dans des bombardements ou toutes les victimes arrêtées et torturées illégitimement.

    Quant aux terroristes kurdes du PKK si moi non plus je n’apprécie guère leurs méthodes d’attentats je me garderais bien de les juger. Car une lutte pour la libération de son peuple est loin d’être toujours glorieuse, regarde l’Algérie ou l’Indochine.

  • Participant
    Posts1768
    Member since: 14 juin 2012

    Quant aux terroristes kurdes du PKK si moi non plus je n’apprécie guère leurs méthodes d’attentats je me garderais bien de les juger. Car une lutte pour la libération de son peuple est loin d’être toujours glorieuse, regarde l’Algérie ou l’Indochine.

    Le PKK c’est une autre histoire, depuis le découpage de l’ex-empire ottoman, les occidentaux ont fait beaucoup de bêtise:
    1) mettre un saoudien sunnite au pouvoir en irak pour une population essentiellement chiite

    2)Diviser la jordanie la palestine et l’israel en entités distincte, détruisant par la même occasion la situation de cooexistence entre chrétien juif et musulmans. Oui, c’est cette écart créé par les anglais qui a vraiment diviser Jerusalem et la société de la région.

    3) Ignorer complétement l’identité Kurde dans le découpage final

    C’est ça qui fait un peu la situation de nos jours, en Irak en Israel et en Turquie. Tous ça pour des erreurs d’inatention après 1918.

    Donc, cela se comprend que 98 ans plus tard les kurdes demandent leurs indépendance identitaire, cela couplé à la réclusion turque. C’est vraiment dommage car sous les ottomans tout le monde quelque soit sa confession vivait bien, surtout lors du Tanzimat! Donc bon, sincèrement, ce qui se passe avec les Kurdes c’est un problème datant de 98 ans couplé à la légitimité territoriale de beaucoup de nation dans le secteur.

  • Participant
    Posts2823
    Member since: 14 juin 2012

    J’ai quelques remarques, @Gytz. Tu n’as pas vraiment tord, mais ton commentaire est excessivement simpliste.

    2)Diviser la jordanie la palestine et l’israel en entités distincte, détruisant par la même occasion la situation de cooexistence entre chrétien juif et musulmans. Oui, c’est cette écart créé par les anglais qui a vraiment diviser Jerusalem et la société de la région.

    La responsabilité n’est pas que britannique. Le plan de partage de la Palestine est préalablement passé par un examen du dossier par la communauté internationale, et les propositions de frontières ont fini par être approuvé par l’Assemblée Générale de l’ONU en novembre 1947. On peut reprocher beaucoup de choses au mandat britannique, mais pour ce qui est du plan de partage, c’est à l’ONU que revient la responsabilité parce qu’un projet de bination ‘judéo-arabe’ avait été considéré dans le même temps avant d’être rejeté.
    Ah, et pour la séparation de la Jordanie, il faudrait remonter aux accords de Sykes-Piccot pour lesquels les Français n’ont pas été très propres non plus.

    3) Ignorer complétement l’identité Kurde dans le découpage final[/u]

    Alors, deux points. L’identité kurde n’avait pas été oublié et les premiers plans de partition de l’empire ottoman incluait un état kurde vivant indépendamment au côté d’un état arménien, d’un agrandissement de la Syrie française en Cilicie, et d’un plus net agrandissement de la Grèce en Anatolie occidentale. Deux facteurs ont demandé aux alliés de retravailler leur plan: la rapide montée en puissance de la jeune république de Turquie, et le fait qu’il n’y avait pas de scission identitaire aussi nette entre kurdes et turcs en 1919. Les premières rebellions kurdes des années 20 sont principalement un résultat de la politique d’Atatürk qui voulait établir une état-nation turque et qui conséquemment rompait définitivement avec la nature multi-éthnique de l’empire ottoman. Sa politique d’assimilation avait notamment aboli de nombreux droits féodaux à l’élite kurde qui profitait jadis de l’autonomie que lui accordait l’empire ottoman pour détenir un pouvoir politique régionale.

    C’est ça qui fait un peu la situation de nos jours, en Irak en Israel et en Turquie. Tous ça pour des erreurs d’inatention après 1918.

    Parler d’erreur d’inatention dans un contexte aussi complexe est inapproprié. Je t’inviterais à revoir l’expression.

    sous les ottomans tout le monde quelque soit sa confession vivait bien, surtout lors du Tanzimat!

    Oui, enfin, les dernières décennies de l’empire ottoman n’ont pas été très propres non plus. Les premiers soulèvement balkaniques ont été la plupart du temps violemment réprimée par Constantinople, en témoigne le massacre de 100 000 bulgares en 1876. Et je ne prends même pas l’exemple Arménien qui faisait déjà parler de lui à la fin du XIXe (massacre hamidien). Le déclin de tout empire mène la plupart du temps à un narcissisme de différence mineure socialisée, qui ruine le vivre-ensemble entre peuples. L’Empire ottoman n’est pas à exclure de cette liste!

  • Participant
    Posts1768
    Member since: 14 juin 2012

    En effet, rien à dire! je suis complètement d’accord! Bien que je continue à le dire, cela reste les européens qui ont propagé les embryons des événements actuels! Après, Attaturk n’y est pas pour rien. Bien que le vivre ensemble au moyen orient était à son summum sous les Ottomans. Mais je ne nie pas le fait qu’il y a eu des problèmes dans les balkans et en Arménie. Les endroits les plus fortement islamisés laissaient lieu à un vivre ensemble particulier entre toute les minorités confessionnelles et ethniques. Ce qui n’était pas avec les arméniens occupants des régions très chrétiennes. Après les soulèvements balkaniques ça doit être la même chose (mais j’en suis moins sur, surtout pour constantinople qui est plus un signe de vivre ensemble).

  • Modérateur
    Posts8403
    Member since: 14 juin 2012

    @gytz

    Bien que le vivre ensemble au moyen orient était à son summum sous les Ottomans. Mais je ne nie pas le fait qu’il y a eu des problèmes dans les balkans et en Arménie. Les endroits les plus fortement islamisés laissaient lieu à un vivre ensemble particulier entre toute les minorités confessionnelles et ethniques. Ce qui n’était pas avec les arméniens occupants des régions très chrétiennes. Après les soulèvements balkaniques ça doit être la même chose (mais j’en suis moins sur, surtout pour constantinople qui est plus un signe de vivre ensemble)

    C’est assez bizarre ce que tu dis là… Les Arméniens ont été déportés dans des régions “fortement islamisées” et tués là-bas. Il y a eu des pogroms sur la route à travers des régions “fortement islamisées”.
    Et puis forcément, quand une religion est dominante, elle tolère les “mini-minorités”. Genre le boudhisme en France. Mais les minorités de taille non négligeable, comme l’Islam ou le Judaïsme en France, sont sujettes à des “frictions”. Donc dire que le “vivre ensemble” est meilleur dans les régions “fortement islamisées” est un jugement faussé, puisque justement il n’y a pas de gens différents à faire vivre ensemble.

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

  • Participant
    Posts1768
    Member since: 14 juin 2012

    C’est fallacieux mon cher morgo, les arméniens sont originaires de régions chrétiennes. Mais cela ne veut pas dire que pendant leur périple ils ai vécu dans des régions fortement islamisées. Ils sont passé par des déserts surtout!
    Et puis, fortement islamisé ne veut pas dire uniquement musulmane, sinon je l’aurais dis. Fortement islamisée ne veut pas dire sans minorités.

  • Participant
    Posts1913
    Member since: 14 juin 2012

    Gytz il n’y a pas que les arméniens, il y a les grecs pontiques 350 000 et assyriens entre 500 000 et 750 000, sans compter les grecs déplacés dans les déserts et les massacres dans les villes faits par les habitants et on rajoute 500 000 grecs. Pour une civilisation et des gens multi-culturels que tu nous vantes tant, ça fait quand même en comptant les arméniens:(selon le carnet de Talaat Pacha, 1 600 000). Ca fait: 2 950 000 en prenant le chiffre bas des assyriens, plus de 3 000 000 en prenant le chiffre haut et tout cela juste durant la première guerre mondiale et après. La Turquie comptait en 1914, 16 000 000 d’habitants, ils ont quand même tué près de 20% de leur population, et uniquement parce que c’était des minorités religieuses. Et ne vient pas dire qu’une société qui tue 20% de sa population est une société tolérante.

  • Participant
    Posts1768
    Member since: 14 juin 2012

    Je suis d’accord avec toi, mais c’est la période de la fin/post tanzimat que tu évoques, non? Parce que on ne peut pas en dire autant selon les périodes et les califes.

  • Modérateur
    Posts2268
    Member since: 14 juin 2012

    Oui, bon, si on pouvait revenir à la guerre en Syrie maintenant, ça serait bien. Gytz, t’as dit des conneries pour les ottomans, n’essaie pas de te rattraper avec les califes, fait avec au lieu de t’enfoncer.
    Je rappelle que l’on parle ici de la Syrie et du dénouement du printemps arabe, c’est très bien d’essayer d’essayer d’en comprendre les causes (et éviter de tout blâmer sur les européens, ce ne sont pas les seuls derrière ce bordel), mais c’est pas la peine de s’écharper pour ça.
    Compris?

    "Ce qui est affirmé sans preuve peut être nié sans preuve"-Euclide

  • Participant
    Posts1768
    Member since: 14 juin 2012

    Zoulou, je te rappelle que les périodes différents. On peut pas comparer Mustafa IV et Mehmed VI!

    Donc bon, dans tout les cas revenons au sujet de base.

  • Modérateur
    Posts2268
    Member since: 14 juin 2012

    Je suis d’accord avec toi, mais c’est la période de la fin/post tanzimat que tu évoques, non? Parce que on ne peut pas en dire autant selon les périodes et les califes.

    Zoulou, je te rappelle que les périodes différents. On peut pas comparer Mustafa IV et Mehmed VI!

    Donc bon, dans tout les cas revenons au sujet de base.

    N’essaie pas d’avoir le dernier mot, Gytz. Tes arguments ont été détruits un par un. Tu t’es tourné en ridicule. N’essaie même pas de faire semblant que j’ai dit une connerie, je ne suis vraiment pas d’humeur à supporter ton arrogance mal placée.
    Fin du H-S. Les califes n’ont pas leur place dans le débat, à moins que tu veuilles pousser jusqu’à Charlemagne? Je te le déconseille. Revenons au sujet.

    "Ce qui est affirmé sans preuve peut être nié sans preuve"-Euclide

  • Participant
    Posts462
    Member since: 14 juin 2012

    Nouveauté de la journée, la ville de Palmyre a été reprise par l’armée syrienne qui l’avait perdu en décembre 2016 après l’avoir prise une première fois à l’EI en mars 2016.

    http://www.lemonde.fr/international/article/2017/03/02/moscou-annonce-la-reprise-de-la-ville-de-palmyre-par-l-armee-syrienne_5088295_3210.html

  • Participant
    Posts180
    Member since: 14 juin 2012

    Offensive de la rebellion sur Hama, plusieurs villages sont tombés et malgré de nombreux bombardements fait par l’aviation syrienne et russe, l’armée de Bachar recule sur tout le font. La seul route reliant Damas à Alep la route Homs-Salamiyah est fermé.
    Pour l’instant cette offensive semble être porté par un goupe en particulier, Tahrir al-Sham. Ce groupe est notamment connu pour être le représentant d’Al Qaida en Syrie.

    Selon Wikipedia le groupe a été formé le 28 Janvier 2017 : la fusion entre Jabhat Fateh al-Sham (ex-al-Nusra), le Ansar al-Din, Jaysh al-Sunna , Liwa al-Haqq, et le Nour al-Din al- Mouvement Zenki .

    https://www.youtube.com/watch?v=AZM-VrkVyiE (Ce village vient de tomber lors de cette dernière offensive).
    Interessant de constater la tenue de ces hommes: longue barbe sur un uniforme vert militaire.

    La particularité de cette offensive c’est que l’on trouve de nombreux véhicules blindés de chaque côté, voici un T-72 (char soviétique) rebelle:

  • Participant
    Posts520
    Member since: 14 juin 2012

    Je viens de voir ce dossier de la BBC du 12 mai 2017 très intéressant sur l’état de la Syrie avant la guerre et actuellement. Ils ont titré “Syrie vue de l’espace” littéralement, et c’est vraiment impressionnant. :ohmy:

  • Modérateur
    Posts2268
    Member since: 14 juin 2012

    Dans une interview du Figaro, un mois après avoir rencontré Vladimir Poutine et le Haut Comité des Négociations qui représente l’opposition syrienne, le président français Emmanuel Macron a présenté une ligne politique semble-t-il différente de celle de Francois Hollande, affirmant que

    “Le vrai aggiornamento que j’ai fait sur ce sujet, explique le nouveau locataire de l’Elysée, c’est que je n’ai pas énoncé que la destitution de Bachar Al-Assad était un préalable à tout. Car personne ne m’a présenté son successeur légitime !”

    En Syrie, Emmanuel Macron fixe deux priorités. “Un : la lutte absolue contre tous les groupes terroristes. Ce sont eux, nos ennemis. (…) Deux : la stabilité de la Syrie, car je ne veux pas d’un Etat failli.”

    Qu’en pensez-vous? Est-ce un pas vers la stabilisation de la Syrie? Est-ce moralement condamnable/hypocrite? Est-ce viable? Existe-t-il une solution autre que Bachar, Macron a-t-il raison?

    source: http://www.francetvinfo.fr/politique/emmanuel-macron/syrie-emmanuel-macron-ne-voit-pas-de-successeur-legitime-a-bachar-al-assad_2247773.html

    "Ce qui est affirmé sans preuve peut être nié sans preuve"-Euclide

  • Participant
    Posts1768
    Member since: 14 juin 2012

    Je viens de voir ce dossier de la BBC du 12 mai 2017 très intéressant sur l’état de la Syrie avant la guerre et actuellement. Ils ont titré “Syrie vue de l’espace” littéralement, et c’est vraiment impressionnant. :ohmy:

    En effet, peu de personnes le savent mais la Syrie et l’Irak avaient beau être des dictatures, on y vivait autant si ce n’est mieux que dans les pays des maghrebs. Le pétrole à pas mal aidé pour ce développement. Le truc est que le printemps arabe a quand même gâché ce cadre de vie assez normal et à lancé la menace terroriste en quelque sorte. Sans oublier quel invasion de l’Irak a quand même été le point déstabilisateur de l’histoire.

    Donc cest là que j’arrive au vers les questions de @papazoulou : Faudrait il laisser les pays occidentaux s’occuper de la succession de Bachar ? Parce que nous finirons soit comme en Libye avec une guerre civile tentaculaire, soit qu’un autre dictateur fera son apparition. Donc s’i l’on souhaite s’occuper de la succession il faut bien le faire, et trouver une solution (élection parrainée la première fois par exemple) et éviter par exemple des coups d’états les premières années

    Après on peut tout à fait laisser le peuple en finir mais encore plusieurs possibilités : 1) on revient à la case départ, Bachar gagne 2) le peuple gagne et comme en egypte une nouvelle dictature égyptienne s’installe 3) le Kremlin double tout le monde et va remplacer Bachar par un autre dictateur qui serait sympathique à la russie .

    Personellent cest mon analyse de la situation et en l’occurrence et je comprend bien notre président qui semble ne pas souhaiter se précipiter mais agir tout de même. Après je n’appellerais pas ça de l’hypocrisie, Hollande était un président mou un peu partout, ce n’est pas un peu de tonus qui serait “hypocrite”.

    PS: Par contre j’espère que tout cela ne va pas finir en intérêt pétrolier, comme en libye. Parce que cela va encore plus déstabiliser la région.

  • Modérateur
    Posts8403
    Member since: 14 juin 2012

    “le peuple gagne”: Le peuple? Quel peuple? Celui des Alaouites, des Chiites, des Sunnites? Le “peuple” dominé par l’EI? Les Kurdes?

    Il y a plus d’une possibilité dans ta 2e possibilité.

    je comprend bien notre président qui semble ne pas souhaiter se précipiter mais agir tout de même

    Voila un bon début. Et concrètement, on fait quoi?
    Pareil pour:
    “Un : la lutte absolue contre tous les groupes terroristes. Ce sont eux, nos ennemis. (…) Deux : la stabilité de la Syrie, car je ne veux pas d’un Etat failli.”

    Le “un”, c’est presque déjà le cas. Je dis “presque” car Daech reçoit la priorité de la coalition car il est aussi présent en Irak, donc certains groupes djihadistes uniquement présent en Syrie sont moins touchés (mais les Russes les frappent).

    Et puis il parle de groupe terroriste, donc est-ce qu’il inclut le groupe gouvernemental responsable d’attaques chimiques (qui sont nettement des actes terroristes)?
    Pourtant les journalistes et les militaires le disent, balancer le mot “terroriste en l’air comme Valls avec “la guerre contre le terrorisme” n’a pas vraiment de sens: le terrorisme est un mode d’action.

    Pour le deux, d’accord il veut la stabilité, mais concrètement çà passe par quoi? Parce que la réponse à la question est trèèèèès loin d’être évidente, et inclut même des problèmes graves: qu’est il prêt à sacrifier pour la stabilité du pays (et de la région): des vies humaines? Des minorités? Le droit des peuples à disposer d’eux mêmes pour les minorités qui veulent l’indépendance comme les Kurdes?

    Bref pas grand chose à “penser” de ces paroles de Macron, c’est du baratin politique.

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

You must be logged in to reply to this topic.

A password will be emailed to you.