Post has published by SwarmS

Ce sujet a 5 réponses, 5 participants et a été mis à jour par  PapaZoulou, il y a 1 an et 2 mois.

  • Participant
    Posts41
    Member since: 5 septembre 2012

    Après quelques années de paix, Louis XIV va engager le royaume dans la guerre de succession d’Espagne qui va durer treize ans ( 1701-1731). Si le lignage explique la revendication de ce qui est à l’origine une querelle dynastique, la “real politik” de louis XIV la justifie. Le roix solei se pose en continuateur d’une monarchie à l’autorité incontestée, dont ses prédécesseurs ont posé les fondations.

    Charles II d’Espagne étant sans prostérité le problème de sa succession se pose. Suite à des négociation entre les Puissances, auxquelles l’Angleterre et les provinces-unies participent, aboutissent à un projet de dépeçage de l’Espagne. L’archiduc Charles aurait le Milanas, le duc d’Anjou Naples la Sicile et la toscane, Ferdinant l’Espagne, ses colonies et les Pays-Bas.
    Hostile à cette solution, Charles II d’Espagne choisit pour succeseur le prince Joseph Ferdinand, fils de l’électeur de bavière. Mais sa mort en 1699 change la donne. Louis XIV et Léopold se posent en prétendants.
    *Le duc Philippe d’Anjou, prétendant français, successeur reconnu par Charles II.
    * L’archiduc Charles de Habsbourg, prétendant autrichien, reconnu par les royaumes péninsulaires d’Aragon.

    Ce site la pour plus d’info: http://www.histoire-fr.com/bourbons_louis14_8.htm

    Faite nous partager vos connaissances sur le sujet 🙂

  • Participant
    Posts63
    Member since: 5 septembre 2012

    Comme je l’ai dit dans un autre fil de discussion c’est pour moi la 1ere guerre mondiale

  • Modérateur
    Posts8403
    Member since: 5 septembre 2012

    Mais il faudrait dire pourquoi, a priori les parties en présence auraient plus intérêt à se battre en Italie.

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

  • Modérateur
    Posts2268
    Member since: 5 septembre 2012

    Mais il faudrait dire pourquoi, a priori les parties en présence auraient plus intérêt à se battre en Italie.

    Je ne suis pas d’accord avec ce que dit Martial Velin, la seule guerre qui puisse revendiquer ce titre, autre que celle de 14-18, est la guerre de Sept Ans, qui voit de vraies armées terrestres combattre dans plusieurs parties du monde.

    La guerre de Succession d’Espagne est avant tout une guerre terrestre en Europe, même si des opérations maritime ont lieu, parmi lesquelles la bataille de Velez-Malaga, qui se termine avec un avantage français, qui n’est pas exploité cependant, la flotte française ne poursuivant pas les anglais et se sabordant quelques temps plus tard lorsque les adversaires de la France avancent dans le Sud du pays.

    Les combats ont surtout lieu en Espagne, en Italie du Nord et dans le nord de la France avec une révolte des hongrois.

    Les français s’engagent confiant, remportant des succès en en Allemagne, à Höchstädt en 1703, où Villars défait l’armée impériale. Celui-ci toutefois est relevé de son commandement après une dispute avec l’électeur de Bavière et est envoyé mater la révolte des camisards.
    La situation en Italie est d’abord mauvaise, et finit par pourrir jusqu’en 1706 et la bataille de Turin qui voit la défaite des français, conduisant à un siège de Toulon en 1707 et au sabordage d’une partie de la flotte du Levant qui avait participé à Velez-Malaga.

    Au nord, la situation se dégrade fortement avec de nombreuses lourdes défaites françaises, Blenheim, Ramillies et Audenarde. La ceinture de fer de Vauban tient bon et empêche toute grave incursion, même si la situation reste critique.

    En Espagne, les armes passent d’un côté à l’autre avec l’arrivée de corps expéditionnaires anglais comme français pour soutenir leurs alliés ibériques. La victoire franco-espagnole de Villaviciosa en 1710 sauve le trône de Philippe V.

    Dans le nord, les alliés sont vainqueurs à Malplaquet mais subissent de lourdes pertes, conduisant Marlborough à être limogé malgré sa victoire. Avec le départ des anglais, Villars mène une contre-offensive qui permet de reprendre les places perdues, et à Louis XIV d’accepter des conditions de paix qui lui sont acceptables.

    "Ce qui est affirmé sans preuve peut être nié sans preuve"-Euclide

  • Participant
    Posts893
    Member since: 5 septembre 2012

    Mais @Martial Velin comme @papa Zoulou ne nous avez pas expliqué en quoi cette guerre est ou n’est pas le premier conflit mondiale.

    On a trace d’affrontements en Amérique, où je pense en particulier à la Nouvelle-France en Amérique du Nord et aux Antilles ; mais je ne connais pas d’affrontement ayant lieu en Afrique ou en Asie malgré les colonies des adversaires s’y trouvant. Peut-être y en a-t-il eu, et si c’est le cas, j’espère que vous pourrez m’éclaircir là-dessus car je n’en ai pas trouvé.

    D’autre part, la source de SwarmS dit :

    “Venise ayant décidé de rester neutre au cours du conflit, le commandant de l’armée de la Grande Alliance, Eugène Maurice de Savoie[3], comte de Soissons, parvint à descendre vers le sud sans encombre.”

    Pourquoi Venise n’est-elle pas entrée en guerre ? Quels étaient ses rapports avec les autres pays d’Europe, notamment l’Autriche, l’Espagne, le Pape et la France ? Etait-elle encore aussi rivale de Gênes, malgré l’affaiblissement de cette dernière ? Justement, quelle était la position génoise lors du conflit ?

  • Modérateur
    Posts2268
    Member since: 5 septembre 2012

    Les combats qui importent se font sur un seul continent, les alliés étrangers ont un impact très faible par rapport aux gigantesques combats en Europe.
    J’aimerai développer un peu plus ma réponse mais je ne suis pas en moyen de le faire (je suis sur portable).

    "Ce qui est affirmé sans preuve peut être nié sans preuve"-Euclide

You must be logged in to reply to this topic.

A password will be emailed to you.