Post has published by Muelka

Ce sujet a 7 réponses, 6 participants et a été mis à jour par  mongotmery, il y a 2 ans et 4 mois.

8 sujets de 1 à 8 (sur un total de 8)
  • Participant
    Posts180
    Member since: 1 janvier 2013

    Bonjours,
    Je me suis toujours demandé comment c’est déroulé la conquête de l’est de la Russie qui a aboutie a l’annexion de Vladivostok. La Conquête c’est elle faite par des explorateurs envoyés par le Tsar ou une simple puissante armée…? Et quels ont étaient les facteurs primordiaux de cette conquête ?
    Voili Voila j’attend avec impatience vos réponses 😉

  • Participant
    Posts2925
    Member since: 26 février 2013

    C’est plus une colonisation qu’une conquête: Catherine 2 fait fondé Iekaterinebourg (ce qui est déjà bien loin de Saint Petersbourg). La conquête intervient surtout pour l’extrême-orient et se sont des positions prise a la Chine. Je suppute que ses territoire ont été pris pendant les traité inégaux.

    Omnia Sunt Comunia

    Je suis anarchiste au point de traversé dans les clous pour ne point avoir de soucis avec la maréchaussée.

  • Participant
    Posts568
    Member since: 20 octobre 2012

    J’imagine que tu parles de la conquête du khanat de Sibérie par le tsar Ivan IV ?

    Dans ce cas, je me rappelle avoir vu une émission assez bien faite qui présentait notamment cette conquête, car il y a bien eu conquête !

    A l’époque la majeure partie de la Sibérie avait été soumise par les réfugiés tatars du Turkestan et ceux-ci avaient mis en place le khanat de Sibérie. Il payait à l’époque un tribut sous forme de fourrures mais lorsque des hivers parmi les plus froids de l’histoire de l’Europe s’abattirent, on en vint à manquer de vêtements chauds. Le gouvernement russe prend alors la décision d’envoyer un corps expéditionnaire de moins de 2000 cosaques pour conquérir la Sibérie, où les animaux à fourrure pullulent. A leur tête, Yermak Timofeyevitch. Il les mènera jusqu’à la victoire : la Sibérie semblait conquise.

    Cependant, les cosaques sont repoussés quelques temps par les armées du khanat de Sibérie. Il a fallu près de 80 ans (ou seulement ?) à la Russie pour assurer définitivement sa domination sur la Sibérie et atteindre le Pacifique. Jamais une véritable grande armée ne fut envoyée, seulement quelques hommes, mais cela s’est avéré suffisant face au peu de résistance ennemie !

    Mais je pense que certains en parleront mieux que moi 😉

  • Participant
    Posts2823
    Member since: 12 avril 2012

    Il y avait ce sujet qui reprenait les idées de ta question…

    Sinon, je suis d’accord avec Choukinator.
    Il faut compter un espace vide, aride, habité souvent par des populations nomades. À partir de ce point là, la conquête est plus facile.
    De plus, l’armée russe rayonnait déjà de puissance lors de la conquête de la Sibérie. Les cossacks étaient efficaces dans les conquêtes rapides et fanatiques (mais ils n’en restent pas moins vulnérable comme l’a fait remarqué chouki), l’arme à feu commençait déjà à se généraliser, et face à ça: des populations désunies et en net retard, technologiquement.

  • Modérateur
    Posts8420
    Member since: 14 mai 2013

    Les Cosaques se battaient sous la forme de convois entre des cités établies sur des fleuves ou autres points importants. Ils combattaient à pied, formant en cas d’attaque de cavaliers comme les Mongols des cercles de leurs chariots. Quelques cavaliers servaient à la contre-attaque ou à la reconnaissance.

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

  • Modérateur
    Posts1944
    Member since: 20 juillet 2013

    Il est sûrement significatif que la fondation de Vladivostok et la conquête préalable de sa province ait eu lieu moins de cinq ans après la défaite russe en Crimée. Déplacement d’axe stratégique ? Besoin d’offrir une compensation à la population traumatisée par l’affront de Sébastopol ?

    .

    A l'inverse du généraliste, le spécialiste est celui qui en sait toujours plus sur un sujet de plus en plus restreint. Le spécialiste parfait est donc celui qui sait absolument tout sur absolument rien.

  • Participant
    Posts2925
    Member since: 26 février 2013

    Je pencherai plus, sans aucune informations, pour l’hypothèse du déplacement stratégique. Après la Guerre de Crimée la volonté russe de “percer les détroits” semble impossible (la série de guerre balkanique changera la donne). Le Pacifique est “vierge”, beaucoup plus que la Méditerranée, cela semble donc logique qu’une grande puissance, avec une industrie naissante, ai la volonté de déplacé son axe d’expansion commerciale dans le pacifique un territoire moins disputé que dans le pacifique. Cela va aussi de pair avec le développement du Transsibérien.
    Il doit y avoir aussi une idée de “défricher” ces territoires nouveau, sans doute riche en matière première qui doit motivé cette conquête de l’est.
    Cela ce rajoute au “gâteau chinois” à se partager avec les autres puissances européenne, et duquel il faut se rapprocher…

    Omnia Sunt Comunia

    Je suis anarchiste au point de traversé dans les clous pour ne point avoir de soucis avec la maréchaussée.

  • Modérateur
    Posts8420
    Member since: 14 mai 2013

    Le centre de gravité de la progression russe se déplace peut-être vers l’Est, mais la conquête sibérienne et l’importance de la zone était déjà bien avancée: les russes étaient installés au Kamtachtka, et ont même dû repousser une attaque des franco-anglais à Petropavlosk.

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

8 sujets de 1 à 8 (sur un total de 8)

You must be logged in to reply to this topic.

A password will be emailed to you.