Post has published by leonidas67

Ce sujet a 13 réponses, 9 participants et a été mis à jour par  mongotmery, il y a 3 ans et 2 mois.

14 sujets de 1 à 14 (sur un total de 14)
  • Participant
    Posts363
    Member since: 17 juillet 2012

    Je suis surpris qu’il n’y ait rien sur la conquete de l’Egypte une civilisation millenaire devenu province romaine c’est quelque chose comme je crois.
    Moi qui n’y connait rien j’aimerais voir si y’en a qui s’en savent un peu lachez vous ^^

  • Participant
    Posts3524
    Member since: 12 avril 2012

    Et bien je crois qu’avant la défaite de Marc Antoine et Cléopâtre à Actium (bataille navale il me semble) face à Octave Auguste, l’Égypte était encre un royaume indépendant descendant des Dialoques d’Alexandre (Ptolémée en l’occurrence).
    Voici un sujet qui relate les débuts de l’Égypte de Ptolémée :

    http://www.strategietotale.com/forum/27-les-guerres-hellenistiques/11614-royaume-lagide-fondation-structure

    Après j’ignore tout de cet épisode du second Triumvirat, et de la bataille d’Actium en elle même. Mais un dossier entreprend de relater la situation politique de Rome à l’époque :

    http://www.strategietotale.com/forum/37-les-guerres-civiles/32003-dossier-le-second-triumvirat-octave-et-antoine

    J’avoue que je vais suivre ce sujet avec intérêt. Si quelqu’un à le récit de cette bataille et ses conséquences, j’en serait vraiment heureux 😀

  • Participant
    Posts5796
    Member since: 12 avril 2012

    En fait, il faut savoir que l’Egypte lagide était depuis déjà longtemps en grande difficulté, notamment du fait qu’elle a perdu une partie des territoires sur lesquels elle avait assis son emprise. En effet, la dynastie ne règne plus que sur l’Egypte.


    L’empire lagide à son apogée

    Par ailleurs, avec la montée en puissance de Rome, Alexandrie n’est plus la grande ville de Méditerranée et cela va jouer sur la fin de l’Egypte lagide.
    Nous connaissons tous le personnage de Cléopâtre : la maîtresse de César dont elle aura un fils Césarion et dernière reine d’Egypte.

    A la mort du dictateur, elle regagne l’Egypte, tandis que la guerre entre les défenseurs de la république et les défenseurs de l’héritage césarien fait rage. Cette guerre se résout à la bataille de Philippes : Marc-Antoine (bras droit de César) et Octavien (neveu et fils adoptif de César) battent les armées de Brutus et Cassius. Or, Cléopâtre devait soutenir les Césariens avec sa flotte mais une tempête la force à rebrousser chemin. Aussi Marc-Antoine doit-il demander à Cléopâtre une explication pour son absence.
    Le fait est que celui-ci tombe amoureux de Cléopâtre et tandis qu’il laisse l’Occident à Octavien, Marc-Antoine part vivre à Alexandrie. Octavien a donc le champ libre pour se montrer comme le défenseur des intérêts de Rome et critique devant le Sénat ce Marc-Antoine ensorcelé par Cléopâtre qui porte même l’habit grec (ce détail ne va d’ailleurs pas plaire du tout au Sénat).

    Au final, la guerre éclate et à Actium, tandis qu’Octavien a coupé le ravitaillement à l’armée et la flotte de Marc-Antoine. Celui-ci prévoit avec Cléopatre de briser le blocus maritime pour se replier en bon ordre sur Alexandrie et rallier les légions de Syrie pour reprendre le combat (d’où une certaine ambiguïté entre l’Egypte lagide qui est déjà en partie sous autorité romaine). Sauf qu’à Actium le plan ne fonctionne pas et les deux tourtereaux s’échappent mais leur flotte est battue par Octavien et ses généraux. Au final, ce dernier rapplique aux portes d’Alexandrie et Cléopâtre fait alors répandre la fausse rumeur de sa mort, sauf que c’est Marc-Antoine qui l’apprend et se suicide. La dernière reine d’Egypte s’empoisonne et Alexandrie tombe entre les mains d’Octavien futur empereur de Rome sans combats.
    D’ailleurs il prendra bien soin de faire exécuter Césarion pour éliminer tout potentiel rival.

  • Participant
    Posts1563
    Member since: 29 juillet 2012

    Je complète un peu. 😆

    Cette bataille opoosa Octave, futur Auguste, premier empereur et fils adoptif de César, à Marc Antoine, proche de César (ce-dernier avait élu Marc Antoine tribun de la plèbe).
    Les effectifs s’élevaient à 400 navires (37’000 hommes) du côté d’Octave et de ses partisans et de 500 navires (300 romains et 200 égyptiens, 19 légions soit 114’000 hommes).

    http://www.maquetland.com/v2/images_articles/Bat_Actium.jpg

    La stratégie de Marc Antoine et de Cléopatre consistait à repousser la ligne des navires ennemis afin de permettre la retraite de la flotte “éyptienne”. Mais Agrippa (Octave ne commandait pas la flotte, mais ce fut Agrippa) parvint à surprendre les vaisseaux ennemis grâce à une feinte et il put mettre le feu à une partie de la flotte des rivaux d’Octave, suite à un accrochage.

    Ce fut donc une réussite à mi-teinte pour Marc Antoine et Cléopatre, puisque leur objectif (la fuite) était atteint, mais ils subirent en revanche de lourdes perte (entre 5’000 et 13’000 morts). Ils se retrouvèrent donc en situation précaire… Et Ocatve en position de force!

    Les images font toujours plaisir 😆 :

    PS: il est toujours possible que vous ayez des chiffres différents, comme souvent dans ce genre de cas. 😉

    Et enfin, ce petit documentaire en 2 parties 😉 :
    Épisode 1:
    https://www.youtube.com/watch?v=RCK0i0hGviQ

    Épisode 2:
    https://www.youtube.com/watch?v=FVMGpYXkho4

  • Participant
    Posts2179
    Member since: 16 avril 2012

    je me suis toujours posé une question quant à cette conquête. Pourquoi Cléopatre ne fit-elle rien après la bataille navale ? Est-ce qu’elle n’avait plus de soldats ? Est-ce qu’elle se croyait finie ? En plus, elle aurait pu recherché des alliés autre part qu’à rome franchement.

  • Participant
    Posts1957
    Member since: 12 avril 2012

    je me suis toujours posé une question quant à cette conquête. Pourquoi Cléopatre ne fit-elle rien après la bataille navale ? Est-ce qu’elle n’avait plus de soldats ? Est-ce qu’elle se croyait finie ? En plus, elle aurait pu recherché des alliés autre part qu’à rome franchement.

    Ses troupes ont fait défection après Actium surtout les hommes d’Antoine. De plus, elle avait préalablement mobilisé tout l’Orient (sauf Hérode); ceci dit elle a infructueusement tenté de trouver une solution.

  • Participant
    Posts414
    Member since: 12 avril 2012

    Pour répondre à Solduros, et compléter un peu ce qui était dit, lors du second triumvirat formait par Octave, Marc Antoine et Lépide qui ce dernier a été mis à l’écart suite à des accusations d’entente avec Sextus Pompée ( le dernier fils de Pompée). Octave et Antoine rassemblent leur force pour battre le dernier descendant de Pompée le Grand.

    Après avoir éliminé la dernière menace faisant face aux césariens ( c’est-à-dire Sextus), ils se partagent l’Empire romain, l’occident pour Octave et l’orient pour Marc Antoine.

    Antoine se consacra à faire une guerre totale face aux Parthes , qui n’ont jamais étaient vaincus par Rome à cette époque, et s’installe à Alexandrie auprès de Cléopatre.

    Lors de la bataille d’Actium, Marc Antoine a rassemblé du mieux qui le pouvait tous les Rois de la côte orientale gouverné par celui-ci. Cléopatre fut de même, et c’est ainsi que la majorité de leurs forces se retrouvèrent à Actium.

    Malgré la considérable infériorité numérique d’Octave, il remporte la bataille, suite au génie militaire d’Agrippa (fidèle général et ami d’enfance d’Octave) et surtout à la mobilité de ces navires contrairement à ceux d’Antoine, qui étaient des gros navires ( entre 500 et 1000 tonnes métriques).

    La majorité de l’armée d’Antoine porte allégeance à Octave et se fait épargner par celui-ci. L’Égypte se retrouve presque sans armées incapable de se défendre contre les Romains, Cléopatre simule sa mort, qui engendre celle d’Antoine se suicidant faute de croire à la mort de sa bien-aimée.

    Cléopatre le rejoint , et c’est ainsi qu’Octave récolte le pays le plus riche de la méditerranée vu la quantité de blé produite par ce pays.

    Sinon que pensez-vous de l’attitude d’Antoine, a t’il aidé sans se soucié des conséquences de la guerre, la conquête de l’Égypte et par la même occasion, l’instauration au pouvoir d’Octave au Sénat et à Rome, faisant de lui le mettre incontestable de Rome?

  • Participant
    Posts5796
    Member since: 12 avril 2012

    Tout d’abord Caius Julius Caesar Octavinaus est un excellent politicien qui sait s’entourer des bonnes personnes (sans Agrippa pour commander et Mécène pour financer, il n’aurait pas pu parachever sa conquête du pouvoir suprême). Cependant, Rome en a marre de ces guerres civiles incessantes et l’équilibre entre Marc Antoine et Octavien – bien qu’incapable de satisfaire l’ambition du futur empereur – permet au monde romain de connaître une relative stabilité.

    Bref, si Octavien avait décidé de foncer tête baissée sur Marc Antoine, le Sénat romain n’aurait jamais ratifié sa démarche, puisqu’il faut justifier une agression préalable pour se lancer à la conquête d’un territoire. Tout le génie de celui qui allait devenir Auguste réside donc dans sa capacité à faire passer pour une guerre contre une puissance étrangère et non comme une énième guerre civile. Face à cette démarche, il est clair que c’est un plan calculé à l’avance : faire tomber Marc Antoine pour devenir le seul maître de Rome !
    Là encore, le partage préalable avec Marc Antoine est une action lucide, pour éviter une guerre qu’il n’est pas encore en mesure de mener, puisque le général qui revient d’Egypte est encore redoutable. Mieux, Octavien affiche sa priorité : la paix à Rome plutôt que l’exercice d’un pouvoir personnel. Il me paraît évident qu’il songeait déjà au moment où il serait seul maître de Rome, mais il sait se montrer prudent et attendre une opportunité de se débarrasser de son puissant rival.

    Aussi, Marc Antoine est, selon moi, davantage victime des machinations d’Octavien que complice malgré lui. En effet, même si son amour pour Cléopâtre a des conséquences désastreuses, c’est véritablement Octavien qui utilise cette information à son avantage et piège Marc Antoine. Il aurait certes pu se montrer plus lucide par rapport à ce jeune politicien à qui il laisse les clefs de Rome ; cependant, c’est avant tout Octavien qui tire son épingle du jeu. Marc Antoine est avant tout un militaire, pas un politique, contrairement à son rival.

  • Participant
    Posts414
    Member since: 12 avril 2012

    Exactement, les séjours auprès de son Oncle lui ont permis de connaître l’art de la manipulation, de la politique.

    Mais il ne faut pas oublier tous les grands faits de Marc-Antoine, un grand et fidèle militaire, ayant toujours servi Rome, servit César, mais n’a pas voulu le faire envers un plus jeune que lui c’est-à-dire Octavien.

  • Modérateur
    Posts8432
    Member since: 14 mai 2013

    Il n’y a guère que Pompée qui combinat dans la Rome antique (au moins avant Jésus-Christ) qui maîtrisait vraiment la combinaison du politique et du militaire.
    Même César, s’il savait comment se faire aimer progressivement du peuple et savait indubitablement mener une campagne, il s’est trouvé forcé à prendre (légitimement) le premier pas par Pompée et le Sénat.

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

  • Modérateur
    Posts1264
    Member since: 26 avril 2013

    Il n’y a guère que Pompée qui combinat dans la Rome antique maîtrisait vraiment la combinaison du politique et du militaire.

    On parle bien de Pompée le Grand? L’homme qui alors qu’il pouvait s’emparer de Rome et instaurer une dictature a ordonner le licenciement de ses légions ou encore lorsque il était seul à Rome à gentiment laisser César accumuler les succès et continuer son ascension. Non assurément Pompée était un piètre politique, c’est d’ailleurs ce qui l’a perdu.

  • Modérateur
    Posts8432
    Member since: 14 mai 2013

    Je parlais de Pompée qui a forcé César à franchir le Rubicon en prenant de l’ascendant au Sénat tandis que César crapahutait en Gaule contre une succession de rebelles

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

  • Participant
    Posts2179
    Member since: 16 avril 2012

    Le lieu de la bataille navale décisive est logique pour les moyens de l’époque. Les voyages en mer se faisaient principalement le long des côtes. Comme Antoine détenait la Grèce, il est logique qu’il ait choisi de longé l’Illyrie où Octave allait lui barrer la route. Mais si Antoine avait pris un risque ? S’il avait créé une diversion en Grèce pour retenir Octave pendant que ses forces principales longeaient l’Afrique pour traverser vers les Sicile et remonter la botte ? Impensable à votre avis ?

  • Modérateur
    Posts8432
    Member since: 14 mai 2013

    Est-ce qu’il n’y aurait pas alors un problème de timing? le trajet par l’afrique serait trèslong.
    Est-ce qu’un trajet Crète Sile (Syracuse par exemple) pendant que d’autres forces font une diversion en Grèce est envisageable pour l’époque?

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

14 sujets de 1 à 14 (sur un total de 14)

You must be logged in to reply to this topic.

A password will be emailed to you.