Post has published by Da Veenci

Ce sujet a 4 réponses, 4 participants et a été mis à jour par  Da Veenci, il y a 8 mois et 3 semaines.

5 sujets de 1 à 5 (sur un total de 5)
  • Participant
    Posts72
    Member since: 7 mars 2015

    Bonjour les gars,

    Y a qques années j’avais réalisé un reportage (très très amateur :'( ) sur les batailles “oubliées” de 1815 : Ligny (qui l’est un peu moins ok), Wavre (que j’ai découvert en faisant le reportage) et les Quatre-Bras. Ces batailles sont moins médiatisées car moins décisives évidemment que Waterloo. Il n’empêche que si l’on ne connait pas la bataille de Wavre, cela peut nuire à la compréhension de Waterloo (où étaient les Prussiens avant d’arriver à Waterloo ?). Aussi, on notera, qu’au niveau des reconstitutions annuelles de ces batailles, il se livre une bataille féroce entre les communes belges du Brabant Wallon. Tenez cette année, la reconstitution de Wavre est tombée exactement le même w-e que celle de Waterloo contrairement aux autres années. Pourquoi ? Volonté des organisateurs de Waterloo de couler un event concurrent au leur ! Et puis il faut savoir que la commune de Braine l’Halleud se dispute avec Waterloo la paternité de la bataille etc.

    C’est quand même triste de voir qu’un pareil héritage historique soit aux mains de personnes pas toujours bienveillantes mais plutot en quête de bénéfices pécuniers. Heureusement, et je voudrais les saluer si il y en a par ici, les reconstituants sont vraiment des personnes exceptionnelles qui font fi de ce genre de “conneries” et continuent à faire le job, même sous la pluie belge 😆 😆

    Je vous laisse là le lien vers notre reportage sur Wavre réalisé avec un pote, y a une séquence particulièrement drole avec le général Masséna (que fout-il là ?) qui doit changer de costume pour incarner Grouchy (lui bien présent à Wavre): https://youtu.be/r2suo6I3KR4

    N’hésitez pas à me donner votre avis sur tout ça 🙂

  • Participant
    Posts567
    Member since: 29 avril 2016

    Pourquoi dis-tu q’elles sont oubliées ?
    Surtout que pour Ligny et les Quatre-Bras sont des victoires qui auraient pu faire terminer la campagne par une victoire le soir du 16 plutôt que la défaite au crépuscule du 18 d’ailleurs si seulement Ney n’avait pas fait sa connerie !

  • Participant
    Posts460
    Member since: 10 avril 2015

    Wavre suscite effectivement très peu d’intérêts et mériterait un peu plus de visibilité.
    Je vais donc partager ici un petit texte qui à l’origine devait servir pour un documentaire audiovisuelle qui par la suite été abandonné.

    Forces en présence

    Emmanuel de Grouchy, commandant de l’aile droite française a à sa disposition 32 000h et 96 canons. Face à lui, le commandant du IIIème corps prussien, Johann von Thielemann, déploie 18 000h et 34 canons.
    Déploiement

    A l’extrémité droite française, entre Wavre et Basse-Wavre, se trouvent le IIème corps de cavalerie (Exelmans). L’infanterie française est divisée en deux parties. A droite, face à Wavre et Bierges se trouvent en première ligne la division Lefol et juste derrière les divisions Hulot, Berthezème et Habert. La partie gauche, composée des divisions Vichery, Pecheux et Teste, fait face à Limal. Enfin, le Ier corps de cavalerie (Pajol) est encore à Corroy à quelques kilomètres de Wavre.
    Von Thielemann, lui a disposé la demi-brigade Zepelin dans Wavre. La brigade Stulpnagel dans Bierges, celle de Kemphen entre les deux villages et enfin la demi-brigade de Stengel (les demi-brigades Zepelin et Stengel forment ensemble la brigade von Borcke) à Limal. Le commandant prussien garde en réserve la brigade Luck et la cavalerie de Hobe.

    Déroulement
    Alors que Grouchy se trouve à Limelette où il analyse la situation du coté de Waterloo, Vandamme va prendre l’initiative vers 16h en envoyant la division Habert prendre Wavre. Mais celle-ci est repoussée par les prussiens de Zepelin solidement retranché dans la ville. 1h30 plus tard, Grouchy qui entre-temps est revenu, change d’approche en envoyant la division Lefol sur Bierges et en ordonnant à la cavalerie d’Exelmans de contourner les positions ennemies en passant par Basse-Wavre. Soucieux de se rapprocher de Waterloo, celui-ci ordonna à Pajol, Vichery, Pecheux et Teste de se porter sur Limal. Désireux de prendre Bierges et voyant que Lefol n’arrivait pas à forcer le passage à Stulpnagel, il lui envoie la division Hulot en renfort. Les troupes françaises ne parviennent toutefois pas à prendre Bierges.

    Résigné, Grouchy ordonne à Hulot de se porter également sur Limal. Il est alors 19h. Thielemann voyant Exelmans arriver sur sa gauche envoie Luck renforcer son dispositif du coté de Wavre. Pour contrecarrer le mouvement français sur son autre aille, il décale Stulpnagel vers Limal et le fait remplacer à Bierges par Kemphen. Malgré ce renfort, les Prussiens ne peuvent empêcher la charge de cavalerie de Pajol, soutenu par les divisions Vichery, Pecheux et Teste, de prendre Limal. La nuit ayant suspendu les combats, ceux-ci ne reprenne qu’à l’aube le lendemain. A 10h30, la victoire est définitivement aux Français. En effet Teste a pris le contrôle de Bierges, tandis que les divisions Habert, Lefol et Berthezème entrent dans Wavre. Thielemann n’a pas d’autre choix que de battre retraite sur Leuven.

    Pertes
    On peut estimer que les pertes des deux armées avoisinent 2500 morts.

  • Participant
    Posts505
    Member since: 2 septembre 2012

    Habitant juste à côté, je connais très bien cette bataille pour avoir été plusieurs fois à la reconstitutions. Mais c’est vrai que c’est peu connu hors du niveau local, avec Waterloo qui est beaucoup plus médiatisé.

    Mais je préfères personnellement les reconstitutions comme celle de Wavre, plus humaine et agréable à assister car on peut assez facilement interagir avec les participants.

  • Participant
    Posts72
    Member since: 7 mars 2015

    Techniquement je les qualifie d’oubliées car elles sont oubliées par
    le public et les médias mais évidemment pas (ou moins) par les historiens 🙂

    Je suis bien d’accord avec Brusbora, on peut vraiment avoir de très bons contacts avec les reconstituants et être vraiment proche de la bataille, contrairement à Waterloo…

5 sujets de 1 à 5 (sur un total de 5)

You must be logged in to reply to this topic.

A password will be emailed to you.