Post has published by massassi1

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par  massassi1, il y a 10 mois.

Affichage de 1 message (sur 1 au total)
  • Participant
    Posts81
    Member since: 8 avril 2017

    Au cours de la Première Guerre Mondiale, une armée ottomane, commandée par Djemal Pacha et des officiers allemands, traversa le Sinaï jusqu’au canal de Suez, dont les rives étaient défendues par des troupes indiennes sous commandement britannique.

    Le mercredi 3 février 1915, les Ottomans furent stoppés sur la rive asiatique du canal. Néanmoins, couverts par les tirs d’une mitrailleuse lourde et de fusils depuis des dunes de sable, trois chalands réussirent à traverser le canal. La première embarcation, avec 25 Turcs à bord, débarqua en face d’un poste de la rive africaine. Le groupe fut immédiatement chargé à la baïonnette par des Indiens commandés par le major O. St. J. Skeen, et tous les Turcs furent tués ou blessés. Les deux autres chalands débarquèrent en face d’une borne kilométrique. Les troupes débarquées furent aussitôt attaquées par le capitaine M. H. L. Morgan et le lieutenant. R. A. Fitzgibbon avec de petits détachements d’Indiens (les deux officiers furent blessés, le second mortellement). Six Turcs furent tués et quatre blessés; une vingtaine d’autres réchappèrent et se dissimulèrent sur la rive africaine, où ils furent ensuite encerclés et capturés par une troupe d’Indiens.

    Durant les combats, des obus ottomans touchèrent le navire de guerre britannique Hardinge, qui participait à la défense du canal. D’abord, un ricochet emporta l’antenne sans fil. Quelques minutes plus tard, un obus explosif frappa la cheminée avant, un autre la base de la cheminée arrière; puis un obus d’un obusier lourd explosa sur la partie avant du navire, blessant des membres d’équipage. L’appareil à gouverner fut endommagé. Pour éviter d’être coulé dans le canal, le Hardinge se positionna dans le lac Timsah. Un autre navire, le Clio, fut touché deux fois, endommageant légèrement l’un de ses canons.

    A la fin de cette journée, Djemal Pacha ordonna la retraite à ses troupes. La bataille du canal de Suez coûta aux Ottomans 191 morts, 381 blessés et 727 disparus ou capturés. Un officier d’état-major allemand fut tué. Les pertes des Indo-britanniques furent de 32 tués et de 132 blessés.

Affichage de 1 message (sur 1 au total)

You must be logged in to reply to this topic.

A password will be emailed to you.