Post has published by Kynareth

Ce sujet a 50 réponses, 14 participants et a été mis à jour par  asciniquetotalwar, il y a 2 ans et 9 mois.

50 sujets de 1 à 50 (sur un total de 51)
  • Participant
    Posts1655
    Member since: 12 avril 2012

    La bataille de Midway

    La Seconde Guerre mondiale était à son apogée en 1942. Suite à l’agression japonaise à Pearl Harbor, les Américains avaient rejoint les Alliés dans cette guerre avait pour but de venger le crime commit par les Japonais et faire taire les ambitions d’Hitler. Pourtant dans le Pacifique, la guerre était loin d’être gagnée pour les Américains qui avaient fort à faire face à une marine impériale japonaise expérimentée. Mais devant l’énorme confiance que les Japonais possèdent après toutes ses victoires, un amiral doute de la capacité du Japon à vaincre les Américains dans cette guerre, de ces propos “Je vais ravager le Pacifique pendant six mois. Après, je ne garantis rien.” l’amiral Isoroku Yamatoto connaissait les États-Unis mieux que quiconque. Ayant étudié à l’université Harvard et avait été l’attaché naval à Washington, l’amiral Yamamoto était conscient de l’énorme puissance industrielle des États-Unis et ils savaient que pour vaincre la guerre contre les Américains, il devait remporter une série de rapides victoires et détruire la flotte américaine du Pacifique, car malgré le succès de Pearl Harbor, les Américains possédaient toujours leurs portes-avions. Pour Yamamoto, il devait réglée la question le plus rapidement que possible, et cette solution consistait à engager le gros de la flotte américaine dans une bataille décisive.

    Malgré la défaite des Japonais dans la mer de Corail en mai, Yamamoto planifia tout de même son plan pour détruire la flotte américaine et le lieu fut rapidement choisi, l’île de Midway. Ce petit atoll à moins de 1 930 km à l’ouest d’Hawaii était un atout d’une grande valeur stratégique pour les Japonais. La conquête de cette île étendrait le périmètre de défense de l’Empire japonais et une possible invasion d’Hawaii pouvait même être envisagée. Yamamoto profitera de l’invasion de Midway pour détruire le gros de la flotte américaine.

    L’île de Midway

    http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/4/4b/Midway_Atoll.jpg

    L’attaque japonaise dévoilée au grand jour

    Malheureusement pour Yamamoto, les plans de l’invasion de Midway furent facilement interceptés à Pearl Harbor par l’US Navy qui déchiffrèrent un code japonais. L’amiral Chester Nimitz, commandant en chef de la flotte du Pacifique commençait de son côté à préparer les défenses contre l’attaque imminente des Japonais. Les portes-avions Enterprise et Hornet ainsi que leurs escortes reçurent l’ordre de rejoindre le Yorktown (qui avait été gravement endommagé lors de la bataille de la mer de Corail, mais qui fut rapidement remis en service) pour y attendre les Japonais. L’amiral Franck Jack Fletcher qui se trouvait dans le Yorktown avait été assigné comme commandant en chef de cette escadre pendant qu’une assez grande marge de manoeuvre était laissée à l’amiral Raymond Spruance le commandant de l’Enterprise et du Hornet.

    Du côté des Japonais, l’amiral Yamamoto avait élaboré un plan relativement complexe. Une attaque de diversion serait d’abord lancée loin au Nord, contre les îles d’Attu et de Kiska dans les Aléoutiennes. De son côté, il divisa ses forces, d’une part une puissante escadre de surface formée autour du supercuirassé Yamato, d’autre part une force d’invasion transportant 500 hommes pour s’emparer de Midway, et enfin, une escadre de porte-avions commandé par l’amiral Chuichi Nagumo avec l’Akagi, le Kaga, le Soryu et le Hiryu qui transporte à eux tous 234 avions de combat.

    Plan de bataille
    http://www.le-cartographe.net/images/stories/publications/midway_large.jpg

    L’offensive est lancée

    Le matin du 3 juin, un avion de reconnaissance américain repéra la force d’invasion japonaise, malheureusement malgré quelques assauts par les avions américains, aucun dégât ne fut constaté sur la flotte d’invasion. Le lendemain, les portes-avions japonais sortirent du brouillard et l’amiral Nagumo envoya une centaine d’avions afin de détruire l’aérodrome de Midway et ainsi affaiblir les défenses de l’île. Mais l’attaque n’eut pas le résultat que Nagumo souhaitait et un dilemme le confronta. Celui-ci avait conservé une partie de ses avions armés de torpilles pour frapper les portes-avions américaines qui étaient repérés. Mais une seconde offensive sur Midway obligerait de remplacer les torpilles des avions par des bombes, ce qui était dangereux et allait prendre un certain temps. L’apparition de bombardier américain dans le ciel fut l’argument qu’attendait Nagumo pour lancer une seconde offensive sur Midway et ordonna aussitôt à ses hommes de rééquiper ses avions remplaçant les torpilles par des bombes. Cette décision fut remise en question peu après lorsqu’un avion de reconnaissance japonais informa l’amiral d’avoir aperçu une dizaine de navires américains dont un porte-avion à 320 km au nord-est. Nagumo envisagea alors d’envoyer ses avions réarmés avec des bombes sur Midway alors que les avions qui n’avaient pas été réarmés allaient partir intercepter les navires américains.

    Bombardement sur Midway
    http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/8/8a/Eastern_Island_Midway_under_attack_1942.jpg

    Les choses commençaient à s’aggraver pour Nagumo par la suite, car les avions issus de la première vague d’attaque sur Midway ainsi que les Zéros qui les escortaient se retrouvaient à court de carburant et devaient se poser. L’amiral décida alors de faire atterrir les avions se trouvant dans les airs et équiper les bombardiers qui n’étaient pas encore partis de torpille. Pressés de faire apponter et de ravitailler ses avions et de réarmer les autres, les tuyaux d’essence se trouvaient désormais sur le pont d’envol et à proximité des bombes. Lorsqu’un avion de reconnaissance américain repéra la flotte de Nagumo, Fletcher et Spruance envoyèrent à l’assaut 150 bombardiers en piqué, torpilleur et chasseur le 4 juin.

    Bombardier en piqué Douglas SBD Dauntless en action
    http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/b/b9/SBDs_and_Mikuma.jpg

    Une erreur fatale

    Parmi les 150 avions lancées par Spruance et Fletcher, certains s’étaient éloignés de leur cap empêchant ainsi une attaque coordonnée, mais cela allait tourner à l’avantage des Américains. Malgré leur lenteur, les bombardiers torpilleurs furent les premiers à apercevoir la flotte de Nagumo, mais la DCA et les Zéros japonais les décimèrent sans que les bombardiers puissent avoir la chance de touché un navire japonais. Au alentour de 10 heure, les Japonais lancèrent leur contre-attaque, mais après que les premiers avions japonais se mirent à décoller les guetteurs japonais sonnèrent l’alerte à apercevant une nouvelle vague de bombardier américain nullement gêné par les chasseurs japonais. En seulement quelques minutes, le cours de la guerre du Pacifique avait complètement changé. 50 bombardiers américains attaquèrent les porte-avions en larguant leurs bombes sur les avions se préparant à décoller. Plusieurs bombes touchèrent les stocks de munitions situées sous le pont, l’Akagi, le Kaga et le Soryu furent tous engloutis dans les flammes.

    Il ne restait plus que le Hiryu comme porte-avion pour les Japonais qui se trouvait un peu plus loin. Le Hiryu parvint à faire décoller ses avions pour lancer une attaque sur le Yorktown (Les pilotes japonais suivirent les avions américains) qui fut gravement endommagé par les bombes japonaises. Malgré l’effort des équipes de secours mit à disposition pour réparer le Yorktown, le prote-avion fut repéré par un sous-marin japonais et fut coulé avec le destroyer Hammann le 7 juin. Mais le Hiryu ne survécut pas longtemps, le 4 juin, des bombardiers le touchèrent à quatre reprises et s’enflamma tel une torche.

    Le Hiryu tenta d’éviter les bombes des B-17
    http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/b/bb/Hiryu_f075712.jpg

    Une défaite difficile à avaler

    La bataille de Midway s’est déroulée le 4 juin 1942 et est considérée par plusieurs comme étant le tournant de la guerre dans le Pacfique. La perte de 4 portes-avions, 1 croiseur, 332 avions et plus de 2 000 hommes portèrent un rude coup au Japon qui en s’en remettra jamais. Le bilan du côté des Américains fut 1 porte-avion et 1 destroyer de coulé, 137 avions abattus et 307 hommes de tués.

    Après la défaite, Yamamoto envisagea d’employer l’écrasante supériorité de ses cuirassés et croiseurs pour contre-attaquer les Américains, mais l’amiral Spruance s’échappa de peu en suivant les conseils de Nimitz lui parlant des risques calculé. L’invasion japonaise de Midway fut finalement annulée, et les Japonais vaincus furent forcés de se replier et durent se battre en défense jusqu’à la fin de la guerre.

    Le USS Yorktown qui penche dangereusement sur le côté après avoir été touché par une torpille d’un sous-marin
    http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/f/f9/Sinking_of_the_USS_Yorktown_%28CV-5%29_02.jpg
    _________________________________________________________________________________________

    Comme pour la dernière fois, voté pour le prochain dossier! Voilà les choix:

    -La bataille de Koursk
    -La bataille de Guadalcanal
    -La bataille d’El-Alamein

    Source:
    -Wikipedia
    -http://ww2.pagesperso-orange.fr/midway.htm
    -http://www.dailymotion.com/video/xcyk72_yamamoto-vs-nimitz-la-bataille-de-m_tech#.UL-xCoand-I
    -Les batailles de la Seconde Guerre Mondiale

  • Participant
    Posts5796
    Member since: 12 avril 2012

    Un beau dossier, merci Kynareth il manque juste tes sources pour que ce soit parfait 😉

    Sinon je vote pour El-Alamein

  • Participant
    Posts1655
    Member since: 12 avril 2012

    Merci max! ^^

    Et j’ai totalement oublié mes sources, pardonné moi! Je viens de les rajouter ^^

  • Participant
    Posts1483
    Member since: 15 avril 2012

    Beau dossier.
    Je vote El alamein (quoique Koursk c’est bien aussi)

  • Participant
    Posts3524
    Member since: 12 avril 2012

    Super sujet !
    Bref, un gros coup de bol et un amiral indécis et tout bascule…
    Heureusement que le Yamoto n’a pas chargé, la guerre du Pacifique aurait été finit avec cette décision.
    Je vote pour El Alamein 😉

  • Participant
    Posts1100
    Member since: 12 avril 2012

    “l’Akagi, le Kaga et le Soryu furent tous engloutis dans les flammes.”

    Désolé mais c’est un peu faux^^
    L’Agaki et le Soryu furent remorqué en flamme pour le Japon. L’Agaki fut achevé par des B-17, le Soryu fut achevé par un sous-marin. Et le Kaga a explosé lors de l’affrontement.

    “Il ne restait plus que le Hiryu comme porte-avion pour les Japonais qui se trouvait un peu plus loin. ”

    Et aussi sous des nuages ce qui lui a permit de se cacher des Américains.

    “Le Hiryu parvint à faire décoller ses avions pour lancer une attaque sur le Yorktown qui fut gravement endommagé par les bombes japonaises”

    On peut préciser que les pilotes japonais suivirent les pilotes américains qui rentraient après leur attaque.

    Tu aurais aussi pu parler du 8° groupe de torpilleurs du Hornet, cette escadrille était à cours d’essence lorsqu’elle fut en vue de la flotte japonaise. Mais l’Amiral Spruance ordonna quand même l’attaque. De ce groupe, il n’y eu qu’un seul survivant, l’enseigne G.Gay. Il fut récupérer quelque jour plus tard. Il vut ainsi les avions japonais qui revenait de Midway qui furent forcé d’amérir. Après la guerre, il devint pilote de ligne.

    Sinon c’est un beau dossier^^

  • Participant
    Posts1655
    Member since: 12 avril 2012

    Lorsque je voulais dire engloutis dans les flammes, je voulais dire que le feu était partout, par qu’ils ont coulés, mais je comprends ce que tu veux dire Natsu ^^

    Pour les deux autres précisions, il s’agit de détail que je ne connaissais pas, merci de l’info j’éditerai le poste en conséquence!

    Et pour l’histoire du 8e groupe de torpilleur, j’aurais pu en parler en effet, mais le but de mes dossiers est surtout d’évoquer les grandes lignes des batailles (Comme je l’ai fait pour Leningrad)

    Pour l’instant nous sommes à 3 voix pour El-Alamein! ^^

  • Participant
    Posts2063
    Member since: 13 avril 2012

    pour ton prochain j’aimerais bien voir un dossier sur Koursk le vrai tournant de la seconde guerre mondiale.

  • Participant
    Posts2324
    Member since: 11 mai 2012

    L’enseigne G.Gay!!! Le bonhomme cache sous son gilet de sauvetage apres s’etre fait allumer par cinq zeros a ete le temoin direct de la mise hors de combat en quelques minutes des trois porte avions japonais. Et le tout en plein milieu de l’escadre japonaise!!! :blink:

    Si c’est pas voir l’Histoire s’ecrire sous ces yeux… 😆

    Merci Natsu pour cette petite precision.
    Super boulot Kyna!!!

  • Participant
    Posts1655
    Member since: 12 avril 2012

    J’ai calculé, et El-Alamein l’emporte!

    Pour le moment je suis motivé, alors j’essayerai de poster le dossier d’ici ce soir, mais je ne promet rien ^^”

  • Participant
    Posts1483
    Member since: 15 avril 2012

    il n’y eu qu’un seul survivant, l’enseigne G.Gay.

    Non c’est faux un avenger (8 furent reçus par cette unité a titre expérimental les autres étans des devastators) revint a Midway et atterit sur le ventre 2 des menbres de l’équipage de cet avenger étaient mort (sur 4).L’unité n’étais pas a court d’essence mais c’est surtout qu’elle n’avait pas d’escorte, elle c’est donc fais laminé par les zekes.

  • Participant
    Posts1100
    Member since: 12 avril 2012

    Jamais entendu parler de ça. T’as des détails? J’ai toujours lu qu’il n’y a eu qu’un seul survivant du Groupe N°8 car justement il n’y avait pas d’escorte.

  • Participant
    Posts1392
    Member since: 12 avril 2012

    Et le Kaga a explosé lors de l’affrontement.

    Oui mais celui ci avait été abandonné à 16h40, non? Donc plutôt du dégât matériel que Humain.
    Et aussi il a explosé 2 fois^^

    Sinon Kyna, très bon dossier!

  • Participant
    Posts434
    Member since: 13 mai 2012

    Très bon dossier 😉

    Je vote Guadalcanal pour rester dans la guerre du Pacifique.

  • Participant
    Posts1392
    Member since: 12 avril 2012

    Ah oui je vote aussi Guadalcanal: le début de la reconquête allié!

  • Participant
    Posts1483
    Member since: 15 avril 2012

    Jamais entendu parler de ça. T’as des détails? J’ai toujours lu qu’il n’y a eu qu’un seul survivant du Groupe N°8 car justement il n’y avait pas d’escorte.

    Ca y est je l’ai retrouvé c’est l’équipage de Fay. Il avait été transféré de manière temporaire sur le Saratoga pour testé l’avenger mais il faisait partie de la VT-8. Un de ses deux mitrailleurs mourrat mais il réussit a ramener son avion malgré le fait qu’il soit très endommagé. Lui même blessé il ne reprendra du service qu’a Guadalcanal ou il serat abattus.

  • Participant
    Posts1100
    Member since: 12 avril 2012

    Si il était sur le Saratoga pour tester l’avenger, il ne participa pas à la Bataille de Midway, c’est ça?

  • Participant
    Posts1483
    Member since: 15 avril 2012

    Si il était sur le Saratoga pour tester l’avenger, il ne participa pas à la Bataille de Midway, c’est ça?

    Si le groupe aérien du saratoga fut transféré sur l’ile de midway. Donc il étais basé a terre.

  • Participant
    Posts1100
    Member since: 12 avril 2012

    Bah alors on parle pas du même groupe 8. Car l’enseigne G.Gay est bien le seul survivant du groupe N°8 basé sur l’USS Hornet.

  • Modérateur
    Posts8432
    Member since: 14 mai 2013

    C’est bien l’enseigne G. Gay seuk survivant d’un groupe aérien à court d’esssence mais qui devait détruire la flotte japonaise qu’il avait en vue (une partie e celle d’invasion je crois).

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

  • Participant
    Posts2
    Member since: 21 janvier 2014

    Bonjour tout le monde j’ai grave besoin de vous pouvez vous m’aider a répondre a cette question : pourquoi considère t-on que la bataille de Midway a été décisive pour les alliés ? Aideeez moi Svp !!!! Merci d’avance

  • Participant
    Posts3524
    Member since: 12 avril 2012

    Bonjour imenevlg, et bienvenu sur le Forum de la Guerre.

    Je t’invite à te présenter sur ce sujet, afin de rencontrer un peu toute la communauté.

    En premier lieu, et désolé si je me trompe, mais ta question ressemble quand même assez fortement à un devoir d’Histoire. Sache que tu apprendras beaucoup mieux si tu trouves par toi même la réponse à cette question, qui n’est pas si compliqué. La vocation du Forum de la Guerre est en partie pédagogique, mais cela ne serait pas faire preuve de pédagogie que d’y répondre à ta place.

    Cependant, et parce que je ne suis pas un sauvage, je vais te donner une piste.
    Auparavant, les japonais gagnait la guerre (Raid de Pearl Harbor, bataille des Mers de Corail), puis, Midway fut une bataille différente. A ton avis, pourquoi?

    Bonne continuation.

    PS : je te conseille simplement de lire l’excellent récit de Kynareth, où tu trouveras ta réponse

  • Participant
    Posts1655
    Member since: 12 avril 2012

    Saga à tout dit je crois, tu trouveras probablement réponses à tes questions dans mon dossier 😉

    Bonne lecture!

  • Modérateur
    Posts8432
    Member since: 14 mai 2013

    @kynareth

    Il y a un élément que tu n’as pas cité: les japonais avaient toute leu flotte sauf le Hyriu regroupée, tandis que les américains avaient leur porte avions à 30 kilomètres les uns des autres: assez loin pour que les japonais n’en repèrent qu’un à la fois, assez près pour que les avions des 3 porte-avions puisse se regrouper si l’un d’eux est attaqué.
    D’ailleurs les pilotes du Yorktown qui coule le hyriu doive au retour se poser sur le hornet car entretemps des avions japonais (torpilleurs je crois) ont endommagé le Yorktown.
    Les japonais auraient vu tous leur porte-avions détruits dans un tel cas.

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

  • Participant
    Posts2
    Member since: 21 janvier 2014

    merci quand même 🙂 j’ai essayer de chercher mais aucune réponse 🙁

  • Modérateur
    Posts8432
    Member since: 14 mai 2013

    @imenevlg

    Je pense que tu pourrais aussi parler de l’évolution avant et après la bataille de Midway, en montrant qu’elle est décisive car elle offre es possibilités de reconquête aux alliés.

    Si cette question est un devoir d’histoire, pourrais tu m’indiquer quelle est ta classe s’il te plait? Parce que moi j’ai toujours rêvé d’avoir des questions comme çà, et je n’en ai jamais eu en S au lycée.

    EDIT:
    Je suis tombé ici http://carlpepin.com/2010/10/31/la-campagne-du-pacifique-1941-1945/ sur ce paragraphe qui m’a étonné:
    Cette décision de battre en retraite fut par la suite critiquée. En effet, étant donné que Yamamoto était sur le bord de remporter une victoire avant que les États-Unis n’aient pu étaler toute leur puissance industrielle, pourquoi n’a-t-il pas mis toute la pression nécessaire? Une éventuelle victoire japonaise à Midway aurait pu avoir un effet décisif sur la tournure des événements dans le Pacifique, car sur le long terme, il était de plus en plus difficile pour le Japon de rivaliser économiquement et militairement avec les États-Unis.

    Cela m’étonne dans la mesure où, si une victoire à Midway aurait effectivement eu des conséquences très bonnes pour le Japon, Yamamoto ne pouvait pas espérer l’obtenir après la destruction des porte-avions: je n’imagine pas la flotte japonaise d’invasion et de surface, repliée dès les premières attaques aériennes depuis Midway, retenter une approche à la merci des avions et sous-marins alliés sans plus de protection aérienne. Elle aurait été détruite, et perdue avec elle des marins et des soldats expérimentés!

    Qu’en pensez-vous?

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

  • Participant
    Posts235
    Member since: 25 janvier 2015

    Tres bon ton article Kynareth !
    Je te rajoute une petite image concernant la fin du Hiryu, plus précisément les derniers moments de l’amiral Yamaguchi, qui commandait la 2nd division aéronavale (Soryu et Hiryu), et qui choisit de sombrer avec son navire.
    <img class="gdbbx-bbcode-image" />http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/8/8d/Renzo_Kita,_Last_Moment_of_Admiral_Yamaguchi.jpg/800px-Renzo_Kita,_Last_Moment_of_Admiral_Yamaguchi.jpg[/img]
    Sa mort priva la flotte impériale d’un chef jugé extremmement compétent à l’époque, du genre qui aurait pu succéder à Yamamoto apres sa mort en 1943.
    Pour le prochain sujet, je vote pour Guadalcanal 🙂

  • Participant
    Posts163
    Member since: 11 juillet 2015

    Très bon dossier Kynarerh !
    Sinon, que pensez-vous du film la bataille de Midway, qui, comme son nom l’indique, se porte sur ce sujet ?

  • Participant
    Posts235
    Member since: 25 janvier 2015

    Il est a l’image de la plupart des vieux films de guerre: clair, historiquement juste et avec des effets spéciaux dignes de son époque^^

  • Participant
    Posts7
    Member since: 9 septembre 2015

    Bonjour,

    Beau dossier.
    Je soulève tout de même le fait que les américains n’avaient pas si facilement craqué le code Japonais. Au moment de la bataille, il n’y avait pas 10% du code qui était décrypté.

    il n’y eu qu’un seul survivant, l’enseigne G.Gay.

    Non c’est faux un avenger (8 furent reçus par cette unité a titre expérimental les autres étans des devastators) revint a Midway et atterit sur le ventre 2 des menbres de l’équipage de cet avenger étaient mort (sur 4).L’unité n’étais pas a court d’essence mais c’est surtout qu’elle n’avait pas d’escorte, elle c’est donc fais laminé par les zekes.[/quote]

    Je confirme qu’il n’y avait pas que l’enseigne Gay de la VT8 qui survécu mais c’est le seul à avoir vu toute la bataille. Voici le TBF1 Avenger rescapé à Midway qui était rattachés à la VT8
    http://nsm08.casimages.com/img/2015/10/07//1510070541033573513641618.jpg
    Sources : U.S. National Archives

    Tecumseh

  • Participant
    Posts1483
    Member since: 15 avril 2012

    Oui je l’avais vu dans le hors série aéro journal sur Midway, meilleur ouvrage que j’ai lu sur le sujet.

    Il explique d’ailleur que la supériorité numérique japonaise est relative, ils sont plus long à faire catapulter ou atterir leurs avions (ça va leur être fatal) et font très peu de missions de reconaissance ce qui fait que les japonais vont perdre un temps monstre à tourner en rond au dessus de l’océan.

  • Modérateur
    Posts8432
    Member since: 14 mai 2013

    et font très peu de missions de reconaissance ce qui fait que les japonais vont perdre un temps monstre à tourner en rond au dessus de l’océan.

    C’est la rançon pour eux d’attaquer loin de tout

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

  • Participant
    Posts7
    Member since: 9 septembre 2015

    Bonsoir,

    Il ne faut pas oublier deux choses:
    1) les portes avions US ne devaient pas être là. Ils sont sensé être à Pearl Harbor. C’est la reconnaissance préliminaire qui a fait défaut.
    2) Lorsque les japonais on du envoyer des reconnaissances pour retrouver “le” porte avion, la bataille était engagée. Cela veut dire que s’ils lançaient des reconnaissances et qu’ensuite ils devaient manœuvrer et esquiver les attaques, les avions au retour n’auraient plus retrouver de pont d’atterrissage, les radars n’existant pas. C’est d’ailleurs ce qui s’est produits pour les avions ayant effectués les attaques contre le Yorktown.
    Tecumseh

  • Modérateur
    Posts8432
    Member since: 14 mai 2013

    Pour les avions ayant attaqué le Yorktown, c’est encore plus simple: les avions partent de leur porte-avions (le Hyriu), et au retour ils n’en ont plus. Pour les Américains qui l’ont coulé, c’est la même chose, mais ils peuvent être détournés sur le Hornet.

    Et pas besoin de radar pour récupérer des avions, les deux partis ont la radio

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

  • Participant
    Posts1100
    Member since: 12 avril 2012

    Il y a quand même une autre différence entre les deux attaques, c’est qu’il y a beaucoup moins d’avions japonais qui survivent à l’attaque que pour les américains.
    Le Yorktown a quand même pris très cher dans cette bataille… Tellement cher que les japonais l’ont pris pour un autre porte-avion américain lors d’un autre attaque car le pensant déjà coulé^^

  • Participant
    Posts1483
    Member since: 15 avril 2012

    C’est la rançon pour eux d’attaquer loin de tout

    Aucun rapport, ils avaient les avions et les hommes pour et ne l’ont que rarement fait et quand il l’ont fait ils l’ont toujours fait au même endroit.

  • Modérateur
    Posts8432
    Member since: 14 mai 2013

    Les Japonais ne disposaient pas avions basés à terre pour la reconnaissance. L’ile de Fontaine-Française devait servir à installer une base, mais elle était occuppée par les américains.
    Les Japonais menèrent des reconnaissances comme les Américains, mais ils ont hésité entre l’attaque de Midway et celle des porte-avions américains.

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

  • Participant
    Posts1483
    Member since: 15 avril 2012

    Les Japonais ne disposaient pas avions basés à terre pour la reconnaissance.

    Les Vals et autres zéros faisait l’affaire, et je parle pas des D4Y ou autre hydravions présents sur les cuirassés et croiseurs légers. Et non justement ils n’en ont pas menés plus de 10 je ne sais plus le chiffre exact mais le Hors séries d’aéro journal sur la bataille de midway en indiquait très peu de toute façons.

  • Modérateur
    Posts8432
    Member since: 14 mai 2013

    Il y a des avions plus adaptés que les avions embarqués des deux côtés: hydravions “Emily” et Catalina. Mais effectivement, pour les reconnaissances qui précèdent les attaques, ce sont des avions embarqués qui s’en occupent.
    Quand au faible nombre de reconnaissances, il s’explique simplement par le fait que les Japonais ignorent la présence des porte-avions jusqu’à peu avant l’engagement entre porte-avions.

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

  • Participant
    Posts1483
    Member since: 15 avril 2012

    Il y a des avions plus adaptés que les avions embarqués des deux côtés: hydravions “Emily” et Catalina. Mais effectivement, pour les reconnaissances qui précèdent les attaques, ce sont des avions embarqués qui s’en occupent.

    Non pas vraiment, Surveillé une escadre de porte avion est très dangereux, à tout moment l’avion peut se faire intercepté, un emily (qui peut être embarqué soit dit en passant) ou un catalina est beaucoup trop lent, les D4Y étais utilisé pour ça coté japonais, et non justement coté japonais il n’y a pas d’unité de reconaissance pendant et avant midway, Ils l’ignorait mais la possibilité de leurs présence étais prise en compte or les reconaissance seront insuffisante et ne seront pas mené avec du personnel qui sait distingué la silouette des navires, ce qui aboutiras à des intoxications.

  • Modérateur
    Posts8432
    Member since: 14 mai 2013

    Surveillé une escadre de porte avion est très dangereux, à tout moment l’avion peut se faire intercepté,

    Certes, mais par définition, une reconnaissance ne sait pas ce qu’elle va trouver. Or les Japonais ignorent que les porte-avions américains sont dans le coin. Donc il n’y a pas de raison de ne pas lancer de reconnaissances lointaines. Sauf que là, il n’y a pas de bases.
    Et puis de toute façon, une reconnaissance bien menée et sous certaines conditions faciles à trouver (deux ou trois bancs de nuages) peut sans problème chercher à repérer un porte-avions. Déjà l’avion ne s’approchera pas de la flotte, il repérera les silhouettes de navires à l’horizon comme tu le dis bien. Et si celui-ci a des avions déjà en l’air, ils en volent pas juste au-dessus car çà ne sert à rien. L’avion de reconnaissance les repèrera à temps.

    Et je vois mal un Kawasaki H8K Emily de 18 tonnes à vide embarqué sur un porte-avions, quand les Américains ont eu du mal à mettre un B-25 de 15000 tonnes sur un porte-avions.
    Et c’est pareil pour un porte-hydravions.

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

  • Participant
    Posts1483
    Member since: 15 avril 2012

    Surveillé une escadre de porte avion est très dangereux, à tout moment l’avion peut se faire intercepté,

    Certes, mais par définition, une reconnaissance ne sait pas ce qu’elle va trouver. Or les Japonais ignorent que les porte-avions américains sont dans le coin. Donc il n’y a pas de raison de ne pas lancer de reconnaissances lointaines. Sauf que là, il n’y a pas de bases.
    Et puis de toute façon, une reconnaissance bien menée et sous certaines conditions faciles à trouver (deux ou trois bancs de nuages) peut sans problème chercher à repérer un porte-avions. Déjà l’avion ne s’approchera pas de la flotte, il repérera les silhouettes de navires à l’horizon comme tu le dis bien. Et si celui-ci a des avions déjà en l’air, ils en volent pas juste au-dessus car çà ne sert à rien. L’avion de reconnaissance les repèrera à temps.

    Et je vois mal un Kawasaki H8K Emily de 18 tonnes à vide embarqué sur un porte-avions, quand les Américains ont eu du mal à mettre un B-25 de 15000 tonnes sur un porte-avions.
    Et c’est pareil pour un porte-hydravions.

    Les porte avions américains n’étans pas aperçus dans les aléoutiennes comme le voulait le qg de la Marine, les japonais pensent alors possible qu’il dans les encablures de Midway, des reconnaissance seront lancé pour les cherchers et les retranscription du journal de bord du zuikaku le montre. L’avion de reconaissance repèrent pas forcément les patrouille hautes, des avions de reco qui reviendront jamais il y en aura.
    Pour le Emily voila:
    https://s-media-cache-ak0.pinimg.com/736x/67/55/a4/6755a49a2d3086e871a1b28710f1dd59.jpg

  • Modérateur
    Posts8432
    Member since: 14 mai 2013

    L’avion de reconaissance repèrent pas forcément les patrouille hautes, des avions de reco qui reviendront jamais il y en aura.

    Bien sur bien sur, mais c’est quand même loin d’être la norme, et les quadrimoteurs ont encore la part belle dans les reconnaissances.

    POur l’Emily, il s’agit donc d’un porte-hydravions. Assez étrange comme aménagement ^^

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

  • Participant
    Posts1483
    Member since: 15 avril 2012

    L’avion de reconaissance repèrent pas forcément les patrouille hautes, des avions de reco qui reviendront jamais il y en aura.

    Bien sur bien sur, mais c’est quand même loin d’être la norme, et les quadrimoteurs ont encore la part belle dans les reconnaissances./quote]

    Non le catalina à la limite (qui est un bimoteur) mais coté japonais non, de toute façons les reco japonaises sont improvisé (dans la marine) et chaque escadrille doit faire sa reco si elle veut des renseignement (pas d’unité spécifique.) or des recos avec du personnel non formé aboutis à des grosses bévues, à Midway un appareil de reco se trompera entre un convois de cargo et une escadre de porte avions. Donc pas d’avions spécifique dans les escadrille de la Marine, et le Emily de toute façons pas adapté beaucoup trop vulnérable les rares envoyés sur Midway se feront dézingué car reperé par les radars.

  • Modérateur
    Posts8432
    Member since: 14 mai 2013

    Les erreurs de reconnaissance cseront nombreuses des deux côtés. A Midway il y a effectivement le problème des radar, mais d’une manière générale sur le Pacifique les seuls radars dangereux sont de quelques bateaux, et avoir un radar ne signifie pas toujours mener à bien une interception (en tout cas avant 1944).

    et chaque escadrille doit faire sa reco si elle veut des renseignement (pas d’unité spécifique.)

    Tu es sur de çà? Cela me parait gros que les Japonais ne donnent pas les résultats d’une reconnaissance à tout un porte-avions. Je sais que leur armée est pourrie par les luttes d’influence, mais à ce point..
    Durant la bataille de la mer de Corail, un avion repèrera les Américains et l’attaque japonaise sera massive.

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

  • Participant
    Posts1483
    Member since: 15 avril 2012

    Les erreurs de reconnaissance cseront nombreuses des deux côtés. A Midway il y a effectivement le problème des radar, mais d’une manière générale sur le Pacifique les seuls radars dangereux sont de quelques bateaux, et avoir un radar ne signifie pas toujours mener à bien une interception (en tout cas avant 1944).

    et chaque escadrille doit faire sa reco si elle veut des renseignement (pas d’unité spécifique.)

    Tu es sur de çà? Cela me parait gros que les Japonais ne donnent pas les résultats d’une reconnaissance à tout un porte-avions.

    Ben en tout cas les rares reco sur l’ile de midway donneront lieu à des interceptions quasi systématique. L’amiral de L’escadre donne l’ordre d’envoyer des reco mais si il en voit pas l’utilité il ne communique pas forcément le résultat de la reco (ou il y aura parfois des oublis il me semble), si les commandant japonais d’ecadrilles il faut qu’il la fasse eux même or l’égo des aviateur nippons très important envoyés un chasseur ou équipage d’assault en mission de reco étais pris comme une insulte. Oui les japonais repéront les américains mais très tardivement quand même.

    Tout ce que je raconte je le tiens de ce magazine qui est très bon, si tu as 15 euros:

    http://www.aero-journal.com/Midway.php

  • Modérateur
    Posts8432
    Member since: 14 mai 2013

    J’ai vu qu’ils avaient fait un hors-série sur Midway.
    Pour avoir beaucoup de documentation et avoir bien réfléchi sur le sujet, les reconnaissances semblent équivalentes dans les deux camps. mais dans l’exemple de Midway, effectivement, ce sont les Japonais qui en ont le plus besoin.
    Néanmoins les Américains ont un fort avantage dans leurs systèmes de reconnaissance. Le rayon d’action de leurs appareils, j’y reviendrais.

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

  • Participant
    Posts1483
    Member since: 15 avril 2012

    Le rayon d’action de leurs appareils, j’y reviendrais.

    Non les avions japonais ont un très bon rayon d’action c’est plutot leur système organisationnel qui est mauvais car beaucoup trop rigide ou aucune initiative n’est permise. Après il y a d’autre défauts bien sur.

  • Participant
    Posts1100
    Member since: 12 avril 2012

    Il me semble qu’il était prévu d’envoyer un hydravion faire une reconnaissance sur Pearl Harbor afin de savoir si les portes-avions américains s’y trouvaient. Et il était prévu de faire un ravitaillement avec un sous-marin afin de permettre cette mission. Mais cette mission n’a pas pu avoir lieu.

  • Modérateur
    Posts8432
    Member since: 14 mai 2013

    Autant je suis d’accord avec toi sur la rigidité de leur organisation, autant le rayon d’action des appareils japonais est bon, mais mauvais par rapport à celui des Américains: quasiment la moitié pour les appareils embarqués. Cela fait que malgré des reconnaissances équivalentes, les engagements initiaux sont en leur défaveur.

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

50 sujets de 1 à 50 (sur un total de 51)

You must be logged in to reply to this topic.

A password will be emailed to you.