Post has published by fdb1er

Ce sujet a 10 réponses, 5 participants et a été mis à jour par  mongotmery, il y a 1 an et 8 mois.

11 sujets de 1 à 11 (sur un total de 11)
  • Participant
    Posts538
    Member since: 10 février 2013

    La bataille d’Artémision s’est déroulé en août 480 avant JC, parallèlement à la bataille des Thermopylae. Elle opposait les forces navales des perses à celles des cités grecques au cap Artémision. La flotte grecque, composé de 300 trières était sous les ordres du spartiate Eurybiade et du fameux Athénien Thémistocle. Les perses voulaient prendre en tenaille les grecs mais une tempête détruisit l’escade. Il y eut deux jours d’escarmouche puis les perses prirent l’initiative de la bataille qui dura toute la journée. Au soir les grecs se replièrent après la défaite des Thermopyles vers Salamine…

    Les grecs ont perdu 100 vaisseaux sur 300 et les perses en perdirent 200 sur 900.

    Connaisiez vous cette bataille? 🙂

  • Admin bbPress
    Posts6316
    Member since: 5 août 2017

    En effet, si Thémistocle lâchait prise à l’Artémision, les troupes Spartiates étaient immédiatement vulnérables à un rapide contournement des troupes navales perses. D’autre part, cette bataille fut importante car elle incarna le premier choc entre la tactique navale de Thémistocle et celle des perses, enseignement qui allait être capitale à Salamine.

    Voici une carte qui aide à situer le tout et met les deux batailles simultanées en parallèle :

    http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/7/71/Thermopylae_%26_Artemisium_campaign_map.png

  • Participant
    Posts3524
    Member since: 12 avril 2012

    Cette bataille a aussi son importance pour empêcher les Perse de prendre les Thermopylai à revers par la mer. C’est aussi ce que craignait Thémistoclès lors d’une éventuelle bataille dans l’Isme de Corinthe.

    Mais en regardant un peu la carte, le “défilé” de l’Artémision est beaucoup plus large qu’à Salamine. La flotte s’attendait elle à croiser moins de navire ennemi pour batailler à découvert de la sorte?

  • Participant
    Posts538
    Member since: 10 février 2013

    S’il n’y avait pas eu cette bataille, les perses auraient pû assiéger Athènes sans qu’elle si attende. A Salamine, les perses étaient tellement sur de leur supériorité numérique qu’il n’ont pas faient attention au terrain.

  • Participant
    Posts3524
    Member since: 12 avril 2012

    Les Perse n’avaient peu être pas assez d’expérience pour manier des flottes aussi importante dans des milieux si confinés… Car ils comptait bien sur la petite tailles de leurs navires pour s’infiltrer entre les grecs dans cet environnement restreint.

  • Participant
    Posts538
    Member since: 10 février 2013

    Pour moi les perses n’ont pas vraiment de tachtique, il faut voir les guerres médiques, ils étaient 2 millions et ils ont même pas réussi à débloquer le défilé des Thermopylae tout seul.

  • Participant
    Posts3524
    Member since: 12 avril 2012

    Il faut relativiser les 2 millions de soldats. Hérodotes parle même de 5 millions !!!
    Les chiffres actuels varient énormément (de 1 millions à 100 000 je crois), mais il ne faut pas oublier que pour une telle campagne, la plupart de cette masse est probablement du personnel logistique.

    Après, je ne vois pas en quoi les Perse ont eu besoin d’aide extérieur pour vaincre au Thermopyle. Bien sûr, les grecs et surtout les spartiates leur ont opposé une belle résistance, mais une telle armée a fatalement trouvé des brèches permettant de contourner le défilé. Peux tu expliciter?

    Ensuite, Xerces à sacrément bien planifié son opération : construction d’un pont de navire sur l”Hellespont, ou d’un canal pour éviter le Cap Athos sujet aux tempêtes. Ajoutons à cela une logistique bien huilé (il en faut fatalement une pour déplacer une telle armée sur une pareille distance). Cette offensive est sans aucun doute une des mieux préparée de l’antiquité. On est donc très loin d’une improvisation…

    Et puis la flotte Perse est extrêmement diverse. Il y a des Perse, mais aussi des Phéniciens, des Égyptiens ou des Ioniens (grecs d’Asie mineure). J’ai du mal à croire qu’aucun de ces peuple n’a de connaissance en tactique navale, surtout que la Perse ne s’est pas construite une telle marine avec une telle emprise à partir de rien. Cela dit cela ne peux pas empêcher de manquer d’expérience sur un engagement naval d’une telle envergure.


    EDITION
    : S’il y a des rédacteurs wikipedia parmi nous, je vous encourage à corriger cette page, d’une qualité déplorable :

    “Devant l’imposante flotte perse, les navires grecs simulent une retraite amenant l’armée de Xerxès dans le détroit de Salamine. Les navires qui empruntèrent ce chenal furent détruits par les navires grecs, plus maniables”

    je ne m’en suis servi que pour les noms propres, heureusement…

  • Participant
    Posts144
    Member since: 24 août 2012

    C’est bien vrai qu’il faut relativiser les sois disant millions de Perses, le chiffre le plus courant parle d’environ 300’000 hommes, ce qui pour l’époque est considérable, en fait la 2ème guerre médiques est la plus grande invasion de l’Europe à part le débarquement des Alliés en 1944.
    Quand aux Thermopyles si les Perses ont réussi à passer si rapidement c’est grâce à un traître, Ephialtes de Malia, sans lui les Perses auraient eu énormément de difficultés, puisque au bout de 3 jours les vivres, l’eau en particulier venaient à manquer et des tensions commençaient à naître entre les différents contingents de l’armée de Xerxes.

  • Participant
    Posts538
    Member since: 10 février 2013

    A ce qu’il parait Xercès avait même pensé à battre en retraite lors des Thermopylae. Il faut dire que les perses ont perdu énormément d’hommes, d’après mes sources il y eut 3000 morts grecs et jusqu’à 20 000 morts perses. Mais je crois que je m’éloigne un peu du sujet 😳

  • Participant
    Posts161
    Member since: 12 février 2016

    Je déterre ce sujet car je peux (encore?) Mettre mon nez sur une partie de l’histoire où les spartiates n’ont pas brillé. :cheer:

    C’est vrai qu’on oublie souvent de parler de l’Artémission quand on parle des Thermopyles. Mais ce qu’on oublie aussi de dire c’est qu’Eurybiade, amiral spartiate et chef de la flotte grecque, pris peur à la vue de la flotte perse et voulu abandonné l’Artemission pour aller mouiller un peu plus loin, avec toute la flotte grecque. Il fallut la verbe (et l’argent) de Thémistocle pour convaincre Eurybiade de rester.

    Ça aurait été bête que l’armée grecque se fasse contourner par la flotte perse parcequ’un spartiate avait trop peur de combattre…

  • Modérateur
    Posts8432
    Member since: 14 mai 2013

    Est-ce qu’on sait si l’arrière du détroit de l’Artémision était protégé?
    Car sans la providentielle tempête, les Grecs auraient pu avoir des soucis avec la 2e flotte perse

11 sujets de 1 à 11 (sur un total de 11)

You must be logged in to reply to this topic.

A password will be emailed to you.