Post has published by Harlken

Ce sujet a 16 réponses, 10 participants et a été mis à jour par  Nathan, il y a 11 mois.

17 sujets de 1 à 17 (sur un total de 17)
  • Participant
    Posts2063
    Member since: 13 avril 2012

    La bataille de la Bérézina eut lieu du 26 au 29 novembre 1812.

    Pendant la retraite de Russie, en novembre 1812, les Français de Napoléon premier passèrent la Bérézina grâce à l’héroïsme des pontonniers du général Éblé et sous la protection de l’arrière-garde Suisse, qui se sacrifia.

    Le passage de la Bérézina (du 25 au 29 novembre 1812) est le résultat d’une bataille qui permet aux débris de la Grande Armée d’échapper à son encerclement par les Russes. Ceux-ci capturent cependant 10,000 traînards.

  • Participant
    Posts363
    Member since: 12 avril 2012

    Les pertes sont énormes (à relativiser, si on peut le dire pour des pertes humaines) puisque de nombreux captifs ou tués sont des suiveurs et non pas des soldats.

    Bérézina c’est un grand coup tactique pendant une attaque lors d’une phase de retraite.

  • Participant
    Posts16
    Member since: 12 avril 2012

    Et la Bérézina est le dernier sursaut de l’empereur. C’est un exploit que les débris de l’armée française ait pu éviter l’encerclement.

  • Participant
    Posts363
    Member since: 12 avril 2012
    Lasalle wrote:

    Et la Bérézina est le dernier sursaut de l’empereur. C’est un exploit que les débris de l’armée française ait pu éviter l’encerclement.

    Le dernier sursaut? En terme tactique, il offrira bien d’autres exploits lors de la campagne de France.

  • Participant
    Posts16
    Member since: 12 avril 2012

    Tout à fait d’accord, je voulais sire pour la campagne de Russie.

  • Participant
    Posts27
    Member since: 30 avril 2012

    Ce fût peut-être un exploit de faire s’échapper la Grande Armée, mais ce désastre aurait pu être largement évité si Napoléon ,’avait pas été aussi gourmand en s’attaquant à la Russie

  • Participant
    Posts2063
    Member since: 13 avril 2012
    ”Captain wrote:

    Ce fût peut-être un exploit de faire s’échapper la Grande Armée, mais ce désastre aurait pu être largement évité si Napoléon ,’avait pas été aussi gourmand en s’attaquant à la Russie

    dans son optique il ne pouvait laisser une faille dans le blocus continental.

  • Participant
    Posts363
    Member since: 12 avril 2012
    ”Captain wrote:

    Ce fût peut-être un exploit de faire s’échapper la Grande Armée, mais ce désastre aurait pu être largement évité si Napoléon ,’avait pas été aussi gourmand en s’attaquant à la Russie

    “Avec des ‘si’ je coupe du bois.” 😛
    (désolé)

  • Participant
    Posts27
    Member since: 30 avril 2012

    Je vois ce que tu veux dire DenathKorr, l’Histoire est l’étude des faits tels qu’ils ont été rapportés et non des faits tels qu’ils auraient pu/dû se dérouler

  • Participant
    Posts363
    Member since: 12 avril 2012

    Cela dit, si le sujet t’intéresse, tu peux toujours aller voir s’il existe (ou le créer sinon) dans la section anachronisme du forum.

  • Participant
    Posts27
    Member since: 30 avril 2012

    Pas bête, je le ferai si j’ai le temps

  • Participant
    Posts799
    Member since: 3 juillet 2012

    Gloire au sacrifice de Partouneaux et sa division : l’ultime arrière-garde de l’armée en cette funeste bataille, malgré qu’elle fut une victoire stratégique.

  • Participant
    Posts129
    Member since: 6 septembre 2012

    Eh oui, contrairement aux crétins de journalistes qui utilisent l’expression ” C’est la Bérézina” pour parler d’une défaite humiliante, cette bataille n’en reste pas moins une victoire française tactique majeure, puisque tous les objectifs ont été atteints.

  • Participant
    Posts3
    Member since: 6 avril 2016

    Se fut une magnifique défaite pour l’empereur et une ridicule victoire pour les russes car l’empereur réussi a passer le gros de son armée alors qu’il était entouré et prise au piège et pourtant les russes non rien vu venir

  • Participant
    Posts205
    Member since: 2 mai 2015

    Le gros ? Vu ce qu’il reste on parle d’avantage de locques d’une armée…

  • Participant
    Posts121
    Member since: 3 janvier 2014
    Legendcerario wrote:

    Se fut une magnifique défaite pour l’empereur et une ridicule victoire pour les russes.

    Pour moi, c’est plutôt l’inverse. Au niveau stratégique, c’est une petite victoire pour les Français et une défaite pour les Russes. Les forces françaises était de plus ou moins 90 000 hommes. Les Russes étaient 60 000. Dans les deux camps, on dénombre environ 20 000 combattants morts. De plus, les Français ont réussi à fuir. L’objectif fixé par Napoléon est rempli. Celui de Koutouzov non. Enfin, il a perdu 20 000 soldats des 60 000 hommes formants les derniers lambeaux de l’armée russe.

  • Participant
    Posts932
    Member since: 20 décembre 2014

    Wikipédia donne pour nombre de combattants, 36 000 hommes en état de combattre, il est vrai que lorsqu’on lit les péripéties de la bataille, ils étaient souvent en sous nombre, les reste étaient des trainards que le froid et la faim, le manque de volonté du aux terribles condition de la retraite avait rendu impropre a la bataille.

     

     

    Bataille de la Berezina

     

    Il faut savoir que deux jours apres, la Berezina regelait, et pouvait laisser passer les russes.

    Comme vous le voyez sur la carte, la route suivit par les Français mene à Zembin, ou au delà, ce trouve les marais de Zemblin, nom donné par le futur général Marbot, ou il denonce la aussi les memes problemes climatique de degel et regel rencontré comme pour la Berezina, au passage des Français et permettant rapidement le passage par l’armée Russe, bref, la malchance totale pour Napoleon…

     

    Rappellez vous l’épisode de Napoleon renversez de son cheval par un lievre qui lui coupe la route et dont les maréchaux y voient un présage funeste ou l’un d’eux dit;” Un romain reculerait…” ou le soir ils débattirent tous devant ce signe donné par la providence, mais que les préparatifs de la campagne, trop avancé a ce moment de la campagne, força a continuer et que la troupe ne comprendrait pas…

     

    Quand au resultat de la bataille, elle est bien une victoire de Napoleon, entièrement d’accord avec Lucius.

     

     

     

     

17 sujets de 1 à 17 (sur un total de 17)

You must be logged in to reply to this topic.

A password will be emailed to you.