Post has published by Da Veenci

Ce sujet a 8 réponses, 3 participants et a été mis à jour par  Da Veenci, il y a 1 an et 3 mois.

  • Participant
    Posts72
    Member since: 7 mars 2015

    Salut à tous,

    Je mets ce petit post pour vous demander votre avis sur l’opé du 2eme REP à Kolwezi:
    -pensez-vous que l’opé est un modèle du genre ?
    -la légion est-elle une unité d’élite digne des autres plus grandes armées ?
    Rappel Kolwezi :1. Les légionnaires partent de France le 17 mai et arrivent à Kinshasa avec leur matériel le 18 mai. Ils reçoivent des informations supplémentaires de la part des Américains. Le 19 mai au matin, la première vague de 400 parachutistes français part de l’aéroport militaire de Kinshasa.
    2. Pendant ce temps, les Belges lancent également leur opération de sauvetage. S’ils partent seuls de leur côté c’est parce qu’ils n’ont pas réussi à s’entendre avec les Français sur les objectifs de l’opération. Les Français désirent davantage une victoire militaire et les Belges une opération « humanitaire ». Quoi qu’il en soit, ils partent de Bruxelles le 18 mai avec 1100 para-commandos direction la RDC. Après de multiples contretemps, ils vont arriver quelques jours après les Français.
    3. La première vague de paras français est larguée au-dessus de Kolwezi où il resterait un bon millier de rebelles qui retiennent en otage des centaines d’Européens et des Congolais. Les 405 paras mettent en déroute les Katangais mais déplorent 6 blessés par des rafales d’armes légères lors de l’atterrissage. Après des combats de rue, la ville est sécurisée en début de soirée.
    4. Dans la nuit du 19 au 20 mai, les Katangais tentent une contre-offensive alors que les Belges qui viennent d’arriver essuient des tirs de roquettes. Les rebelles sont mis en pièce. Le 20 mai, les renforts français arrivent de même que des paras belges. L’évacuation des civils et la sécurisation de la brousse peut commencer alors que les rebelles ont essuyé de lourdes pertes.

    (Récit issu de ma vidéo sur le sujet : https://www.youtube.com/watch?v=glrcmUO_rFE )

    Même question pour Entebbe, cette fois avec le Sayeret Matkal ?

    N’hésitez pas à laisser un avis sur mes questions et sur ma vidéo sur le sujet 🙂

    Aussi, que pensez-vous de la bataille de Mirbat avec les SAS. Je me demandais comment 9 hommes ont pu résister aussi longtemps ?

  • Modérateur
    Posts8403
    Member since: 7 mars 2015

    On peut bien sur juger au résultat, et là le résultat est bon.
    Mais on peut aussi se poser des questions sur le déroulement de l’assaut lui-même, pour voir dans quelle mesure il y a eu: maitrise technique française, manque de moral katangais…

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

  • Participant
    Posts72
    Member since: 7 mars 2015

    Ce qui est assez remarquable, c’est finalement la déroute assez rapide des Katangais,
    similaire à celle des djihadistes au Mali etc. On voit un effet de surprise assez fort.

    Après les rebelles reviennent dans la nuit et subissent de nombreuses pertes qui ont du les démoraliser fortement je pense. Après la maitrise et la puissance de feu franco-belge a fait la différence.

  • Modérateur
    Posts8403
    Member since: 7 mars 2015

    La puissance de feu, justement qu’avait le régiment para?

    Pour la comparaison, je ne pense pas que ce soit pertinent,vu les distances en cause, le combat initial fort dès le début quand les Français ont une montée en puissance contre une pointe offensive djihadiste avant de contre-attaquer et d’avoir des durs combats à gérer.

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

  • Participant
    Posts1364
    Member since: 7 mars 2015

    Pour les Belges, je ne sais pas, mais les Katangais étaient mieux équipés que les Français.

  • Modérateur
    Posts8403
    Member since: 7 mars 2015

    Mieux équipés en arme d’appui feu? En moyens de transport?
    Pas en aviation en ou armement individuel je pense ^^

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

  • Participant
    Posts1364
    Member since: 7 mars 2015

    On parle de l’armée française, montgomery. Donc oui, en individuel. À la différence des katangais, les Français n’ont pas de fusils d’assaut. Pas pour l’aviation par contre, ni en appui feu.

    Ce qui donne encore plus de mérite aux paras, qui se sont battus avec des MAT 49 et des FAS 1949/1956

  • Modérateur
    Posts8403
    Member since: 7 mars 2015

    Ah je ne savais pas.
    En appui feu lourd, les katangais ont l’avantage du matériel terrestre que n’ont pas les Français.
    Je serais curieux de savoir s’il y a eu de l’appui feu aérien français, les bases étaient lointaines non?

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

  • Participant
    Posts72
    Member since: 7 mars 2015

    Techniquement, la base de Kinshasa a été utilisée pour le transport, après au niveau du soutien aérien il est clair que les Zairois étaient particulièrement mauvais. Faut se souvenir de l’avion de l’ONU abattu par les katangais dans les années 60 ^^

    Quoi qu’on en dise, ce qui compte in fine c’est le moral et la qualité de l’encadrement. Les armées africaines n’ont jamais brillé sur ces deux points face à des armées européennes dans les 70’s.

You must be logged in to reply to this topic.

A password will be emailed to you.