Post has published by guiguit

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par  guiguit, il y a 1 an et 8 mois.

Affichage de 1 message (sur 1 au total)
  • Modérateur
    Posts2015
    Member since: 26 août 2013

    John Brown et l’affaire d’Harper’s Ferry

    Au début de la guerre de Sécession, un «Américain» sur sept était un esclave. Il ne faut pas penser qu’il n’y avait pas de tension ou de tentatives de libérer les esclaves manu militari. Voici ci-dessous celle de John Brown qui rassemble tant de personnages connus de la guerre de Sécession.

    Le 16 octobre 1859, un groupe abolitionniste composé de 5 Noirs et de 13 Blancs menés par le militant John Brown s’empara de l’arsenal d’Harper’s Ferry, en Virginie. Ils prirent plusieurs otages dont un descendant de Georges Washington. Le plan de Brown était de soulever les esclaves de la ville et de former avec eux une insurrection qui s’étendrait dans tout le Sud pour mettre fin à l’esclavage.

    Cependant, aucun esclave de la ville ne le rallia. En revanche, les Blancs se mobilisèrent et plusieurs coups de feu furent échangés. Deux jours plus tard, ce fut un détachement de l’armée fédérale envoyée depuis Washington DC qui mit fin à la tentative de Brown. On y trouvait des marines, des miliciens de Virginie et du Maryland commandés par le colonel Robert E. Lee. Après que Brown eut refusé de se rendre, Lee ordonna l’assaut. En trois minutes, les militaires neutralisèrent l’abolitionniste et ses partisans dont neuf furent tués durant l’assaut.

    Les survivants furent livrés à la justice de Virginie. Ils furent condamnés à mort à la grande satisfaction de l’opinion publique du Sud. Assistèrent à son exécution une foule nombreuse où se trouvaient un groupe de cadets et leur professeur, un certain Thomas Jackson, ainsi qu’un certain John Wilkes Booth… Qui aurait cru que ces anonymes allaient marquer à jamais l’histoire des Etats-Unis au même titre que John Brown ?

    https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/f/f2/%27The_Last_Moments_of_John_Brown%27%2C_oil_on_canvas_painting_by_Thomas_Hovenden.jpg
    «Oui, que l’Amérique le sache et y songe, il y a quelque chose de plus effrayant que Caïn tuant Abel, c’est Washington tuant Spartacus.» écrivit Victor Hugo pour demander sa grâce en vain.
Affichage de 1 message (sur 1 au total)

You must be logged in to reply to this topic.

A password will be emailed to you.