Post has published by sanguinius

Ce sujet a 1 réponse, 2 participants et a été mis à jour par  Noble 7, il y a 1 an.

2 sujets de 1 à 2 (sur un total de 2)
  • Participant
    Posts1365
    Member since: 17 avril 2015

    Sur ce forum, l’envoi, en 1940, de la VIIe armée aux Pays-Bas a déjà été évoqué de nombreuses fois, notamment pour la simple raison que cela laissait mes lignes alliées sans réserve! Je me suis donc demandé ceci: imaginons que le général Gamelin ait jugé (à juste titre) les Pays-Bas comme étant perdus dès le début de l’attaque allemande, et qu’il ai gardé la VIIe Armée en réserve. Quelles auraient été ses capacités à contre attaquer la percée allemande? Car bien entendu, dans cette histoire alternative, la IXe Armée se fait battre, le plan Dyle est appliqué, les Allemands gardent la supériorité aérienne, etc….

  • Participant
    Posts931
    Member since: 6 novembre 2015

    Le probleme c’est que la VII armée est predestinée à se mobiliser en Belgique, comme le veut le plan Dyle-breda. Elle est principalement composée de divisions d’infanteries, dont 1/4 sont motorisées. L’on ne trouve qu’une division blindée, la 1ere division legere mecanique, et un bataillion de chars independant (le GBC-510). Sa dotation en char est pauvre, surtout que son parc blindé déborde de R35 et H35, et très très peu de S35. La VII armée correspond typiquement à la pointe de la lance en besoin d’invasion; La mettre à la defensive ne changera pas grand chose.
    D’un autre coté, son importante dotation en infanterie lui aurait permit de prendre position sur la deuxieme ligne de defense de la Meuse, nottament en fortifiant des villes et villages comme il a été fait à Montherme ou Kassel. Ca me fait d’ailleurs penser à la strategie de l’herisson qui fut citée par Mongotmery.

    Toutefois, rapelons que la VII armée a deja partiellement participé à l’invasion de la France.

    le 14 Mai, la VIe Armée du général Touchon avec VIIe Armée du général Frère sont mobilisées le long de l’Aisne et de l’Ailette afin de contenir la percée allemande qui commence à deborder vers le Sud (En vrai la plupart des Panzer-divisions vont repartir vers l’Ouest le 15-16 Mai vers dunkerque). Le 18 mai, la VIIe armée est reconstituée en (?) Somme. Lors de Fall Rot, c’est elle qui va tenir l’Aisne pendant 2 jours face aux allemands. Ca donnera la bataille de L’aisne, de l’Ailette. Une division fut prise dans la poche de Lille, le 25 Mai.
    Parralellement, elle fut divisée pendant toute la campagne puisque l’on retrouve la 1ere division legere mecanique dans les Flandres le 23 Mai.

    Allez bye Fanta !

2 sujets de 1 à 2 (sur un total de 2)

You must be logged in to reply to this topic.

A password will be emailed to you.