Post has published by raminagrobis

Ce sujet a 9 réponses, 4 participants et a été mis à jour par  mongotmery, il y a 4 mois et 3 semaines.

10 sujets de 1 à 10 (sur un total de 10)
  • Participant
    Posts15
    Member since: 16 juin 2017
    Le Baron Fou
    I. Présentation
    Roman von Ungern-Sternberg est né 1885 en Estonie il est le descendant d’une des 4 familles nobles baltes les Ungern. Son titre de “baron” lui vient directement de cette ligné qui remonte au XIIIe siècle lorsque les chevaliers teutoniques viennent se fixer en Courlande. (Actuelle Lettonie)
    A sont titre de Baron s’ajoute celui de “fou” ou “sanglant” provenant directement de sa réputation, courageux, fervent bouddhiste, aventurier, acharné, cruel, pan-eurasiatique et adorateur des hordes nomades c’est ainsi que ce crée l’histoire de celui qui est considéré comme étant le dernier général blanc.

    II. Première Guerre Mondiale

    En 1903 il intègre les corps de Cadet de Saint-Pétersbourg puis deviendra officier cosaque en Sibérie pendant la guerre russo-japonaise. Pendant sa garnison il aurait prit un coup de sabre sur la tête suite à une dispute et l’histoire veut qu’il ne s’en soit jamais vraiment remis.
    Vient la première guerre mondiale. Il rejoint le régiment Nertchinsk des cosaques de l’Oussouri, que commandera Wrangel en 1916. Blessé plusieurs fois, il est décoré de la croix de Saint-Georges, à la fin de 1914 il est promu capitaine et commande un escadron.
    En 1917, Il y est surpris par la révolution d’Octobre. Il est alors envoyé avec ses cosaques en extreme orient (entre la Sibérie et la Mandchourie) afin d’établir une présence loyaliste sur place.
    Il rencontre sur place Grigori Semenov un autre cosaque qui se lance dans une traque des rouges en Mandchourie.
    Ungern le suit comme chef d’état-major et ainsi commence la grande aventure.

    Le 28 février 1919, Ungern participe à une conférence entre les cosaques, les Japonais, les autonomistes boudhistes et des nationalistes mongols. L’idée est lancée de créer une Grande Mongolie (du lac Baïkal au Tibet). S’intéressant à cette idée qui pourrais permettre de contrer l’influence chinoise, les Japonais vont lui apporter leur soutien de manière discrète mais efficace. Ungern alors est nommé chef de la « Division de cavalerie asiatique ».
    Commence alors les raids pour la reconquête de la Mongolie.

    III. La Mongolie

    A l’époque l’Empereur Mongole est retenu en otage par les chinois qui contrôle le pays.
    Un raid est mené sur Urga (aujourd’hui Oulan-Bator) en octobre 1920, les forces du baron sont cinq fois moins nombreuses que les chinois et s’empare de la ville le 4 février 1921.
    Bogd Khan a été reconduit à la tête du pays et nomme Ungern « Khan » soit le plus haut titre pour un guerrier. Les Mongols le baptise également « Dieu de la guerre » après sa victoire sur l’occupant et les massacres réalisés sur les soutiens bolchevique dans la ville d’Urga.
    Suite a cette victoire il renforce sa horde notamment avec ce qui reste des forces blanches réfugiées en Mongolie et reprend la totalité du territoire mongole le 17 juin 1921.
    Son surnom de baron sanglant vient aussi de cette période ou les raids menés contre les sympathisants soviétiques sont considérés comme brutale et cruel.
    Cependant ses projets ne s’arrêtent pas là, il prévois de reconquérir et de mettre en place un gouvernement provisoire en Transbaïkalie (Région du Sud-Est de la Russie) avant de poursuivre encore plus.

    Au même moment, Damdin Sükhbaatar le chef du parti populaire révolutionnaire mongole et de l’armée populaire mongole soutenu par les soviétiques, substitue la ville au baron et créer une incertitude avec Bogd Khan sur l’indépendance de la Mongolie sur le fait que l’armée nationale est contrôlée par un Russe.

    IV. Retournement de situation et fin

    A l’été 1921 l’intérêt soviétique de lutter contre Unger devint donc double puisque celui-ci a déjà commencé ses attaques contre les villes frontalières russe, mais aussi Damdin Sükhbaatar met en place un gouvernement provisoire communiste pour contrôler la Mongolie.

    Ainsi l’URSS envoie 10 000 à 15 000 soldats en Mongolie soutenir l’insurrection ne laissant aucune chance au Baron.
    En quelques semaines la capitale et la totalité du territoire Mongole est repris et Unger décide de contre-attaquer en menant des raids directement en URSS. Il obtiendra quelques victoires mais pas la contre-révolution espérée et sera défait.
    Ses hommes démoralisés essayeront de l’éliminer mais il parviendra à s’enfuir et rejoindra l’armée d’un prince mongole qui lui est resté fidèle.
    Il finira par être une nouvelle trahis par les hommes du prince favorable à Damdin Sükhbaatar et livré aux troupes soviétiques.
    Il sera exécuté le 17 septembre 1921 à Novonikolaïvsk (Novossibirsk).

    Ainsi se termine l’histoire du dernier général blanc.

    Sources:

    Jean Mabire, livre : Ungern le Baron Fou, éditeur: balland
    Nikolaï Iejov, livre: Le fonctionnaire de la Grande Terreur éditeur gallimard
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Roman_von_Ungern-Sternberg
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Bogdo_Khan
    https://fr.rbth.com/art/histoire/2017/08/17/comment-le-baron-von-ungern-a-conquis-la-mongolie-au-nom-de-la-russie_824024
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Damdin_Sükhbaatar
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Grande_Mongolie

  • Participant
    Posts15
    Member since: 16 juin 2017

    Voilà mon premier dossier donc soyez indulgent svp ^^

  • Admin bbPress
    Posts6282
    Member since: 5 août 2017

    Je ne connaissais pas ce personnage historique assez hors norme pour sa caste. Merci d’avoir partagé son histoire ^^

    La guerre a été écrite dans le SANG...
    Pour le reste, il y a le FORUM DE LA GUERRE!!!

  • Participant
    Posts60
    Member since: 22 avril 2012

    Moi je connaissais son existence grâce à la bande dessinée Corto Maltese qui traite de cette période. Je conseille d’ailleurs cette série qui prend place entre 1914 et 1930 et qui est assez bien faite

  • Participant
    Posts2918
    Member since: 26 février 2013

    Historiquement elle est quasi parfaite (quoique toujours romancée). Pratt a énormément voyagé et ça se sent. En plus du magnifique coup de pinceaux qu’il à !
    C’est un dossier auquel je pensait depuis longtemps et bravo raminagrobis !

    Omnia Sunt Comunia

    Je suis anarchiste au point de traversé dans les clous pour ne point avoir de soucis avec la maréchaussée.

  • Participant
    Posts15
    Member since: 16 juin 2017

    Je me permet de poster cette vidéo (malheureusement en anglais).

  • Admin bbPress
    Posts6282
    Member since: 5 août 2017

    Tu as bien fais merci pour le partage ^^

    La guerre a été écrite dans le SANG...
    Pour le reste, il y a le FORUM DE LA GUERRE!!!

  • Modérateur
    Posts8250
    Member since: 14 mai 2013

    Intéressant récit. Les Chinois ne semblent pas avoir beaucoup réagi à son raid sur Ungar et la libération de l’empereur mongol?

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

  • Participant
    Posts2918
    Member since: 26 février 2013

    Ils ne pouvaient pas faire grand chose. Les seigneurs de guerre s’entretuait, et les “blancs” était quand même redoutable.

    Omnia Sunt Comunia

    Je suis anarchiste au point de traversé dans les clous pour ne point avoir de soucis avec la maréchaussée.

  • Modérateur
    Posts8250
    Member since: 14 mai 2013

    Ah oui, c’est vrai qu’à cette période la Chine est déchirée. Mais c’est le nombre de troupes chinoises en garnison, défaites dans la capitale, qui me faisait dire qu’une force gouvernementale ou locale chinoise aurait pu contre-attaquer.

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

10 sujets de 1 à 10 (sur un total de 10)

You must be logged in to reply to this topic.

A password will be emailed to you.