Post has published by gytz

Ce sujet a 7 réponses, 5 participants et a été mis à jour par  guiguit, il y a 1 an et 9 mois.

8 sujets de 1 à 8 (sur un total de 8)
  • Participant
    Posts1769
    Member since: 8 septembre 2015

    La guerre d’indépendance Mexicaine :

    Introduction :

    Le 16 décembre 1810 débuta une guerre, un acte qui transforma la face du colonialisme. C’est une Vice-royauté de près de 300 ans qui s’écroule devant les yeux ébahis du monde, encore de tradition très colonial et qui le sera pendant encore longtemps. Mais quelles sont les circonstances d’une telle chute ? Quelles ont été les idéaux des leaders révolutionnaire ? comment considérer la situation après le renversement, anarchique ou pas ? Nous tâcherons de trouver éclairage à ces questions dans ce petit dossier.

    https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/c/cf/SOLDATS_DE_L’ARM%C3%89E_MEXICAINE._%E2%80%94_D’apr%C3%A8s_un_croquis_de_M._Girardin,_officier_au_1er_chasseurs_d’Afrique.jpg/300px-SOLDATS_DE_L’ARM%C3%89E_MEXICAINE._%E2%80%94_D’apr%C3%A8s_un_croquis_de_M._Girardin,_officier_au_1er_chasseurs_d’Afrique.jpg
    Soldats de l’armée mexicaine

    Du casus Belli :

    Le Mexique depuis le milieu du 18ème siècle était dans une phase d’autonomie. Le Vice-Roi avait des tendances très Mexicanophiles, et observait une quête de liberté de mouvement dans le pays. La situation sociale, quant à elle était différente : Les indigènes et les Africains sont persécutés et, c’est le cas des second, sont esclaves de l’aristocratie espagnole, c’est-à-dire les créoles. Les aristocrates vivent bien et disposent d’ouvriers en nombre, comme les indigènes, eux ne sont pas esclaves, qui travaillent près de 45 jours par an, sous des conditions très dures et souvent abusives. En 1808, déjà, des aristocrates espagnols s’opposent à cette avancée de plus en plus rapide vers l’autonomie, puis l’indépendance, ce qui porte préjudice à leurs droits, déjà très expansifs. C’est alors que ces gens organisent une « opération commando » pour écarter le Vice-Roi du Pouvoir. Une nuit de 1808, ce « commando » entre dans le plus grand secret dans la villa du Vice-Roi, et le Kidnappe, le remplaçant par un vieillard, aux ordres directs des Créoles. La version officielle parle d’une session du Vice-Roi, mais tous savent qu’il a été remplacé. Depuis cet évènement, Une forme de nationalisme-indépendantisme-égalitarisme apparait dans les organes religieux, mais nous en reparlerons. De cette façon, des perquisitions armées espagnoles opèrent dans ces milieux, et c’est à cause de cela que des troubles apparaissent : Un haut placé dans l’organisation nationaliste est arrêté. c’est la goutte qui fait déborder le Vase. Le 16 décembre 1810, le curée Miguel Hidalgo sonne les cloches et appelle à la révolte. 800 hommes en arme partent pour une guerre de près de 10 et demi.

    http://media-2.web.britannica.com/eb-media/18/82418-004-61E059C9.jpg
    Miguel Hidalgo

    Le déroulement des opérations :

    Les 800 hommes cités précédemment, se lancent vers Mexico. Ils arrivent au moment d’une insurrection nationaliste destinée à justement, décrocher l’indépendance. Leur objectif était de prendre le contrôle le plus rapidement possible, sous forme de Blitz, les grandes organes politico-militaires, c’est-à-dire ; Les casernes militaires, le palais du Vice-Roi…etc… A l’arrivée de Miguel, la ville était soumise, et a quasiment doublé ses forces. Ensuite, l’effort de progression se dirigeait vers le Nord, où se déroulaient plusieurs insurrections et de désertions, ce qui centupla quasiment les troupes initiales de Miguel. Nous sommes passés de 800 hommes, à 80 000 en quelques semaines de campagne, c’est énorme ! Mais pendant ce temps, l’aristocratie sentait ses intérêts menacés : Les arguments politiques des nationalistes ne les plaisaient pas, arguments dont nous reparlerons, et demandent alors le soutien des troupes espagnoles embourbés dans leur guerre d’indépendance, des troupes pro-Ferdinand VII. Le 6 novembre 1813, un acte est rédigé à l’avance, car on croit le conflit terminé. Mais la guerre reprend de plus belle. En 1815, Miguel Hidalgo est fusillé à Chihuahua, et un grand nombre d’instigateurs déportés en Métropoles. Mais ce n’est pas fini. José Maria Morelos succède à Hidalgo et gagne la guerre à l’aide de multiples attentats, et embuscades dans la Jungle du Yucatan, et dans le désert du Texas. En 1821, l’acte d’indépendance et signé, mais cela ne plait pas au créoles : Le colonel Iturbide prend le pouvoir et assoit un despotisme ferme pendant près d’un an.

    http://ddc.arte.tv/uploads/program_slideshow/image/2110304.jpg
    Le mexique au terme de la guerre d’indépendance.

    La politique nationaliste :

    Comme déclaré précédemment, la politique des nationalistes était très proche de l’égalitarisme. Dans la charte d’indépendance, il était écrit que l’on abolirait l’esclavage, et que l’on restituerait les terres indiennes, saisi il y a bien longtemps. Le principal argument avancé fut les droits de l’homme, déclaration datant de la révolution française. Les mexicains misaient tous sur le bien-vivre populaire : D’après eux, un ouvrier est plus productif quand bien payé et heureux ; un soldat est plus intéressant s’il est bien payé. Ils ont tenté de développer une élite politique le plus rapidement possible. Dans la charte d’indépendance, il est question d’une éducation pour tous, ce qui permettrait une ascension rapide et ouverte à la vie politique nationale de n’importe quel citoyen. Ce doit être l’un des premiers pays à avoir ouvertement déclaré que l’éducation est ouverte à tous, ce qui est arrivé en France à la fin du 19ème siècle. Puis arrive la question du système politique. République ou Monarchie. Si l’on fouille dans les annales de l’idéologie mexicaine, on remarque une politique très peu mature ; certaines personnes parlent de mettre au pouvoir un proche de Moctezuma, d’autre parle d’un directoire…etc…. L’élément qui fera la différence, sera le fait que les États-Unis ont une constitution intéressante et très républicaine. C’est pour cela que d’après les premiers écrits d’Hidalgo, on a élaboré un système tout nouveau au Mexique. Malheureusement, après Iturbide, une partie des lois a été rayée, surement à cause du récidivisme de l’aristocratie. De cette façon, de 1824 à 1840, la procédure Amparo est effectuée. Elle a été débattue et développée par la chambre des députés. L’idée de base était la suivante : On remarque que le système Yankee est des plus impressionnant et fonctionnel dans le monde. Le Mexico Times le dit très bien et le met en valeur par nombre de civilités. On a utilisé la base de ce système fédéral et de la constitution américaine pour découper l’Etat en régions. Suite à cela, on a réutilisé la charte première d’indépendance, et on a préparé nombre de réformes sociales et économiques, telles la baisse des salaires, l’élimination du système de différenciation racial ou encore l’abolition de l’esclavage et de la loi sur les 45 jours par an de travaux obligatoires des indiens. Pendant l’application successive de ces réformes, le pays est troublé. La qualité des réformes ne plait pas aux Créoles qui sèment des troubles et une importance politique. De plus, bientôt, la guerre franco-mexicaine débutera, déstabilisant encore plus le pouvoir central.

    http://www.alta-california.com/cartes%20historiques/images/mexico1824.jpg
    Découpage administratif mexicain, au terme de la Procédure Amparo

    Conclusion :

    En 1821 s’éteint la colonie la plus ancienne au monde, la nouvelle-Espagne, au profit d’idéaux à la fois libéraux, et socialiste. Le monde découvre à cette époque que les colonies doivent être gérées autrement et plus diplomatiquement. On a aussi découvert que les différentes révolutions, autant française qu’américaines, ont inspirés des colonies à se rebeller. Ce fut un coup brutal pour l’Espagne, déjà en décadence, qui venait de perdre sa colonie la plus riche, le Mexique.

    Sources:

    http://www.bonjourmexique.com/mexique_independant_histoire.php
    http://mexique.americas-fr.com/histoire.html
    http://www.larousse.fr/encyclopedie/divers/guerres_et_mouvements_d_ind%C3%A9pendance_de_lAm%C3%A9rique_latine/124906
    http://www.universalis.fr/encyclopedie/mexique/3-le-mexique-de-l-independance-a-la-fin-du-xxe-siecle/
    http://www.history.com/topics/mexico/struggle-for-mexican-independence
    http://www.tamu.edu/faculty/ccbn/dewitt/mexicanrev.htm
    http://mexicanhistory.org/Independence.htm

    http://www.donquijote.org/culture/mexico/history/mexican-independence
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Guerre_d%27ind%C3%A9pendance_espagnole
    Persée et ses fantastique Pdf

    Ressources Photographique:

    https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/c/cf/SOLDATS_DE_L'ARM%C3%89E_MEXICAINE._%E2%80%94_D'apr%C3%A8s_un_croquis_de_M._Girardin,_officier_au_1er_chasseurs_d'Afrique.jpg/300px-SOLDATS_DE_L'ARM%C3%89E_MEXICAINE._%E2%80%94_D'apr%C3%A8s_un_croquis_de_M._Girardin,_officier_au_1er_chasseurs_d'Afrique.jpg

    http://media-2.web.britannica.com/eb-media/18/82418-004-61E059C9.jpg

    http://ddc.arte.tv/uploads/program_slideshow/image/2110304.jpg

    http://www.alta-california.com/cartes%20historiques/images/mexico1824.jpg

  • Participant
    Posts462
    Member since: 19 septembre 2013

    Bonne synthèse sur une période assez méconnue je pense auprès de tous. Toujours de bonnes sources en plus, je ne peux que t’encourager dans cette voie, peut être faudrait-il apporter encore plus de contenus pour grossir tout ça je suis sur qu’il y a encore beaucoup à dire sur la guerre d’indépendance au Mexique 😉

  • Participant
    Posts1769
    Member since: 8 septembre 2015

    Merci beaucoup Kodran! C’est très motivant. J’ai fait de mon mieux pour édifier ce projet, et comme je l’ai dit, je le qualifie comme un petit dossier. Si j pouvais étoffer le sujet je l’aurais fait. C’est pourquoi que j’encourage nos amis membre à me suggérer des ajouts ou à poser des question! 😉

  • Admin bbPress
    Posts6316
    Member since: 5 août 2017

    Très bon dossier Gytz, clair et concis, faisant écho du temps ou le Mexique surpassait les USA en aire.

    Sinon, j’aimerais savoir : tu connais l’armement des 80 000 troupes ayant rejoint Hidalgo? J’imagine qu’il y avait beaucoup de pioches et de fourches dans le lot, pas vrai?

    La guerre a été écrite dans le SANG...
    Pour le reste, il y a le FORUM DE LA GUERRE!!!

  • Modérateur
    Posts2270
    Member since: 8 février 2014

    Dossier ajouté à la table des matières!

    "Ce qui est affirmé sans preuve peut être nié sans preuve"-Euclide

  • Participant
    Posts1769
    Member since: 8 septembre 2015

    Très bon dossier Gytz, clair et concis, faisant écho du temps ou le Mexique surpassait les USA en aire.

    Sinon, j’aimerais savoir : tu connais l’armement des 80 000 troupes ayant rejoint Hidalgo? J’imagine qu’il y avait beaucoup de pioches et de fourches dans le lot, pas vrai?

    Et bien, principalement, cela doit être de l’armement militaire. Vu que lors du soulèvement de Mexico, il y avait des armes et de la poudre dans les casernes, et que les insurgés s’en sont probablement emparés. Ensuite, sachant que très souvent, certains particuliers disposent de fusils pour leur protection personnelle, on ne peut pas dire que c’était forcément composé totalement d’armement de fortune. Toutefois, vu que les mineurs ont soutenu en masse, les outils devaient être utilisés proportionnellement, bien que je pense que l’armement a dû être amélioré au fur et à mesure de la guérilla.

    Après il n’est pas sans ignorer la possibilité de soutien des grandes puissances, les USA encore jeunes par exemple, qui ont pu faire transvaser de l’armement plus adéquat clandestinement à la frontière, ce qui n’est pas sur mais très probable.

  • Participant
    Posts893
    Member since: 24 février 2015

    Merci pour ce beau dossier sur une revolution si importante et pourtant meconnue en Europe !

    A propos, quelle a ete la position des Etats-Unis pendant la guerre ? J’imagine qu’ils devaient soutenir le Mexique contre l’Espagne colonisatrice, mais dans ce cas, comment expliquer que cette eventuelle entente de “liberes americains” ait dure si peu de temps ?

  • Modérateur
    Posts2015
    Member since: 26 août 2013

    C’est quand même ironique de constater qu’au début les Mexicains se sont soulevés au nom de Ferdinand VII contre Joseph Bonaparte et les Français et puis qu’ils ont repris les idéaux de leurs ennemis pour combattre leur souverain légitime.

8 sujets de 1 à 8 (sur un total de 8)

You must be logged in to reply to this topic.

A password will be emailed to you.