Post has published by Adonis

Ce sujet a 22 réponses, 12 participants et a été mis à jour par  guiguit, il y a 1 an et 3 mois.

23 sujets de 1 à 23 (sur un total de 23)
  • Participant
    Posts256
    Member since: 21 octobre 2014

    La Grande guerre du Nord : 1700-1721

    Lorsque plusieurs nations tentent de s’imposer comme puissance dominante dans une région, l’issue est certaine : la guerre. C’est le cas en Europe orientale, début XVIIIème, où principalement, la Russie, la Saxe-Pologne-Lituanie, le Danemark et la Suède, vont s’affronter dans un long conflit, où l’on verra deux hommes d’exception ; d’un côté Pierre Ier, Tsar russe, et de l’autre, Charles XII, habile chef de guerre.

    http://www.crcb.org/wp-content/uploads/2012/06/Pierre-Ier-le-Grand.bmp
    http://www.bitsofnews.com/images/graphics/charlesXII_sweden_large.jpg

  • Participant
    Posts265
    Member since: 20 novembre 2014

    Ça promet ! (Par contre debut XVIII° plutôt 🙂 )

  • Participant
    Posts195
    Member since: 26 mai 2013

    Je suis d’accord avec toi 😉 j’ai hâte de pouvoir pouvoir lire ce dossier.

  • Participant
    Posts256
    Member since: 21 octobre 2014

    Quelques mots sur les protagonistes : Pierre le Grand devient Tsar de Russie en 1682 (à 10ans), il se fait remarquer notamment grâce à son incroyable productivité, sa soif insatiable de savoir, mais pour en connaître plus sur lui, laisser moi vous rediriger sur ce petit sujet que j’ai ouvert hier.

    Charles XII n’a que quinze ans lorsqu’il succède à son père Charles XI (soit dit en passant, il né en 1682, soit l’année ou Pierre Ier devient Tsar, coïncidence ? Je ne crois pas). Bien que ses trois premières années à la tête du royaume ne sont pas très productives, il réussit à imposer son caractère impétueux et ambitieux.

    Le contexte : A l’époque, la Suède, la Russie et le Danemark n’avait évidemment pas les mêmes frontières qu’aujourd’hui, voici une petite carte représentative de la situation. http://wiki.alternatehistory.com/lib/exe/fetch.php/resources/1648.png
    En rouge brique nous retrouvons la Saxe-Pologne-Lituanie, en vert l’Empire russe, en bleu clair le Danemark, et en bleu foncé le royaume de Suède.
    Entre le XVIème et le XVIIème siècle, la Suède avait gagné des territoires, surtout durant la guerre de Trente Ans. Mais le problème est que certains de ces territoires appartenaient à la Russie, et cette dernière, dirigée par Pierre Ier, était résolue à les récupérer.
    C’est ainsi qu’une coalition fut formée par la Russie, le Danemark et la Saxe-Pologne-Lituanie pour reprendre ces territoires.
    En 1700, la coalition déclare la guerre à la Suède, profitant que cette dernière soit gouvernée par Charles, âgé de seulement 18 ans.

    Une guerre au commencement surprenant : Vu comme cela, ou pourrait croire que tout est perdu d’avance pour le royaume de Suède ; en effet, qui dit coalition dit supériorité numérique. 170 000 Russes, 40 000 Danois ainsi que 100 000 polonais, ce qui nous fait un total de 310 000 hommes, contre seulement 77 000 Suédois.
    Les Danois assiègent Riga, et les Danois prennent quelques forteresses suédoises, cependant, Charles XII ne se laissent pas impressionner ; il envoie sa flotte débarquer une armée directement à Copenhague. La surprise est totale et les Danois n’ont pas d’autres choix que de se retirer de la guerre.

    La même année, les Russes ont installé le siège sur Narva, possession suédoise. Charles entend bien défaire Pierre Ier, ce qu’il fera lors de la bataille de Narva , où ils remportent une victoire éclatante sur les forces russes, pourtant en très grande supériorité numérique.

    https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/c/cc/Victory_at_Narva.jpg

    Après cette victoire qui place la Russie sur le coté (momentanément), le jeune roi suédois décide alors d’en finir avec son dernier ennemi, la Saxe-Pologne-Lituanie, commandé par Auguste “der Starke” II. La bataille de Kliszów, en 1702, ce qui permettra à Charles XII d’installer sur le trône Stanisław Leszczyński (bien que Auguste II combattra jusqu’en 1706).

    Cependant, le temps passé en Pologne a permit aux Russes de rassembler des troupes, et de s’organiser. Ces derniers se sont ils remis de la Narva ? Charles XII a t-il trop temporisé en Pologne ?

  • Participant
    Posts1365
    Member since: 17 avril 2015

    Charles XII a t-il trop temporisé en Pologne ?

    Oui

  • Participant
    Posts511
    Member since: 2 septembre 2012

    Intéressant comme dossier ! Juste une question à propos de la carte, Est-ce moi qui suit daltonien ou bien la description des couleurs dans le texte ne correspond pas ?

    En tout cas, j’ai hâte de lire la suite.

  • Participant
    Posts1365
    Member since: 17 avril 2015

    C’est vrai que le vert c’est l’empire ottoman et le beige la Courlande mais ce n’est pas grave on comprend quand même.

  • Participant
    Posts256
    Member since: 21 octobre 2014

    Tu sais vaincre mais tu ne sais pas profiter de ta victoire“: Vous aurez sans doute tous reconnus cette célèbre citation que Maharbal employa face à Hannibal, après sa brillante victoire de Cannes. C’est la même situation en ce début de XVIIIème siècle. Charles XII remporte victoire sur victoire, fait capituler le Danemark et la Saxe-Pologne-Lituanie, mais ne neutralise pas la plus puissante nation de la coalition, la Russie !
    Cette dernière à eu tout le temps de reformer des troupes, mais mieux que ça, de fonder une cité qui sera la capitale de la Russie jusqu’en 1918 ; il s’agit bien évidemment de Saint-Petersbourg.

    Je trouve assez judicieux de faire une petite parenthèse sur cette ville. Fondée en 1703, elle porte, comme vous l’avez remarqué, un nom allemand. En effet, les langues à la mode à cette époque étaient l’allemand, et le français.
    En 1918, la ville sera baptisée Petrograd (ville de Pierre en russe), puis Leningrad en 1924, pour être finalement renommé Saint-Petersbourg en 1991.

    http://images.voyageforum.com/posts4/medium/1392752639-YNvgCsSZFEm5l7i.jpg
    Le musée de l’Ermitage de la ville.

    Une bataille décisive: Malgré une proposition de paix de la Russie en 1707 (Pierre Ier proposa de restituer à la Suède les territoires conquis pendant la guerre), les Suédois décidèrent d’envahir son dernier ennemis.
    Mais comme bien souvent lors d’une guerre contre la Russie (et plus tard l’URSS), le froid jouera en faveur des Russes, et l’armée suédoise souffrira du climat.
    A la bataille de Lesnaya , une armée de renfort est défaite pas les Russes, Charles XII est donc coupé de toute aide, il ne lui reste plus qu’à affronté le Tsar dans une bataille rangée.
    Les deux armées se rencontrent en Ukraine, mais ce n’est pas vraiment le face à face tant attendu. En effet, Charles XII a été blessé lors d’un siège, il cède donc le commandement à deux de ses généraux, mais encore une fois, à l’instar de la bataille de Cannes, les deux Suédois n’étaient pas d’accord sur la tactique à adoptée. Cela causa énormément de désordre dans l’armée, et beaucoup d’erreurs furent commises, par exemple, 2500 hommes furent isolés près de l’armée adverse, et durent se rendre.
    La bataille de Poltava est considéré comme un affrontement décisif de l’Histoire, car pour la première fois dans le conflit, la coalition ( ou plutôt la Russie) avait le dessus.

    https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/8/88/Battle_of_Poltava_1709.PNG/1024px-Battle_of_Poltava_1709.PNG

    De plus, Charles XII fut contrait de chercher refuge chez le sultan ottoman, ce dernier refusa catégoriquement de livrer son “invité” aux Russes. Un guerre russo-ottoman éclata, se soldant par une défaite symbolique de la Russie, mais sans grande conséquence.
    En tout cas, Charles XII vient de connaître un retournement de situation bien amère.

  • Participant
    Posts1365
    Member since: 17 avril 2015

    Apprend l’histoire, avec sabaton 😛 (en fait c’est une très mauvaise idée, ne le faîtes pas)

  • Participant
    Posts256
    Member since: 21 octobre 2014

    Le démantèlement progressif du royaume de Suède : En 1714, Charles XII doit quitter l’Empire ottoman et continuer la guerre, bien que les mauvaises nouvelles s’enchaînent : lors du siège de Tönning, les forces suédoises sont contraintes de se rendre. En 1715, le Brandebourg-Prusse déclare la guerre à la Suède et la Grande-Bretagne s’allie avec la Russie. Cette nouvelle coalition fait perdre tous les territoires suédois en Allemagne et sur les côtes de la Baltique.

    Entre 1716 et 1718, Charles XII entreprend des actions militaires en Norvège, pour contraindre le Danemark à ne plus prendre les armes, et pour barrer l’accès de la mer Baltique aux Anglais. Mais le 30 novembre 1718, lors d’une bataille, le souverain suédois est tué, mais son peuple n’abandonnera pas la guerre.
    Cependant, l’étau russe se ressert de plus en plus sur la Scandinavie, puisque Pierre Ier entreprend la conquête des territoires suédois en Finlande. Pourtant, contrairement aux habitudes des belligérants durant ce conflit, l’armée russe va piller les côtes finlandaises, s’adonner à des massacres, et réduire les paysans au travail forcé.
    Cette période restera tellement dans les mémoires qu’actuellement, les Finlandais la surnommeront “isoviha”, ce qui signifie la Grande Colère .

    Les Suédois tenteront de résister jusqu’à la fin, mais, à bout de souffle, en 1721, le Royaume de Suède doit capituler, la coalition a gagnée.

    http://www.jacqueslanciault.com/wp-content/RUDSC_10594_800.jpg
    Buste de Pierre le Grand

    A la fin du conflit, les vainqueurs doivent se répartir les territoires conquis. Les Russes ne bénéficiaient pas de tous les territoires qu’ils avaient gagnés, mais se contentèrent des pays baltes. Finalement, cette guerre marquera la fin de la domination suédoise en Europe de l’Est, et inversement, la montée de la puissance Russe dans la région. D’ailleurs, c’est au cours de cette guerre que le Tsar fut surnommé Pierre le Grande (Piotr Veliky).

  • Modérateur
    Posts8311
    Member since: 14 mai 2013

    Merci de cette présentation de la Grande Guerre du Nord, qui montre bien le contexte des multiples affrontements.
    J’ai une question: la Grande-Bretagne a t’elle pu intervenir militairement (dans els faits) contre la Suède, ou n’en a t’elle eu pas le temps?

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

  • Participant
    Posts2176
    Member since: 16 avril 2012

    Merci pour cette présentation d’un conflit très peu connu à l’ouest de l’Europe. Il faut dire qu’en même temps se déroule la guerre de succession d’Espagne. Tout le continent en guerre en même temps ?

    La situation de la Suède me fait penser à celle de l’Espagne au 17ème siècle avec une coalition de pays qui l’attaque de partout.

    C’est quand même drôle de se dire que des Suédois n’ont pas résisté à l’hiver russe…

  • Modérateur
    Posts8311
    Member since: 14 mai 2013

    Alors que l’hiver finlandais a écrasé les russes 500 ans plus tard….

    En fait, il s’agit plutôt de la combinaison de la pratique de la terre brûlée et de l’hiver, qui pousse Charles XII en Ukraine. Et c’est là que les Russes en profitent pour détruire la colonne de renforts qui doit passer dans une région exposée pour rejoindre Charles XII.

    Ces renforts, approvisionnements et surtout batteries de canons supplémentaires manqueront cruellement à Poltava.

    L’hiver est donc bien loin d’être le facteur principal de la défaite. C’est la manière dont les Suédois exposent par leur “appétit” territorial qui fait jouer ce facteur. Mais le moment décisif est la destruction de la colonne de renforts.

    Et c’est le même schéma (tactique cette fois, et non logistique) pour la Guerre d’Hiver.

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

  • Participant
    Posts2
    Member since: 7 avril 2016

    Bonjour, je voudrais connaître le nom du sultan ottoman qui a abrité Charles XII et me confirmer que Poltava se trouve en Ukraine ! Merci d’avance 🙂

  • Modérateur
    Posts8311
    Member since: 14 mai 2013

    Poltava est bien en Ukraine actuelle et le sultan ottoman de ce moment était Ahmet III

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

  • Participant
    Posts81
    Member since: 23 novembre 2015

    Ce sujet est fort intéressant, est Charles XII est lui aussi un roi à l’histoire très intéressante, on l’oublie souvent mais il a été un des plus grands cavaliers de son temps, et va commençer les grandes réformes de cavalerie en Europe, que finira indirectement Frédéric de Prusse avec sa cavalerie chargeant au galot et allant systématiquement au contact.

  • Participant
    Posts2
    Member since: 7 avril 2016

    Merci beaucoup ! J’ai entendu dire que Charles XII était considéré comme le plus grand stratège(ce qui est sûrement faux), dû à son incroyable génie militaire et de ses victoires malgré son très jeune âge ! Mais le Sud de la Suède, n’avait-il pas été reconquis par Gustave II Adolphe ou Gustave III ?

  • Participant
    Posts1365
    Member since: 17 avril 2015

    Merci beaucoup ! J’ai entendu dire que Charles XII était considéré comme le plus grand stratège(ce qui est sûrement faux), dû à son incroyable génie militaire et de ses victoires malgré son très jeune âge ! Mais le Sud de la Suède, n’avait-il pas été reconquis par Gustave II Adolphe ou Gustave III ?

    C’est Charles X Gustave qui conquiert la Scanie autrefois Danoise, cette région n’a jamais été suédoise avant 1658 et Charles X.

  • Participant
    Posts893
    Member since: 24 février 2015

    Merci pour ce beau sujet ! Je n’arrive toutefois pas a lire la carte du deuxieme post… Une petite question : tu as donne les positions de certains pays pendant le conflit, mais quelle etait celle de la France de Louis XIV ?

  • Participant
    Posts129
    Member since: 12 juin 2014

    Louis XIV était a mon avis bien plus préoccuper par la guerre de succession d’Espagne que par un conflit de puissance en Baltique ^^, En plus de cela il est mort en 1715 et la régence n’as pas intérêt a intervenir.

  • Modérateur
    Posts2009
    Member since: 26 août 2013

    Louis XIV méprisait les Russes qu’ils ne comptaient pas comme des Européens. Il estimait que la France n’avait aucun intérêt à s’allier ou à avoir affaire avec cet Etat en “bordure de la civilisation”. A fortiori, la Russie était en guerre contre des Etats proches voire alliés du royaume des lys : Suède et Pologne-Lituanie ! Ce n’est que sous Louis XV que la France renouera avec les Russes, le régent s’en étant désintéressé durant son mandat.

  • Participant
    Posts893
    Member since: 24 février 2015

    Mais pour autant, la France et la Russie ne sont jamais entrées en guerre, donc ?

    Au fait, peut-on vraiment parler de “mandat” pour le régent ? :huh:

  • Modérateur
    Posts2009
    Member since: 26 août 2013

    Mais pour autant, la France et la Russie ne sont jamais entrées en guerre, donc ?

    Non, la France avait d’autres chats à fouetter : fin de la guerre de Succession d’Espagne, crise économique, troubles internes,….

    Au fait, peut-on vraiment parler de “mandat” pour le régent ? :huh:

    Un mandat peut se définir comme un contrat par lequel une personne appelée mandant charge une autre personne appelée mandataire d’effectuer une opération pour elle. C’est précisément ce que fait Louis XIV avec Philippe d’Orléans en lui disant sur son lit de mort : “Vous allez avoir deux Rois. L’un dans le cercueil, l’autre dans le berceau. Veillez au souvenir du premier et à l’intérêt du second”.

23 sujets de 1 à 23 (sur un total de 23)

You must be logged in to reply to this topic.

A password will be emailed to you.