Post has published by Provencal le Gaulois

Ce sujet a 14 réponses, 4 participants et a été mis à jour par  Provencal le Gaulois, il y a 11 mois.

  • Participant
    Posts568
    Member since: 29 avril 2016
    HISTOIRE DE LA MUSIQUE OCCIDENTALE

    Bien entendu, la musique existait bien avant le 7e siècle. mais je fais commencer son histoire au 7e siècle. Je tiens aussi à dire que je ne suis qu’un grand amateur de TOUTES les formes musicales: de la musique classique jusqu’au métal sans toutefois être un spécialiste dans chacune d’entre elle.

    J’ai l’ambition de tenter de partir du 7e siècle jusqu’au phénomène “Gangnam style” et la généralisation de la KPOP depuis 2012.

    Et je vais introduire le sujet de façon simple et (j’estime) efficacement:

    https://img4.hostingpics.net/pics/478743genealogie.png

    **********************************************************************

    LES CHANTS GRÉGORIENS

    Les chants grégoriens sont organisés au VIIe siècle par le pape Grégoire Ier, d’où son nom de grégorien. Les chants sont désormais uniformisés, simplifié, monodique (à une seule voix) et chanté « a capella ». Mais apparaît aussi la musique profane, c’est à dire non religieuse. Cette forme de musique parle surtout d’amour. Cette musique est chantée par des poètes: les troubadours et les trouvères qui s’accompagnait au luth.

    LA NOTATION

    Au XIe siècle, on nomme chaque note. Jusque là les chants étaient appris par cœur et les chanteurs apprenaient par répétitions. Avec le temps, les chants se compliquent et il fallait un moyen de mémoriser les mélodies. C’est l’invention des neumes. Les neumes sont des notations musicales.

    https://ugc.futurelearn.com/uploads/images/2b/9d/2b9db56c-c3a3-414d-831c-422cfe7f4494.jpg

    LA POLYPHONIE

    À la même époque arrive le chant polyphonique, à plusieurs voix chantée en même temps. C’est à ce moment que va naître le contrepoint, l’art de combiner plusieurs voix entre elles. Cette forme de chant se développe dans les églises pour les jours de fête. Entre le XIe et le XIIe siècles existent plusieurs façon d’accompagner les mélodies:

    • Organum libre (ou bourdon): une voix chante accompagné d’un son continue.
    • Organum parallèle: deux voix chante la même mélodie à hauteur différente à distance de 5 notes.
    • Mouvement contraire: les deux voix ne sont plus parallèles. Quand l’une des voix monte, l’autre descend.

    Un exemple de polyphonie:

    ARS ANTIQUA

    Du XIIe au XIIIe siècle se trouve l’école de Notre-Dame de Paris. Parmi ses plus illustres représentants, on peut citer des compositeurs comme Léonin ou Pérotin Le Grand. Celui-ci est considéré comme le père de la musique polyphonique. C’est l’époque baptisée Ars antiqua.

    Durant cette période, on chante souvent le motet. Une voix chante une mélodie. Une deuxième chante une mélodie différente pendant qu’une troisième et une quatrième chantent sur encore une autre.

    Puis vint le conduit. Il peut être à double, triple ou quatre voix. Toutes les voix ont le même rythme et le même texte.

    En Angleterre on invente une autre forme de chant, le Gymel copié lui sur les chants de notre-dame. Cette forme double la mélodie à distance de trois notes (tierce) ou six notes (sixte)..

    ARS NOVA (XIVe et XVe siècle)

    Cette période apparaît avec l’écriture du livre de Philippe de Vitry énonçant de nouvelles techniques d’écriture, Ars Nova Musicae. C’est à ce moment que la première œuvre apparaît le Roman de Fauvel. Écrite et composée à plusieurs.
    Le plus grand représentant de cette époque se nomme Guillaume de Machaut (1300 – 1377). Il maîtrise cet art avec subtilité faire écouter le rondeau Ma fin est mon commencement.
    Un autre grand compositeur vit au XVe siècle, Guillaume Dufay (1400 – 1474). C’est à ce moment que naît l’harmonie musicale et le principe du canon. C’est aussi au XVe siècle que se déroule l’invention de l’imprimerie par Gutenberg; une étape importante dans l’histoire dont la musique profitera aussi.

    Plusieurs styles existent:

    • Ballade à partir d’un poème: Guillaume de Machaut Amours Me fait Désirer.
    • Rondeau: Guillaume de Machaut Ma fin est mon commencement.
    • Virelai: Guillaume de Machaut Je vivroie liement/Liement me deport.
  • Participant
    Posts568
    Member since: 29 avril 2016

    LA RENAISSANCE

    LA DOMINATION ANGLAISE

    Après la défaite d’Azincourt, les Anglais s’installe en France. En plus des hommes et des armes, les Anglais amènent avec eux leur musicien : John Dunstable (vers 1385 — 1453). Il s’agit d’une musique bien plus simple que le Grégorien.

    L’ÉCOLE BOURGUIGNONNE

    À la cour de Bourgogne, c’est une ambiance de fête. On y joue une musique profane le plus souvent à 3 voix. Le musicien en vogue est Gilles Binchois (1400 — 1460).

    L’ÉCOLE FRANCO-FLAMANDE

    La destination en vogue à cette époque est l’Italie, notamment à Florence et Venise. Mais les musiciens voyagent beaucoup et les compositeurs les plus célèbre viennent de Flandre et de Picardie d’où le nom de cette école qui aura une influence énorme.

    EN FRANCE

    En France, Clément Janequin (vers 1485 — 1558) écrit plus de 300 ans chansons dans un style léger et galant: c’est la chanson française. Chantée à 4 voix elle utilise la manière syllabique (une note par syllabe) et le style en imitation.

    Bien souvent, les musiciens mettent en musique les œuvres des poètes. Et certaines de ces œuvres sont des tableaux sonore: notamment Le chant des oiseaux de Clément Janequin.

    EN ITALIE

    Bien que la musique de la haute société italienne soit dominée par la franco-flamande, les musiciens de rue, proche du peuple, inventent les frottoles; chanson à 3 ou 4 voix chantées.

    Évolution des frottoles, le Madrigal est chanson à 4 ou 6 voix chantées.

    LES CHANTS RELIGIEUX

    Dominée par la Réforme protestante en Allemagne, Marthin Luther souhaite faire participer les fidèles durant les offices et propose des chants simples, à une ou plusieurs voix et en allemand, plus simple à apprendre. C’est ainsi que naissent les chorales.

  • Participant
    Posts568
    Member since: 29 avril 2016
    BAROQUE (1600 – 1750)

    Le XVIIe siècle jusqu’en 1750 voit arrivé l’époque Baroque durant 150 ans. Cette époque va inventer l’opéra, la symphonie, le concerto… c’est une époque où l’on laisse place à la folie, l’exubérance, la liberté. Jusque là, la musique se limitait principalement au domaine religieux.

    L’opéra c’est la rencontre du théâtre et de la musique. L’un des premiers d’entre eux est l’Orfeo écrit en 1607 par Claudio Montervedi. Il est considéré comme le premier opéra revenant sur la légende d’Orphée et Eurydice. En France, Jean-Baptiste Lully (1632 – 1687) est considéré comme l’inventeur de l’opéra français. Il est aussi un des plus grand compositeur du baroque qui collabora avec Molière en composant la musique du « Bourgeois Gentilhomme ». Il faut aussi mentionner:

    • Marc-Antoine Charpentier (1643 – 1704). Te Deum, peut-être l’oeuvre baroque la plus connue.
    • François Couperin (1668 – 1753).
    • Arcangelo Corelli.
    • Antonio Stradivari avec le violon à plusieurs millions d’euros: le Stradivarius.
    • Jean-Philippe Rameau (1683 – 1764).

    Au XVIIIe siècle:

    • Antoine Vivaldi (1678 – 1741). Les Quatre Saisons.
    • Georg-Friedrich Haendel (1685 – 1759). Sarabande.
    • Johannes-Sebastian Bach (1685 – 1750). Air, Le Clavier tempéré.
    • Johann Pachelbel (1653 — 1706). Canon.

    C’est aussi le développement du clavecin, ancêtre du piano, apparut au XVIe siècle.

    Bien entendu, il existe des dizaine et des dizaine d’autrs morceaux magnifique. Ici, j’y mets quelqu’uns des plus célèbres morceaux:

    ************************************

    CLASSICISME (1750 – 1820)

    Il est difficile de dater précisément quand commence et quand se termine la période classique. Les dates les plus admises sont que cette période se trouve entre 1750 et 1820. Cette période voit deux grandes figures: Franz-Joseph Haydn (1732 – 1809) et Wolgang Amadeus Mozart (1756 – 1791).

    La musique de cette période est décrite comme simple.

    LES CASTRATS

    Bien avant Elvis Presley et Les Beatles: la folie d’un public en délire pour leur idole existait déjà au XVIIIe siècle. Les castrats étaient des chanteurs masculins castrés pour qu’ils gardent leur voix d’enfants croyait-on à l’époque. Le plus célèbre de ces castrats est Farinelli (1705 – 1782).

    Une scène du film que je vous conseille:

  • Modérateur
    Posts8405
    Member since: 29 avril 2016

    Intéressant ce sujet, j’imagine qu’on va continuer les grandes écoles de ces époques (baroque et après). C’est intéressant de voir quels centres musicaux ont la plus grand influence.
    L’école franco-flamande fera de Paris un grand centre musical

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

  • Participant
    Posts568
    Member since: 29 avril 2016

    LE ROMANTISME (1820 — 1900)

    Durant le romantisme, on va se débarrasser des caractéristiques simples et sérieuse de la période du classicisme. On veut y remettre de cette folie ainsi que de l’émotion dans la musique. Les compositeurs prennent de grandes libertés d’écriture, les œuvres s’étoffent, les formations instrumentales deviennent plus importantes.

    Bien plus que durant toutes autres périodes, le Romantisme regorge de centaines de compositeurs de génie et d’oeuvres magistrales. En voici quelque uns:

    • Ludwig Van Beethoven (1770 – 1827). Für Elise, Moonlight Sonata, 5e symphony.
    • Franz Schubert (1797 – 1828). Serenade.
    • Felix Mendelssohn (1809 – 1847). Marche nuptiale.
    • Frédéric Chopin (1810 – 1849). Nocturne.
    • Robert Schumann (1810 – 1856). Traumerei.
    • Franz Liszt (1811 – 1886). Love Dream.
    • Hector Berlioz (1803 – 1869). La damnation de Faust.
    • Camille Saint-Saëns (1835 – 1921). Danse macabre.
    • Georges Bizet (1838 – 1875). Carmen.
    • Gioacchino Rossini (1792 – 1868). Guillaume Tell.
    • Giusseppe Verdi (1813 – 1901). Aida.
    • Piotr Illitch Tchaïkovski (1840 – 1895). Le lac des cygnes.
    • Johann Strauss (1825 – 1899). The blue Danube Waltz
    • Johannes Brahms (1833 – 1897). Danse hongroise n°5.
    • Richard Wagner (1813 – 1883). La chevauchée des Valkyries.

    Ici, vous pouvez aisément constaté la différence entre le Classicisme et le Romantisme:

    **********************************************************

    XXe SIÈCLE DU CLASSIQUE

    • Gustav Mahler (1860 – 1911).
    • Giacomo Puccini (1856 – 1924).
    • Claude Debussy (1862 – 1918).
    • Maurice Ravel (1875 – 1937). Bolero.
    • Gabriel Fauré (1845 – 1924).
    • Arnold Schoenberg (1874 – 1951).
    • Igor Stravinsky (1882 – 1971).
    • Serge Prokofiev (1891 -1953).
    • Bela Bartok (1881 – 1945).
    • Francis Poulenc (1899 – 1963).
    • George Gershwin (1898 – 1937). Lui il voulu allier la musique classique avec le jazz comme dans son morceau Rhapsody In Blue.
    • Pierre Boulez (1925 – 2016).
  • Modérateur
    Posts8405
    Member since: 29 avril 2016

    Au moment du romantisme, le changement s’explique aussi par des changements importants sur la “clientèle” de la musique: en dehors de l’opéra, la clientèle de la musique classique est riche, peu nombreuse, et intime.
    Avec le romantisme, et la fin d’une noblesse (en partie), les concerts sont plus nombreux, les centres culturels gouvernementaux aussi: d’où un genre de musique plus expressif car la dimension expressive de l’art est autorisée dans les centres gouvernementaux, et de même pour les regroupements de musiciens plus accessibles pour les compositeurs.

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

  • Participant
    Posts568
    Member since: 29 avril 2016

    https://img15.hostingpics.net/pics/461622Sanstitre1.png

  • Participant
    Posts686
    Member since: 29 avril 2016

    Beau travail @provençal le gaulois
    Mais il manque quelques trucs dans ton schéma comme le dub (venant du reggae et du ska) et surtout le hip hop .

    Pour rebondir sur le poste de @mongotmery , c’est aussi à cette époque (le romantisme )qu’on voit l’apparition des festival de musique .

    La démocratie ,c'est l'oppression du peuple par le peuple pour le peuple
    Oscar Wilde

    Donnez moi une raison et je vous donnerai une guerre (Achille dans Troy :Fall of the city )

  • Participant
    Posts2925
    Member since: 29 avril 2016

    Un bon début. Mais c’est très triste que le dossier ne se limite qu’au vernis de ce qu’est l’histoire de la musique. Je trouve qu’il y manque des choses : une histoire ou une succincte présentation des instruments de musique, une explication du pourquoi du comment ont change de style (et cela passe par des considérations sociologique et technique), de techniques musicale. Et aussi d’une histoire de l’enseignement de la musique qui pourrait compléter le tout.

    Omnia Sunt Comunia

    Je suis anarchiste au point de traversé dans les clous pour ne point avoir de soucis avec la maréchaussée.

  • Participant
    Posts568
    Member since: 29 avril 2016

    LES CHANTS DE TRAVAIL DES ESCLAVES NOIRS

    Deux des plus connues chansons de travail. Il y en a beaucoup d’autres sur Youtube.

    ********************************

    LE BLUES

    Héritiers des chants de travail des esclaves noirs du sud des USA et des chants religieux (gospel et negros spirituals), le blues né à la fin du 19e siècle de l’expression « to be blues», broyer du noir. Les esclaves noirs exprimaient ainsi la tristesse.
    D’abord oral, cette musique s’accompagne ensuite d’une guitare et d’un rythme lent exprimant l’oppression et la satire de la dureté des textes exprimant la détresse. Il se répandit dans les années 20 avec l’arrivée des maisons de disques. Au fur et à mesure on ajoute de chanteurs accompagné d’orchestre.

    Après guerre, le blues se répandit de plus en plus sous l’influence de musiciens qui auront une influence considérable sur les générations suivantes.

    • Howlin Wolf (1910 – 1976).
    • John Lee Hooker (1917 – 2001).
    • Muddy Waters (1915 – 1983).
    • Big Mama Thorton (1926 — 1984).

    ********************************

    LE JAZZ

    D’une étymologie confuse et multiple, l’origine direct du Jazz serait apparue autours de 1890 à La Nouvelle-Orléans et se répand très vite aux USA grâce à la généralisation des salles de danse. Il arrive en Europe avec les soldats américains en 1917.

    Il s’agit d’un mélange de musique folklorique blanche en y introduisant des éléments de la musique africaine.

    Le jazz possède de très nombreux courants (New-Orléans, Chicago, bebop, boogie, swing…).

    Le Swing apparut dans les années 30 quand les grands orchestres se formèrent et l’on vit en même temps des mélanges de style dans leur musique. Ce fut aussi à cette époque que des grands chefs d’orchestre blancs commencèrent à employer des musiciens noirs.

    • Scott Joplin (1868 – 1917). The Entertainer (1902).
    • Duke Ellington (1899 – 1974).
    • Count Basie (1904 – 1984).
    • Benny Goodman (1909 – 1986).
    • Glenn Miller (1904 – 1944).

    Le Bebop apparaît dans la deuxième moitié des années 40. Il s’agit là de laisser s’exprimer les musiciens plutôt que de rester dans la rigidité des orchestres ordinaires. Le plus célèbre représentant du bebop est Charlie Parker (1920 – 1955).

    Le cool-jazz voit l’ascension du virtuose Miles Davis. Le cool-jazz est une forme plus calme du jazz mais aussi laisse encore plus de liberté au musicien.

    • Miles Davis (1926 – 1991).
    • Chet Baker (1929 – 1988).

    Le Free-jazz apparaît à la fin des années 50 et dont son plus célèbre représentant est John Coltrane (1926 – 1967).

  • Participant
    Posts568
    Member since: 29 avril 2016

    LA SOUL MUSIC

    La Soul est la musique de l’âme. Celle de la lutte pour la reconnaissance des droits civiques au début des années 60 aux USA. C’est cette musique, lié par le Blues et le Gospel et qui reprend quelques airs du RnB, qui dégage cet air tragique et dramatique rappelant un passé très douloureux pour le peuple afro-américain.

    Musique de l’âme noire, elle est représenté par d’immense artistes comme Marvin Gaye, du géant Sam Cooke, d’Otis Redding et bien sûr: Ray Charles et James Brown. Dans un autre genre, ne surtout pas oublier Curtis Mayffield. La soul féminine est admirablement bien représenté par la grande Aretha Franklin mais aussi avec la pétillante Tina Turner. Vient aussi Etta James, Betty Everett et Laura Lee.

    Il serait trop long et inutile de tous les citer. Mais en voici déjà trois des plus grandes stars de la musique de tous les temps:

  • Participant
    Posts568
    Member since: 29 avril 2016

    RHYTHM AND BLUES

    Le rythme et le blues, c’est à dire le blues d’essence noire activé et rythmé.

    À ses débuts dans les années 40 c’est le saxophone qui joue un grand rôle. Comme son nom l’indique, ça reste du blues sudiste mais plus rythmé. Dans les années 50, le RnB devient « rock’n’roll » au fur et à mesure que des chanteurs blancs vont commencer à s’y intéresser. C’est avec ce genre que la guitare électrique fait son apparition. Dans les années 60, les Beatles enregistrent A Shot Of Rhythm and Blues d’Arthur Alexander et voir une vague de chanteur RnB blanc tel que les Blues Brothers ou Van Morrison. Ce style marque en France l’époque yéyé.

    Puis le RnB évolue dans les 80-90 jusqu’à aujourd’hui dont le peut citer TLC ou aujourd’hui Beyoncé.

    ALLER, je vais me faire plaisirs et y mettre ici un de mes chanteurs préférés: Fats Domino avec une de mes chansons préférées: Blueberry Hill.

  • Participant
    Posts568
    Member since: 29 avril 2016

    ROCK’N’ROLL

    Le 19 mars 1955 sort dans les salles Graine de violence de Richard Brook. Dans le générique du film on entend le titre original Rock Around the Clock de Bill Haley & The Comets. En juillet de la même année elle est numéro 1 et le restera durant 8 semaines. C’est avec ce titre que l’on date la naissance du rock. Dans le même temps sort en juillet de la même année Maybellene de Chuck Berry (1926 — 2017) et devient n°1 en août. Le premier succès du rockeur qui en verra bien d’autres. En 1954, un jeune homme de Memphis âgé de 18 ans enregistre ce qui deviendra son premier succès. La chanson s’appelle That’s All Right Mama, une reprise d’Arthur Crudup (1905 – 1974) par Elvis Presley. Puis il enchaîne les hymnes d’une décennie. Little Richard impose sa voix puissante, son énergie et ses tenues extravagantes tout en pianotant comme un damné dans Tutti Frutti ou dans Lucille.
    Jerry Lee Lewis et Chuck Berry sont des bêtes de scènes. Jerry Lee Lewis allant jusqu’à mettre littéralement le feu sur scène en incendiant son piano devant un public en délire pendant que Chuck Berry envoûte les salles dans des solos de guitare électrique endiablé.

    Mais tout s’arrête en 1958. Elvis part au service militaire. Little Richard devient pasteur, Jerry Lee Lewis et Chuck Berry sont en prises dans des affaires judiciaires.

    Cette musique, comme tellement d’autres, émanait d’abord des familles prolétaires comme celle d’Elvis Presley, originaire du sud des USA. Elle est le fruit de la rencontre entre les musiques blanches et noires.

    On pouvait alors la différencié en cinq styles :

    • Le Rhythm and Blues des groupes du nord des USA. Tel que celui de Bill Haley.
    • Le Blues-dance de la Nouvelle-Orléans comme Fats Domino par exemple.
    • Le Country Rock de Memphis, aussi appelé Rockabilly.
    • Le Rhythm and Blues de Chicago.
    • Le rock des groupes vocaux blancs et noirs, tel que The Diamonds.
  • Admin bbPress
    Posts6308
    Member since: 29 avril 2016

    Ton sujet était supprimé. Une raison particulière provençal?

    La guerre a été écrite dans le SANG...
    Pour le reste, il y a le FORUM DE LA GUERRE!!!

  • Participant
    Posts568
    Member since: 29 avril 2016

    Fats Domino est mort 🙁

You must be logged in to reply to this topic.

A password will be emailed to you.