Post has published by Morghotorynque

Ce sujet a 25 réponses, 13 participants et a été mis à jour par  Vyrrock, il y a 3 ans et 1 mois.

26 sujets de 1 à 26 (sur un total de 26)
  • Participant
    Posts500
    Member since: 25 juillet 2013

    Une question, serait-il envisageable que l’Homme construise des forteresses volantes ?

  • Participant
    Posts624
    Member since: 15 avril 2012

    Qui sait qu’est ce que l’avenir nous réserve? 😉

  • Participant
    Posts1418
    Member since: 16 avril 2012

    Des forteresses volantes…
    Une utopie ou réalité ?
    Si cela peux devenir une réalité comment fonctionnerais t’il ? Comment pourrait il voler malgré leurs masses des plus importantes (on ne parle pas d’avion qui doit avancer mais belle et bien d’une forteresse capable de se maintenir en l’air comme un colibri.)

  • Participant
    Posts1122
    Member since: 10 juillet 2013

    Quand nous aurons découvert un combustible super puissant, alors là, je pense que ce sera envisageable 😉

  • Participant
    Posts1004
    Member since: 28 juillet 2012

    Des forteresses volantes seraient tout a fait inutiles dans la mesure ou n’importe quel missile tiré depuis un avion, un bateau ou même la terre serait capable de l’abattre. A quoi bon construire des des forteresses volantes coûteuses en moyens financier et techniques si elles peuvent être abattues par un simple avion de chasse ?

  • Participant
    Posts1418
    Member since: 16 avril 2012

    Tout à fait d’accord la dessus.
    Mais par contre si on venait à découvrir un “combustible super-puissant” Qu’est ce qu’on ferra quand il y’en aura plus ?

  • Participant
    Posts57
    Member since: 7 août 2013

    Si on est capable de construire des forteresses volantes, on sera capable de contrer des missiles basiques

  • Participant
    Posts500
    Member since: 25 juillet 2013

    Désoler je me suis mal exprimer je parle de forteresse volante mais je voulez dire aussi des vaisseaux de combat volant.

  • Participant
    Posts1004
    Member since: 28 juillet 2012

    Totalement inutile. Ces forteresses volantes étaient le fantasme des allemands durant la première guerre mondiale (avec leurs Zepelins). En effet, les avions se battaient à l’époque mitrailleuse contre mitrailleuse, un énorme vaisseau ne craignant pas les balles aurait alors put être utile.
    Durant la deuxième guerre mondiale et les guerre froide, c’était l’époque des bombardiers. Des vaisseaux de grande taille aurait alors put emporter plus de munitions et auraient, la aussi, put être utiles.
    Mais aujourd’hui les avions servent avant tout a la reconnaissance et a la destruction de cible grâce a un seul missile précis et puissant. Augmenter leur taile ne ferait que les rendre plus facilement détectables, plus lents, plus gourmands en carburants, moins autonomes…

  • Participant
    Posts3524
    Member since: 12 avril 2012

    Le problème dans ce concept, c’est qu’il n’est pas pensé dans un réel usage. Tout nouveau concept doit être pensé en commençant par cette question : à quoi cela sert il?

    Et là, au premier mot, on vois la première faille : forteresse. Ce concept est déjà quasiment obsolète, et seul les plus épais bunker peuvent espérer survivre à une frappe bien ajustée (et encore). Le fait qu’elle vole ou non… n’y changerais plus grand chose car la force de destruction des armée contemporaines est aussi à l’aise sur terre que dans les airs.

    Ensuite, un combustible super-puissant, on connait déjà : l’énergie nucléaire, et l’armée n’a jamais eu trop de scrupule à l’équiper sur ses équipements les plus gourmands en énergie, donc… Aller plus loin dans la puissance serait de la folie suicidaire (anti-matière), que l’on ne sais de toute façon ni fabriquer ni utiliser. Inutile, là encore, de faire appel un uber-carburant…

  • Participant
    Posts1655
    Member since: 12 avril 2012

    Des forteresses volantes, il y en a déjà eu. Ce n’est pas l’image qu’on penserait certes, mais:

    -B-29 Superfortress
    http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/d/d3/B-29_in_flight.jpg/300px-B-29_in_flight.jpg

  • Modérateur
    Posts8413
    Member since: 14 mai 2013

    C’est un exemple : le allemands ont prouvé en 45 avec les similaires B 17 et B 24 qu’elles sont vulnérables car une roquette détruit une forteresse volante.
    Le problème de ton idée n’est pas “forteresse” mais “volante” : Un objet volant est très vulnérable, car la moindre avarie et il tombe. Donc même si un missile ne fait pas exploser toute ta forteresse volante, il la dépressurise par exemple et entraine ainsi sa destruction.
    Un autre exemple : les avions de chasse français au Mali ire des missiles très chers sur des pick-ups djihadistes pas chers : pourquoi? car aller au contact visuel pour les détruire au canon, c’est risquer le tir des canons à tir rapide monté sur les pick ups qui avariera l’avion (voir le détruira), ce qui coûtera bien plus chers à réparer que le missile. Cela est dû au fait que les avions modernes sont bourrés d’électronique dans tout le fuselage, donc tout est vulnérable. Les chasseurs de la 2GM, au contraire, avec un fuselage de toile, répare les dégâts des canons légers de DCA avec du scotch (sauf si le pilote ou le moteur ou les gouvernes sont touchés, mais le reste du fuselage, la seule cible offerte, ne craint rien car n’est qu’une “coque”). Et ce scotch ne coute pas cher, et est facile et rapide à utiliser.

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

  • Participant
    Posts5
    Member since: 13 avril 2015

    pour ma part, quand je pense à la vulnérabilité évoquée des forteresses volantes, je ne peux m’empêcher de faire un parallèle avec les forteresse flottantes que sont les cuirassiers ou les porte-avions. de la même manière, un coup bien placé pourrait selon toute logique les faire couler alors pourquoi continue-t-on à se servir des porte-avions en les vantant comme les fleurons des armées? je pense réellement que les forteresses volantes sont envisageables si suffisamment de bons ingénieurs se collent sur le sujet pour imaginer des plan B, C, D, etc. et aussi limiter les risques en cas de chute (plan d’évacuation d’urgence aux petits oignons et révisés par les équipes présentes sur le vaisseau, une masse de parachutes, mini-planeurs de qualité médiocre juste pour planer une ou deux fois, hélicoptères conçus pour démarrages rapides…) mais pour autant, je dirais que les risques sont les mêmes que pour un porte avion (ils sont plus forts, plus grands, plus dangereux, mais ce sont basiquement les mêmes) donc on peut les anticiper et prévoir des systèmes de défense efficaces (enfin selon mon piètre avis d’inculte). l’intérêt, comme les porte avions en encore mieux, c’est qu’ils peuvent aller partout et intervenir rapidement en transportant de plus petites unités.
    ensuite, le problème du nucléaire n’est en réalité absolument pas résolu puisque le but visé n’est pas la fission, mais la fusion, plus stable, plus propre et produisant beaucoup plus d’énergie, simplement, on n’a pas encore els moyens pour la recherche (pour le moment. on estime qu’il faudrait mille milliard pour arriver à quelque chose, si je me trompe pas dans mes chiffres. si c’est pas ça, c’est au moins une somme relativement considérable) donc, en réponse à Saganami, non, l’antimatière n’est pas nécessaire tout de suite et je pense que quand ça arrivera, on prendra toutes les précautions requises. enfin j’espère…

  • Modérateur
    Posts8413
    Member since: 14 mai 2013

    La capacité d’autodéfense d’un porte-avions contre n’importe quelle arme marine aérienne ou sous-marine par ses avions lui donne de bonnes chances de survivre en combat. Cette capacité est décuplée par l’utilisation d’escortes de destroyers.
    Et il a l’utilité du déploiement rapide d’une force aérienne, sans alliances. Dans le cas d’une forteresse volante, au dessus de a mer, la capacité à s’auto défendre par un déploiement d’avions de combat classiques existe aussi. Mais au dessus de la terre, la forteresse vloltante est à la merci totale de la DCA. C’est une immense vulnérabilité.

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

  • Participant
    Posts5
    Member since: 13 avril 2015

    j’entends bien! mais comme un porte-avion peut éviter les hauts-fonds et autres endroits complexes pour manœuvrer, on peut imaginer que l’itinéraire peut être calculé pour éviter un maximum les dangers potentiels les plus attendus ou les zones les plus risquées. bon évidemment, il reste que les canons sol-airs et autres peuvent se déployer assez rapidement, mais je suppose qu’un dispositif assez énorme pour menacer sérieusement une forteresse volante, son propre système de défense et son escorte reste repérable d’assez loin et peut donc être évité ou éliminé. et je rappelle bien qu’on peut éviter les zones les plus difficiles pour repérer un dispositif comme les forêt en les classant comme endroit à fort potentiel de danger.
    après, j’entends bien que des risques demeurent, mais selon mes (faibles) connaissances du sujet, il me semble que ce sont des risques acceptables. après, il est fort probable que je n’envisage pas toutes les possibilités! en ce cas, je serais ravi de les entendre!
    je précise que je me base sur le fait que la forteresse se déplace assez lentement pour qu’on puisse anticiper et réagir à son itinéraire (et qu’il faut pas déconner, ça reste un énorme complexe à faire mouvoir), mais assez vite pour que le fait qu’elle se déplace ai le moindre sens (parce que si ça prends moins de temps à construire un camp improvisé suffisamment bien fourni et défendable à terre et à l’ancienne que de faire se déplacer un machin énorme et très gourmand en énergie et ressources, alors ça vaut pas le coup)

  • Modérateur
    Posts8413
    Member since: 14 mai 2013

    @inculte

    Il ne faut pas perdre de vue le problème technologique: pour voler, il faut aller vite. Le vol stationnaire consomme bien plus que le vol permis par une vitesse élevée et des ailes. A moins d’utiliser de l’air chaud ou un gaz peu dense, comme dans un dirigeable.

    On peut donc exclure les hélicoptères de notre liste de potentielles forteresses volantes. L’avion, quand à lui, est vulnérable: son aile ne peut que difficilement être blindé, et sans ailes, il chute. Abattre un avion est facile à partir du moment où on peut l’atteindre avec un projectile. La furtivité (au sens large, capacité à ne pas être repéré, à ne pas être atteint) est le premier atout de l’avion de guerre.
    On voit bien alors que l’avion ne peut représenter une forteresse volante viable. D’ailleurs, le B-29 n’est pas vraiment une forteresse volant: son avantage premier était l’altitude de vol, supérieure à ce que les systèmes d’armes AA ou avions ennemis pouvaient atteindre.
    Mais cette altitude l’empêchait d’atteindre efficacement ses objectifs au sol: or c’est ce qu’on attend d’une forteresse volante (quoiqu’on ne l’ait pas vraiment défini).

    Reste le dirigeable: il est difficile de construire un dirigeable blindé: son enveloppe a une forme qui s’y prête assez mal. La technologie pose problème.

    Plus généralement, parler de forteresse volante est compliqué, alors qu’on n’a même aps su par le passé définir le rôle d’une forteresse mobile terrestre: le char super-lourd.

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

  • Participant
    Posts5
    Member since: 13 avril 2015

    on peut aussi imaginer un système hybride, qui se serve de gaz peu dense comme soutien, mais pas uniquement (permettant premièrement de limiter les risques d’embrasement en plaçant les différentes “poches” de façon stratégique et deuxièmement, réduisant la potentiel chute en cas d’avarie d’un des système) en rajoutant des hélices, des propulsions verticales faites de turboréacteurs, comme pour les avions, et également d’une forme offrant une résistance à l’air optimale en cas de chute… et j’en passe car je ne suis pas spécialiste. Alors oui, tout ça est très gourmand en énergie, mais pour autant je suis quasiment certain qu’on peut compenser ça avec suffisamment de noyaux de fusion, capable de libérer une énergie énorme!

    bon ceci dit, en fait, ça fait partie de ces choses qu’il est assez difficile à prévoir puisque la technologie nécessaire n’est pas au point et quand elle le sera, d’autres avancées auront peut-être rendu cette idée de forteresse volante obsolète…

    est-ce qu’une base évoluant hors de l’atmosphère peut-elle être considérée comme base volante (puisqu’elle en vole pas, mais remplit le même rôle)?

  • Participant
    Posts85
    Member since: 14 mars 2015

    Si on pouvait créer des forteresses volantes, comme on a vu dans plusieurs fictions (avengers, albator,etc…) il faudrait déjà envisager le coût matériel(en métal premièrement), ensuite le coût des recherches à faire pour que cela soit possible et enfin la main d’oeuvre requis pour créé une seul de ces forteresses. Avant même de dire si c’est possible de la faire voler ou pas, ça revient très cher du point de vue théorique juste pour créer une forteresse.
    Et supposons que on y arrive, imaginer en pleine bataille aérienne la forteresse détruite tombant vers le sol et faire des milliers de victimes. Pour remédier à cela on pourrait décider de faire voler la forteresse au dessus de la mer et non au dessus de la terre, ce qui handicape beaucoup ses déplacements, et rend son coup de production exorbitant.
    A mon avis le concept de forteresse volante ne sera jamais utiliser à son plein potentiel.

  • Participant
    Posts5
    Member since: 13 avril 2015

    hum, il me semble qu’en terme de coût exorbitant, les porte-avions ont bien prouvé qu’on est prêt à jeter l’argent par les fenêtre…! 😉 sans parler de tous ces projets qui ont coûté une masse sans véritable résultat (le projet stargate, par exemple, où les Etats-unis ont débloqué des fonds énorme pour des médiums) et ne pensez pas que c’est plus le cas aujourd’hui, qu’on investi pas sur des trucs vaseux, c’est juste que pour le moment, c’est encore confidentiel! 😆
    de plus, si foteresse volante il y a, ce serait pour la placer en terrain hostile où installer une base immobile serait trop dangereux, ce qui signifie que si ça fait des victimes, ça sera du côté des “ennemis” (enfin, c’est ce qu’on dira) du coup, ça sera au contraire une sorte de menace pour ceux qui voudraient l’abattre, puisque ce seront eux qui seront pointés du doigt pour leur “inexcusable manque de conscience et d’humanité” enfin tout le bullshit qu’on sait que les dirigeants sauront utiliser

  • Modérateur
    Posts8413
    Member since: 14 mai 2013

    @inculte

    Un tel mélange des systèmes est envisageable, si on réussit à coordonner parfaitement leurs efforts pour se stabiliser. Ce qui n’est pas gagné.
    Et si on arrive, le coût explosera, et surtout l’équipage devra être nombreux rien que pour manier la forteresse. L’équipage à rôle “purement” militaire n’en sera que plus réduit.

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

  • Participant
    Posts528
    Member since: 18 août 2014

    Moui je suis de l’avis de Mongotmery, des forteresses volantes ne valent pas plus que les chars croiseurs ou les chars de forteresse de l’entre-deux guerres. Danses deux cas, ils sont :
    -Franchement énormes
    -Conçu pour résister à des armes surpuissantes
    -Armées de tout un arsenal d’armes
    -Fait pour annihiler tout sur leur passage
    -Conçu pour agir en autonomie.

    A mon avis, l’utilité de ces machins est foutrement réduite.
    Alors je ne sais pas quel doit être leur apparence ni leur poids, mais je peut néanmoins dire sans trop m’avancer que déjà tout ce bousin bouffera de l’énergie comme pas deux.

    Au niveau de la propulsion :
    -Des hélices ne serviraient à rien (A cette échelle cela n’a aucun sens)
    -Des propulseurs style fusées seraient limités
    -Des réacteurs nécessiteraient une vitesse élevée, hors là ce n’est pas le cas
    -Des poches de gaz pour en faire un “plus léger que l’air” (Aka un zeppelin blindé) seraient envisageables mais on en aurait besoin en quantitées faramineuses.

    Au niveau de la source d’énergie, tout dépend du systême propulsif. Néanmoins on ira sans doute avec des systêmes très puissants et volumineux, donc lourds, qui nécessiteront donc plus de poussé. Comme il faudra plus de poussée, on rendra le systême plus puissant et volumineux, ce qui engendrera à nouveau une surcharge. On augmentera donc la poussée, et pis etc…

    Au niveau de l’armement il y’a des tonnes de possibilitées mais elles ne sauraient pour la plupart pas en adéquation avec le principe de forterresses volantes.

    Niveau blindage, laissez moi rire…
    Ha ha…

    Faut pas rêver, le blindage des forteresses volantes serait super-fin (Bah oui, sinon on aura besoin de plus de poussée). Donc 1 missile bien placé = 1 forteresse “coulée”

    Et pis je vois pas pourquoi on se prend la tête là dessus. Vous savez quoi ?
    Je vais comparer ce concept à d’autres concepts d’armement ayant déjà existé. Vous allez comprendre là où je veut en venir.

    -Tout d’abords, ce concept est proche de celui des croiseurs terrestres, char super-lourds et autres chars de forteresses.
    Pourquoi cela n’existe pas de nos jours ?
    Pasque les croiseurs terrestres sont lent, horriblements chiants au niveau logistique, coûteux, difficiles à produires, et généralement multitourelles. Également ils sont victime d’une surcharge pondérale assez fantastique.
    J’expliquerai cela plus en détail dans mon prochain dossier qui détaillera une uchronie a propos de chars de forteresse.

    -Également, ce projet ressemble aux zeppelins et autres dirigeables, principalement a cause de leur lenteur et de leur taille.
    Pourquoi on ne s’en sert pas de nos jours ?
    Eh bien pasque partant du principe qu’ils sont lents et gros, on peut les aligner facilement avec de la DCA, et pis pasque ce sont des sortes de gros ballons ils sont aussi très fragiles. Leur seul avantage : ils peuvent transporter des grosses charges tout en étant plus discret au niveau radars que les bombardiers et autres avions de grande envergure. Hors cet avantage est niqué avec les systêmes de propulsion des forteresses.

    -Enfin, cela ressemble aux cuirassés, au niveau de l’armement et du concept même.
    Pourquoi on ne s’en sert pas de nos jours ?
    Et bien, outre que les cuirassés se sont révélés être affreusement coûteux, ils s’avéraient aussi trop faiblement équipé en armes antiaériennes. Bon, avec les armes modernes ce problême est en parti résolu. Néanmoins, les cuirassés ont malgré tout finis par se faire laminer par les portes-avions. En effet, l’aviation frappe plus précissemment, avec plus de puissance et sur une portée beaucoup plus grande que l’artillerie. En somme, les canons de cuirassés puent du cul. (Je sens que Mongotmery va me haïr pour ces affirmations)

    Donc cette idée de forteresse volante est franchement limitée. Voilà. :p

    Sinon excusez moi si y’a des fautes, mais j’ai rédigé ce message sur mon portable et du coup c’est difficile (impossible) de se relire

  • Modérateur
    Posts8413
    Member since: 14 mai 2013

    Le blindage d’un zeppelin est théoriquement possible: comme l’avait dit saganami, il n’y a a priori pas de cercle vicieux surface de blindage=> poid augmente=> plus de gaz léger à embarquer=>plus de volume=>plus de surface à blinder

    Mais le volume augmente en cube du rayon, la surface en carré. Donc on finira par atteindre un équilibre (étant donné que dans l’expression de la poussée d’archimède et la 2e loi de Newton, il n’y a pas de racine qui vient compenser ce cube).

    Du coup, on peut théoriquement blinder à une épaisseur “quelconque” un dirigeable. Mais en réalité, il y a un problème: l’acier, ou n’importe quel matériau de blindage, ne tiendra pas s’il prend la forme d’une sphère géante. Les tensions internes seront immenses, et le blindage ne sera donc aps résistant.
    Donc oui, n’attendons pas une forteresse volante-dirigeable blindée.

    Quand aux avions, comme le B-29, leurs ailes les rendent hypervulnérables aux missiles et roquettes, la fin de la 2GM l’a montré.

    Fujiwara écrit:

    En effet, l’aviation frappe plus précissemment, avec plus de puissance et sur une portée beaucoup plus grande que l’artillerie. En somme, les canons de cuirassés puent du cul. (Je sens que Mongotmery va me haïr pour ces affirmations)

    Non, je ne te haïs pas. je fais une différence entre les canons de cuirassés et les canons terrestres: je la poste ici pour ne pas mélanger le débat: http://www.strategietotale.com/forum/100-autres-fronts-aspects-de-la-deuxieme-guerre-mondiale/138648-comparaison-artillerie-aviation-quelles-possibilites-pour-chacune?limit=25&start=25

    Mais dans le cas des batailles navales, où le champ de tir est dégagé, où le repérage pr l’observation aérienne a des résultats quasi-parfaits, oui les cuirassés sont dépassés.
    Surtout qu’ils concentrent les canons sur un seul point, très grand et peu maniable donc facilement atteignable, et que quelques bombes peuvent anéantir l’équivalent de plusieurs batteries en coulant le navire.

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

  • Participant
    Posts5
    Member since: 13 avril 2015

    ainsi, ce que j’ai vu dans tant d’oeuvre de ma jeunesse n’était qu’illusion que vous avez fracassé sans la moindre pitié! ah, cruelle réalité, pourquoi reviens-tu toujours t’imposer à moi? en tout cas, fort intéressant, tout ça! merci pour ces avis éclairés!

  • Participant
    Posts528
    Member since: 18 août 2014

    @mongotmery

    Ouah ça va, c’était pour rire, je sais bien que t’est sympa et que ton truc c’est surtout les gros canons de campagnes :p

    @inculte

    Bah après sur une planête à faible gravité pourauoi pas, mais dans ce cas ce sera pour dans trèèès longtemps.
    Également cette idée ressemble aux forteresses orbitales que l’on peut voir dans certaines oeuvres de fiction, et là ce pourrait être plus logique et plus faisable.
    Mais je m’égard.

  • Modérateur
    Posts8413
    Member since: 14 mai 2013

    @fujiwara

    ton truc c’est surtout les gros canons de campagnes

    Ah! Je suis démasqué!! 😉

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

  • Participant
    Posts64
    Member since: 19 août 2015

    Forteresses volantes … et bien avant toute chose definissons une forteresse : une tres grosse defense et un peu d’attaque .Bien , maintenant il faut trouver des exemples pour avoir une base solide et ne pas faire les meme erreur que nos “ancetres”

    et bien , le B17 ! une bonne defense tant qu’il se battait pas contre des ME262 avec leurs roquettes devastatrices et une attaque efficace qui lui permettait de detruire les ennemis .

    le probleme c’est que nous avons utiliser la forteresses volante en tant q’attaquant et non comme une fortresse devrais etre : une base militaire

    voila ! donc tu doit choisir entre forteresse volante d’assaut ou plutot une base militaire volante .l’exemple du b17 montre que la technologie l’a ratrappé ( roquette, ME262 ?)
    il ne reste plus que la base militaire . le probleme ce posea quoi sa peux servir ? si la forteresse tombe , tu aura tout un equipement militaire qui sera perdu a jamais et qui , pourras changer le cours de la guerre. mais c’est alors la que l’on prend l’exemple du B25 ! si la forterresse vole assez au pour ,ni se faire verouiller du sol , et qu’elle a assez de defense AA pour detruire avions, et plus gros missile ,et bien la alors elle sera tres, tres ,tres utile!

    http://s1319.photobucket.com/user/GeshronTyler/media/the-torumekian-fleet-as-seen-from-the-front_zpsebd900b5.jpg.html

    va voir sur le lien ou regarde le film naussica la vallé du vent ! c’est un exelent film ou tu pourra voir plusieur “forteresse volante ” ( c’est des B17 X 1000)

26 sujets de 1 à 26 (sur un total de 26)

You must be logged in to reply to this topic.

A password will be emailed to you.