Post has published by cuirassier

Ce sujet a 8 réponses, 5 participants et a été mis à jour par  Henri Dubret, il y a 2 ans.

9 sujets de 1 à 9 (sur un total de 9)
  • Modérateur
    Posts2995
    Member since: 12 avril 2012

    Demande d’informations sur la guerre anglo-prussienne de 1806

    Bonsoir messieurs,

    J’ouvre ce sujet afin de solliciter votre aide et vos connaissances sur un conflit particulièrement mal connue. C’est en effet la 2nd fois que j’entends parler d’une guerre qui a eu lieu entre le Royaume-Uni et la Prusse en 1806.
    Visiblement celle-ci aurait été déclenchée en juin 1806 par les anglais qui en ont profité pour s’emparer, couler et bloquer la flotte de commerce des teutons. Mais je ne dispose pas de beaucoup plus d’informations.
    Une des causes semble être la fermeture des ports prussiens aux marchandises anglaises suite à la signature d’un traité d’alliance entre la France et la Prusse le 15 février 1806. Une des autres causes est probablement la question du Hanovre, territoire ayant des liens avec la couronne britannique mais qui est alors aussi convoité par Berlin.

    Auriez-vous plus d’informations sur les causes et le déroulement de cette guerre ?

    A défaut de réponse – cette guerre parait bien invisible à côté de la campagne napoléonienne de 1806 – ce sujet aura le mérite de faire découvrir cette guerre dont beaucoup doivent encore ignorer l’existence comme ce fut longtemps le cas pour moi.
    Un point à signaler aussi c’est l’incroyable versatilité des alliances de l’époque. En effet la France et la Prusse s’allie 15 février 1806 mais sont en guerre le 1er octobre de cette même année… De même que la Prusse et le Royaume Uni en guerre en juin mais alliés en octobre…

    Comparaison n'est pas raison.

  • Participant
    Posts1616
    Member since: 21 avril 2012

    Hé, je ne connaissais pas du tout cette guerre. Il me semblait que Londres était concentrée sur la France. Étrange que le Royaume-Uni s’en prenne ainsi à la Prusse (bon, c’est plutôt logique en tant qu’alliée de la France… Même temporairement !). Mais c’est vrai que les alliances pouvaient basculer très vite à l’époque, l’Autriche en est un exemple (avec le mariage de Napoléon Ier Marie-Louise).

    Une Spartiate équipant son fils : "Reviens avec ce bouclier au bras ou bien dessus"

  • Participant
    Posts1768
    Member since: 8 septembre 2015

    Je n’en sais pas beaucoup mais je pense que cette guerre était causé par une histoire sur Hannover. Mais je n’avance rien hein? 😉

  • Modérateur
    Posts2015
    Member since: 26 août 2013

    Il faut rappeler l’état d’esprit de l’Europe après Austerlitz : Napoléon apparaît comme le premier souverain d’Europe et comme dira un mémorialiste :”On murmurait que l’Empereur d’Autriche ne devait la conservation de sa couronne qu’au bon vouloir de Napoléon“. Ce qui est assez révélateur.

    Austerlitz permet à la France de signer le traité de Presbourg qui oblige l’Autriche à quitter la Troisième Coalition mais surtout à abandonner ses possessions en Allemagne et en Italie. On peut donc dire qu’il existe une sorte de “vide” que va s’empresser de combler l’Empereur. De février à juin 1806, l’Europe semble entièrement libre aux entreprises de l’Empire Français et de la famille Bonaparte. Les Bourbons sont chassés de Naples où vient s’installer à leur place Joseph Bonaparte, la République batave, république sœur d’un régime désormais impérial, est transformé en Royaume de Hollande pour Louis Bonaparte,…

    L’Allemagne n’échappe évidement pas à cette politique. Le grand-duché de Berg est constitué pour le couple Caroline Bonaparte et son mari le maréchal Murat. Les ducs de Bavière, Wurtemberg et de Bade prennent de l’importance en devenant rois et grand duc (pour le Badois) de leur États respectifs. Acte des plus symbolique : le millénaire Saint Empire romain germanique est dissous et remplacé par une Confédération du Rhin dont le but inavoué est de protéger les intérêts Français. Concrètement, les États-membres de la Confédération se doivent de fournir à leur Protecteur, l’Empereur des Français, des contingents et de lui prêter serment de fidélité. Certains penseurs allemands plancheront même pour en faire un véritable Etat unifié, mais c’est une autre histoire….

    https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/a/ae/Huldigungderf%C3%BCrsten.jpg/220px-Huldigungderf%C3%BCrsten.jpg

    La prestation de serment des princes de la Confédération du Rhin devant Napoléon

    En Prusse, où l’on était sur le point de se joindre aux Coalisés la veille d’Austerlitz, on est à la fois irrité par l’attitude de la France, inquiet de la Grande Armée mais aussi tenté par les sirènes napoléoniennes. En effet, Napoléon veut faire rentrer la Prusse dans son système d’alliance, si pas pour se protéger de la Russie, sinon pour détacher le royaume des Hohenzollern de l’Angleterre. Un traité d’alliance sera signé le 15 février 1806 entre la France et la Prusse. En outre, la France permet à la Prusse d’occuper le Hanovre, prélude, on l’espère à Berlin, d’une annexion en bonne et due forme. Mais, le bonheur des uns faisant le malheur des autres, l’Angleterre menée par Charles James Fox se monte désireuse de traiter avec “l’Ogre”, qui lui promet la restitution du Hanovre !

    Devant l’occupation du territoire hanovrien, le Royaume-Uni entra en guerre contre la Prusse. Or, dans la nation de Frédéric II, on s’indigne de voir cet Etat de fer s’incliner ainsi devant “le parvenu corse”…On en arrive donc à la formation d’un gigantesque parti anti-français fort de quasi toute la classe dirigeante (la reine Louise n’est que l’arbre qui cache la forêt) avec des anecdotes humiliantes comme ces hussards venant brandir leur sabre devant l’ambassade de France. La suite, vous la connaissez !

    Bref, je pense que la guerre anglo-prussienne fut surtout un moyen pour l’Angleterre de faire pression sur la Prusse afin de former avec la Russie une Quatrième Coalition.

  • Modérateur
    Posts2995
    Member since: 12 avril 2012

    Oui il y a bien cette histoire d’Hanovre promis à tout le monde…

    Cette versatilité des alliances de l’époque était intéressante à souligner car cela démontre que l’on est bien loin la lutte réduite à une France révolutionnaire contre toutes les monarchies conservatrices d’Europe.
    Chaque puissance à un moment donné a ses propres intérêts qui sont suffisamment importants pour mettre l’idéologie sous le tapis quelques temps…

    Vu le peu d’informations que j’ai trouvé je suppose que cette guerre a du se limiter à un pillage en règle du commerce prussien par la toute-puissante Royal Navy.
    Je m’interrogeais sur la possibilité de combats terrestres entre l’armée britannique et celle de Prusse. Mais à y réfléchir cela semble peu probable car à cette époque les forces terrestres anglaises sont très faibles alors que l’armée prussienne est encore considérée – à tort certes – comme la première d’Europe. Il aurait été alors assez fou que les anglais projettent un corps isolé sur le continent contre plus forts qu’eux. D’autant plus que le but devait être de ne pas trop contrarier les prussiens pour qu’ils rejoignent une coalition antifrançais.

    Comparaison n'est pas raison.

  • Modérateur
    Posts2015
    Member since: 26 août 2013

    Chaque puissance à un moment donné a ses propres intérêts qui sont suffisamment importants pour mettre l’idéologie sous le tapis quelques temps…

    Tout à fait. Un des meilleurs exemples est l’invasion de la Russie en 1812. On voit aux côté de la Grande Armée un corps d’armée autrichien commandé par le prince Schwarzenberg. Sur ses 30 000 hommes, il en perdra quand même 7000 au cours de combat et 4000 à cause de diverses maladies. Les Autrichiens affrontèrent les Russes dans des batailles mineures, comparées aux engagements de Smolensk ou de Borodino, de Gorodetschna et de Wolkowisk. On est loin de l’image traditionnelle qui veut que les Habsbourg n’aient envoyé qu’un corps symbolique. Pourquoi, me direz-vous ? Parce que la montée en puissance de la Russie effrayait autant Vienne que Varsovie et (donc) Paris. De même, Metternich n’était en rien opposé à Napoléon et aurait bien conclu la paix avec lui s’il acceptait de limiter les frontières de la France aux frontières naturelles. Mais bon, je digresse…

    Il aurait été alors assez fou que les anglais projettent un corps isolé sur le continent contre plus forts qu’eux.

    En plus d’être fou, ca aurait été du pain béni pour les intérêts français. Non seulement pareil action aurait affaibli autant les Anglais que les Prussiens mais elle aurait aussi coupé les ponts entre la Prusse et la Russie. Je rappelle en effet que l’Angleterre est toujours l’allié officiel de l’Empire des Tsars. Quelle attitude aurait alors adopté Alexandre Ier ? D’un côté, une rupture des relations avec le Royaume-Uni. Dans ce cas, les Anglais seront isolés, sans plus aucun alliés dans les grandes puissances, et prompt à conclure la paix avec Napoléon. D’un autre côté, les Russes soutiennent les Anglais et envahissent la Prusse de l’Est. Ce qui pourrait entraîné l’intervention de la Grande Armée en soutien de l’armée prussienne.

    Dans ce cas-là, j’imagine que l’éventuelle campagne franco-prussienne contre les Russes se dérouleraient comme la campagne historique de Pologne et de Prusse orientale de 1807. Cependant, les Français auraient leur logistique grandement soulagée par l’alliance prussienne et ce sont les Russes qui devraient assiéger Dantzig et Königsberg. Outre des pertes moins importantes, Napoléon n’aurait néanmoins peut être pas pu obtenir le soutien des patriotes polonais comme historiquement. Quoi que je le vois bien exiger du tsar de céder ses territoires anciennement polonais afin de constituer un grand-duché vassal de la France, sur le modèle du duché de Varsovie.

  • Participant
    Posts893
    Member since: 24 février 2015

    Je pense que de toute facon, l’alliance avec la Prusse aurait ete encore moins viable sur le long terme que celle avec la Russie. Leurs interets, mis a part le Hanovre, etaient profondement opposes. La Confederation du Rhin est une reele “marche” francaise en Allemagne inacceptable pour la Prusse qui ne voir son influence naissante remise en cause de la sorte. L’opinion publique n’y est pas non plus favorable du tout, avec l’emergence du parti anti-francais de la reine Louise et l’embryon de nationalisme allemand chez certains intellectuels.

  • Modérateur
    Posts2015
    Member since: 26 août 2013

    Pour information, entre 300 et 400 bateaux de commerce prussien furent capturés en Angleterre au moment de la déclaration de guerre et plus d’un millier ont été pris dans les mois qui suivirent. Londres livra aussi une guerre de course (par l’intermédiaire de corsaires donc) contre les navires prussiens. A l’époque, la marine de guerre du royaume était tout simplement inexistante, étant composé d’uniquement quelques voiliers chargés de missions de garde-côte.

    Ces pertes considérables poussèrent toute une génération de penseurs à la réflexion sur la construction d’une véritable flotte de guerre. Au fur et à mesure du temps, ils allaient constituer un lobby militant pour un empire colonial, une participation dans les affaires du monde et une marine de guerre apte à égaler la Royal Navy. Somme toute, sans cette guerre, peut être que la bataille du Jutland n’aurait jamais eut lieu.

  • Participant
    Posts893
    Member since: 24 février 2015

    On peut aussi imaginer que Mers-el-Kébir n’aurait pas eu lieu… Pas de pensée navale allemande : pas de Bismarck, Prinz Eugen et autres cuirassés de poche en 1940. Donc les navires français, construits par complémentarité avec la Royal Navy (navires très rapides mais peu blindés et armés pour repérer et accrocher les allemands, le temps que les renforts arrivent), se seraient révélés moins dangereux et nécessaires à contrôler pour le Royaume-Uni…

    Pas non plus de crise du Maroc en 1911 : la solidarité franco-britannique après Fachoda aurait-elle été la même ?

    Enfin, on retrouve bien l’attitude anglaise de saisir les navires adverses avant les hostilités (cf la guerre de 7 ans)

9 sujets de 1 à 9 (sur un total de 9)

You must be logged in to reply to this topic.

A password will be emailed to you.