Post has published by guiguit

Ce sujet a 1 réponse, 2 participants et a été mis à jour par  Xénophon, il y a 12 mois.

2 sujets de 1 à 2 (sur un total de 2)
  • Modérateur
    Posts2015
    Member since: 26 août 2013

    [Débat]La partition de Chypre : bientôt la fin ?

    Chypre est une île de la Méditerranée orientale qui a joué un rôle durant les guerres médiques et les croisades. Province ottomane depuis 1570, la Porte en céda l’administration (et le contrôle effectif) à l’empire britannique en 1878. En 1925, l’île devint officiellement une colonie de la Couronne d’Angleterre. La longue présence turque n’a pas acculturé la présence grecque et les deux communautés cohabitèrent plus ou moins pacifiquement sous l’autorité anglaise.

    Dès les années 1930, il exista une volonté de rattachement de Chypre à la Grèce appelée l’énosis. A partir de 1950, l’Organisation nationale de combat chypriote (EOKA) dirigée par un officier grec, déclencha une guérilla contre l’occupation britannique. Chypre devint indépendante (tout en gardant des liens étroits avec le Royaume-Uni) en 1959 sous la présidence de monseigneur Makarios III, un archevêque orthodoxe et leader des partisans de l’énosis. Malheureusement, les heurts entre Grecs et Turcs se multiplièrent au point que l’ONU dût dépêcher des casques bleus en 1964. Le président-évêque, sachant que la Turquie ne le tolérerait jamais, ne fit rien pour pousser au rattachement de Chypre à la nation grecque.

    Le colonel Grivas, ancien chef de l’EOKA, lança en 1971 une campagne terroriste visant à l’union avec la Grèce. Trois ans plus tard, la Garde nationale chypriote renversa le gouvernement légal de Makarios, contrant à l’exil. Le but du putsch était l’énosis avec la Grèce du «régime des colonels». La riposte turque ne se fit pas attendre : débarquement de forces le 20 juillet 1974 et prise de contrôle de 40% du territoire nord en moins d’un mois.

    Chypre du Nord devint indépendante de la Turquie sous le nom de Kibris en 1983. Cet Etat n’est reconnu que par son protecteur d’Ankara et l’ONU maintient son détachement sur la ligne de démarcation nord-sud. Alors que la partie turque s’enfonce dans un marasme économique, le sud a «profité» des guerres libanaises pour récupérer les activités financières de Beyrouth. En outre, elle a adhéré à l’Union européenne en 2004. La même année, les Chypriotes grecs refusèrent par referendum tout processus de réunification.

    Qu’en est-il maintenant ? Quelle est la place de Chypre sur l’échiquier géopolitique ?

    https://www.diploweb.com/cartes/gaunychypregeneral2005.jpg

  • Modérateur
    Posts1264
    Member since: 26 avril 2013

    Il y a de nombreuses tractations diplomatiques entre les gouvernements chypriote-turc et chypriote-grec pour réunifier l’île, mais deux questions reviennent systématiquement sur le bord de la table. Le sort des colons envoyés par Ankara depuis l’invasion du nord de l’île par la Turquie, et la rétrocession de leurs logements aux aux chypriotes-grecs qui ont été spoliés suite à l’intervention turque.

2 sujets de 1 à 2 (sur un total de 2)

You must be logged in to reply to this topic.

A password will be emailed to you.