Post has published by PapaZoulou

Ce sujet a 2 réponses, 3 participants et a été mis à jour par  Ergogan, il y a 1 an.

3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)
  • Modérateur
    Posts2270
    Member since: 8 février 2014

    Parmi les protagonistes d’importance pendant les dernières guerres de l’Empire, on retrouve Sextus Pompée, qui exerce sa domination sur les îles proches de l’Italie, tenant un moment en otage l’approvisionnement en blé de Rome.
    On sait qu’il fut ensuite défait par Agrippa à Nauloque.

    Aurait-il pu avoir un poids plus important, notamment vis-à-vis de sa position? Qu’aurait-il dû et pu faire diplomatiquement et militairement parlant pour éviter sa défaite?

    "Ce qui est affirmé sans preuve peut être nié sans preuve"-Euclide

  • Modérateur
    Posts8429
    Member since: 14 mai 2013

    Je ne connais pas bien cette période, mais il y a une question d’importance à mon avis:

    Sextus Pompée s’est réfugié sur les iles de l’Italie, mais ce n’est pas de là que part le blé, si? Il peut contrôler le trafic maritime, mais pas les lieux de production?

    Car dans ce cas, il aurait pu imposer un blocus, mais cela aurait entrainé une réaction importante de Rome pour l’en chasser: tout le monde en Italie aurait eu intérêt à rétablir le trafic de blé.

    S’il contrôle les lieux de production par contre, il peut tenter sous réserve de trouver un client alternatif (sans quoi arrêter les livraisons ruinerait son territoire et donc ses chances militaires à long terme), bloquer les livraisons avec une difficulté plus grande du côté de Rome pour les faire reprendre.

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

  • Participant
    Posts1194
    Member since: 12 avril 2012

    Sextus Pompée utilisait sa flotte pour intercepter les navires transportant le blé. Et oui, cela a eu des conséquences néfastes pour l’Italie entre émeutes et révoltes. Réactions, il y a eu mais il a pulvérisé chaque tentative de l’envoyer piller chez les parthes.

    Mais s’il avait, au fil des hasards, accumulé une flotte importante et quelques légions, il n’avait pas la force d’aller plus loin que la Sardaigne et la Corse.
    Cela poussa son beau-père à jouer les intermédiaires entre le second triumvirat et Sextus. S’il n’obtint pas la place de Lépide comme il le voulait, il en reçu les avantages. En apparence, tout le monde est content. Les anciens proscrits qui s’étaient ralliés à lui pour échapper à la mort pouvaient rentrer chez eux, antoine pouvait retirer ses troupe d’un front sicilien très prenant pour préparer son futur bottage de cul et octavien pouvait se réorienter vers les affaires intérieurs.

    Dans les faits, Sextus perdit presque tout ses alliés entre ceux rentrés chez eux et ceux qui se plaçaient auprès d’antoine ou d’octavien. De plus, les deux lascars n’avaient pas renié leurs engagement auprès de Sextus (pour faire simple, répudiation de sa soeur et occupation de ses terres mais ne me demandez pas où).

    Rebelote avec le blocus avec combo pirate dans le but évident de peser mais entretemps, Agrippa arriva dans la danse et Sextus s’en prit une belle (je passe sur les détails, vu qu’ils sont très vague dans ma mémoire). Il essaie bien de rallier antoine pour échapper à Agrippa mais le premier l’avait encore asse mauvaise de son séjour chez les parthes.
    Sextus a fini exécuté par un vassal d’antoine mais je ne sais plus lequel.

    Un point, c'est tout.

    Et deux si t'insistes.

3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)

You must be logged in to reply to this topic.

A password will be emailed to you.