Post has published by mongotmery

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par  mongotmery, il y a 5 mois et 2 semaines.

Affichage de 1 message (sur 1 au total)
  • Modérateur
    Posts8429
    Member since: 14 mai 2013

    Critique d’un article de Sputnik sur un duel américain vs russe

    Je propose ici la critique d’un court article de Sputnik qui fait le relais d’une étude d’une revue américaine. Cette revue s’est intéressée à la capacité d’un missile TOW américain à neutraliser un char russe Armata.

    Voici l’article en question: https://fr.sputniknews.com/defense/201607311027085043-armata-missiles-duel/ Je vous laisse le lire avant de lire ci dessous (l’article est court don’t worry 😉 ).

     

    L’article donne plusieurs éléments sur les interactions de l’un et de l’autre.

    On peut d’abord noter une différence dans l’article: la version du TOW considérée est des années 1980, le T-14 est un char conçu dans les années 2010, pas encore en service.

     

    Par la suite, les éléments suivants sont à relever:

    Le TOW-2A […] exige la présence d’un opérateur  qui doit contrôler le vol du missile jusqu’à ce qu’il atteigne la cible. L’opérateur peut en être gêné par des facteurs assez banals, comme l’apparition d’un écran de fumée.

    Dans le cas d’un suivi visuel du char par l’opérateur, en effet ce dernier peut être gêné. Mais il est à noter que des caméras thermiques existent sur certains postes de tir de TOW, et dans ce cas la fumée “classique” et la poussière gêne la perception visuelle, mais beaucoup moins la propagation du rayonnement infrarouge.

    Les postes de tir dotés d’imageurs thermique (= caméra infrarouge), sont attestés:

    http://www.steelbeasts.com/topic/11613-m113-tow-thermal-imager-capability/

    https://www.militaryperiscope.com/mdb-smpl/weapons/missrock/antitank/w0003228.shtml

    Mais le deuxième lien indique qu’il est destiné aux opérations de nuit, ce qui pourrait signifier une fiabilité seulement moyenne, ou un encombrement conséquent qui pousserait les soldats à ne pas l’utiliser tout le temps.

    Le livre Department of Defense Appropriations for Fiscal Year 1973 mentionne ce système, un parlementaire (?) américain précisant (traduction par mes soins):

    Le viseur thermique distinguera des tanks jusqu’aux 3000 mètres de portée du système TOW

    Ce point est important car il permet de relativiser les facteurs de brouillage du TOW par le champ de bataille ou par les conditions météos. Le char dispose des mêmes atouts de vision infrarouge, mais un poste de tir et un humain émettent beaucoup moins q’un char et son équipage, qu’il soit en mouvement ou à l’arrêt.

     

    Ce point de protection passive passé, l’article parle du système de défense active contre les projectiles, l’Afghanit.  Il est dit (en substance) qu’il détecte sur 360° les projectiles, et :

    Le système de brouillage radio-électronique modifie la trajectoire du missile et pose un écran de fumée.

    On se demande comment il peut modifier la trajectoire d’un missile? Par piratage de sa liaison de données (impossible en filaire pour le TOW 2A, mais possible pour le TOW 2B), ou par brouillage? Dans le premier cas, la réalisation sur le champ de bataille est extrêmement difficile actuellement, et dans le deuxième cas, le brouillage doit être total, et le missile est susceptible de rester sur sa trajectoire: le char doit alors être capable d’accélérer à l’équivalent d’une roquette déjà en vol.

     

    Finalement, en cas d’impact du missile, quel serait l’effet sur le char?

    D’après la revue, il est peu probable que l’équipage, placé dans une bulle de blindage supplémentaire sur le T-14, soit blessé ou tué. Ce qui laisserait une bonne capacité d’action au char. Néanmoins, il est clair que ce type d’affirmation ne repose que sur des données “publicitaires” des constructeurs, et ne peuvent donc être tenus comme complètement fiables.

     

    Conclusion

    L’article relaie plus la conclusion que les éléments de l’étude, et son titre l’indique bien puisqu’il comporte la phrase “et le gagnat est..”.

    Néanmoins, certains points de justification sont évoqués à demi, et cela me semble préjudiciable dans la mesure où on pourrait penser que l’étude les mentionne aussi à demi.

    Il faut donc lire cette étude pour mieux se rendre compte de comment est composé l’article de Sputnik!

    Beeep… Beeep… Beeep…

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

Affichage de 1 message (sur 1 au total)

You must be logged in to reply to this topic.

A password will be emailed to you.