Post has published by mongotmery

Ce sujet a 16 réponses, 4 participants et a été mis à jour par  mongotmery, il y a 1 an et 3 mois.

  • Modérateur
    Posts8390
    Member since: 14 mai 2013

    A la fin de la Seconde Guerre mondiale, une grand nombre de matériels spécialisés avaient été inventés dans le domaine des blindés:
    Transports de troupes légèrement, transports de troupes sur base de coques de chars, canons d’assaut appuyant l’infanterie, canons automoteurs pour l’artillerie, chasseurs de chars pour la chasse au char, et des chars légers, moyens et lourds.

    https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/0/05/Semovente_M42.Saumur.0008fefh.jpg/280px-Semovente_M42.Saumur.0008fefh.jpg

    Tous ces chars disparurent avec l’entrée dans la Guerre Froide, et s’ils connurent encore des combats, comme en Corée, on ne vit bientôt plus que des chars dits “Main Battle Tank”, soit “char principal de bataille”: des chars multirôles qui appuyaient l’infanterie sur une petite profondeur de front, avant de se lancer dans une longue chevauchée, pour ensuite repousser une contre-attaque de chars en tirant à quelques milliers de mètres, pour finir par s’embosser et fournir un point d’appui avant un ravitaillement.

    https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/1/16/M-60A3_near_Giessen_in_Germany_1985.JPEG/280px-M-60A3_near_Giessen_in_Germany_1985.JPEG

    Des évolutions techniques, mais aussi le caractère moins urgent de la production de masse en temps de paix (et donc la possibilité de construire systématiquement une tourelle) avaient permis le regroupement dans un seul char des fonctions de tous ces engins spécialisés.

    Dans le domaine de l’aviation, on assista à un phénomène similaire:
    Des avions spécialisés existaient: on avait construit des bombardiers moyens, des bombardiers légers monomoteurs, des bombardiers en piqué, des avions torpilleurs, des bombardiers lourds, des chasseurs de nuit et des chasseurs anti-bombardiers lourds pour les contrer, et par dessus tout çà, on trouvait des chasseurs. Sans compter tous les avions qui ne sont pas de combat, mais de servitude, et les versions embarquées d’une partie des types précédents.

    https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/5/5c/Bundesarchiv_Bild_101I-377-2801-013%2C_Flugzeug_Messerschmitt_Me_110.jpg/200px-Bundesarchiv_Bild_101I-377-2801-013%2C_Flugzeug_Messerschmitt_Me_110.jpg

    Et à nouveau, avec le besoin de nombre, on déclinait des chasseurs en bombardiers, en chasseurs de nuit, des bombardiers en transport et torpilleurs…. et à chaque fois des améliorations et changements sous-jacents.

    https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/d/d3/B-29_in_flight.jpg/250px-B-29_in_flight.jpg

    Et puis, avec la Guerre Froide, et le changement radical du réacteur, on voit une uniformisation: des chasseurs, des bombardiers lourds, les chasseurs sont modulables pour l’attaque au sol. On se maintient à quelques grandes versions.
    Mais c’est un peu différent des chars: les avions modularisés deviennent incapables d’effectuer leur mission première le temps de leur mission secondaire: ainsi un jet chargé de bombes ne pourra avoir des missions de chasseurs, avec la vitesse et la maniabilité nécessaires, sans avoir largué son chargement au préalable.

    https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/f/fa/Republic_F-105D-5-RE_%28SN_59-1719%29_in_flight_060901-F-1234S-010.jpg/220px-Republic_F-105D-5-RE_%28SN_59-1719%29_in_flight_060901-F-1234S-010.jpg

    Et puis, avec le Vietnam, on voit à nouveau plein d’avions apparaître. Pourquoi? Parce que si les chasseurs ne sont que d’une seule version, les prédécesseurs sont convertis pour effectuer une mission spécifique, et y reste. Attaque au sol, guerre électronique, destructions ciblées anti-DCA… On a à nouveau des flottes pléthoriques d’avions en tous genres.

    Comment expliquer cette évolution d’abord commune, puis plus diversifiée côté aviation? Y a t’il eu une rediversification similaire du côté des engins blindés, et surtout des chars, qui m’aurait échappé?

    Place au débat!

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

  • Admin bbPress
    Posts6307
    Member since: 14 mai 2013

    Intéressante problématique! On peut donc ressortir, avec le retour de la diversification de l’aviation durant la Guerre du Vietnam, qu’une arme connait une expansion notable en temps de guerre majeure, avant de connaître une contraction en temps de paix.

    C’est un sujet que je ne connais qu’en surface, mais j’imagine que nous pourrions expliquer le fait que les tanks n’aient connus d’expansion majeure durant cette guerre par celui que cette arme était plutôt incompatible avec le terrain vietnamien.

    En revanche, c’est la branche la plus adaptée, soit celle de l’hélicoptère qui connue une expansion majeure, pour ensuite connaître une contraction totale au lendemain du retrait américain.

    La guerre a été écrite dans le SANG...
    Pour le reste, il y a le FORUM DE LA GUERRE!!!

  • Modérateur
    Posts8390
    Member since: 14 mai 2013

    Je ne pense pas qu’on puisse dire que la branche des hélicoptères connut une contraction totale: le Vietnam était sa première grande utilisation, et après les Américains développèrent beaucoup d’hélicoptères pour le combat et la manœuvre, comme d’autres pays.

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

  • Participant
    Posts240
    Member since: 14 mai 2013

    Je suis surpris Mongotmery de ne pas te voir évoquer un facteur bien simple: le budget. On peut dépenser bien plus légitimement des sommes faramineuses en temps de guerre qu’en temps de paix. D’où la recherche de la standardisation pour limiter l’entretient et une trop grande diversités de pièces.
    Donc, pour des raisons budgétaires mais aussi logistiques, on s’éparpille moins. Et ce, même en cas de guerre au final comme on peut le constater en observant la théorique évolution de l’arme blindée allemande qui, bien que se dotant de nombreux modèles cherche à se focaliser sur des engins partageant de nombreux composants: la série des modèles E-[insert tonnage here!]. Un peu tard il est vrais.

    De plus, on peut aussi constater que la guerre est source de besoins spécifiques et donc d’une diversité nullement envisagée en temps de paix. Prenons l’exemple du Sturmtiger pour illustrer le propos. C’est l’expérience de Stalingrad et de la rencontre douloureuse des pionniers allemands avec les solides bâtiments soviétiques qui fait naître un besoin d’un engin ultra spécialisé qui une fois produit se retrouve être une gène considérable. La situation a évolué, les allemands sont sur la défensive à l’Est et prendre Stalingrad est devenu une simple chimère.
    A cela vient s’ajouter les engins “temporaires” qui répondent à une crise. Là, je parle bien sûr du Tiger qui si, je l’admet, est une splendide merveille reste bien trop cher, compliqué et gourmand pour une industrie allemande alors mal “gérée” par un parti nazi bien plus occupé à se découper le pouvoir qu’à simplifier une situation économique pour le moins chaotique. Sans l’arrivée de Speer, je me demande personnellement combien de milliers d’engins n’auraient pas été produits…

    Pour finir, on introduit des systèmes “universels” qui permettent de monter les mêmes roquettes sur un hélicoptère ou un avion. Un même viseur sur un M4 que sur un Aug. Si l’équipement peut être monté sur tout supports, pourquoi trop se diversifier ? On le voit avec les coûts investis dans le F-35 ou les Mistrals, les outils pouvant accomplir de nombreuses tâches ont le vent en poupe.
    Ah, et aussi, obsolescence des armes explique aussi pourquoi la diversité des armes décroit après une guerre. Pourquoi conserver des chars lourds lorsque les canons deviennent bien trop efficaces et que la mobilité devient cruciale ? Boum, adieu les IS. Paf, au revoir Conqueror et M103.

    Voilà mes arguments pour répondre à ta question. J’attends avec impatience de voir ma réflexion démolie messieurs ! 😀

  • Modérateur
    Posts8390
    Member since: 14 mai 2013

    Je ferais d’abord la remarque que je parle de tout le début de la Guerre Froide, où les budgets sont certes moins élevés que durant la guerre mondiale, mais pas pour autant coupés drastiquement. Les deux Blocs investissent dans leurs armées et sont presque tout le temps engagés dans des conflits mineurs.

    Alors je pense qu’il y a une part de méprise. Si le budget plus réduit en temps de paix peut expliquer des armes moins nombreuses, ce ne sera pourtant pas toujours uniquement en termes de qualité, mais plutôt en quantité.

    Il y a plusieurs facteurs:

    – La production de masse, comme je l’ai dit, est moins nécessaire en temps de paix. On a donc une réduction de la quantité.

    – Et la recherche est plus dynamique, ne serait-ce que par la démobilisation des chercheurs (plusieurs étudiants en supérieur sont morts dans les FFL). La conséquence de cela est que les armées ont plus tendance à lancer des projets de recherche (technologiques, stratégiques, doctrinales…) pour explorer des possibilités et trouver “l’arme de demain”. Alors qu’en temps de guerre, on veut l’arme d’aujourd’hui.

    – Enfin dans le cas particulier de la Guerre Froide, on a de nouvelles problématiques: combats dans une alliance (donc échange d’idées mais aussi besoin de standardisation),
    combats prévus contre un nouvel ennemi, problématique de guérilla

    Tout çà fait que le développement de matériels variés, comme la série des hélicoptères avec le Vietnam est nécessaire. Dans ce dernier exemple d’ailleurs, c’est des recherches de temps de paix (après une première expérience en Corée) qui ont permis l’explosion du nombre d’hélicos au Vietnam avec plein d’idées tactiques testées.

    Pour le reste de ton argumentation, je rappelle le cas des chars: il y a bien eu une nouvelle doctrine, celle du MBT qui a fait disparaître (par un remplacement progressif) beaucoup de chars de la 2GM. Elle est avérée. Du coup je me posais la question d’une évolution similaire pour l’aviation.

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

  • Participant
    Posts938
    Member since: 14 mai 2013

    Le parcours des avions est bien plus compliqué que tu ne l’explique. Si, pour les chars, l’uniformisation s’est faites rapidement, pour le cas de l’aviation elle n’a jamais commencé.

    Il y a toujours eut une certaine diversité avec les aile-fixes (avions). En effet, le développement d’avions a était très influencé par des vecteurs extérieurs, chose que les chars n’ont pas subi.

    Jusqu’à la fin de la guerre de Corée, nous sommes restés sur le principe très simple de fighter-bomber, concept qui régissait pendant la seconde guerre mondiale. Cette idée dictait le fait qu’un chasseur pouvait prendre le rôle d’un avion d’attaque au sol; l’armement dicte une majeure partie du rôle d’un avion. Cette suprématie de l’armement va rester longtemps comme telle puisque dès 1960, le missile apparaîtra, et renforcera l’avion comme “plate-forme de tir”; L’avion de domination aérienne verra le jour avec le missile (F-4 notamment). C’est le même cas pour l’avion d’interdictions et d’interceptions, qui intégreront systématiquement le missile dans la conception de l’appareil.
    On peut aussi reconnaître à cette époque le bombardier stratégique à charge nucléaire, qui ammena aux pénétrateurs, et l’AWACS, et le Wild Weasel (dans l’USAF) comme nouveautés.

    En 1980, un nouveau vecteur entre ne jeu; la furtivité. Auparavant, afin de ne pas subir la defense anti-aérienne ennemie, l’on volait haut et vite (U-2), ce qui mena d’ailleurs aux intercepteurs et missiles d’interceptions. Mais, un moyen bien plus efficace est durable, la furtivité, fut mit au point. Alors la diversité est encore plus diversifiée. L’on a le bombardier moyen et lourd, et leur comparable furtif. Meme chose pour les chasseurs (F35/F15-F22/F16).

    Aujourd’hui, de tels engins existent encore. Et meme si les avions d’attaques au sol commencent tout juste à disparaître, on a toujours le bordel total entre tout ces oiseaux métalliques 😛

    “Pour le reste de ton argumentation, je rappelle le cas des chars: il y a bien eu une nouvelle doctrine, celle du MBT qui a fait disparaître (par un remplacement progressif) beaucoup de chars de la 2GM. Elle est avérée. Du coup je me posais la question d’une évolution similaire pour l’aviation.”

    Si tu as compris ce que j’ai écris; non, il n’y a vraiment eut qu’une très légère standardisation du coté aviation.

    Allez bye Fanta !

  • Modérateur
    Posts8390
    Member since: 14 mai 2013

    Il y a erreur: je l’ai mal précisé dans mon premier post, mais l’ai dit dans le deuxième:je parle du début de la guerre froide, peut-être jusqu’au Vietnam, mais pas plus. Car au-delà du Vietnam, on a aussi une diversification des chars via de massives introductions de véhicules blindés en tous genres (je les prends en compte comme on prend en compte chasseurs et bombardiers pour les avions).

    Dans cette période, la furtivité, les avions de pénétration à basse altitude ne sont pas à prendre en compte. Les AWACS et les Wild Weasel (avions anti-DCA, en particulier contre les missiles sol-air) à la rigueur.

    Déjà le principe de chasseur bombardier dont tu parles et que j’évoquais avec les Sabre, représente une sacrée uniformisation. De même on ne trouvera plus que des bombardiers stratégiques conventionnels et nucléaires quadrimoteurs aux USA. Les bimoteurs d’assaut (B-26, A-20, B-25…) ont fait leur temps et ne reviendront qu’avec l’A-10 (après la période considérée ici). Pourtant ces types d’avions servent encore en Afrique.

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

  • Participant
    Posts1036
    Member since: 14 mai 2013

    A la fin de la Seconde Guerre mondiale, une grand nombre de matériels spécialisés avaient été inventés dans le domaine des blindés:
    Transports de troupes légèrement, transports de troupes sur base de coques de chars, canons d’assaut appuyant l’infanterie, canons automoteurs pour l’artillerie, chasseurs de chars pour la chasse au char, et des chars légers, moyens et lourds.

    Tous ces chars disparurent avec l’entrée dans la Guerre Froide, et s’ils connurent encore des combats, comme en Corée, on ne vit bientôt plus que des chars dits “Main Battle Tank”, soit “char principal de bataille”: des chars multirôles qui appuyaient l’infanterie sur une petite profondeur de front, avant de se lancer dans une longue chevauchée, pour ensuite repousser une contre-attaque de chars en tirant à quelques milliers de mètres, pour finir par s’embosser et fournir un point d’appui avant un ravitaillement.

    Des évolutions techniques, mais aussi le caractère moins urgent de la production de masse en temps de paix (et donc la possibilité de construire systématiquement une tourelle) avaient permis le regroupement dans un seul char des fonctions de tous ces engins spécialisés.

    Pas vraiment d’accord avec ça, puisque dans les années 60 arrivent une série de véhicules spécifiques : M113, AMX 13, FV340, MT-LB.
    Et il n’y a jamais cessé d’avoir du matériel un peu plus lourd (automoteur d’artillerie, dépannage, génie) sur le châssis des MBT qui ont été développé entre temps.
    Il y a donc au mieux un trou de 15 ans entre la fin de la guerre et la sortie de nouveaux véhicules de combat multi-rôles (et c’est un peu plus rapide pour les soviétiques qui avaient quelques déficit, notamment dans le transport de troupes). Et sur ces 15 ans, on utilise le matériel produit pendant la guerre, et qui été encore tout à fait valable dans le soutien, même si des chars comme le Sherman ont pu montré certaines limites dans l’emploi de char pur. Les châssis de Sherman ont été utilisés jusque dans les années 80-90 (le Sherman fait encore parti du matériel de certaines armées). Les châssis de Centurion, le premier “vrai” MBT britannique, mis en service en 45 ont vu le feu jusqu’en 2006 (et c’est pas exclus qu’ils y retournent une dernière fois).

    Au niveau de l’aviation, on a pendant la seconde guerre mondiale, des appareils qui remplissent différentes mission sur un même châssis, je pense au Mosquito qui est un vrai couteau suisse d’avion, on peut tout faire avec. On n’a fait que vouloir continuer sur la même lancée qui est assez avantageuse, puisqu’il réduit drastiquement les coûts de maintenance, et la complexité de la formation des pilotes.

  • Modérateur
    Posts8390
    Member since: 14 mai 2013

    Bien entendu il n’y a pas une uniformisation au point de n’avoir qu’un seul type de véhicule de combat!

    Alors pour les véhicules blindés que tu cites, ce sont certes des engins ayant donné quelques spécialisations: on retrouve (par rapport à la seconde guerre mondiale) des formes de VCI et des canons automoteurs, et des véhicules blindés du génie.
    Mais on n’a pas de canon d’assaut, pas de chasseurs de chars.

    Et pareil pour le Mosquito: c’est un avion qui a fait chasseur de nuit, chasseur d’escorte à long rayon d’action, chasseur lourd… Avec des armements et des équipements parfois différent.
    Alors qu’après la seconde guerre mondiale on ne trouve pas de chasseur lourd, pas de chasseur d’escorte spécialisé. Et on retrouve par contre des chasseurs mixtes jour et nuit (en fait plus des chasseurs de jour suffisamment performant de nuit car on peut leur embarquer un radar qu’ils utilisent de jour et de nuit).

    Ce n’est pas une question des choix d’uniformisation industrielle: prendre un seul chassis pour plusieurs roles ou non, mais bien une question sur le rôle militaire final des véhicules.

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

  • Participant
    Posts1036
    Member since: 14 mai 2013

    Mais on n’a pas de canon d’assaut, pas de chasseurs de chars.

    Parce que le concept du MBT fusionne les concepts de char et chasseur de char. Et ça prend naissance dans le conflit, les Sherman et T34 qui commencent le conflit avec un “bête” canon à vocation antipersonnelle, ils finissent avec une pièce dont la vocation première est le combat antichar (85mm, 3inch), c’est aussi valable pour le panzer IV. Dans ce cas, une tourelle ouverte comme sur les M10 devient un sérieux handicap. Les M36 auront d’ailleurs pratiquement tous des toits blindés sur leurs tourelles. Et un chasseur de char casemate est aussi beaucoup moins intéressant, vu qu’il n’a pas l’avantage de la tourelle, alors que la technologie permet de mettre des pièces très lourdes en tourelle (jusqu’à du 120 mm pour les soviétiques). Plus besoin de casemate pour y mettre les meilleures pièces antichar, puisqu’elles passent toute en tourelle. Et les chasseurs de char évoluent, l’amx 13 en est un à la base, et tous les VCI des années 60 ont une version chasseur de char avec missiles antichars, l’amx 13 est même un chasseur de char missile/canon.
    Pour les canons d’assaut, on a des automoteurs ou des automouvants qui intègrent aussi les plus gros calibres, les américains utiliseront les M12 en tir direct traiter les fortifications défendant le Rhin. Il y a un intérêt à augmenter la protection des équipages de ces véhicules, sur les versions suivantes, les pièces seront dans des casemates fermées (amx13 105, m108, m109 etc…). Comme les chars qui intègrent le rôle de chasseur de char, les automoteurs intègrent les éléments du canon d’assaut. Et les familles de nouveaux VCI vont couvrir tout le spectre du blindé léger au canon d’assaut, en passant par le chasseur de char.

  • Modérateur
    Posts8390
    Member since: 14 mai 2013

    Le canon automoteur M109 n’est pas un canon d’assaut comme le Stug quand même!

    Ceci dit ce que tu dis là est donc le point sur les chars. Pour les avions, quen est-il à ton avis (pour le post-seconde guerre mondiale)?

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

  • Participant
    Posts1036
    Member since: 14 mai 2013

    Le canon automoteur M109 n’est pas un canon d’assaut comme le Stug quand même!

    Dans la mesure où c’est un canon servit entièrement sous blindage (environnement NBC oblige) oui. Après, l’arme a une allonge suffisante pour ne pas devoir aller en première ligne. Mais au besoin, il peut être utilisé en tir direct sur des cibles le nécessitant.

    Les avions, on verra demain 🙂

  • Modérateur
    Posts8390
    Member since: 14 mai 2013

    Euh….. Un canon d’assaut c’est un appui efficace d’infanterie. Le M109 est trop balourd pour çà, et son blindage est là pour des questions de contre-batterie.

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

  • Participant
    Posts1036
    Member since: 14 mai 2013

    Euh….. Un canon d’assaut c’est un appui efficace d’infanterie. Le M109 est trop balourd pour çà, et son blindage est là pour des questions de contre-batterie.

    Un canon d’assaut, c’est un véhicule permettant le service sous blindage d’une pièce d’artillerie permettant principalement de réaliser du tir direct sur objectif. N’importe quel automoteur d’artillerie peut jouer un rôle de canon d’assaut si nécessaire, en réalisant du tir direct (l’exemple des M 12 contre la ligne Siegfried), mais beaucoup d’automoteur de la WW2 présentent une structure ouverte ce qui limite l’emploi étant donné la vulnérabilité de l’équipage. Du côté russe, les ISU 152 sont le must du canon d’assaut, ils seront gardés en service jusque dans les années 90.

    Le M 109 est un automoteur destiné à appuyer des troupes mécanisées. C’est un automoteur qui peut réaliser des tirs directs pour un soutien sur cible particulière, et la portée de son arme lui permet une distance de sécurité confortable par rapport à cette cible. Mais c’est sûr qu’il est beaucoup moins fait pour aller caracoler en tête de la vague d’assaut.

    Pour les avions, quen est-il à ton avis (pour le post-seconde guerre mondiale)?

    Les progrès rapides de l’aviation à réaction vont surtout permettre rapidement à des appareils d’emporter plus de bombes, plus vite, et parfois plus loin.
    Prend , chasseur F100 Super Sabre conçu et mi en service dans les années 50, il à une capacité équivalente à un B 17, et peut mettre en oeuvre des munition atomique, ce qui en fait un bombardier pré stratégique. Le B 52 sort aussi dans l’immédiat après guerre, comme le Tu 95, et ses avions tuent le game du bombardier lourd. Après eux, l’intérêt étant principalement de rendre les chasseurs supersoniques ou des avions beaucoup moins coûteux tout aussi efficaces.

  • Modérateur
    Posts8390
    Member since: 14 mai 2013

    Mais tactiquement en avions on a quand même un vide jusqu’à la guerre du Vietnam. En Corée, on se repose sur les avions de la seconde guerre mondiale pour les actions tactiques.
    On a néanmoins des progrès techniques qui permettent aux avions à réaction, capables d’embarquer les engins électroniques, de remplacer partiellement.

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

  • Participant
    Posts1036
    Member since: 14 mai 2013

    Mais tactiquement en avions on a quand même un vide jusqu’à la guerre du Vietnam. En Corée, on se repose sur les avions de la seconde guerre mondiale pour les actions tactiques.
    On a néanmoins des progrès techniques qui permettent aux avions à réaction, capables d’embarquer les engins électroniques, de remplacer partiellement.

    Non, il n’y a pas de vide, on ne s’arrête pas dans la production d’avions et de prototypes. Et l’emploi d’avions de la seconde guerre mondiale pendant ce conflit répond à des contraintes de logistique, d’infrastructure et de technologie. Je pense notamment aux B 26 employés au début du conflit. Des B 26 sont employés parce qu’il n’y a aucun terrain exploitable pour les jets en Corée, et donc que les avions doivent décoller du Japon, et aucun jet n’a l’autonomie suffisante pour faire l’aller retour au dessus de la mer. Au début du conflit, les ressource de l’aviation alliée reposent sur le porte avion naturel qu’est le Japon, et les portes-avions US.
    Ça explique aussi l’emploi en masse des F4U-Corsair au début de la guerre, puisque à la fois, ils ont un rayon d’action confortable, il reste l’avion principal de l’aéronavale américaine qui c’est vue couper les vivre presque au complet après la seconde guerre mondiale, et son architecture, avec ses ailes de Stuka en font un appareil avec de bonnes propriétés pour l’appui au sol. L’aéronavale US n’est pas dépourvue de jets, et les F9F Panther assureront la première partie de la lutte pour la supériorité aérienne, domaine dans lequel ils sont surclassés par les MIG 15.
    Une fois les terrains aménagés en Corée, les jets seront déployés et utilisés en masse, même pour l’appui tactique, surtout que l’opposition est féroce, et que les MIG 15 ne permettent pas beaucoup de faiblesse. Les F 84 qui sont surclassés pour la supériorité aérienne seront utilisés pour le soutien au sol. Les F 86 prendront l’ascendant pour la domination des airs, sous leur protection, tous les autres appareils peuvent faire de l’appui tactique.
    L’emploi de l’hélice reste aussi intéressant pour l’appui au sol, et encore maintenant, parce que si les jets vont vite, ils ont du mal à aller lentement, ce qui peut poser des problèmes pour la précision du tir. Ce qui fait que l’emploi d’appareils à hélice est resté intéressant, surtout en situation de domination aérienne et en l’absence de DCA. Mais appareil à hélice ne veut pas forcément dire WW2. Prend de Skyraider utilisé pour l’appui au sol par l’aéronavale pendant les guerre du Vietnam et d’Algérie. C’est un appareil à hélice, mis en service après la WW2.

  • Modérateur
    Posts8390
    Member since: 14 mai 2013

    Bien sur qu’on n’arrête pas la production d’avions! Ou la recherche appliquée!
    Mais tout ce que tu décris dans ce paragraphe est bien le phénomène que j’évoque: à l’exception de l’emploi d’avions de la 2GM, et du Skyraider et d’autres rares avions à hélice post-2GM (mais proches) on n’a un “Main Battle Airplane” qui vient avec le jet c’est bien ce que tu décris. Si certains types sont privilégies à d’autres, c’est pour des raisons de disponibilité principalement (trop peu de sabre (F-86° donc réservés à la couverture aérienne des Thunderjets (F-84) en appui sol mais aussi en chasse).

    Tous ces avions sont conçus comme chasseurs, on n’a pas de conception d’avion tactique. Et quand on voit les avions de la guerre du Vietnam par contre, ce vide est comblé. Entretemps, il y a quand même un sacré trou (20 ans).

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

You must be logged in to reply to this topic.

A password will be emailed to you.