Post has published by Totaldead

Ce sujet a 7 réponses, 6 participants et a été mis à jour par  Remicas, il y a 5 ans et 7 mois.

8 sujets de 1 à 8 (sur un total de 8)
  • Participant
    Posts2629
    Member since: 6 février 2013

    Bertrand du Guesclin 1320-1380

    http://www.port-louis.org/images/Duguesclin.jpg

    Bertrand du Guesclin est né vers 1320, dans un château, tout près d’un petit village breton.
    On ne connait pas sa date de naissance, ni où il est exactement né, tout ce qu’on sait, c’est que son père était un noble chevalier modeste et que sa mère n’avait pas une grosse dot. Il faut donc imaginer du Guesclin, jeune, vivant dans un château qui était loin d’être luxurieux. Il était l’aîné d’une famille de dix enfants, il aurait pu être avantagé, mais ce ne fut pas le cas, et pour une seule raison, du Guesclin était laid. Il était tellement repoussant que sa mère refusait qu’il mange à leur propre table. Les humiliations qu’il connaîtra le rendront sauvage, il participe aux bagarres des jeunes villageois, participe aux jeux violent, à la fin, il deviendra violent à son tour, et sauvage. Il participera à un jeu qu’il adorait, la quintaine, c’est un jeu ne noble, car on frappe sur un mannequin avec une arme, c’est de cette façon que les nobles s’entraînaient. On sait autre chose de sa naissance, il est né, dans la douleur, sa mère avait du mal à l’accoucher, et une devise est née. « Le courage donne ce que la beauté refuse. »
    On sait aussi que du Guesclin n’est pas né durant la meilleure époque, c’est la guerre, la guerre de cent ans qui a éclaté entre les Français et les Anglais, en 1337. La gloire que la France a connue durant trois siècles n’est plus. La population est trop importante, il n’y a pas assez de nourriture, de plus, les mauvaises récoltes accentuent la famine, déjà trop importante. A la famine, s’ajoute les maladies, la peste bubonique, et la plus terrible, la peste noire, ces deux maladies, et d’autres, ont été transportées par les armées mongoles, puis, par les routes maritimes.
    « De la faim, de la peste, de la guerre délivre-nous seigneur. »
    Bertrand voulait montrer sa juste valeur, pour cela, il fallait réaliser un exploit, avec les armes. A 17 ans, il s’enfuit de sa maison pour aller chez son oncle, à Rennes, là, il participe à des tournois, et l’un d’entre eux va changer à jamais sa vie. Ce tournoi fut organisé par Charles de Blois, pour fêter son mariage avec Jeanne de Penthièvre, nièce du duc de Bretagne. Il emprunte des armes, et désarçonne ses adversaires un par un, il remporte le tournoi, mais sa plus belle récompense, c’est le respect qu’il gagna de son père.

    Jean II le Bon
    http://www.revendeurs.rmngp.fr/uploads/photos/4090/3591_xl.jpg

    Du Guesclin apprend que le duc de Bretagne, Jean II est décédé, en 1341, sans avoir d’enfants. La guerre éclate en Bretagne et Bertrand a l’opportunité de se battre réellement. Dans le duché de Bretagne, deux clans s’opposent, ceux qui soutiennent Charles de Blois, allié du roi de France, et ceux qui soutiennent Jean de Montfort, allié du roi d’Angleterre. Bertrand soutient le roi de France, et avec quelques compagnons, il s’installe dans la forêt de Brocéliande. Les partisans de Montfort sont volés et tués sur le champ.

    Charles V
    http://www.1st-art-gallery.com/thumbnail/254529/1/Charles-V-Called-The-Wise-1337-80-King-Of-France.jpg

    Pour frapper un grand coup, Bertrand décide d’attaquer la redoutable forteresse de Fougueray, il sait qu’il n’a pas les forces suffisantes, alors, il utilise la ruse. Déguisé en bûcherons, lui et ses compagnons pénètrent dans la forteresse, leurs armes sont cachées dans les fagots de bois, le combat fait rage, des renforts arrivent, du Guesclin, c’est la victoire. Mais Bertrand ne veut pas se contenter de cette simple victoire, il veut entrer dans une retenue, c’est un mode de recrutement au moyen-âge, exercé par les plus grands seigneurs, ceux qui combattent pour eux reçoivent une solde. Mas c’est dur, Charles de Blois est prisonnier depuis 1346 en Angleterre, et il n’arrive pas à payer la lourde rançon. Il donne toute sa confiance à son fidèle partisan, le Sire d’Auderghem, celui-ci gouverne la Normandie.
    En 1354, le 10 avril, cet homme tombe dans un piège anglais, mais Bertrand lui sauve la vie, pour le remercier le gouverneur de Normandie fait de Bertrand un chevalier au service du roi Français, Jean II le Bon. A la mort de son père, Bertrand devient le seigneur de la Motte-Broons.
    Le début de la guerre de cent ans est un véritable désastre pour les troupes françaises, vaincus à Crécy, en 1346, puis à Poitiers, en 1356, par le roi anglais, Edouard III d’Angleterre. Jean II est fait prisonnier et est emmené en Angleterre. Bertrand va ensuite au siège de Rennes, là, il lance une attaque et tue à lui seul un nombre important d’ennemis. En 1357, Bertrand est nommé capitaine de Pontorson, pour sa bravoure, par le capitaine, Pierre de Villiers. Au siège de Melun, Bertrand montre une fois de plus son courage en prenant une échelle et en grimpant sur le mur.
    En mai 1364, le roi jean II meurt, Bertrand continue seul la campagne, et le 16 mai 1364, se déroule la bataille de Cocherelle. Avec ses hommes, du Guesclin attaque les arrières anglais et massacre l’ennemi. Il est vainqueur, et le dauphin peut aller se faire sacrer à Reims sans crainte.
    Le nouveau roi Français se nomme Charles V, celui-ci sait que les anglais sont encore puissants, ail demande l’aide de Bertrand pour ses campagnes, et avec l’aide ses frères, Olivier et Guillaume, il commence le travail. Avec sa compagnie, Bertrand ravage la Normandie, puis, sous l’ordre du roi, il va en Bretagne, où se déroule la bataille d’Auray, Du Guesclin se bat jusqu’au bout, contre les partisans de Montfort, il est finalement fait prisonnier. Le roi paie la rançon, mais il remarque un problème avec les troupes de Du Guesclin, ceux-ci pillent la France sans remords, pour empêcher ce petit désastre, Charles V envoie Bertrand et ses hommes en Espagne afin d’aider son allié, Henri de Trastamare. Bertrand vole de victoire en victoire, il fait d’Henri le nouveau roi de Castille. Mais en 1367, le prince noir, fils du roi anglais, et prince de Galles, traverse les Pyrénées et fait prisonnier Bertrand, mais celui-ci est de nouveau prisonnier. Et lorsque que l’ennemi d’Henri, roi de Castille, Pierre le cruel, meurt, la mission de du Guesclin est terminé, il revient en France.
    Dès son retour, une nouvelle campagne est mené contre les anglais, et elle s’appelle la campagne de la terre brûlée, il n’y a pas de bataille, mais des raids sur l’ennemi, on brûles les récoltes anglaises et on pille les terres.
    Mais Bertrand apprend un jour que Charles V, roi de France, donne le duché de Bretagne à la famille de Montfort, ennemi de Bertrand, blessé, du Guesclin décide de retourner en Espagne, mais il meurt de maladie le 13 juillet 1380, au siège de Châteauneuf –de-Randon.
    Pour toujours, Bertrand du Guesclin est entré dans l’Histoire.

    Source, Histoire Juniore.

  • Participant
    Posts2724
    Member since: 12 avril 2012

    « De la faim, de la peste, de la guerre délivre-nous seigneur. »
    [/color]

    C’est une prière qui apparait au XVème siècle (1401/1501), et surtout employé au XVIIème, donc anachronique au XIVème.

  • Participant
    Posts1004
    Member since: 28 juillet 2012

    Bel exposé Totaldead. De surcroit, j’adore ce personnage ;).

  • Participant
    Posts414
    Member since: 12 avril 2012

    Très bon Totaldead, je ne connaissais pas ce personnage, continue comme ça tu apportes beaucoup de bonnes choses au forum !

    Je ne sais pas si ton exposé dépasse les 1000 mots, mais si c’est le cas on attendra le retour de Jdd pour l’intégrer à la table des matières.

    Continue ainsi !

  • Participant
    Posts2629
    Member since: 6 février 2013

    Je ne suis pas sûr qu’il fasse mille mots, ça doit être limite. Mais je vais essayer.

  • Participant
    Posts5796
    Member since: 12 avril 2012

    Cet exposé dépasse les 1000 mots (1 125 pour être exact) ; il est donc admissible dans la table des matières des dossiers !

  • Participant
    Posts1418
    Member since: 16 avril 2012

    En effet je trouve que ce sujet mérite amplement d’être intégré dans les dossiers.
    Il dépasse les milles mots, c’est assez bien illustré et il a cité sa source.

  • Participant
    Posts2724
    Member since: 12 avril 2012

    Je me suis permit de corrigé une petite erreur : tu écrivait Du Guesclin, or les particules nobliaires ne prennent de majuscules qu’en début de phrase (vu qu’une phrase commence par une majuscule). Il faut donc écrire du Guesclin.

8 sujets de 1 à 8 (sur un total de 8)

You must be logged in to reply to this topic.

A password will be emailed to you.