Post has published by Pteranodon

Ce sujet a 82 réponses, 22 participants et a été mis à jour par  Ergogan, il y a 1 an et 2 mois.

  • Participant
    Posts9
    Member since: 27 mars 2017

    Rien n’est encore confirmé mais tout pointe dans cette direction : une attaque chimique a eu lieu pour la troisième fois en Syrie cette semaine. Cette fois-ci le bilan s’élève à 58 morts. Selon des témoins sur place, l’attaque aurait été menée par des avions de chasse de type Sukhoi. Cependant, le porte-parole du Kremlin nie l’attaque chimique et affirme qu’il s’agissait d’une frappe conventionnelle, mais ayant touchée un entrepôt de produits chimiques.

    Selon-vous, qu’en est-il?

  • Admin bbPress
    Posts6307
    Member since: 27 mars 2017

    Il faudrait d’abord savoir oú cette attaque a pris place et ainsi déterminer s’il y avait un entrepôt à cet endroit.

    La guerre a été écrite dans le SANG...
    Pour le reste, il y a le FORUM DE LA GUERRE!!!

  • Participant
    Posts938
    Member since: 27 mars 2017

    Le prix s’élève à 72 morts. L’attaque a eu lieu à Khan Cheikhoun, en Syrie. Les responsables sont inconnus : ça peut être tout autant Assad que les rebelles. Dans tout les cas, personne ne gagne.

    Allez bye Fanta !

  • Participant
    Posts2324
    Member since: 27 mars 2017

    Selon-vous, qu’en est-il?

    La situation est complexe et il ne faut surtout pas faire confiance aux medias.

    Celui qui a le plus a perdre avec une telle attaque c’est Assad. Son pire cauchemar c’est bien de voir la communaute internationale se braquait contre lui. Rien de tel que de voir des gosses morts dans la rue pour provoquer une telle reaction.

    Maintenant Assad est actuellement en position de force et il dispose du soutien aerien russe. Pourquoi utiliser du chlore (arme de pauvre) alors que le carpet bombing est bien plus efficace et moins derangeant au niveau de la communaute internationale.

    Maintenant retournons le probleme, qui a le plus a gagne dans cette attaque ?

    Clairement les rebelles. Ils sont entrain de perdre la guerre en Syrie et le mouvement s’est accentue depuis la chute d’Alep. Leur seule chance de victoire reside au mieux de l’entree en guerre d’une coalition internationale anti-Assad, au pire d’un retrait des forces russes qui provoquerait un reequilibrage des forces en presence.

    Apres peut etre que cette attaque vient de quelques elements de l’armee syrienne ou d’un commandant local qui a fait du zele mais ca me semble improbable tout de meme.

    De plus si vous regardez les videos de l’apres attaque, les mecs sont present sur zone quelques minutes apres l’attaque avec camera et super 4*4.

    Je tends a penser que les rebelles ont monte de toute piece cette attaque en tuant un village proche de la ligne de front juste pour filmer le merdier a chaud et tenter de provoquer un hold up de la communaute internationale.

    Sinon vous pouvez aussi ecouter BFM… 😆

  • Participant
    Posts938
    Member since: 27 mars 2017

    “Rien de tel que de voir des gosses morts dans la rue pour provoquer une telle reaction.”

    Il n’a pas fallu longtemps.

    Les rebelles n’ont que très peu à gagner. Ils viennent de donner un prétexte à Assad pour passer outre toutes les regles; Maintenant que les rebelles utilisent l’arme chimique, pourquoi pas Assad ?

    Allez bye Fanta !

  • Admin bbPress
    Posts6307
    Member since: 27 mars 2017

    Maintenant par contre, il faut axer sur le concret, les preuves. Vous connaissez des arguments solides de la part d’un camp ou d’un autre?

    La guerre a été écrite dans le SANG...
    Pour le reste, il y a le FORUM DE LA GUERRE!!!

  • Participant
    Posts1194
    Member since: 27 mars 2017

    D’après le Monde, le type de gaz utilisé n’est pas tout à fait déterminé, chlore ou gaz sarin (même si les symptômes jusque là décrit sont ceux d’une exposition au gaz sarin).

    La russie a annoncé avoir en effet procédé à une attaque mais uniquement pour détruire l’entrepôt où les rebelles entreposaient le gaz. cela pose néanmoins quelques problèmes car la zone touchée par les gaz est trop étendu pour ne résulter que d’une fuite. La trop grande instantanéité de la diffusion infirme la thèse de Moscou pour le moment.

    «C’est complètement fantaisiste, tempête Olivier Lepick. Une arme chimique, c’est un agent chimique couplé à un système de dissémination conçu spécifiquement pour répandre la substance. Si une bombe touche un entrepôt dans lequel un neurotoxique est stocké, vous aurez peut-être une fuite d’agent chimique et quelques victimes, mais cela ne produirait pas les effets constatés mardi. Ces produits, extrêmement sensibles à la chaleur (ndlr, que produirait une bombe), n’auraient pas été dispersés de manière efficace.» Pour citer le Point.

    l’émoi a cependant était suffisante pour que Trump ne brandisse la menace d’une action unilatérale des US.
    Cela m’a cependant rappelé que l’on a un temps soupçonné la Turquie d’avoir abrité sur son territoire des laboratoires de production de gaz à destination de groupes djihadistes. Le problème, c’est que les attaques au gaz depuis la première n’ont pas laissé assez de preuves pour incriminer un camp ou un autre. Cependant, les mouvances lié à Al Quaida ont le vent dans le dos depuis quelques temps (ils ont démontré en au moins une occasion être capable de mener une offensive même avec le soutien aérien Russe contre eux, et reprenant pour partie les tactiques de Daesh en matière de guerre urbaine et péri-urbaine), reprenant le flambeau que Daesh leur avait volé. De plus, ce qu’il reste des rebelles modérés (en écartant ceux qui avaient déjà fait sécession pour mener leur vie et leur lutte en solo) ont du mal à tenir leurs troupes restante qui de plus en plus se tournent vers les groupes plus dynamique (par contre, faut que je retrouve ma source car je fait ça de tête), les groupes djihadistes en tête qui ont été assez épargné ces derniers temps, profitant de la lutte contre Daesh pour faire profil bas.

    Tout ça pour dire …. que pour le moment, il n’y a pas de thèse qui l’emporte réellement sur les autres et que ni une attaque rebelle contre rebelle ni régime contre rebelle n’est à exclure.

    Un point, c'est tout.

    Et deux si t'insistes.

  • Admin bbPress
    Posts6307
    Member since: 27 mars 2017

    Voilà une excellente piste en faveur de l’attaque chimique. Sommes-nous maintenant sûr qu’il y avait :

    1: une entrepot là où l’attaque s’est effectuée.
    2: qu’elle contenait un produit chimique correspondant à celui retrouvé sur les victimes.

    Avons nous une carte représentant les lieux et l’angle d’attaque du SU?

    La guerre a été écrite dans le SANG...
    Pour le reste, il y a le FORUM DE LA GUERRE!!!

  • Participant
    Posts1194
    Member since: 27 mars 2017

    une carte générale pour situer géographiquement l’attaque:

    http://www.thenational.ae/assets/multimedia/interactives/flat-graphics/syria-chemical-weapons.png

    sinon, j’ai ça:

    https://syria.liveuamap.com/en/2017/6-april-reports-that-assad-forces-dropped-chlorine-gas-on
    une carte interactive qui recense les gros trucs en live. Je ne connais pas trop son degré de fiabilité mais c’est la plus détaillée.

    Un point, c'est tout.

    Et deux si t'insistes.

  • Participant
    Posts2324
    Member since: 27 mars 2017

    Les rebelles n’ont que très peu à gagner. Ils viennent de donner un prétexte à Assad pour passer outre toutes les regles; Maintenant que les rebelles utilisent l’arme chimique, pourquoi pas Assad ?

    Les armes chimiques c’est l’arme de pauvres, des desperes et des claudos sans moyens.

    A l’heure actuelle Assad a mieux. Il a des troupes professionnelles russes et iraniennes au sol. L’aviation russe avec des moyens conventionnels bien plus dangereux d’ailleurs que les armes chimiques mais “legit” assurent un appui lourd et efficace a ses troupes au sol.

    A moins qu’un commandant syrien local ce soit senti pousser des ailes, je ne vois pas l’interet tant tactique, strategique et mediatique d’utiliser des armes chimiques.

    Si Assad ou ses laquets sont vraiment a la source de cette attaque, ils viennent vraiment de se tirer une sacree balle, voir un obus dans le pied alors qu’ils ont fait le plus dur en reprenant Alep sans justement utiliser de moyens chimiques.

  • Participant
    Posts45
    Member since: 27 mars 2017

    T’es en train de dire qu’il y a des troupes russes en première ligne qui tirent sur les rebelles?

    Tu peux partager tes sources?

  • Participant
    Posts180
    Member since: 27 mars 2017

    Petit Poucet : Si Assad ou ses laquets sont vraiment a la source de cette attaque, ils viennent vraiment de se tirer une sacree balle, voir un obus dans le pied alors qu’ils ont fait le plus dur en reprenant Alep sans justement utiliser de moyens chimiques.

    Il faut déjà se mettre en tête qu’Assad n’est pas à son premier scandale humanitaire.
    Peut on avancer la possibilité qu’il se soit sentie pousser des ailes suite à la déclaration de Trump sur le fait que “détroner” Assad et sa famille n’était plus la priorité des USA en Syrie ? Et que balancer des attaques à armes chimiques lui permetterait de montrer que malgré les hauts et les bas de cette crise c’est toujours lui qui maitrise la guerre ?

    Il me semble que dans chacunes des guerres de l’histoire un protagoniste franchit toujours une “ligne rouge” par désespoire ou par excés de confiance.
    Les Allemands avaient bien perdu une guerre mondiale (14-18) due en partie à un mauvais calcul militaire avec ses sous-marins de l’Atlantique.

  • Participant
    Posts373
    Member since: 27 mars 2017

    Non, même si Trump à donner un avis qui semblait favorable à Al Assad, je pense que ce dernier et ses conseillés, Russes ou Syriens, ne sont pas assez stupides pour croire que celas leur permet de faire n’importe quoi.

    Et au contraire @Noble 7, les rebelles on tout à y gagner de voire bombarder des civils à l’arme chimique, c’est un moyens médiatiques extrêmement puissant, la preuve : les puissances occidentales se sont pâmer de cette attaque, ils ont réunis d’urgence un conseil de sécurité de l’ONU, celas à pousser Trump à prendre une nouvelle position plus dangereuse pour le Régime ; il ne manque plus que l’intervention de troupes étrangères et c’est le Jackpot.

    Et à ceux qui pensent improbable que des rebelles puissent eux même bombarder des civils, il y a un antécédent : la siège de Sarajevo.

    Le marché de Sarajevo, ville bosniaque, a été bombardé à deux reprises, 5 février 1994 et le 28 août 1995, faisant de nombreux mort civils musulmans. Des obus de mortiers ont explosé au milieu de la population et comme la ville est entourée par des troupes Serbes, ils furent immédiatement accusé par l’opinion mondiale et les pays européens ont été obligés d’intervenir et de venir en aide aux Bosniaques, ce qui fait lever le sièges en quelques mois.
    Cependant, a^près coup et études de la situation, il semblait puis plausible et réaliste que ce soit des forces Bosniaques qui auraient tirer sur leur propre population.*

    *BAILEY Jonathan, Field Artillery and Firepower, Navale Institute Press, 2004.

    "La critique de l'art est aisément difficile mais l'art de la critique est difficilement aisé".

  • Admin bbPress
    Posts6307
    Member since: 27 mars 2017

    Effectivement, par déduction, il est clair que de cette attaque, ce sont les rebelles qui ont le plus à gagner.

    Ceci dit, qui a mentionné que cette dernière avait été menée par un Soukhoi russe? Était-ce une source neutre (aide humanitaire, observateur), ou les rebelles eux-mêmes?

    Aussi, j’aimerais savoir pourquoi le porte parole russe a lui-même avoué que l’attaque avait été faite par eux, avec des missiles conventionnels, mais sur une entrepôt renfermant le dit agent chimique?

    BREAKING NEWS : alors que je faisais une recherche, je viens de lire que les Américains ont menés une attaque surprise sur une base du régime. 60 missiles Tomahhawk ont été lancé sur cette dernière via leur flotte :

    La guerre a été écrite dans le SANG...
    Pour le reste, il y a le FORUM DE LA GUERRE!!!

  • Participant
    Posts275
    Member since: 27 mars 2017

    Impressionnante Breaking New s’il en est !

    En réalité je n’y croyais pas trop… Beaucoup sont les observateurs ayant analysé les dernières initiatives engagées par les Etats-Unis (à l’ONU, avec la menace d’une action unilatérale) comme un moyen pour Trump de sortir de la passivité complète vis-à-vis du conflit syrien et de redorer un peu son blason auprès des puissances étrangères.
    Cette attaque est tout de même un énorme bouleversement puisqu’unilatérale et réalisée avant que l’ONU (en fait le Conseil de Sécurité) n’ait statué sur les sanctions à appliquer au régime syrien après cette tragédie des armes chimiques… en fait c’est une agression en règle ! Trump vient donc d’engager son pays dans la tourmente de cette crise, plus directement et plus fermement que ne l’avait même imaginé Obama président ou les récents commentateurs.

    Les questions à se poser à présent sont : pourquoi avoir fait ça ? Est-ce une action temporaire ou précède-t-elle un engagement prolongé des Etats-Unis ?
    Pour les raisons, on comprend que Trump a pu être choqué par les images des victimes de l’attaque et que l’autorité américaine devait être rétablie dans cette région du monde après la reculade d’Obama. Mais est-ce suffisant ? A mon avis non si l’intention des Américains est de s’engager durablement dans le conflit, auquel cas les raisons devraient être davantage géopolitiques et “”sérieuses”” (sinon on peut craindre pour l’équilibre international à l’avenir, avec un Trump qui agit à sa guise et toujours ponctuellement pour rappeler la puissance et les intérêts de son pays).
    A contrario si cette attaque américaine en annonce d’autres et partant, une plus grande implication dans le dossier syrien, on est en mesure de se demander quels sont les réels objectifs des Etats-Unis à court, moyen et long terme.

    Je ne suis pas du tout calé sur le sujet donc je n’y répondrai pas, mais il me semble quand même que ces 59 missiles américains représentent bel et bien un tournant important (temporaire ou durable) de la crise syrienne.

    EDIT : Le Monde vient de publier un article à ce sujet, je mets le lien : http://www.lemonde.fr/syrie/article/2017/04/07/washington-fait-volte-face-sur-le-conflit-syrien_5107234_1618247.html?utm_campaign=Echobox&utm_medium=Social&utm_source=Facebook#link_time=1491544202

  • Participant
    Posts2324
    Member since: 27 mars 2017

    T’es en train de dire qu’il y a des troupes russes en première ligne qui tirent sur les rebelles?

    Tu peux partager tes sources?

    Le departement de le defense russe ne s’en cache et ce depuis quelques temps.

    Alors il ne s’agit pas de gros contingents mais comme pour les occidentaux il s’agit de petits groupes de FS qui font du marquage de cible et forcemnt le coup de feu.

    Par contre il y a deux gros contingents tchetchenes (pas russes) 😉 qui ont deployes pour faire “des operations de police militaire”.

    Le DoD russe en fait meme des videos qui ont ete largement distribues dans les medias russes. Propagande oblige. 😆

    https://www.youtube.com/watch?v=9AUlDFt4m30&t=26s

    Les russes assurent aussi la log et des operations de deminage a meme la ligne de front. On a vu recemment des photos de demineurs russes a Palmyre et Alep.

    BREAKING NEWS : alors que je faisais une recherche, je viens de lire que les Américains ont menés une attaque surprise sur une base du régime. 60 missiles Tomahhawk ont été lancé sur cette dernière via leur flotte :

    Holalala, je n’osais pas esperer une telle escalade et surtout aussi rapide.

    Les americains qui tirent sur les syriens massivement soutenus militairement par les russes.

    Il y a des endroits en Syrie ou les troupes russes et americaines ne sont separees que de quelques centaines de metres.

    http://www.militarytimes.com/articles/manbij-syria-us-troops-army-rangers-russia-turkey

    C’est pas bon mais alors pas bon du tout! 😆

    Je ne suis pas du tout calé sur le sujet donc je n’y répondrai pas, mais il me semble quand même que ces 59 missiles américains représentent bel et bien un tournant important (temporaire ou durable) de la crise syrienne.

    C’est juste enorme surtout qu’un conseille americain vient d’annoncer qu’il y avait des troupes russes sur la base en question.

  • Participant
    Posts1615
    Member since: 27 mars 2017

    Je pense qu’il y en a un au Kremlin qui doit être sacrément mécontent… Mais bon, les Américains n’allaient pas laisser la guerre en Syrie continuer sans réagir (depuis le départ de B. Obama) : je pense que l’attaque chimique a été le prétexte (justifié ou non) pour engager une première frappe contre le régime syrien.
    Alors que va-t-il se passer ? Une réaction ferme de la Russie (et pourquoi pas même de la France du Royaume-Uni), condamnant la frappe américaine (car elle n’a pas été approuvée par l’ONU) ? Moscou et Washington vont-ils se décider à discuter pour trouver un arrangement définitif du conflit syrien ? Poutine fermera-t-il les yeux (je n’y crois pas un instant !) ?
    En tout cas, l’administration Trump vient sans doute de renverser la situation en ouvrant une véritable boîte de Pandore… L’avenir dira si elle aura eu raison, pour ses intérêts, de le faire.

    Une Spartiate équipant son fils : "Reviens avec ce bouclier au bras ou bien dessus"

  • Participant
    Posts893
    Member since: 27 mars 2017

    Cette attaque américaine m’a bien fait sursauter, d’une part parce que Trump avait dit qu’il se recentrerait sur les USA ; mais d’autre part, il a bien tenu sa position d’imprevisibilite…
    En effet, imprévisible est le terme qui définit le mieux ces deux attaques. A mon sens, même si une vaste supercherie des rebelles n’est pas à exclure, c’est aller un peu loin un peu vite alors que personne n’y voit vraiment clair et que c’est le flou le plus complet. Assad est-il fou au point de se tirer une telle balle dans le pied ? Comme l’a rappelle @muelka, ça n’est pas innenvisageable non plus. Peut-il s’agir d’un acte isolé d’un quelconque commandant syrien, russe ou rebelle comme le suggère @Petit Poucet ? D’apres lui, il n’est pas difficile de se procurer de telles armes, selon lui de “pauvres”. Je ne suis pas un spécialiste dans ce domaine, mais cela n’est pas à exclure ? Quant aux Alliés d’Assad, russes et iraniens, rien n’indique qu’ils en soient responsables et j’estime pour ma part qu’ils n’ont aucune raison de le faire (comme Assad me direz-vous), mais qu’ils sont peut-etre plus conscients que lui des enjeux (il s’agit là de grandes speculations).

    Quant à Trump, j’avoue avoir du mal à comprendre ce qu’il veut. Une confrontation avec les russes et les iraniens ? (il s’est dit durant la campagne “admiratif” des premiers, mais le ton monte doucement depuis un moment, notamment en Ukraine, et défavorable aux seconds). D’apres Challenges, Marine Le Pen ne comprends pas cette décision étant donné les positions anti-intervention antérieures de Trump, et François Fillon avertit des dangers d’une opposition entre les Américains et les russos-iraniens…
    “Mais qu’allait-il faire dans cette galère ?” souhaite-t-il finalement montrer aux russes qu’il est ferme ? Prouver aux occidentaux qu’il n’est pas “anti-humain” (j’en doute fortement) ? Peut-etre aussi cherche-t-il à trouver une alternative à Assad tout en évitant le chaos des islamistes ou des rebelles ?

    Quant aux Occidentaux, cela m’etonnerait qu’ils condamnent l’action de Trump (du moins les gouvernements actuels). En France, Hollande va y voir une occasion de renouer avec une politique atlantiste (ce qui serait suicidaire), et ne va certainement pas condamner l’intervention américaine. Pas Benoît Hamon non plus. Étant donné l’approche des élections, il faut aussi se pencher sur les positions des candidats.
    Quant au Royaume-Uni, il semblerait que May cherche après le Brexit des ouvertures outre-Atlantique donc je la vois mal critiquer trop vivement Trump sur ce point. L’Allemagne de Merkel va sans doute rester prudente, comme plusieurs candidats français qui attendent de voir des preuves pour adopter une position.

  • Participant
    Posts1913
    Member since: 27 mars 2017

    Selon Washington les Russes étaient prévenus de l’attaque sur cette base quelques heures auparavant, le temps qu’ils évacuent leurs soldats. Après concernant l’attaque chimique pour démêler le vrai du faux il faut y aller. Le problème de la thèse de l’entrepôt c’est que malgré tout n’importe quel agent chimique résiste assez mal à de très hautes températures et peu se dégrader très vite, et l’explosion d’un entrepôt n’aurait pas permis une diffusion optimale comme ce fut le cas. En bref si c’était vraiment l’explosion d’un dépôt d’armes chimiques le gaz ne se serait pas autant étendu.

  • Participant
    Posts938
    Member since: 27 mars 2017

    une attaque à 81 millions de dollars. Un message marquant de la part des US, et coûteux.

    d’ailleurs, j’espère que Trump à pensé au fait que la Syrie fait partie de l’ONU. Ca risque d’aller loin.

    Allez bye Fanta !

  • Participant
    Posts1194
    Member since: 27 mars 2017

    Le message était moins, je pense, pour Poutine et Assad que pour Xi Jinping et Kim jung-un. Trump menace depuis quelques temps d’un opération militaire contre le programme nucléaire Nord-Coréen mais la Chine met tout son poids dans la balance pour l’éviter. Xi Jinping, l’actuel dirigeant Chinois, est d’ailleurs en Floride pour discuter du problème Coréen avec Trump.
    Trump vient, avec une attaque surfant sur l’émotion, de montrer que ses menaces ne seront pas toutes en l’air quand bien même l’efficacité de l’option militaire, pour la Syrie comme pour la Corée du Nord, est sujet à caution.

    Un point, c'est tout.

    Et deux si t'insistes.

  • Participant
    Posts1615
    Member since: 27 mars 2017

    Cette attaque américaine m’a bien fait sursauter, d’une part parce que Trump avait dit qu’il se recentrerait sur les USA ; mais d’autre part, il a bien tenu sa position d’imprevisibilite…

    Attention, il est toutefois à remarquer que durant sa campagne électorale, D. Trump a, certes annoncé vouloir se retirer des interventions à travers le monde (habitudes notamment des démocrates américains à aller faire les gendarmes de la planète [ d’ailleurs à ce propos,
    H. Clinton – connue pour son interventionnisme – , hier, jeudi 6 avril, avait déclaré que que les Etats-Unis devraient selon elle “détruire” les bases aériennes du régime syrien
    ]) ; néanmoins, il a annoncé (du moins dans mes souvenirs) qu’il souhaitait d’abord en finir avec le dossier syrien avant de retirer ses troupes : il avait d’ailleurs annoncé, peu avant ou peu après sa prestation de serment qu’il donnerait un mois aux têtes pensantes des armées américaines pour concevoir un plan pour éradiquer l’EI (cela ne semble pas avoir eu de suites pour le moment).

    Edition importante :

    A savoir que :

    1. Paris et Berlin, au sujet de la frappe américaine, viennent de jeter la responsabilité sur Assad.

    2. Londres soutient à 100% la frappe américaine.

    3. La Turquie, Israël et le Japon annoncent leur soutien aux Etats-Unis.

    4. L’info vient de tomber : l’armée syrienne dénombre neuf morts causés par l’attaque américaine. Et selon le gouverneur de Homs, cette attaque “prouve” que les Etats-Unis soutiennent l’EI.

    Pour plus d’informations : https://www.rtbf.be/info/monde

    Une Spartiate équipant son fils : "Reviens avec ce bouclier au bras ou bien dessus"

  • Participant
    Posts109
    Member since: 27 mars 2017

    Ne pensez-vous pas que cette attaque chimique et que cette riposte américaine s’inscrivent dans le cadre des négociations en cours sur l’avenir de la Syrie ?

  • Participant
    Posts1913
    Member since: 27 mars 2017

    une attaque à 81 millions de dollars. Un message marquant de la part des US, et coûteux.

    d’ailleurs, j’espère que Trump à pensé au fait que la Syrie fait partie de l’ONU. Ca risque d’aller loin.

    Ça va aller nul part la Syrie est peut être membre de l’ONU mais simple membre c’est à dire qu’elle a juste droit à la parole. Les USA font parti des 5 membres permanents du conseil de Sécurité ils ont un droit de Veto sur toutes les résolutions, et ils ne risquent pas de votre contre eux mêmes.

  • Participant
    Posts2176
    Member since: 27 mars 2017

    J’ai l’impression de voir les guerres d’Italie. A la différence que Français et impériaux/Espagnols se sont mis directement sur la gueule et qu’ils ne sont pas restés bloqués dans un schéma de guerre par alliés interposés.

  • Participant
    Posts1615
    Member since: 27 mars 2017

    @solduros_390 : c’est parce qu’on n’avait pas encore la bombe atomique. 😉

    Une Spartiate équipant son fils : "Reviens avec ce bouclier au bras ou bien dessus"

  • Participant
    Posts520
    Member since: 27 mars 2017

    C’est quand même étrange qu’un pays peut bombarder un autre sans que personne ne réagisse et trouve cela anormal ? Je veux dire, on n’a pas de “réelles” preuves que ce soit les russes ou les syriens ou les rebelles qui ont perpétré l’attaque chimique, mais une tête brulée a décidé que c’était Assad par défaut ?! On se croirait dans un film sur la guerre froide des années 80, où le général du pentagone sort toute les 15 secondes que c’est la faute des russes forcément (alors que c’était peut-être des colombiens qui avaient agis).

    On voit d’ailleurs bien qui soutient directement cette attaque : la Turquie (régime ô combien démocratique) et Israël (régime ô combien vanté pour son côté humanitaire, surtout en Palestine, où ils n’ont que détruit “légalement” des villages entiers pour coloniser la zone). On retrouve un peu le trio de tête des meilleurs exemples actuels d’ingérences internationales et/ou de politique intérieur discutable (voir bien plus).

    Depuis la dernière grande guerre, il me semblait qu’on avait évolué sur les réactions militaires à chaud (et qu’on avait arrêté de faire ça car ça ne mène à rien généralement). Surtout que l’excuse pour Trump de dire “C’est pour prouver que je peux avoir une relation de force avec mes interlocuteurs” est un peu moyenne. S’il fait la même à la Chine, je suis pas sûr que leurs 2 destroyers existent encore après, car je crois bien que dans le droit international, le pays attaqué a le droit de répondre aux éléments qui l’attaque non ?

    Enfin bon, vous l’aurez compris, je n’approuve aucunement les actions de Trump, mais je n’approuve pas non plus celles de Poutine ou Assad. Mais techniquement ce sont des alliés, donc les russes sont légitimes de ce point de vue pour intervenir en Syrie (même si ce qu’ils font n’est pas forcément bien, là n’est pas la question). Mais en se limitant à ceux qui sont “légitime” de participer, on limite les partis pour négocier et ça facilite le tout. Si on ajoute les américains dans le lot (qui s’imposerait aux autres), on arrivera à rien (enfin je le crois en tout cas).

  • Participant
    Posts893
    Member since: 27 mars 2017

    Voici un article susceptible d’apporter quelques petits éclaircissements sur les raisons ayant pu pousser Trump à agir (sur le plan intérieur comme sur le plan extérieur).

    http://m.nouvelobs.com/monde/guerre-en-syrie/20170407.OBS7693/pourquoi-trump-a-decide-de-punir-assad.html?xtref=http%3A%2F%2Fwtm.actualites.nouvelobs.com%2Fredirection.html%3Fm%3Da3d7be2b0be901b6682d4a59546d7b2b%26c%3Dfr%26u%3Dhttp%253A%252F%252Factualites.nouvelobs.com%252Fmonde%252Fguerre-en-syrie%252F20170407.OBS7693%252Fpourquoi-trump-a-decide-de-punir-assad.html%253Fcm_mmc%253DAcqui_MNR-_-NO-_-WelcomeMedia-_-edito%2526from%253Dwm%2523xtor%253DEREC-10-%255BWM%255D-20170407&xtor=EREC-10-[WM]-20170407#http://wtm.actualites.nouvelobs.com/redirection.html?m=a3d7be2b0be901b6682d4a59546d7b2b&c=fr&u=http%3A%2F%2Factualites.nouvelobs.com%2Fmonde%2Fguerre-en-syrie%2F20170407.OBS7693%2Fpourquoi-trump-a-decide-de-punir-assad.html%3Fcm_mmc%3DAcqui_MNR-_-NO-_-WelcomeMedia-_-edito%26from%3Dwm%23xtor%3DEREC-10-[WM]-20170407

    Et celui-ci qui retrace les événements avec les positions des uns et des autres plutôt bien résumée et complémentaire de l’annonce de @leonidas :

    http://m.nouvelobs.com/monde/l-amerique-selon-trump/20170407.OBS7694/en-direct-trump-ordonne-une-frappe-massive-sur-une-base-syrienne-4-morts.html?xtref=http%3A%2F%2Fwtm.actualites.nouvelobs.com%2Fredirection.html%3Fm%3Da3d7be2b0be901b6682d4a59546d7b2b%26c%3Dfr%26u%3Dhttp%253A%252F%252Factualites.nouvelobs.com%252Fmonde%252Fl-amerique-selon-trump%252F20170407.OBS7694%252Fen-direct-trump-ordonne-une-frappe-massive-sur-une-base-syrienne-4-morts.html%253Fcm_mmc%253DAcqui_MNR-_-NO-_-WelcomeMedia-_-edito%2526from%253Dwm%2523xtor%253DEREC-10-%255BWM%255D-20170407&xtor=EREC-10-[WM]-20170407#http://wtm.actualites.nouvelobs.com/redirection.html?m=a3d7be2b0be901b6682d4a59546d7b2b&c=fr&u=http%3A%2F%2Factualites.nouvelobs.com%2Fmonde%2Fl-amerique-selon-trump%2F20170407.OBS7694%2Fen-direct-trump-ordonne-une-frappe-massive-sur-une-base-syrienne-4-morts.html%3Fcm_mmc%3DAcqui_MNR-_-NO-_-WelcomeMedia-_-edito%26from%3Dwm%23xtor%3DEREC-10-[WM]-20170407

    Je rejoins @Anakil Brusbora : l’intervention américaine est precepitee alors même qu’on n’a pas encore de réelle preuves de qui est responsable de cet acte ; et par la même sans doute injustifiée. On a toutes les raisons de craindre l’oubli de la lutte pourtant prioritaire contre le totalitarisme islamique, une intervention injustifiée style Irak et un affrontement occidentaux contre russo-iraniens.

    Cela serait désastreux et ne ferait qu’avantager les terroristes islamistes et la déliquescence de la situation dans cette région. La priorité est de vaincre Daesh et les groupes islamistes radicaux, pas d’abattre des régimes susceptibles de stabiliser la région une fois cette première lutte gagnée.
    Bachar al-Assad est loin d’etre un enfant de choeur, mais qui a cru qu’on faisait de la diplomatie par les sentiments ? La priorité est encore une fois de bien stabiliser la situation, et ensuite on pourra envisager une transition, pas tout faire de manière précipitée. Pour cette raison, il faut que l’ONU mène une enquête sereine et qu’une coalition onusienne parvienne à éradiquer Daesh et ses alliés.

  • Modérateur
    Posts2015
    Member since: 27 mars 2017

    Sauf que le régime des Al-Assad n’est rien d’autres qu’un cadavre. Comme disait Richelieu, “on ne se marie pas avec un cadavre”. Ici, il s’agit de ne pas s’appuyer sur un cadavre. Les forces du régime ne soutiennent l’effort de guerre que parce qu’elles disposent du soutien de la Russie, de l’Iran et du Hezbollah. L’armée syrienne a souffert de désertions, de pertes aux combats, d’une guerre d’usure sur plusieurs fronts,… Elle ne pourra pas tenir l’entièreté du territoire une fois celui-ci pacifié. Sans compter les ambitions de la Turquie, d’Israël, de l’Egypte ou de je ne sais qui encore… En outre, jamais la population ne soutiendra le régime et nous ne ferons rentrer chez eux les milliers de réfugiés en asile en Europe. On ne fait pas de la diplomatie sur les sentiments, j’en conviens. Mais, pour l’avenir d’une nation, il faut prendre en compte sa volonté.

    Si pas, Trump a surtout rappelé au monde entier qu’il dirigeait la première puissance mondiale avec la première force de frappe aéronavale de la planète. A contrario de son prédécesseur qui préférait la négociation, il choisit apparemment de montrer qui mène la danse directement. Dans la Cité interdite et au Kremlin, il y en a qui doivent en avoir des sueurs froides….

  • Participant
    Posts893
    Member since: 27 mars 2017

    Mais @guiguit, tu dis certes que le régime d’Assad est moribond et l’armee serait sans doute trop pour tenir le territoire reunifie. Mais dans ce cas-la, l’attaque américaine estne erreur puisqu’il s’agit d’affaiblir encore davantage les forces syriennes loyalistes. D’autant plus qu’il est impossible de réaliser une transition gouvernementale dans l’etat actuel des choses. Il faut finir la guerre avec Assad, et une coalition onusienne.

    Par ailleurs, personne ne connaît l’avis de la majorité de la population syrienne, et il serait dangereux de réaliser un changement sans le consulter dans les conditions actuelles. Les chrétiens d’Orient résidant en Syrie sont dépendantes d’Assad : sans lui, eles risquent fort de disparaitre.

    Il faut donc agir avec prudence et calme, sans perdre de vue le premier objectif : vaincre le totalitarisme islamique. L’important est d’eviter un scénario style Irak ou Libye qui nous pend au nez.

  • Admin bbPress
    Posts6307
    Member since: 27 mars 2017

    Intéressante vidéo sur les actions russes en sol syrien PP :

    https://www.youtube.com/watch?v=9AUlDFt4m30&t

    Nul doute en effet que ceux-ci se trouve à distance de grenade et n’ont aucun scrupule à la balancer.

    Ceci dit, Elessar, tu mentionnes que selon Washington, les Russes auraient été prévenus de l’attaque. Tu crois qu’ils ont partagé la nouvelle à leur allié qui semble avoir été tout à fait surpris?

    Ou ils sont sortie de la base en mode…

    – Bye bye les gars, on se parle demain! :whistle:

    La guerre a été écrite dans le SANG...
    Pour le reste, il y a le FORUM DE LA GUERRE!!!

  • Participant
    Posts520
    Member since: 27 mars 2017

    Après, est-ce qu’on a pas eu une communication 2h avant mais aux heures US (donc déjà passé en Syrie) ? 😛

    Sans rigoler, tirer 59 tomahawk sur une base aérienne, ils ont probablement tués un peu moins d’une dizaine de mécaniciens/techniciens sans raison (qui n’avaient probablement rien demandé), mais aucunement les “militaires qui tuent les rebelles”. C’est surtout ça qui me révolte, on parle de morts chez les militaires sans dissocier que ça peut très bien être des postes de support, ça aurait pu toucher un poste médical (que la base possède sûrement).

    Et surtout, que c’est les USA qui l’ont fait donc, personne ne réagit contre eux, alors que si c’était un pays comme la Turquie ou Israel qui avait fait ça pour les mêmes raisons, on aurait sûrement vu beaucoup plus de variabilité de réactions non ? Sans oublier que Trump donne l’impression de vouloir s’orienter vers une politique style Guerre froide en menaçant tout le monde de frappe de “représailles”.

  • Participant
    Posts373
    Member since: 27 mars 2017

    La Turquie, peut être, Israël … Non, PERSONNE ne touche à Israël, c’est bien connus.

    Cette frappe est purement symbolique, elle nous dis plusieurs chose. Les USA ont donner une impression de désintérêt sur le conflit avec le nouveau gouvernement mais on comprend maintenant que, même si sa tête est ailleurs, si sa leurs démange les fesses, ils n’hésitent pas à gratter.
    Viser une base aérienne, celle qui à bombarda la ville où à eu lieu l’attaque chimique, est un moyen de rappeler la vulnérabilité du Pouvoir Syriens, malgré la présence Russe. Ensuite, c’est une manière des plus explicite que Trump n’est pas aussi maniéré qu’Obama et que, si il faut agir sur une question international, il est prêt à se la rejouer “Viêt Nam war”.

    Ensuite, de manière plus local, c’est un bon moyens de s’attirer certains égards du peuple américains, un peu comme Hollande avec l’intervention au Mali , il essai de grappiller quelques points et c’est aussi une manière de rappeler qui est le patron de la Maison blanche.

    Et puis, pour ta remarque sur le fait qu’on le laisse bombarder tranquillement, en 2011, Nicolas Sarkozy a bombardé Kadhafi sans demander l’avis de quiconque, l’O.N.U, le conseil des ministres … Nada, il a bombardé pour voire Kadhafi tomber et garder les mains propres, sans déclaration de guerre ou mandat onusien. Ce qui est une honte et une faute impardonnable pour les forces françaises, selon moi.

    "La critique de l'art est aisément difficile mais l'art de la critique est difficilement aisé".

  • Modérateur
    Posts2015
    Member since: 27 mars 2017

    Il faut en finir avec la crise en Syrie. Ça passe par l’annihilation de l’Etat islamique et la déposition du régime Al-Assad au minimum. Al-Assad n’est pas un allié des Etats-Unis, de la France, de la Belgique ou de l’OTAN, uniquement de la Russie et de l’Iran. Objectivement, nous n’avons rien à gagner d’une alliance avec le régime syrien. Il ne nous apportera pas d’avantages tactiques ou dans la lutte contre les combattants étrangers (les services de renseignements loyalistes sont complétement largués sur leur propre terrain). Lui tirer dessus, c’est lui rappeler que les Etats-Unis veulent avoir leur mot à dire.

    J’aimerais qu’on arrête de dramatiser le sort des chrétiens d’Orient et c’est un catholique romain (non pratiquant certes) qui vous le demande ! Les chrétiens ne représentent que moins de 10% de la population syrienne. On fait quoi des Kurdes (qui n’avaient même pas de cartes d’identité sous le régime), des juifs, des autres groupes ? On les balance dans les oubliettes de l’Histoire ? C’est l’évidence même qu’ils souffrent des sévices de la guerre civile, mais comme n’importe quel civil ! J’ajouterai que leur sort sous le régime n’est pas plus enviable que sous l’Etat islamique. Sous le règne des Al-Assad, les chrétiens étaient écartés du pouvoir (détenu entièrement par des alaouites du clan Assad, ça pue le népotisme et le sectarisme) et n’étaient utilisé que comme vitrine du régime. La seule fois notable où les chrétiens jouèrent un rôle précis, ce fut durant la répression de Hama en 1979 : ils furent envoyés en première ligne afin qu’on s’assure de leur loyauté….

    Personnellement, un militaire, qu’il soit combattant ou non, reste un militaire. Les infirmiers, médecins, techniciens, mécaniciens, logisticiens, instructeurs et j’en passe savent pertinemment ce qui les attend s’ils sont déployés sur le front, non ?

  • Admin bbPress
    Posts6307
    Member since: 27 mars 2017

    J’aimerais qu’on arrête de dramatiser le sort des chrétiens d’Orient et c’est un catholique romain (non pratiquant certes) qui vous le demande ! Les chrétiens ne représentent que moins de 10% de la population syrienne. On fait quoi des Kurdes (qui n’avaient même pas de cartes d’identité sous le régime), des juifs, des autres groupes ? On les balance dans les oubliettes de l’Histoire ?

    Ce n’est pas en taisant une histoire qu’on en fait entendre une autre. Si tu souhaites partager celles de ces groupes, tu es le bienvenue.

    La guerre a été écrite dans le SANG...
    Pour le reste, il y a le FORUM DE LA GUERRE!!!

  • Participant
    Posts520
    Member since: 27 mars 2017

    Bien sur que le régime d’Assad n’est pas viable, mais je ne vois pas en quoi bombarder arbitrairement une base aérienne (et y tuer de gens par le même fait) est bénéfique à détrôner Assad ? Au mieux, ça montre que Trump en a dans le pantalon, tout en ayant tuer des gens joyeusement. Certes ce sont peut-être des militaires, mais il n’y a pas de raisons de faire des destructions “gratuites” qui ne semblent pas avoir pour but de stabiliser la région et/ou de changer le régime.
    Fondamentalement, cela revient à débattre d’y a-t-il une bonne raison de tuer quelqu’un de “lambda” (comme on considère le simple troufion généralement). Il peut très bien avoir une famille et des enfants, mais ils sont moins important qu’un soldat occidental qui peut suivre un dirigeant tout aussi moyen. Je suis sûrement plus réactif sur ces événements de ces jours-ci, car cela donne l’impression de morts qui auraient pu être évitées, je n’ai jamais pensé que la violence résolvait les problèmes et je ne le pense toujours pas. Et même si, on prouve que c’est Assad qui a donné l’ordre de lancer les bombes chimiques, ne serait-ce pas lui qu’il auraient du bombarder ? A quand, les combats en duel entre dirigeants ? 😛

    Pour revenir à une autre question sur ce sujet, beaucoup pensent (et j’en fais partie) que Trump semble complètement incohérent dans ce qu’il dit et fait, ce qui est vraiment un problème pour le chef du plus puissant pays militairement. En forçant un peu le trait ça donne : Un jour, il dit que jamais il n’interviendra au Moyen-Orient, et puis, le lendemain il tire ses missiles. N’est-il pas un peu “bipolaire” sur ses décisions récentes ?

  • Participant
    Posts938
    Member since: 27 mars 2017

    Juste, pour l’attaque d’un point de vue militaire, l’on peut être déçu des résultats.

    Seulement 23 des 59 Tomahawks ont touché la base; le reste n’a rien touché de grave, si ce n’est que des coquelicots​. L’on reporte 9 mig-23 détruits (sur les 24 qui étaient dans la base), et 5-10 morts (des mécaniciens surtout). La taxiway et la piste sont intactes. D’après les médias syriens, la base pourra re-être opérationnelle dans 24h.

    Pour une attaque à 81 millions, l’on aurait attendu mieux.
    Bien sûr, je sais que le but n’était que de faire une pression médiatique, mais c’est tout de même beaucoup de missiles, et de dollars, jetés à la poubelle. Si les americains, n’arrivent pas à détruire une base avec 59 missiles, comment vont t’ils faire en cas de guerre chaude ?

    Allez bye Fanta !

  • Participant
    Posts373
    Member since: 27 mars 2017

    Comme quoi, pour une masse d’explosif équivalant, des canons et des obus auraient été moins cher :whistle:

    Pour ce qui est de l’attaque chimique, je pense que c’est elle qui a définitivement planté le dernier clou du cercueil de B. Al Assad, ce qui me renforce l’idée que ce n’est pas le régime qui l’a provoqué. La technique “bélier” de la diplomatie de Trump renforce considérablement l’idée de faire tomber le président Syriens au plus vite, afin de le remplacer par une “démocratie” tout aussi instable qu’en Irak.

    Celas me rappel un sketch des guignols de l’info qui ce révèle être réaliste. Comme quoi, le réalité dépasse toujours la fiction :
    les Guignols : Les enemis des USA.

    "La critique de l'art est aisément difficile mais l'art de la critique est difficilement aisé".

  • Participant
    Posts893
    Member since: 27 mars 2017

    Il faut en finir avec la crise en Syrie. Ça passe par l’annihilation de l’Etat islamique et la déposition du régime Al-Assad au minimum. Al-Assad n’est pas un allié des Etats-Unis, de la France, de la Belgique ou de l’OTAN, uniquement de la Russie et de l’Iran. Objectivement, nous n’avons rien à gagner d’une alliance avec le régime syrien. Il ne nous apportera pas d’avantages tactiques ou dans la lutte contre les combattants étrangers (les services de renseignements loyalistes sont complétement largués sur leur propre terrain). Lui tirer dessus, c’est lui rappeler que les Etats-Unis veulent avoir leur mot à dire.

    La fin de la guerre en Syrie se fera par étapes (en cas de succès bien sûr). La première doit être l’eradiquation de Daesh, ses alliés et tout mouvement d’islamisme radical. La priorité c’est ça, sinon nous aurons droit à une Libye bis. Une fois cela réalisé, nous pourrons envisager une transition de régime, et seulement à ce moment parce que c’est innenvisageable en plein affrontement. Ce serait un véritable chaos si on déposait Assad maintenant, alors que Daesh est encore là !
    Tu dis certes que les forces d’Assad sont faibles. Mais c’est pour cela qu’il a deux alliés : la Russie et l’Iran, qui peuvent l’y aider, et qui ne le laisseront JAMAIS tomber comme cela. Dans ce contexte, il est important de ne pas faire un mauvais remixe ouest contre est comme c’est ce qui nous menace ; risquant de faire le jeu du totalitarisme islamique ! Il convient de faire une grande coalition internationale pour se débarrasser de Daesh et tous les mouvements qui lui sont affiliés, pour ensuite envisager un changement politique.

    J’aimerais qu’on arrête de dramatiser le sort des chrétiens d’Orient et c’est un catholique romain (non pratiquant certes) qui vous le demande ! Les chrétiens ne représentent que moins de 10% de la population syrienne. On fait quoi des Kurdes (qui n’avaient même pas de cartes d’identité sous le régime), des juifs, des autres groupes ? On les balance dans les oubliettes de l’Histoire ? C’est l’évidence même qu’ils souffrent des sévices de la guerre civile, mais comme n’importe quel civil ! J’ajouterai que leur sort sous le régime n’est pas plus enviable que sous l’Etat islamique.

    C’est bien, on va pouvoir se parler entre catholiques ! 😛 je ne dramatise nullement le sort des chrétiens d’Orient, et je n’etablis pas non plus “d’echelle de la souffrance”. Mais si tu laisses un régime à tendance islamiste en Syrie, tu peux être sur que cette minorité établie avant l’arrivee de l’Islam va être détruite. S’ils soutiennent Assad, c’est qu’ils ont bien peur de ce qui pourrait leur arriver si on mettait n’importe quoi n’importe comment à la place. D’autant plus que tu peux être sur qu’en tant que chrétiens, si les islamistes arrivent, leur sort (tout comme celui des juifs et des kurdes) sera sans doute moins enviable que celui du reste de la population
    Par ailleurs, je ne renie ni les juifs ni les kurdes, il faut bien entendu aussi traiter leur cas, ainsi que celui de l’ensemble de la population. Néanmoins, en abattant Assad maintenant, cela ne fera qu’augmenter les risques pour ces populations.

    @Colonel_Olrik :


    Et puis, pour ta remarque sur le fait qu’on le laisse bombarder tranquillement, en 2011, Nicolas Sarkozy a bombardé Kadhafi sans demander l’avis de quiconque, l’O.N.U, le conseil des ministres … Nada, il a bombardé pour voire Kadhafi tomber et garder les mains propres, sans déclaration de guerre ou mandat onusien.

    Sarkozy était loin d’etre seul en Libye : au moins le Royaume-Uni et les USA étaient avec nous. Donc oui, à l’Ouest, on ose par trop protester quand les USA sont la.

  • Modérateur
    Posts2995
    Member since: 27 mars 2017

    En dehors de l’initiative d’un commandant le régime avaient plusieurs raisons pour effectuer ce bombardement à l’arme chimique.
    Les russes sont attachés au régime de Damas, pas à la personne d’Assad. En effectuant ce bombardement Assad montre qu’il n’est pas un pion de Moscou et qu’il est encore libre de faire ce qu’il veut chez lui. Alors que les russes poussent à la négociation avec les rebelles, Assad est dans la radicalité afin de se mettre dans la position « moi ou le chaos ».
    La région bombardée est très favorable à la rébellion. Les armes chimiques sont idéales pour diffuser la terreur et pousser cette population hostile à fuir vers l’étranger. Leur fuite facilitera en outre les opérations militaires et réduira le soutien à la rébellion.
    Il ne prenait pas un grand risque. Les gens qui le considèrent comme un boucher, le considèrent toujours comme un boucher. Ceux qui le voient comme un rempart contre le terrorisme, pensent toujours qu’il est un rempart contre le terrorisme. Pas peur de provoquer les turques, ils sont déjà chez lui ! Et vu l’historique il avait de bonnes raisons de croire que les américains ne bougeraient pas le petit doigt comme en 2013. Finalement les US ont agis mais ce n’est pas la destruction d’une base aérienne qui va faire tomber Assad…

    Et on ne peut pas non plus exclure la bêtise. Ce n’est pas parce que l’on est président d’un état que l’on prend la meilleure décision dans toutes les situations, Assad n’échappe pas à la règle.

    Comparaison n'est pas raison.

  • Participant
    Posts2324
    Member since: 27 mars 2017

    Il faut en finir avec la crise en Syrie. Ça passe par l’annihilation de l’Etat islamique et la déposition du régime Al-Assad au minimum.

    Et tu mets qui a la place ?

    Parce que c’est ca la vraie question.

    Pour paraphraser un general israelien sur le sujet je vais te dire :

    “”Better the devil we know””

  • Participant
    Posts520
    Member since: 27 mars 2017

    @Noble 7: ce que tu dis là est intéressant. La précision ne serait toujours pas là pour les américains. Aurait-on une idée de la manière dont ils ont ciblé le lieu ? Par satellite ? Drone (bien que je doute de cette dernière possibilité) ? C’est quand même questionnant de se dire qu’autant de missiles n’ont pas atteint d’objectif utile, je pensais qu’ils ciblaient précisément leurs objectifs à l’avance, surtout étant donné les technologies à leur disposition.

    En voyant les images des drones russes qui ont survolés la base aérienne après les frappes (source: Journal de la RTBF en bas de page), on voit bien les abris des avions qui sont grosso-modo intacts (avec leurs toits en béton armé de plusieurs mètres), et quelques impacts sur les pistes par ci et par là.

    Je ne connais pas vraiment les spécifications techniques d’un Tomahawk, mais il ne me semble pas que ce soit le meilleur missile pour s’attaquer à une base aérienne non ? Notamment par le fait qu’il ne me semble pas qu’ils puissent détruire quelque chose dans un bunker bien protégé. Ainsi, n’existe-t-il pas des bombes spéciales anti-piste ou missiles anti-bunker (j’entends spécifiquement pour ça) ?

  • Participant
    Posts1194
    Member since: 27 mars 2017

    Ainsi, n’existe-t-il pas des bombes spéciales anti-piste ou missiles anti-bunker (j’entends spécifiquement pour ça) ?

    Sisi, et Français en plus.
    https://strategietotale.com/forum/101-autres-aspects-contemporains/153658-la-matra-durandal-bombe-anti-piste

    Un point, c'est tout.

    Et deux si t'insistes.

  • Participant
    Posts1036
    Member since: 27 mars 2017

    Je ne connais pas vraiment les spécifications techniques d’un Tomahawk, mais il ne me semble pas que ce soit le meilleur missile pour s’attaquer à une base aérienne non ? Notamment par le fait qu’il ne me semble pas qu’ils puissent détruire quelque chose dans un bunker bien protégé. Ainsi, n’existe-t-il pas des bombes spéciales anti-piste ou missiles anti-bunker (j’entends spécifiquement pour ça) ?

    Le Tomahawk a une charge conventionnelle à la différence du missile français/britannique SCALP qui a une grosse charge creuse tandem (BROACH) pour l’effet anti bunker, et qui existe en version anti-piste (Apache). Inconvénient des SCALP sur les Tomahawks, ils ont une portée de beaucoup réduite, et sont mis en œuvre préférentiellement par avion, même si une version mer sol existe.

  • Participant
    Posts938
    Member since: 27 mars 2017

    “Je ne connais pas vraiment les spécifications techniques d’un Tomahawk, mais il ne me semble pas que ce soit le meilleur missile pour s’attaquer à une base aérienne non ? Notamment par le fait qu’il ne me semble pas qu’ils puissent détruire quelque chose dans un bunker bien protégé. Ainsi, n’existe-t-il pas des bombes spéciales anti-piste ou missiles anti-bunker (j’entends spécifiquement pour ça) ?”

    Les tomahawks peuvent tout aussi bien guidés par eux mêmes, que par satellite. Dans les deux cas, c’est extrêmement précis. La marge d’erreur n’est que de quelques mètres.

    Les tomahawks peuvent être équipés de BLU-97 Combined Affects Bombs, qui sont des sous-munitions/anti-piste. Un seul de ces missiles (avec cette charge) pourrait rendre HS n’importe quels aéroports. Si les américains ne l’ont pas utilisé, peut etre parce que les bâtiments n’en avait pas; ce n’est pas tout le temps que l’on attaque des bases aériennes syriennes.

    Soit les tomahawks sont pas aussi bons que l’on peut le penser, soit le but des US n’était pas de détruire la base. Dans les deux cas, des solutions plus efficaces et bien moins onéreuses étaient à dispositions.

    @colonel Olrik

    Jamais se rabaisser aux obus de pacotilles… MLRS 4 ever.

    Allez bye Fanta !

  • Participant
    Posts1036
    Member since: 27 mars 2017

    Les tomahawks peuvent être équipés de BLU-97 Combined Affects Bombs, qui sont des sous-munitions/anti-piste.

    La BLU-97 c’est de la bombelinette! Absolument insuffisant pour faire de l’anti piste, ça ne te fait même pas un nid de poule dans un tarmac. La BLU-97 pèse 1,5 kg, pour comparer, les sous munitions KRISS du missile Apache à vocation abri-piste pèsent 51 kg!

  • Modérateur
    Posts2015
    Member since: 27 mars 2017

    Ce n’est pas en taisant une histoire qu’on en fait entendre une autre. Si tu souhaites partager celles de ces groupes, tu es le bienvenue.

    Ce n’est pas du mépris à l’égard des chrétiens d’Orient ou des volontaires de toutes sortes (donateurs, secouristes,..) qui leur viennent en aide. Mais, il ne faut pas oublier que tous souffrent de la guerre et que le sort des chrétiens syriens n’était guère enviable sous le régime des Assad. Leur sort est néanmoins plus enviable que celui des Kurdes avant le début de la guerre civile. Ça peut sembler bête, mais rien que le nom officiel de la Syrie, République arabe syrienne, les exclut déjà de leur propre pays. C’est un peu comme si le nom de la Belgique était “Royaume flamand de Belgique” ou du Canada “Royaume anglophone du Canda”. Il faut bien comprendre que les Kurdes n’étaient pas des citoyens de seconde zone car ils n’étaient tous simplement pas des citoyens. La preuve la plus flagrante est qu’aucun d’entre eux ne possédaient de cartes d’identité (le gouvernement en délivrera un an après le début des troubles, pensant se rallier cette communauté). De ce fait, les Kurdes, cloitrés dans leur propre communauté, étaient privés de tout ou presque : accès aux soins, aux études, à la sécurité,… (choses qu’un Etat se doit d’assumer). Ils se débrouillèrent par eux-mêmes, avec leur diaspora d’Occident. Ils développèrent un sens de l’autodiscipline, de rigueur, d’organisation que l’on retrouve aujourd’hui dans le territoire qu’ils ont reconquis de haute lutte. Cependant, il ne faut pas s’aveugler, aucun camp n’est «méchant» ou «bon» et chacun agit selon ses intérêts. Ainsi, les chefs kurdes ont fait venir le «grand» BHL pour chanter leurs prouesses en cachant soigneusement le fait qu’ils sont en train de procéder à un nettoyage ethnique des terres conquises (expulsion des Arabes) afin de pouvoir, certainement, justifier plus tard la création d’un Etat autonome voire indépendant.


    La fin de la guerre en Syrie se fera par étapes (en cas de succès bien sûr). La première doit être l’éradication de Daesh, ses alliés et tout mouvement d’islamisme radical. La priorité c’est ça, sinon nous aurons droit à une Libye bis.

    Je n’ai jamais dit qu’il fallait tout faire d’un coup. Je ne suis pas Donald Trump et je n’ai pas pour 80 millions de dollars à gaspiller.^^ La négociation politique doit être mené de pair et subordonner les manœuvres militaires. Si Poutine maîtrise cette donnée, j’espère que Trump aussi (mais il est complétement inexpérimenté en diplomatie).

    Et tu mets qui a la place ?

    Honnêtement ? Aucune idée. Il n’y a pas un «De Gaulle syrien» qui serait capable de fédérer les mouvements d’opposition pour former un contre-gouvernement. Les membres de la classe dirigeant syrienne qui ont rallié les rebelles sont pour la plupart en exil à l’étranger. Leurs noms sont inconnus des centaines de groupes rebelles qui se battent sur le terrain. Ils ne contrôlent pas leurs actions et ces derniers ne leur reconnaissent aucune autorité. A vrai dire, la rébellion syrienne s’apparente à nébuleuse. Mais, cela n’empêche pas que Bachar Al-Assad devra quitter le pouvoir. Cela devra se faire par transition, dans le cadre d’un processus démocratique, en accord avec les grandes puissances. J’insiste sur ce dernier point en ajoutant que Moscou ne soutient Damas pour ses bases navales. Que ce soit des démocrates, des communistes, des fondamentalistes, des Kurdes, des chrétiens, ou même des martiens, ce qui importe pour la Russie, c’est le maintien de ses avantages. Rien ne dit qu’une démocratie n’y consentirait pas, non ?

    Pour en revenir au sujet initial, c’est un grand coup diplomatique mais un coup d’épée dans l’eau du point de vue strictement militaire ?

  • Participant
    Posts938
    Member since: 27 mars 2017

    La BLU-97 c’est de la bombelinette! Absolument insuffisant pour faire de l’anti piste, ça ne te fait même pas un nid de poule dans un tarmac. La BLU-97 pèse 1,5 kg, pour comparer, les sous munitions KRISS du missile Apache à vocation abri-piste pèsent 51 kg!

    Merci de me le rappeler, mais vu que le contexte etait une attaque américaine, avec des Tomahawks, je pensais bien faire en donnant le nom d’une arme qui est en rapport avec ce dont il est discuté.

    Les Blu-97 font très bien leur taf. Ce sont des bomblettes Anti-pistes, comme tes légendaires French-made KRISS, mais à la place d’envoyer 10 grosses bombes, on largue 202 petites bomblettes.

    Allez bye Fanta !

  • Participant
    Posts2176
    Member since: 27 mars 2017

    J’aimerais qu’on arrête de dramatiser le sort des chrétiens d’Orient et c’est un catholique romain (non pratiquant certes) qui vous le demande ! Les chrétiens ne représentent que moins de 10% de la population syrienne. On fait quoi des Kurdes (qui n’avaient même pas de cartes d’identité sous le régime), des juifs, des autres groupes ? On les balance dans les oubliettes de l’Histoire ? C’est l’évidence même qu’ils souffrent des sévices de la guerre civile, mais comme n’importe quel civil ! J’ajouterai que leur sort sous le régime n’est pas plus enviable que sous l’Etat islamique. Sous le règne des Al-Assad, les chrétiens étaient écartés du pouvoir (détenu entièrement par des alaouites du clan Assad, ça pue le népotisme et le sectarisme) et n’étaient utilisé que comme vitrine du régime. La seule fois notable où les chrétiens jouèrent un rôle précis, ce fut durant la répression de Hama en 1979 : ils furent envoyés en première ligne afin qu’on s’assure de leur loyauté….

    J’ai bien rigolé merci.

    Le clan Assad monopolise le pouvoir. Tu découvres la politique asiatique ou quoi. Déjà qu’en Europe on accuse souvent les politiciens de népotisme, alors en Asie où la tradition de démocratie, d’assemblées des hommes libres et de monarques qui peuvent être déposés est la plus forte au monde, je te laisse imaginer.

    Assad = dictature laïque. C’est 1000 fois préférable à une dictature religieuse où des atrophiés du bulbe dirige une population lavée du cerveau et où on fait régresser la société à un niveau encore plus bas que ce qu’ont connu les Australopithèques.

  • Participant
    Posts1
    Member since: 27 mars 2017

    60 tomahawk le chiffre est impressionnant mais en réalité c’est équivalent à un raid de 6 avions. Si on en croit les russes 1/3 seulement a touché son but ce qui pourrait être dû à des défaillances des imprécisions (gps < laser), ou la défense aérienne, et un peu de propagande. En plus l'objectif ciblé avait été prévenu à l'avance ce qui donnait le temps de se protéger. Résultat une dizaine de morts seulement dont des civiles (dont des enfants).

  • Admin bbPress
    Posts6307
    Member since: 27 mars 2017

    En effet, la guerre ça coûte cher. Beaucoup s’arrête sur le prix de ce raid, compare au coupe de l’éducation. Néanmoins, il est quasi certain, simplement par le bris des appareils au sol et par les réparations, que le coût de l’autre côté s’avèrera largement plus élevé.

    Ceci dit, faire passer un message coûte inévitablement de l’argent, et un des buts de Trump était d’une part de se montrer plus solide qu’Obama, qui en circonstance similaire était demeuré relativement mou, tout en brisant ce mythe du Trump, pantin de Poutine. Les Russes sont en ce moment en furie, et leur liberté d’action en sol Syrien se voit dès lors lourdement compromise…

    La guerre a été écrite dans le SANG...
    Pour le reste, il y a le FORUM DE LA GUERRE!!!

  • Participant
    Posts1036
    Member since: 27 mars 2017

    Les Blu-97 font très bien leur taf. Ce sont des bomblettes Anti-pistes, comme tes légendaires French-made KRISS, mais à la place d’envoyer 10 grosses bombes, on largue 202 petites bomblettes.

    Si ça fait très bien son taf de munition antipersonnelle, antivéhicule et incendiaire, ça n’en fait pas une munition adaptée pour détruire du béton, et pour faire suffisamment de dommages pour rendre une piste inutilisable. Les BLU-97 font la taille d’une canette de soda, au mieux ça fait un cratère de la même taille, et la dispersion des munitions est beaucoup trop importante pour que ça puisse avoir un effet sur une piste.
    Les munitions à vocation antipiste sont beaucoup plus lourde que des grenades AP/AC, de l’ordre d’au moins une vingtaine de kilogrammes pour avoir un effet important, et la dispersion est beaucoup moins importante pour concentrer les dommages sur la piste.

    Les Russes sont en ce moment en furie, et leur liberté d’action en sol Syrien se voit dès lors lourdement compromise…

    Je pense que les russes font ce qu’il faut pour regagner une liberté d’action, la frégate amiral Grigorovitch est passée en Méditerranée pour rejoindre la Syrie. Elle apporte une protection antiaérienne supplémentaire aux navires Russe de Tartous, et une possibilité de réponse grâce aux missiles kalibr qui pourraient aller chasser les destroyers américains dans leurs bases.

  • Admin bbPress
    Posts6307
    Member since: 27 mars 2017

    Bien-sûr qu’ils vont tout faire en leur pouvoir pour retrouver cette liberté 😉 N’empêche qu’elle est maintenant lourdement entravé avec un Trump interventionniste sur ce front.

    La question est maintenant de savoir si un accrochage direct entre Russes et Américains sera évitable indéfiniment? Ils vont tenter de réduire les risques au maximum certes, mais une erreur arrive rapidement en temps de guerre…

    La guerre a été écrite dans le SANG...
    Pour le reste, il y a le FORUM DE LA GUERRE!!!

  • Participant
    Posts2324
    Member since: 27 mars 2017

    Mais, cela n’empêche pas que Bachar Al-Assad devra quitter le pouvoir. Cela devra se faire par transition, dans le cadre d’un processus démocratique, en accord avec les grandes puissances. J’insiste sur ce dernier point en ajoutant que Moscou ne soutient Damas pour ses bases navales. Que ce soit des démocrates, des communistes, des fondamentalistes, des Kurdes, des chrétiens, ou même des martiens, ce qui importe pour la Russie, c’est le maintien de ses avantages. Rien ne dit qu’une démocratie n’y consentirait pas, non ?

    Tu parles comme un americain en 2003! On vire le vilain et nous vous apportons notre sublime democratie.

    Mais il n’y aura pas de democratie possible au Moyen-Orient. Question d’education et de culture. Tu mets Assad dehors tu auras une affreuse republique islamique avec la Charia en tuteur.

    Et je vais ENCORE te paraphraser ce general israelien :

    “”Better the devil we know””

    Tu veux une traduction ?

  • Participant
    Posts516
    Member since: 27 mars 2017

    Article du Monde de 2013 :
    http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2013/05/06/les-rebelles-syriens-ont-utilise-du-gaz-sarin-selon-carla-del-ponte_3171289_3218.html

    Une enquête de l’ONU affirme que les rebelles possèdent du gaz sarin.

    Or dans le post d’ergogan, on peut y lire “The Syrian government is the only party in the conflict known to have sarin” :

    une carte générale pour situer géographiquement l’attaque:

    http://www.thenational.ae/assets/multimedia/interactives/flat-graphics/syria-chemical-weapons.png

    Et même dans d’autres articles, on peut lire des choses du genre (http://www.lemonde.fr/syrie/article/2017/04/06/syrie-nous-sommes-face-a-une-attaque-deliberee-et-qui-a-pour-objectif-de-terroriser_5107096_1618247.html) :

    D’une part, si un tel stock [de gaz sarin] existait, il serait très improbable qu’il soit sous le contrôle des groupes rebelles.

    Je ne cherche pas à dire qu’Assad est innocent (je n’en sais rien), mais le parti pris des media est juste hallucinant. On ne sait pas encore d’où vient le gaz mais on accuse directement (et sans preuve) Assad. J’ai l’impression que l’on perd de plus en plus l’esprit critique…

  • Participant
    Posts802
    Member since: 27 mars 2017

    Mais, cela n’empêche pas que Bachar Al-Assad devra quitter le pouvoir. Cela devra se faire par transition, dans le cadre d’un processus démocratique, en accord avec les grandes puissances. J’insiste sur ce dernier point en ajoutant que Moscou ne soutient Damas pour ses bases navales. Que ce soit des démocrates, des communistes, des fondamentalistes, des Kurdes, des chrétiens, ou même des martiens, ce qui importe pour la Russie, c’est le maintien de ses avantages. Rien ne dit qu’une démocratie n’y consentirait pas, non ?

    Tu parles comme un americain en 2003! On vire le vilain et nous vous apportons notre sublime democratie.

    Mais il n’y aura pas de democratie possible au Moyen-Orient. Question d’education et de culture. Tu mets Assad dehors tu auras une affreuse republique islamique avec la Charia en tuteur.

    Et je vais ENCORE te paraphraser ce general israelien :

    “”Better the devil we know””

    Tu veux une traduction ?[/quote]

    C’est bien pessimiste comme affirmation… La culture orientale dans sa globalité serait donc incompatible avec l’idée même de démocratie sous peine sinon de se retrouver avec un parti islamiste au pouvoir ?
    D’accord avec toi sur le fait qu’aujourd’hui, si Assad était mis dehors et avec lui toute son administration, comme ça d’un coup, le chaos profiterait uniquement à des fondamentalistes musulmans, pas à d’hypothétiques valeureux rebelles démocratiques et libéraux.
    Mais ce ne pas parce que maintenant c’est impossible que plus tard cela ne le sera pas.
    Et tout ceux qui présente Bachar et le clan Assad comme le seul rempart du fondamentalisme musulman sur le sol syrien, faut quand même pas oublier que c’est en partie à cause de la politique intérieur du régime autoritaire des Assad qui a poussé la population à la révolte, que le pays est désormais dans un tel état de déliquescence.
    Donc oui ne pas imaginer une miraculeuse démocratie laïque et libérale qui prendrait la suite du vilain dictateur mais ne pas non plus enjoliver les capacités du régime Assad à maintenir la stabilité dans la région.
    La Syrie a besoin de changement, et de toute façon après toutes ces années de guerre, de destruction et d’instabilité politique on ne va pas juste se dire que Bachar al-Assad va rester tranquillement au pouvoir comme avant et que tout ira pour le mieux dans le meilleur des mondes (du moins pour nous).
    Il va falloir trouver une alternative possible à M. Assad. Peut-être pas nécessairement organiser des élections libres tout de suite là d’un coup, les esprits sont encore trop échauffés et se serait zut si on se retrouvait avec un parti d’extrémistes musulmans au pouvoir.
    Donc là ouvrir les négociations entre Assad et les rebelles les plus modérés et même les moins, pour voir à former un nouveau gouvernement. Et si ça marche pas, on attend que les loyalistes soutenus par l’Iran et la Russie battent définitivement l’opposition armée et on leur demande de former un nouveau gouvernement (sans forcément un Assad en tant que président), de lancer des réformes dans le pays parce que sinon il y aura encore des révoltes sous peu. Et aussi de considérer le cas kurde, car la création d’un Etat kurde autonome devient de moins en moins irréaliste ces derniers temps.

    Quant à l’agression américaine de la base aérienne syrienne, c’est aussi cavalier, goujat qu’inapproprié. Comme le sera sans doute tout le mandat de Donald Trump. Mais oui, vis-à-vis de sa politique interne Trump montre bien là qu’il n’est pas le toutou de Poutine comme ses détracteurs voulaient le faire passer. Il le montre dans la plus complète démesure comme à son habitude.

  • Participant
    Posts1913
    Member since: 27 mars 2017

    J’aimerais qu’on arrête de dramatiser le sort des chrétiens d’Orient et c’est un catholique romain (non pratiquant certes) qui vous le demande ! Les chrétiens ne représentent que moins de 10% de la population syrienne. On fait quoi des Kurdes (qui n’avaient même pas de cartes d’identité sous le régime), des juifs, des autres groupes ? On les balance dans les oubliettes de l’Histoire ? C’est l’évidence même qu’ils souffrent des sévices de la guerre civile, mais comme n’importe quel civil ! J’ajouterai que leur sort sous le régime n’est pas plus enviable que sous l’Etat islamique.

    Déjà une chose Guiguit, si t’es pas pratiquant t’es pas un Chrétien Catholique, en fait les deux vont de pair la pratique même irrégulière et le fait d’être chrétien. Le fait qu’une partie de la population représente une franche minoritaire d’un pays n’excuse jamais les souffrances collectives endurées. Donc bon la minute statistique n’a rien à faire dans ton argumentation. On parle aussi des Kurdes et des autres groupes, c’est évident. Après souffre de la guerre civile comme n’importe quel civil, quand le principal front rebelle est un front Islamiste qui a pour projet d’établir la Charia en Syrie et de la faire gouverner par un Conseil des Imams, bizarrement je pense que si tu n’es pas Sunnite, ça craint beaucoup. Donc les Chrétiens dans les zones occupés par les rebelles ne doivent pas être aux anges.
    Après comparer la situation des chrétiens sous le régime de Bachar et le régime de EIIL, n’a rien à voir d’un coté t’as un régime certes autoritaire mais qui traite ses sujets avec égalité, et de l’autre t’as un groupe qui impose un statut juridique inférieur, qui établit des impôts en plus qui confisquent tout tes biens, qui vend tes enfants/femmes comme esclave et qui est bien capable de te tuer si tu n’obéis pas. Je pense Guiguit que vivre en tant que chrétien sous l’Etat Islamique est pire que vivre en tant que chrétien sous Bachar.

  • Modérateur
    Posts2995
    Member since: 27 mars 2017

    Un point de vue intéressant sur la frappe américaine.

    Le dernier point relativise grandement le coût de la frappe.

    Comparaison n'est pas raison.

  • Admin bbPress
    Posts6307
    Member since: 27 mars 2017

    La durée de vie d’un missile Tomawak est limitée et il est plus économique de le tirer plutôt que de le détruire. En en tirant 50, Trump a montré ses muscles sans prendre de grands risques.

    En effet, on appelle ça relativiser ^^

    En lançant ces missiles, Trump n’a pas fait une dépense, mais une économie 😉

    La guerre a été écrite dans le SANG...
    Pour le reste, il y a le FORUM DE LA GUERRE!!!

  • Participant
    Posts180
    Member since: 27 mars 2017

    Selon un journaliste qui soutient l’armée syrienne libre, le pilote syrien qui était soupçonné d’avoir bombardé Khan Sheikhoun (localité ou s’est déroulé l’attaque chimique) serait mort il y a peu.

    “Il s’est suicidé en se posant une bombe sous sa voiture…” 😳

    Si cette information se confirme, cela montrerait encore une fois l’incapacité du régime à protéger ses hommes et notamment ses meilleures soldats…

  • Modérateur
    Posts8390
    Member since: 27 mars 2017

    Selon des témoins sur place, l’attaque aurait été menée par des avions de chasse de type Sukhoi.

    Des témoins d’une attaque identifient des avions à réaction volant rapidement? Pourquoi n’ont-ils pas vu les marques de nationalité?
    “type sukhoi”: sukhoi est une marque qui fait toutes sortes d’avions, donc l’expression n’a pas de sens. Impossible de lui attribuer un avion de manière aussi imprécise. C’est soit sukhoi 27 ou 34, soit on ne sait pas.

    Les Allemands avaient bien perdu une guerre mondiale (14-18) due en partie à un mauvais calcul militaire avec ses sous-marins de l’Atlantique.

    Dans ce cas les Allemands pensaient gagner le blocus en déclarant la guerre à outrance. il y avait un avantage stratégique à gagner en franchissant la ligne rouge diplomatique

    Et même si, on prouve que c’est Assad qui a donné l’ordre de lancer les bombes chimiques, ne serait-ce pas lui qu’il auraient du bombarder ?

    Parce qu’un pays et ses habitants sont totalement indépendants de leurs dirigeants. Même ceux qui travaillent pour ce dirigeant directement en étant dans l’armée…

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

  • Participant
    Posts1036
    Member since: 27 mars 2017

    Imagine-t-on d’ailleurs la conséquence d’une frappe de cinquante missiles contre un dépôt d’armes chimiques ? Le nuage de vapeurs chimiques aurait pu contaminer n’importe qui.

    Y’a pas l’argument absolument opposé qui tourne pour décrédibiliser l’argumentation russe sur l’événement?
    Donc, les bombes russes détruiraient le gaz sans le répandre au milieu d’une localité peuplée de civils, alors que des missiles américains vaporiseraient les gaz pour contaminer la base aérienne?
    Je me demande s’il y a des personnes qui ont des connaissances sur les armes chimiques et qui pourraient éclairer nos lanternes là dessus.
    Parce qu’il me semble que l’argumentation russe a été écartée rapidement et un peu facilement. Les rebelles ont eu accès à des armes chimiques aussi, et qu’on ne peut pas écarter la version de bombes conventionnelles tombant sur un entrepôt contenant des armes chimiques. Et il y a mille explications valable sur le fait que le gaz se soit répandu: munitions qui se déclenchent par effet sympathique suite à l’explosion, cuve percée par la chute de débris etc…

  • Modérateur
    Posts8390
    Member since: 27 mars 2017

    C’est bien pessimiste comme affirmation… La culture orientale dans sa globalité serait donc incompatible avec l’idée même de démocratie sous peine sinon de se retrouver avec un parti islamiste au pouvoir ?

    En même temps ce serait pessimiste si la démocratie telle qu’elle est conçue et voudrait être amenée au Moyen orient était parfaite. Mais çà aussi cela peut se contester.

    Pour les missiles bons à jeter, c’est possible effectivement, qu’ils s’agissent de munitions vieilles et peu actualisées (ce qui rebouclerait avec les problèmes de précision). D’autant que la frappe a été vite décidé, or je ne pense pas que ces armes soient les plus intégrées dans la veille d’un navire: il est constamment aux aguets de sa sécurité, mais pas constamment prêts à une telle mission offensive.

    Les Russes — dont la défense anti-aérienne pouvait facilement mettre la frappe en échec — ont été prévenus. Les Syriens l’ont été par la même occasion. Autrement, la frappe n’aurait pas été faite de nuit avec aussi peu de victimes.

    La première affirmation est un peu forte: perturber plus d’1/3 des missiles oui, mais tous les stopper, cela parait compliqué pour une base aérienne qui doit être déjà bien connue des Américains, et où les Russes n”ont surement pas eu le temps d’amener toutes leurs DCA (ont -ils des aéronefs sur cette base d’ailleurs?).

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

  • Participant
    Posts938
    Member since: 27 mars 2017

    Faudrait garder ce sujet dans les “sujets-récents”; Nous sommes spectateurs et commentateurs d’une situation internationale, tout comme l’on était ceux de l’invasion allemande de Tchécoslovaquie, de la crise des missiles de Cuba ou autres situations mondiales.

    Il y a peu, La Russie (et la Chine plus 11 autres pays) a posé son veto contre une investigation de l’UN dans le but de l’attaque chimique en Syrie. C’est son 8e veto sur la situation syrienne. Ironiquement, la Russie demande une investigation pour trouver le coupable de cette même attaque. D’apres eux, l’UN est biased, et ses paroles ne valent rien tellement elle est américanisée.

    Si, au final, tout le monde demande une enquête, cela ne veut il pas dire que personne ne sait réellement qui à fait ça ?

    Allez bye Fanta !

  • Participant
    Posts275
    Member since: 27 mars 2017

    Un pays peut très bien demander une enquête internationale pour se disculper de tout soupçon en sachant très bien quelle conclusion tombera. Le fait que la Russie pose ensuite son veto à l’investigation onusienne est à lui-seul un démenti de leur honnêteté et la preuve de son implication dans l’affaire…
    Ou peut être a-t-elle peur que les Etats-Unis n’investissent un peu trop l’équipe des enquêteurs, quitte à y affilier des espions comme elle l’a déjà fait par le passé. Mais je pencherais davantage pour la 1ère hypothèse.

  • Admin bbPress
    Posts6307
    Member since: 27 mars 2017

    Les USA ont déjà profité d’une enquête onusienne pour infiltrer des espions et ceci a été prouvé par le passé?

    Est-ce possible d’en savoir plus sur cet épisode? Où ceci s’est passé? Quel furent les preuves et le verdict si accusation?

    La guerre a été écrite dans le SANG...
    Pour le reste, il y a le FORUM DE LA GUERRE!!!

  • Participant
    Posts275
    Member since: 27 mars 2017

    C’est une information que j’avais relevé lors de la constitution de mon dossier TPE de 1ère axé sur “Les limites de l’ONU”. J’ai un peu regardé dedans mais je ne retrouve pas le moment où j’en parle, et je ne préfère pas parler de cela de mémoire… Je voulais également faire profiter le forum de ce travail, mais je n’en ai que la version papier et il semble que j’ai égaré le dossier originel sur mon ordi. Dommage.

    Pour en revenir au sujet principal de ce topic, Le Monde vient encore de publier un article assez intéressant car visant à remettre en cause toutes les rumeurs qui ont tourné quant à l’origine du gaz utilisé. Et tout porte à croire que, si le régime n’est pas directement accusé, ce ne sont en tout cas pas les rebelles qui sont à pointer du doigt. Autre détail important, il est fait mention d’une enquête onusienne sur le terrain mais “L’enquête des Nations unies, qui a établi l’usage à grande échelle de gaz sarin, n’a pas désigné de coupable car les inspecteurs n’avaient pas été mandatés pour établir la responsabilité de cet usage”.

    Je vous laisse lire tout ça : http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2017/04/12/bombardement-chimique-de-khan-cheikhoun-en-syrie-les-intox-a-l-epreuve-des-faits_5110175_4355770.html?utm_term=Autofeed&utm_campaign=Echobox&utm_medium=Social&utm_source=Facebook#link_time=1491996135

  • Participant
    Posts938
    Member since: 27 mars 2017

    La France a officiellement pointé du doigt le régime syrien comme coupable de l’attaque chimique.

    Allez bye Fanta !

  • Participant
    Posts893
    Member since: 27 mars 2017

    Et pour revenir a la raison qu’aurait eue Bachar el-Assad a employer de telles armes. Nous nous sommes decarcasses ici (et ailleurs) a trouver une raison sensee.
    Et pas plus tard que lundi dernier, mon professeur d’histoire, apres une ecoute sur France Culture d’Hubert Vedrine (ancien ministre des Affaires etrangeres tres intelligent, respecte et ecoute en France) a eclaire ma route (et d’ailleurs ca m’a bien rassure que lui non plus n’y aie rien compris au depart 😛 ).

    Bref, en fait, apres l’arrivee de Donald le russophile a la Maison Blanche, Bachar avait toutes les raisons de craindre que le canard americain s’entende avec l’iceberg russe pour le lacher. Or, qu’est-ce-que Bachar sans son ami Vladimir ? Rien. Il ne lui reste que le Hezbollah et l’Iran, et la, il est tout seul (puisque la Russie s’est entendue avec les Etats-Unis pour l’eclipser).
    Et au terme de ce magazine Picsou, Bachar est renvoye de la presidence syrienne.

    Ainsi, pour lui, cette attaque aurait eue l’avantage de refroidir les relations entre Donald et Vladimir puiqu’elle n’aurait pas manque de declencher une reaction de l’impulsif et impetueux americain (j’emploie tout de meme le conditionnel hein).
    Cet acte, reflechi pour declencher une action americaine aurait donc eue pour vocation de raffermir les liens entre Damas et Moscou, et par la meme eviter toute entente russo-americaine nuisible a Bachar el-Assad.

  • Admin bbPress
    Posts6307
    Member since: 27 mars 2017

    En effet, et à ce propos, il est important de mentionner que ceux-ci apportent un rapport avec des preuves solides.

    Lisez ceci et partagez votre opinion en lien avec leurs avancements :

    http://www.lepoint.fr/monde/attaque-chimique-en-syrie-les-preuves-de-la-france-contre-bachar-el-assad-26-04-2017-2122853_24.php

    Le gaz sarin porte la signature syrienne et l’attaque a elle même été avouée par le régime, qui mentionnait cependant que celle-ci avait été faite avec des armes conventionnelles.

    Le niveau de dispersion s’avère enfin l’argument qui tranche en faveur de l’attaque à l’arme chimique et non pas seulement le fait d’avoir atteint un entrepôt.

    Dites ce que vous pensez sur le rapport.

    PS : intéressante hypothèse sur la manipulation syrienne Henri.

    La guerre a été écrite dans le SANG...
    Pour le reste, il y a le FORUM DE LA GUERRE!!!

  • Participant
    Posts520
    Member since: 27 mars 2017

    Je pense qu’il faudra attendre une enquête indépendante pour être sûr, mais cela donne un indice fort. Car, on ne peut pas décemment se baser uniquement sur un service de renseignement d’un pays qui est potentiellement biaisé. Sait-on où en est l’enquête de l’ONU ? Pour l’attaque précédente, ils avaient tous obtenu les mêmes conclusions, mais il faut rester prudent, on ne sait jamais.

    En tout cas, j’aime bien voir l’avis de ton professeur Henri ! C’est intéressant comme idée et pas bête du tout.

  • Modérateur
    Posts8390
    Member since: 27 mars 2017

    @Herni

    J’ai du mal à comprendre: si Trump arrive à s’entendre avec la Russie, poussera t’il vraiment à la chute de Bachar? L’engagement russe en Syrie serait-il ainsi “annulé” par Vladimir Poutine (ce qui n’est pas du tout son genre dans le cadre de la lutte anti-islamique)?

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

  • Participant
    Posts1194
    Member since: 27 mars 2017

    Poutine cherche à sauvegarder un allié, pas Assad en particulier pour qui Poutine n’a que peu d’estime. C’est d’ailleurs une chose partagé au sein même du clan Assad où l’on compare avec la précédente tentative de révolte écrasé rapidement dans le sang il y a longtemps.
    Virer Assad, ce serait donner crédit aux rebelles et montrer qu’on peut tout obtenir du régime, entraînant une recrudescence de la révolte, djihadiste ou non et mettant en péril la survie même du régime. Mais cela ne marche que tant qu’il y a rébellion.

    Un point, c'est tout.

    Et deux si t'insistes.

  • Participant
    Posts893
    Member since: 27 mars 2017

    vraiment à la chute de Bachar? L’engagement russe en Syrie serait-il ainsi “annulé” par Vladimir Poutine (ce qui n’est pas du tout son genre dans le cadre de la lutte anti-islamique)?[/quote]

    Comme l’a bien dit @ergogan, le but pour Poutine est de conserver un allié dans la région vu qu’il est important pour lui de conserver ses bases en Méditerranée et de lutter contre le totalitarisme islamique dont l’organe le plus tristement célèbre est aujourd’hui l’EI.
    Aujourd’hui, pour lui, la seule garantie de ces objectifs géopolitiques et stratégiques c’est le régime d’Assad. Et actuellement, virer Assas alors qu’il y a encore des rebelles (bien souvent proches des islamistes) un peu partout dans le pays, ce serait une catastrophe.

    Or, avec l’arrivee de Trump, Bachar el-Assad0pouvait craindre une entente de compromis entre la Russie et les Etats-Unis (en fait ce que la France devrait faire avec l’UE et le reste de la communauté internationale) pour chercher une transition à son régime dictatoriel. Et si Trump était dans la capacité de proposer une solution à Poutine du genre “une fois l’EI abattu et les rebelles islamiques maîtrises on envisage une transition politique pour chasser Assad et tu gardes tes avantages”, Assad était exit.
    D’ou l’importance pour le syrien d’arrimer le russe à lui par cette frappe qui entraine ensuite l’americain à faire une bêtise.

    @Anakil Brusbora :

    Ce n’est pas une idée de mon professeur d’histoire mais du très brillant Hubert Vedrine qu’il nous a donnée en cours.

  • Admin bbPress
    Posts6307
    Member since: 27 mars 2017

    Selon cette théorie, la petite Syrie à jouer le rôle de marionnettiste avec les USA d’une part; la Russie de l’autre, n’est-ce pas?

    La guerre a été écrite dans le SANG...
    Pour le reste, il y a le FORUM DE LA GUERRE!!!

  • Participant
    Posts893
    Member since: 27 mars 2017

    @batbaileys :

    Ce serait beaucoup surestimer Bachar el-Assad et ses réelles capacités, ainsi que beaucoup schématiser la situation. Quand on s’attarde un peu sur cette idée, on se rend compte qu’elle avait peu de chances d’atteindre son objectif principal : faire faire une bêtise à Trump. C’était un coup de poker, car s’il ne c’était pas révélé aussi impulsif, seul un objectif secondaire et moins important aurait été atteint : atteindre les rebelles (et pourtant, les pertes ont surtout été civiles, peu de combattants, mais à ce niveau de la rébellion, c’est bien difficile de savoir qui est qui).
    Je dirais plutôt que Bachar el-Assad a confirmé son alliance russe devant le risque d’une entente entre les Occidentaux. C’est un “manipulateur” comme l’a dit François Fillon, et cet acte ne doit pas laisser la situation tomber de l’autre côté, avec une montée des tensions entre Russes et Américains ; mais doit être suivi d’une discussion calme pour résoudre la situation, avec une intervention des Européens pour obtenir un compromis avec Poutine.
    Mais en effet, finalement, Assad, si telle était son intention, a bien réussi son coup.

    @montgomery :

    Difficile de savoir ce que veut Trump en Syrie… Comme dit précédemment, sans doute montrer ses muscles alors qu’il est en rivalité avec le plus grand nombre. Mais jusqu’à aujourd’hui, l’intérêt des Etats-Unis ne se trouve pas dans un régime dictatorial hostile en Syrie où le chaos règne.

  • Admin bbPress
    Posts6307
    Member since: 27 mars 2017

    Cette histoire de coup de poker improbable, c’est aussi l’impression que me laisse cette théorie. C’est traiter ses intentions selon les conséquences de ses actes. N’empêche que la chose reste possible, et aurait au moins le mérite d’expliquer l’utilisation insensée de l’arme chimique contre des résistants entourés de civiles.

    La guerre a été écrite dans le SANG...
    Pour le reste, il y a le FORUM DE LA GUERRE!!!

  • Participant
    Posts802
    Member since: 27 mars 2017

    Cette histoire de coup de poker improbable, c’est aussi l’impression que me laisse cette théorie. C’est traiter ses intentions selon les conséquences de ses actes. N’empêche que la chose reste possible, et aurait au moins le mérite d’expliquer l’utilisation insensée de l’arme chimique contre des résistants entourés de civiles.

    Oui enfin bon rappelons que cela reste une hypothèse parmi tant d’autres, pour l’instant on ignore toujours si l’attaque chimique venait des troupes de Bachar al-Assad.

  • Admin bbPress
    Posts6307
    Member since: 27 mars 2017

    Ils ont minimum avoué avoir envoyé cet avion bombarder cet endroit.

    La guerre a été écrite dans le SANG...
    Pour le reste, il y a le FORUM DE LA GUERRE!!!

  • Modérateur
    Posts8390
    Member since: 27 mars 2017

    Une attaque chimique est la seule chose en Syrie qui a failli faire intervenir les Européens et les Américains, et la seule chose que Poutine ne peut pas officiellement approuver. Elle fragilise l’idée de Bachar comme solution durable aux yeux des Occidentaux, qui hésitent encore à suivre certains rebelles qui donnent comme condition sine qua non d’une sortie de crise la chute de Bachar.

    Du coup, l’idée qu’une attaque chimique puisse arrimer l’allié russe plutôt que le pousser à chercher des substitutions me parait peu crédible.

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

  • Modérateur
    Posts2268
    Member since: 27 mars 2017

    Le président des Etats-Unis Donald Trump s’est rendu en Arabie Saoudite dans un contexte de négociations et de ventes d’armes au Moyen-Orient.

    Des images de l’événement:


    http://i2.cdn.cnn.com/cnnnext/dam/assets/170520072813-03-trump-saudi-arabia-0520-exlarge-169.jpg
    http://cdn.washingtonexaminer.biz/cache/1060×600-4c523b9904a28fd18cc67f9880b8f760.jpg
    https://img-9gag-fun.9cache.com/photo/aebBmmm_700b.jpg

    Pensez-vous que son intervention pourrait avoir une nouvelle influence sur la stratégie régionale contre l’Etat Islamique?

    "Ce qui est affirmé sans preuve peut être nié sans preuve"-Euclide

  • Admin bbPress
    Posts6307
    Member since: 27 mars 2017

    La dernière photo, pour ceux que ça intéresse, il s’agit du Palantir d’Arabie, pour communiquer avec l’Oeil de Poutine 😉

    La guerre a été écrite dans le SANG...
    Pour le reste, il y a le FORUM DE LA GUERRE!!!

  • Participant
    Posts1194
    Member since: 27 mars 2017

    installé dans la grande forteresse de barad’mou. Nous y voyons les généraux saroulmal et le roi-sorcier d’angmarche !!! (qui vient d’ailleurs de remporter des élections) en pleine préparation pour l’attaque de Minas ténérv.

    Un point, c'est tout.

    Et deux si t'insistes.

You must be logged in to reply to this topic.

A password will be emailed to you.