Post has published by PapaZoulou

Ce sujet a 103 réponses, 22 participants et a été mis à jour par  Pilusmagnus, il y a 4 ans et 4 mois.

50 sujets de 51 à 100 (sur un total de 104)
  • Participant
    Posts568
    Member since: 20 octobre 2012

    Personnellement j’ai aucune chance de jouer à ce nouvel opus étant donné que je me suis cantonné à la PS3 et que ce jeu ne sort que sur next-gen. En revanche, je regarde, de manière assez masochiste c’est vrai, à peu près tous les trailers et gameplays qui sortent. Sincèrement, je les trouve vraiment formidables tant au niveau des graphismes que des possibilités de jeu. Le fait de pouvoir désormais entrer dans certains bâtiments l’enrichit clairement. Ainsi, je trouve que c’est une utilisation très professionnelle de ces consoles next-gen. Bref, le jeu s’annonce très intéressant.

    Quant à l’éventuel caractère manichéen du scénario, c’est vrai que cela serait un peu dommage mais de là à me dégoûter de l’acheter ! Je crois, par ailleurs, qu’on a pas grand chose à craindre quand on regarde les jeux précédents de la série et les premières images où on assassine un officier révolutionnaire. Ce serait très étonnant qu’on nous serve du “gentil révolutionnaire qui meurt de faim” et du “méchant royaliste qui mange de la brioche”… De toute façon, la Révolution, c’est pas l’histoire du Bien contre le Mal. Les chouans ont combattu pour une cause qu’ils jugeaient juste mais c’était pas des bisounours. Il en va de même pour les révolutionnaires. Chacun est libre d’avoir une opinion, s’il le désire.

    Quant au scénario, je ne sais plus qui disait cela mais je suis complètement d’accord. Il serait intéressant que le héros ait des convictions révolutionnaires fermes au début du jeu, ébranlées par l’apparition de la Terreur… Enfin, c’est qu’une idée.

    Que l’on préfère Saint-Just ou Cathelineau, je suis convaincu qu’il va y avoir moyen de bien s’éclater.

  • Participant
    Posts3893
    Member since: 12 avril 2012
    Choukinator wrote:

    Quant à l’éventuel caractère manichéen du scénario

    Mais le scénario des AC a jamais été manichéen, juste nul.

  • Participant
    Posts568
    Member since: 20 octobre 2012

    C’est bien ce que j’ai dit juste après.

    C’est juste qu’on connaît pas encore le scénario de cet opus.

  • Participant
    Posts3893
    Member since: 12 avril 2012

    Le scénario, ce sera très probablement les Assassins qui se battent contre les Templiers et qui les tuent.
    Et après il y aura surement des dialogues dans des gros décors blancs totalement stupides du genre « Si vous ne m’aviez pas tué j’aurais pu ramener l’ordre. » – « Oui mais vous êtes un Templier donc on vous tue parce que voilà. » – « Oui mais je veux faire douter le joueur du bien-fondé de la mission de la guilde de meurtriers psychopathes que vous êtes. » – « Oh mon Dieu, il a peut-être raison. Much doute. Very controversé. Wow. Requiescat in pace. »

    Enfin tant que je peux me niquer les yeux sur la base de données Animus, je suis très content perso.

  • Participant
    Posts1655
    Member since: 12 avril 2012

    Vidéo assez classe d’Assassin’s Creed Unity qui a été fait par Tony Moore (Dessinateur de The Walking Dead) et Rob Zombie! Âme sensible s’abstenir, la vidéo est quand même un peu gore.

  • Participant
    Posts3893
    Member since: 12 avril 2012

    Voilà enfin une juste représentation de la violence de cette révolution.

  • Participant
    Posts3893
    Member since: 12 avril 2012

    Bon, je crois que la deuxième cinématique enterre toutes les théories du “parti pris révolutionnaire” :

  • Participant
    Posts2724
    Member since: 12 avril 2012

    Ben en gros, le parti pris semble être : à cette époque, c’était tous des connards.

  • Participant
    Posts3893
    Member since: 12 avril 2012

    Exactement, et je m’en réjouis car c’est également mon propre parti-pris :p

  • Participant
    Posts3893
    Member since: 12 avril 2012

    Pour une fois que le jeu se passe en France, ça leur arracherait la gueule de faire une bonne VF ? :pinch:

  • Modérateur
    Posts2270
    Member since: 8 février 2014

    Euuuuh, Napoléon n’est pas censé avoir un accent corse?

  • Participant
    Posts103
    Member since: 5 août 2014

    Les trophées/succès d’Assassin’s creed unity auraient été leakes ! On pourrait tuer Louis XVI avant sa vraie mort ^^

  • Participant
    Posts3893
    Member since: 12 avril 2012
    PapaZoulou wrote:

    Euuuuh, Napoléon n’est pas censé avoir un accent corse?

    Bah si sauf que au lieu de se dire “Tiens, le jeu parle de notre pays, si on essayait de travailler les voix et les accents pour augmenter l’authenticité historique comme dans les quatre jeux précédents?” bah à la place ils ont fait un doublage à l’arrache et totalement impersonnel.
    C’est triste quand même. Moi qui comptais faire exception pour la VO sur ce coup-ci, si c’est aussi pourri dans tout le jeu je suis même pas sûr que je le ferai…

  • Participant
    Posts2724
    Member since: 12 avril 2012

    C’est simple les gens, c’est juste la base de donnée de l’Animus qui ne sait pas retranscrire l’accent corse. On peut pas trop en demander à cette machine non plus, sa programmation de base doit déjà bouffer pas mal de RAM.

  • Participant
    Posts3893
    Member since: 12 avril 2012

    Non mais attend là ça devient débile. Dans les premiers ils parlaient anglais avec un accent italien parce que le traducteur de l’Animus était pas capable de traduire totalement un dialecte. (Ce qui, déjà, est proprement complètement fondamentalement con.)
    Mais là on parle de traduire du français en français. Ils vont pas nous faire croire dans la VF que Napoléon dans la réalité parlait anglais avec un accent corse que le traducteur n’arrive pas à rendre DANS LA TRADUCTION en français, si ?

  • Modérateur
    Posts2270
    Member since: 8 février 2014

    CA a fait la même erreur dans NTW.

  • Participant
    Posts3893
    Member since: 12 avril 2012

    De toute façon la cohérence du langage est niquée de base parce que blah blah blah les américains aiment pas les sous-titres…
    C’est fou comme ça me donne la rage toutes les possibilités que cette série a pour devenir bancale et qu’elle choisit systématiquement.

  • Participant
    Posts60
    Member since: 16 janvier 2013

    Sachant que l’armée de l’Assemblée constituante puis de la Convention et enfin de la 1ère République étaient en majeure partie composée de soldats engagés sous l’ancien régime, le Arno du début de la Révolution est en train de tuer des mecs qui pourraient très bien se battre à ses côtés l’année prochaine. Typique Assassin’s Creed ! 😛
    On verra si Ubisoft soulignera ce détail.

  • Participant
    Posts2724
    Member since: 12 avril 2012
    Pilusmagnus wrote:

    Non mais attend là ça devient débile. Dans les premiers ils parlaient anglais avec un accent italien parce que le traducteur de l’Animus était pas capable de traduire totalement un dialecte. (Ce qui, déjà, est proprement complètement fondamentalement con.)
    Mais là on parle de traduire du français en français. Ils vont pas nous faire croire dans la VF que Napoléon dans la réalité parlait anglais avec un accent corse que le traducteur n’arrive pas à rendre DANS LA TRADUCTION en français, si ?

    Sauf que l’Animus n’est pas une machine à voyager dans le temps, c’est une machine à décoder la mémoire génétique. Donc dans ce cas-là il y a deux situations : ou l’information archivée dans les gènes du sujet est imparfaite, ou alors c’est la machine qui foire son travail de décodage, ce qui arrive assez souvent quand on voit le nombre de désynchronisation dans mes parties. Après tout qui dit que les gènes enregistrent le langage tel quel, avec les intonations et donc les accents, ou juste des bribes de souvenirs suffisamment altérés pour ne conserver au final que l’essentiel ?

    Mais quand bien même, après tout on ne sait pas comment l’Animus fonctionne de manière pratique, ce qui est normal vu que c’est de la science-fiction et que toute la pseudo-science derrière est du bullshit absolu. Mais osef parce que c’est un moyen pratique justement pour pouvoir mettre de côté certains détails sans trop s’emmerder, car ça reste nénamoins cohérent dans sa logique interne. 400 personnes identiques dans la foule ? Bug de l’Animus. L’ancêtre qui meurt ? Bug de l’Animus. Anachronisme ? Bug de l’Animus.

  • Participant
    Posts3893
    Member since: 12 avril 2012
    ”Amiral wrote:

    Ce jeu est peut être magnifique mais ce parti pri pro révolutionnaire est tellement dégueulasse et plein de mauvaise foi que je boycotterai ce jeu 😀 .De toute façon je n’ai (presque)jamais joué au Assassin creed de ma vie :).

    http://www.jeuxvideo.com/news/2014/00075841-jean-luc-melenchon-attaque-assassin-s-creed-unity.htm

    « Oh là là, le parti-pris est vraiment trop pro-révolutionnaire. C’est trop la gauche quoi. Il n’y a absolument pas de description de Robespierre capable de faire s’indigner JEAN-LUC MÉLENCHON ! »

    Sérieux Coudé, faut admettre maintenant…

  • Participant
    Posts5796
    Member since: 12 avril 2012

    Faut voir le bon côté des choses : Ubisoft aura réussi à mettre d’accord royalistes et Front de Gauche pour boycotter le jeu. Certes, les uns lui reprochent l’excès de parti pris pro-révolutionnaire et les autres l’inverse, mais le résultat est le même !

  • Participant
    Posts639
    Member since: 4 juillet 2012

    Oui enfin ce jeu reprend le cliché de la Révolution qui était bien avant Robespierre et après c’était la Terreur et ce n’était pas bien ! La révolution n’a été qu’une succession de massacres ! Après il a quand même l’air dément, je trouve ça con de le boycotter pour intérêt politique( même si je le disais sur le ton de l’humour quelques temps auparavant) mais on peut quand même en faire une critique.
    Pour moi ce que dit Mélenchon ne change pas de son discours habituel : négationnisme des divers massacres parfois limite génocidaires que la république à commis à ses débuts …
    Ce que je disais correspondais aussi à l’époque où le jeu n’avait que des bandes annonces qui me paraissaient pro révolutionnaires, maintenant que le jeu est sorti ont peut vraiment se faire une idée.

  • Participant
    Posts17
    Member since: 12 novembre 2014

    La révolution dans le jeu apparait plus comme une toile de fond je trouve, enfin bon, je ne suis pas loin dans le jeu.

    J’espère juste que quand elle sera traitée, on verra bien le rôle des clubs, des constitutionnels, des girondins, et des jacobins qui ont maintenu un état d’exaltation permanent afin de prendre le contrôle de la commune de Paris, clé de voute de la Révolution et du pouvoir. Je veux voir le glissement de la Révolution vers l’extrême gauche, des Mirabeau, Lafayette dépassés, une France qui perd son autorité, qui se ruine, des étrangers cosmopolites qui encouragent cet affaiblissement. Une Europe qui ne redoute pas la Révolution comme on nous l’apprend à l’école, mais qui l’encourage pour affaiblir la France. Bon je m’emballe :silly:

    Bref à l’opposé de Mélenchon ça me ferait plaisir d’avoir cette vision de la Révolution, le chaos de la guerre civile. Après j’ai surtout acheté le jeu pour visiter Paris à cette époque, sans pyramide du Louvre, bibliothèque François Mitterand ou centre Georges Pompidou !

  • Participant
    Posts601
    Member since: 14 juin 2012
    ”Amiral wrote:

    Oui enfin ce jeu reprend le cliché de la Révolution qui était bien avant Robespierre et après c’était la Terreur et ce n’était pas bien ! La révolution n’a été qu’une succession de massacres !

    Ou l’art de dénoncer une exagération en basculant véhémentement dans l’excès inverse^^ Résumer la révolution à une succession de massacres c’est quand même un peu… réducteur non?
    Sinon personne n’a encore pété son câble sur le bug de l’animus qui nous rammène à l’occupation (ou un truc comme ça)? :blink: Y a pourtant des critiques à faire sur ce point^^

  • Participant
    Posts266
    Member since: 23 décembre 2013

    Dans tout les Assassin’s Creed, le contexte historique n’est qu’une toile de fond, et non un cours d’histoire, si les gens voulait en voulaient un ils joueraient tous à EU3.
    Mais pas contre j’accepte mal la glorification (que l’on fait partout d’ailleurs) de la prise de la Bastille (je ne prend que cette exemple car je n’ai pas le jeu mais vu quelques vidéo dessus), alors que ce n’est que le défoulement d’une populace enragé, ainsi que le massacre des gardes suisses Romand, très attaché à la France et qui était loin de mériter ce sort.
    De plus j’aime beaucoup l’une des raisons pour laquelle Jean-Luc Mélenchon s’oppose au jeu, c’est parce que la population de Paris est représenté comme des “sauvages” ou bien même des “barbare”, le problème c’est que la-dessus… Et bien on ne peut pas les représenter autrement, pour des personnes se lavant en moyenne trois fois dans leurs vie, et possédant 2-3 habits pour l’année, sans soin dentaire etc… Et bien cette représentation est légitime.

  • Participant
    Posts5796
    Member since: 12 avril 2012
    Degoupilateur wrote:

    Une Europe qui ne redoute pas la Révolution comme on nous l’apprend à l’école, mais qui l’encourage pour affaiblir la France.

    L’Europe monarchique n’avait aucun intérêt à vouloir la réussite durable des émeutiers ; on est à la fin du XVIIIe siècle et les idées circulent vite en Europe… Certes, voir la France malmenée pouvait apparaître réjouissant, mais cet aspect est passé au second plan sitôt que les révolutionnaires ont commencé à propager manu militari leur doctrine.

    saikers wrote:

    De plus j’aime beaucoup l’une des raisons pour laquelle Jean-Luc Mélenchon s’oppose au jeu, c’est parce que la population de Paris est représenté comme des “sauvages” ou bien même des “barbare”, le problème c’est que la-dessus… Et bien on ne peut pas les représenter autrement, pour des personnes se lavant en moyenne trois fois dans leurs vie, et possédant 2-3 habits pour l’année, sans soin dentaire etc… Et bien cette représentation est légitime.

    Un jour, il faudra renoncer à mépriser ceux qui vivaient avant soi, mais, déjà qu’on a du mal à ne pas haïr ses voisins, ce n’est pas demain la veille qu’on arrêtera de recourir aux jugements de valeur pour l’histoire…

  • Participant
    Posts70
    Member since: 5 juin 2013

    Personnellement, je suis un “playthrough” du jeu sur YouTube et j’ai la forte impression (même si je ne suis même pas à la moitié du jeu) que la Révolution n’est pratiquement pas abordée, c’est limite une toile de fond. Ce n’est peut être qu’une impression, mais on dirait qu’Ubisoft n’exploite pas du tout cette période. Ça a beau se passer en pleine Révolution on ne prend pas part dans ces combats et on fait toujours quelque chose qui n’a rien à voir…

    On se balade dans Paris, la foule est toujours en colère, des drapeaux tricolores de partout, mais Ubisoft se contente de placer quelques personnages et événements historiques mais Arno ne fait rien. J’espère que ça va changer au cours du jeu parce que ça me déçoit un peu tout ce potentiel inexploité.

  • Participant
    Posts3893
    Member since: 12 avril 2012
    Olivier wrote:

    Ou l’art de dénoncer une exagération en basculant véhémentement dans l’excès inverse^^ Résumer la révolution à une succession de massacres c’est quand même un peu… réducteur non?

    Oui, c’est réducteur et extrêmement représentatif du malaise qui existe en France dès qu’il s’agit d’analyser la Révolution. C’est un passé qui ne passe pas et qui a encore des répercussions aujourd’hui, ce qui empêche les français d’avoir un raisonnement stable et raisonné à ce propos. Les disputes d’historiens entre blancs et bleus sont ridicules, infantiles et malheureusement omniprésentes. C’est pourquoi il est bien plus facile d’analyser la Révolution française d’un point de vue extérieur. Ce sont notamment les britanniques et les américains qui font le meilleur boulot à ce niveau-là.

    Olivier wrote:

    Sinon personne n’a encore pété son câble sur le bug de l’animus qui nous rammène à l’occupation (ou un truc comme ça)? :blink: Y a pourtant des critiques à faire sur ce point^^

    Il y a pas de critiques à faire, c’est juste trop cool !

  • Participant
    Posts601
    Member since: 14 juin 2012
    Pilusmagnus wrote:

    Olivier wrote:

    Sinon personne n’a encore pété son câble sur le bug de l’animus qui nous rammène à l’occupation (ou un truc comme ça)? :blink: Y a pourtant des critiques à faire sur ce point^^

    Il y a pas de critiques à faire, c’est juste trop cool ![/quote]
    Râââh, dans ce cas Pilus tu m’obliges à prendre les devants! Dès qu’un grand produit culturel parle d’Histoire il se sent obligé de se ramener à ce que son public (en l’occurence majoritairement américain mais aussi français) connaît. D’où l’art d’intégrer l’Occupation à un jeu qui prend place durant la Révolution. Mais l’Histoire ça sert justement à être découverte et mieux comprise! Choisir le contexte de la Révolution aurait justement pu être extrêmement instructif sur les conceptions des hommes vivant à cette période, surtout dans le contexte actuel où l’on refuse le changement! Ubisoft avait l’occasion de faire comprendre à nos concitoyens que l’Histoire de France, c’est une éternelle évolution des hommes et de la société. Mais au lieu de parler de ce magnifique saut dans l’inconnu que fut la Révolution, de toutes les questions qui se sont posées, des réactions de nos ancêtres confrontés à tant de changements, on continue à n revenir à la période que les gens connaissent le mieux. Parce que le bug de l’animus, il nous fait pas revenir dans les années 1910, 20, 30 ou 50, mais bien sous l’occupation, dont on entend parler à longueur de temps alors même que c’est l’épisode le plus dramatique de l’Histoire de France. Freud nous diagnostiquerait une jolie névrose.
    C’est pathétique, on a fait tellement mieux à d’autres époques, et c’était l’occasion de le montrer.

  • Participant
    Posts1100
    Member since: 12 avril 2012

    Perso j’ai été ramené à la fin du XIX° siècle, bon après j’ai peut-être pas assez avancé dans le jeu pour voir l’occupation. Mais quand j’ai eu le bug, j’ai du me balader dans les vieux métros parisiens avec les wagons en bois qui voulaient m’écraser^^

  • Participant
    Posts266
    Member since: 23 décembre 2013

    @maxsilv, je ne méprise pas ceux qui ont vécu avant moi, c’est tout simplement que à cette époque l’hygiène était mauvaise, que les gens n’avait pas de soins, il faut bien se faire à l’idée que ce n’était pas forcément beaux à voire. Je ne m’imagine pas mes ancêtre comme des monstres, seulement qu’une populace en furie n’est pas reluisante.

  • Participant
    Posts601
    Member since: 14 juin 2012
    saikers wrote:

    @maxsilv, je ne méprise pas ceux qui ont vécu avant moi, c’est tout simplement que à cette époque l’hygiène était mauvaise, que les gens n’avait pas de soins, il faut bien se faire à l’idée que ce n’était pas forcément beaux à voire. Je ne m’imagine pas mes ancêtre comme des monstres, seulement qu’une populace en furie n’est pas reluisante.

    Le problème c’est que juger nos ancêtres avec une vision qui nous est contemporaine n’est absolument pas juste pour eux, et de plus c’est totalement incohérent. Le plus intéressant dans l’Histoire, c’est justement de faire l’effort d’adopter la mentalité des de nos prédécesseurs pour découvrir et comprendre leur mode de vie. D’ailleurs les auteurs des quelques messages précédents qui résument la Révolution à une montée de violence me semblent ne pas faire l’effort intellectuel de compréhension des personnes et des sociétés de cette époque.

  • Participant
    Posts3893
    Member since: 12 avril 2012
    Olivier wrote:

    Pilusmagnus wrote:

    Olivier wrote:

    Sinon personne n’a encore pété son câble sur le bug de l’animus qui nous rammène à l’occupation (ou un truc comme ça)? :blink: Y a pourtant des critiques à faire sur ce point^^

    Il y a pas de critiques à faire, c’est juste trop cool ![/quote]
    Râââh, dans ce cas Pilus tu m’obliges à prendre les devants! Dès qu’un grand produit culturel parle d’Histoire il se sent obligé de se ramener à ce que son public (en l’occurence majoritairement américain mais aussi français) connaît. D’où l’art d’intégrer l’Occupation à un jeu qui prend place durant la Révolution. Mais l’Histoire ça sert justement à être découverte et mieux comprise! Choisir le contexte de la Révolution aurait justement pu être extrêmement instructif sur les conceptions des hommes vivant à cette période, surtout dans le contexte actuel où l’on refuse le changement! Ubisoft avait l’occasion de faire comprendre à nos concitoyens que l’Histoire de France, c’est une éternelle évolution des hommes et de la société. Mais au lieu de parler de ce magnifique saut dans l’inconnu que fut la Révolution, de toutes les questions qui se sont posées, des réactions de nos ancêtres confrontés à tant de changements, on continue à n revenir à la période que les gens connaissent le mieux. Parce que le bug de l’animus, il nous fait pas revenir dans les années 1910, 20, 30 ou 50, mais bien sous l’occupation, dont on entend parler à longueur de temps alors même que c’est l’épisode le plus dramatique de l’Histoire de France. Freud nous diagnostiquerait une jolie névrose.
    C’est pathétique, on a fait tellement mieux à d’autres époques, et c’était l’occasion de le montrer.[/quote]
    Mais on s’en fout c’est juste un mode de jeu débile. Heureusement que c’est cliché.
    Et Freud il diagnostique des névroses à absolument tout le monde.

  • Participant
    Posts266
    Member since: 23 décembre 2013

    @olivier, je ne juge pas la société d’époque sans essayer de la comprendre, je sais bien sûr que les gens depuis bien longtemps vivait dans une grande pauvreté et avaient le droit d’exprimer leur mécontentement ainsi que de faire bouger les choses. Ce que je ne cautionne pas c’est le massacre injuste de beaucoup de noble ainsi que le génocide des Vendéens, avec la destruction de nombreux châteaux, donc du patrimoine français.

  • Participant
    Posts601
    Member since: 14 juin 2012
    saikers wrote:

    Ce que je ne cautionne pas c’est le massacre injuste de beaucoup de noble ainsi que le génocide des Vendéens, avec la destruction de nombreux châteaux, donc du patrimoine français.

    Nos ancêtres n’avaient peut-être pas la même vision du “patrimoine” :whistle:
    Il y a une formule assez cynique à réabiliter à propos de la Révolution et de la politique en général à toutes les époques, c’est qu’on ne fait pas d’omelette sans casser des œufs. Lorsque la Vendée était de fait en état de guerre avec le pouvoir central, ce dernier ne pouvait que réagir. Les mécaniques de la politique à cette époque sont beaucoup moins tournées vers le dialogue, par impossibilité pratique, c’est-à-dire que s’expliquer auprès de tous les paysans vendéens qui sont sans éducation formelle et qui vivent sans contact direct avec Paris est à peu près impossible. En conséquence, c’est souvent la violence qui prend le dessus, et dans un tel contexte de rébellion ouverte et de guerre il est inenvisageable de ne pas l’employer.

  • Participant
    Posts266
    Member since: 23 décembre 2013

    Je suis d’accord, mais lorsque je parle de génocide, c’est le génocide au sens propre tel qu’on la défini après la seconde guerre mondiale. Mater une rébellion c’est une chose, commettre un crime ça en est une autre.

  • Participant
    Posts3893
    Member since: 12 avril 2012

    On a déjà établi maintes fois que le terme de génocide était incorrect pour ces événements. On parle de crimes de guerre de Vendée. C’est tout aussi horrible, pas de doute là-dessus, mais il faut néanmoins veiller à ne pas sur-utiliser le terme de génocide.
    Par contre faudra m’expliquer quelle omelette on cuisine en assassinant des enfants.

  • Participant
    Posts601
    Member since: 14 juin 2012
    Pilusmagnus wrote:

    Par contre faudra m’expliquer quelle omelette on cuisine en assassinant des enfants.

    Si le massacre d’enfants a été voulu par l’état, alors on peut parler de génocide. Mais tu l’as dit toi même, il n’y a pas eu génocide. Donc ce massacre est visiblement le fait de personnes isolées n’agissant pas sur ordre d’une administration. On ne peut donc pas accuser l’état de les avoir commis.

  • Participant
    Posts3893
    Member since: 12 avril 2012

    L’assassinat d’enfants n’implique absolument pas un génocide. Mais il a quand même été ordonné par le Comité du Salut public. Seulement, leur but n’était pas d’anéantir l’ethnie vendéenne qui n’existe par ailleurs pas mais de faire du terrorisme.

  • Participant
    Posts1655
    Member since: 12 avril 2012

    Si vous souhaitez partir un débat la dessus, créer un sujet, à moins que l’assassinat d’enfant ait un rapport avec le nouvel Assassin’s Creed.

  • Participant
    Posts3893
    Member since: 12 avril 2012

    L’assassinat d’enfants a un rapport avec la Révolution qui a un rapport avec AC Unity.

  • Participant
    Posts5796
    Member since: 12 avril 2012

    Il existe déjà un sujet consacré au « génocide vendéen », mais ce débat tourne en rond pour la simple et bonne raison qu’il est beaucoup trop politisé : les anti-Révolution déclareront tous ceux qui contestent l’expression comme pro-Révolution et inversement. Ce qui au final est parfaitement stérile : l’historien doit commenter, analyser, expliquer, mais en aucun juger les faits passés.

  • Participant
    Posts17
    Member since: 12 novembre 2014

    Evidemment, tout n’est pas tout noir ou tout blanc.

    La Révolution amène des concepts qui ont créé les Etats moderne : la souveraineté populaire, la souveraineté nationale, l’idée de nation (l’indépendance américaine apporte cela avant, mais l’influence politique que la première puissance de l’époque est tout autre), elle répond à un souci d’égalité qui obsède les français ; mais d’un autre coté elle s’est faite dans un bain de sang et dans une telle passion qu’elle a eu des airs de fiasco (cf les histoires des assignats, le Comité de Salut public, je ne vais pas faire un dossier complet sur l’histoire de la Révolution ici :silly: ).

    Ceci dit j’aime le fait que plus de 200 ans après on s’écharpe sur le sujet, cela montre qu’on s’intéresse encore à notre histoire et qu’on lui donne l’importance qu’elle mérite. De plus je trouve assez hypocrite de dire qu’un historien ne doit pas être politisé et doit prendre du recul pour ne rien juger. Un historien, dans une histoire de France, raconte avant tout sa vision de l’histoire et bien qu’il raconte des faits passés, son idéologie personnelle innerve son récit. Il ne faut pas se leurrer, tout est politique, Mélenchon le comprend bien en montant au créneau pour défendre un Robespierre qui n’était pourtant pas un enfant de coeur.

    Selon moi prendre du recul ce n’est pas se dépolitiser, mais enlever nos lunettes de moderne d’une part et éviter de tomber dans une sorte de jugement qui ne serait plus politique, mais moral d’autre part (tomber dans l’émotion, le pathos).

    Il est vrai cependant que le débat commence à tourner en rond, car certains tombent dans ces dérives et qu’aucun d’entre nous n’a encore fait le jeu et ne peut exprimer son ressenti sur l’Histoire comme elle a été traitée dedans. En revanche comme je l’ai évoqué précédemment avec d’autres membres, il est fort probable qu’elle n’apparaisse qu’en toile de fond du scénario.

    Sur ce bon jeux, place au combat, et la bise à mémé.

  • Participant
    Posts3893
    Member since: 12 avril 2012

    Aaah, j’aimerais tant pouvoir parler de Robespierre sans passer pour un illuminati et de Cathelineau sans passer pour un royaliste. Angleterre, pays de mes rêves.

  • Modérateur
    Posts2270
    Member since: 8 février 2014

    On peut commencer à parler du jeu en-lui même svp?

  • Participant
    Posts3893
    Member since: 12 avril 2012
    PapaZoulou wrote:

    On peut commencer à parler du jeu en-lui même svp?

    Mais je t’en prie, nous ne te bâillonnons pas.

  • Modérateur
    Posts2270
    Member since: 8 février 2014

    Merci.

    Bon, c’est quoi cette histoire de faille temporelle?

  • Participant
    Posts3893
    Member since: 12 avril 2012

    Apparemment il existe un mode de jeu “bug de l’Animus” qui envoie le héros dans un Paris intemporel où se côtoient la Tour Eiffel, des zeppelins de la Première Guerre Mondiale, des agents de la Gestapo sous l’Occupation et le métro des années 1910. Je n’ai pas testé puisque je n’ai pas le jeu mais ça a l’air assez fun.

  • Participant
    Posts3893
    Member since: 12 avril 2012

    À propos de la Vendée, j’ai vu des rumeurs sur Internet comme quoi une partie du jeu s’y déroulerait, ou du moins que des vendéens seraient présents dans le jeu puisque un achievement consiste à récupérer des drapeaux de royalistes vendéens. Ceux qui ont le jeu confirment-ils ?

  • Participant
    Posts601
    Member since: 14 juin 2012

    Aujourd’hui Le Monde a mis en ligne un article que je vous incite fortement à lire parce qu’il est court et qu’il croise merveilleusement l’Histoire et Assassin’s Creed (tout pour nous intéresser non^^). L’article s’intitule “Assassin’s Creed Unity ou le petit jeu des 7 erreurs historiques”.
    Je trouve que ces erreurs sont assez dommageables (bien que pas hyper grave non plus, n’exagérons rien^^ ) car le jeu vidéo avait l’occasion de rentrer en profondeur dans l’Histoire et de donner sa propre vision des choses. Donc c’est en partie raté 🙁 .

50 sujets de 51 à 100 (sur un total de 104)

You must be logged in to reply to this topic.

A password will be emailed to you.