Post has published by Nyjene

Ce sujet a 11 réponses, 9 participants et a été mis à jour par  mongotmery, il y a 2 ans et 8 mois.

12 sujets de 1 à 12 (sur un total de 12)
  • Participant
    Posts19
    Member since: 7 mai 2012

    Voila j’aimerais savoir , selon votre point de vue si pendant le XVIIIème siècle et après ,si les Amérindiens avaient une chance de vaincre les envahisseurs , en s’unifiant tous contre ces derniers.

    Pour moi , il n’y avait plus aucune chance pour eux , même dans une idées unissons. Mais certains conteste , et donc je trouverais intéréssant de s’ouvrir au argument d’autres personnes pensant l’inverse , ou receuillir d’avantage de raison sur les personnes pensant la même choses.

  • Participant
    Posts556
    Member since: 17 avril 2012

    Les Amérindiens n’avaient pas la même notion de la guerre. Tribu contre tribu c’est une centaine de guerriers contre une autre et y a pas tant de morts que ça alors que les Blancs c’est une guerre de masse. Ils ne voyaient pas l’impérialisme des Blancs et quand il y avait une victoire ils disaient que cela suffirait à ce qu’ils comprennent la “leçon”.

    Unir les amérindiens c’est un bon plan, mais impensable. Les nations (elles-même divisées en tribus) étaient divisées comme les Celtes. C’était un conflit semblable aux Gaulois et aux Romains quoique Rome attaquait la Gaule pour repousser les barbares plus loin de la “mère-cité” et que le combat était beaucoup plus égal. S’ils étaient parvenus à s’unir les Amérindiens auraient vite repoussés les Blancs mais après ? Ils seraient revenu dans leurs tribus chacune de son côté, une telle concentration ne pouvait pas être nourri comme les indiens en avaient l’habitude, ils auraient abîmé la Nature, bouleverser l’écosystème de certaines régions.

    Le film Avatar de James Cameron est un hommage aux Amérindiens quand tu regardes bien. Les Na’vis vivent en tribus sont proches de la Nature qui est leur religion (eux sont complètement connectés avec leur tresses bref). C’est une utopie se basant sur le mode de vie indien.

  • Participant
    Posts455
    Member since: 14 avril 2012

    il me semble qu’un chef indien à réussi à unir les tribus indiennes, mais la puissance des colons a vite renversé la tendance.

  • Participant
    Posts556
    Member since: 17 avril 2012

    Y a eu Little Big Horn avec Crazy Horse, un chef sioux, et bien d’autres Sioux et Cheyennes. C’était le plus grand rassemblement indien il me semble.

  • Participant
    Posts266
    Member since: 23 décembre 2013

    Le peuplement de l’amérique (donc du nord et du sud) était à peu près égal à celui de l’Europe en 1492, mais après il y a eut la variole etc… Donc je veut en venir que même si ils avaient fait une armée européenne, armée à l’européenne avec les doctrines européennes, ils aurait été bien trop peu, surtout qu’en 1700, il n’était pas unis, donc encore moins de chance.

  • Participant
    Posts155
    Member since: 18 avril 2014

    Le film Avatar de James Cameron est un hommage aux Amérindiens quand tu regardes bien. Les Na’vis vivent en tribus sont proches de la Nature qui est leur religion (eux sont complètement connectés avec leur tresses bref).

    N’empêche que dans avatar y gagne parce que c’est un monde fantastique, et que dans l’Histoire les indiens ont perdu parce que c’est la vrai vie. Je pense pas que Avatar puisse être un hommage aux amérindien dans le sens ou il fait miroiter une possible victoire par des moyens fantasque. Moi ça me fait plutôt penser: “Pas de pot les enfant, vous n’aviez pas de dragon (et vous ne faisiez pas 2,50 m de haut), alalala, faut évoluer.”
    Puis tout le monde sait que le pitch de Avatar est motivé par le pognion (en fait si y’a quelque chose de l’hommage 😉 )

  • Modérateur
    Posts8423
    Member since: 14 mai 2013

    En fait les Amérindiens avaient une chance de vivre pacifiquement avec les Américains. Sauf qu’il s’agissait de tribus indiennes qui entretemps ont été détruites par celles qui, comme les Sioux et les Cheyennes, finissaient forcément par s’opposer aux Etats-Unis et à leur soif de territoires et de ruée vers l’or.

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

  • Participant
    Posts161
    Member since: 12 février 2016

    En fait les Amérindiens avaient une chance de vivre pacifiquement avec les Américains. Sauf qu’il s’agissait de tribus indiennes qui entretemps ont été détruites par celles qui, comme les Sioux et les Cheyennes, finissaient forcément par s’opposer aux Etats-Unis et à leur soif de territoires et de ruée vers l’or.

    Je te rejoins là dessus.

    Dans tous les cas, je pense que ça aurait donné le même résultat. Les colons américains ne voulaient pas vivre en paix avec les amérindiens, ils voulaient leurs territoires. Peut être cette paix aurait duré quelque temps mais cela n’aurait rien changé à la (triste) finalité. On connait la soif de richesse de “l’homme civilisé”…

  • Participant
    Posts1768
    Member since: 8 septembre 2015

    La soif de richesse touche tout les hommes et….. ils ne sont pas tous civilisé! Les amérindiens quelle que soit leur provenance, ils sont quand même né sur le mauvais continent et ont été très isolés des régions concernés par le développement économique. Ici, c’est le jeu des migrations qu’entre en jeu, ils ont pris un chemin diffèrent de migration et rapidement c’est l’isolation! Cela touche surtout du hasard qu’ils se soient mal développés technologiquement, je pense. Enfin c’est mon avis personnel si je vous dis ça!

  • Modérateur
    Posts8423
    Member since: 14 mai 2013

    Il ne faut pas tout mettre sur le dos des Américains (je veux dire par là non-Amérindiens)!
    Les Indiens étaient eux aussi assoiffés de richesse qu’ils ne voulaient pas partager sauf contre espèces sonnantes et trébuchantes. Pour ces espèces voulaient dire des colifichets de verre, mais dans l’idée ils restent des marchands de portions de leur territoire.

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

  • Participant
    Posts680
    Member since: 19 septembre 2012

    Le problème était essentiellement la mentalité des Amérindiens … Ceux ci avait une éducation tellement proche de la nature que leurs stratégie se basait un peut sur les comportements naturels comme je l’ai lu précédemment. Une victoire suffisait a leurs yeux (sauf cas exeptionel ou le but était l’extermination pure et dure d’une tribue enemi) … Le respect de la nature, des éléments la composant et de la vie tous court était leur faiblesse face a un ennemi qui disons s’en battait les c*****es.

    Ce n’était pas tant leurs désunion qui causa leurs perte, vu que malgré cela, pas mal de nation tel que les nations chéroky, Hurone et Iroquoise arrivaient a faire face. Sans compter ce que vous avez dit précédemment au sujet des unions sioux (qui entre autre on réglé son compte a Custer)

    De mon point de vue, si les Amérindiens avaient compris les objectifs de l’homme blanc dès le départ, celui ci n’aurai jamais pu conquérir l’Amérique du nord car on parle de l’homme blanc donc des nations désunis qui sont la France, l’Angletaire et l’Espagne.

    Stratégiquement parlant, les grandes nation indienne avait compris dès le début que le fusil et le canon sont des armes surpuissante qui octroi un avantage certain a ceux qui les utilisent … Et certaines pour s’en procurer on fait des pactes avec l’homme blanc mais paradoxalement ça les a plus condamné qu’autre chose car il devenais dépendant de l’homme blanc …

    Quant a leur chances de vivre pacifiquement … Je n’y croirais jamais, combien de traités ont été passé avec l’homme blanc ? Des centaines et AUCUN n’a été respecté, l’on ne peut vivre pacifiquement avec des gens qui violent les accords garantissant la paix.

  • Modérateur
    Posts8423
    Member since: 14 mai 2013

    Les Amérindiens ont commis l’erreur de croire en des traités qu’un rapide survol de la situation des Etats-Unis et de la leur montraient comme voués à être rompus sur le long terme. Je parle du moins des tribus du Centre-Ouest. Mais des tribus comme les Arikaras auraient pu former des traités qui ne soient pas voués à être rompus sans cesse. Alors qu’avec les Sioux et les Cheyennes*, c’était inévitable.
    Après bien sûr les Blancs auraient dû respecter les traités, mais avec l’augmentation de leur population ils n’avaient pas tellement le choix.
    ______________
    * en deuxième et troisième phases de mode de vie

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

12 sujets de 1 à 12 (sur un total de 12)

You must be logged in to reply to this topic.

A password will be emailed to you.