Post has published by Ambarequiem

Ce sujet a 2 réponses, 3 participants et a été mis à jour par  Provencal le Gaulois, il y a 8 mois et 1 semaine.

3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)
  • Participant
    Posts1016
    Member since: 17 juin 2014

    Quant on parle de la grande guerre, on connaît un peu le début: offensive à outrance, et la Marne. Le milieu: Verdun, la Somme, le Chemin des dames. Et à la fin et ben on gagne, mais on ne sait pas vraiment pourquoi ni comment. Et si on regarde une carte de la France en juin 1918, on se dit que c’est mal parti pour être gagné. Les allemands dont les troupes ont été renforcées par les divisions libérées du front de l’est, viennent de lancer une série d’offensives qui viennent de faire voler un éclats un front inviolable depuis 3 ans. En juillet 1918, les allemands sont plus proches de Paris qu’ils ne l’ont été depuis 1914, et viennent d’enfoncer assez facilement la terrible armée française dans l’Aisne, devant le Chemin des Dames. Cinq mois auparavant, c’est l’armée anglaise qui c’est fait durement étrillée dans la Somme, et qui ne semble pas en mesure de faire peser son poids dans la bataille.
    Les allemands doivent agir vite, avant que les américains soient suffisamment formés pour tenir la ligne. Ils décident de lancer la Friedensturm, l’offensive pour la Paix. Ils espèrent dans une dernière attaque amener les français à demander l’armistice.
    Le but de l’offensive est d’attaquer en Champagne pour écarter la menace d’un retour des français sur leur flanc gauche, afin de pouvoir menacer Paris. Les allemands espèrent élargir vers l’est la brèche qu’ils ont ouvert en attaquant à l’ouest, et en espérant à la fin foncer au centre vers Paris.

    Du côté français, même si l’urgence est forte, et les troupes éprouvées par la bataille qu’ils ont dû mener pour secourir les anglais et endiguer la progression allemande depuis l’Aisne, on s’attend à cette attaque. Sachant qu’ils ne pourront pas compter sur des réserves sans fragiliser dangereusement leur front, Foch et Pétain imaginent un moyen d’enrayer l’attaque allemande, sans entamer les réserves. Cette tactique marchera au delà de toutes les attentes.

    Les allemands menant depuis mars des attaques d’infiltration couverte par une artillerie écrasant entièrement la première ligne de défense, les français vont décider d’abandonner cette ligne pour préserver leurs troupes. Y resteront pour combattre quelques sections de mitrailleuses volontaires, et des observateurs pour indiquer par fusées éclairantes l’avancée des troupes allemandes.
    Les troupes françaises se soustrairont donc au barrage meurtrier de l’artillerie en restant dans leur deuxième ligne de défense, hors de portée de la plupart des canons allemands. Entre la première et la deuxième ligne, les français vont aménager discrètement un certain nombre de points d’appuis pour gêner la progression de la première vague allemande.

    Après la préparation d’artillerie, la première vague d’assaut allemande progresse d’autant plus vite que la ligne est vide ou presque. Seule l’artillerie française commence à répondre. Les allemands franchissent la première ligne, ils tombent sur les points d’appui qu’ils doivent contourner pour les laisser aux vagues suivantes et continuer la progression. Ce qui n’était pas prévu, c’était de tomber sur une seconde ligne intacte et fortement tenue. Mieux, au moment où la première vague allemande tombe sur la première résistance sérieuse, l’artillerie française déclenche un feu d’enfer sur la première ligne française pour y enterrer les deuxième et troisième vagues allemandes, et couper les communications de la vague d’assaut avec l’arrière. La vague d’assaut allemande sera annihilée en rase campagne entre la seconde ligne et les points d’appui. Les français lanceront une contre attaque pour reprendre leur première ligne, puis tiendront cette ligne contre des allemands qui pensaient l’avoir conquise.

    Les allemands ont engagé le combat avec une supériorité de plus de 2 contre 1. Les français leur infligeront des pertes de l’ordre de 8 contre 1. Ce sont 40 000 hommes qui seront perdus par les allemands dans cette offensive, ainsi que l’initiative stratégique. C’est le tournant définitif de la Grande Guerre.

  • Modérateur
    Posts8256
    Member since: 14 mai 2013

    Ce sujet est à mettre en lien avec ce sujet: https://strategietotale.com/forum/81-le-front-ouest/5239-le-retour-du-mouvement-en-1918-une-initiative-allemande

    Ce qui est intéressant avec les offensives de 1918, c’est qu’on assiste de part et d’autre à un concentré de tout ce qui a pu marcher durant les années de guerre précédentes. En effet, on peut comparer cette défense française à la défense allemande sur le chemin des dames, à Verdun, à la Somme, et trouver des éléments communs sur le principe.

    Mais ce qui va être déterminant, c’est que cette tactique est cette fois prévue et non le conséquence d’une adaptation: on a donc une réaction bien meilleure et globale. De plus, les mécanismes de l’armée française sont au point, en particulier la contre-attaque est au point. SUr la Somme, les contre-attaques allemandes étaient meurtrières face à des vagues d’assaut anglaises se retranchant. Et cette efficacité s’est vue dans les soutiens françaises rapides aux divisons anglaises aux difficultés lors de l’offensive allemande précédente (en 1918).

    Bref, on peut vraiment trouver une progression des armées en présence dans la maîtrise tactique, à tous les niveaux de commandement, et çà montre bien que cette guerre ne fut pas qu’une accumulation d’offensives irréfléchies.
    Et on notera aussi le rôle une fois de plus majeur de l’artillerie 😉 même si on voit aussi que c’est du tout ou rien: soit elle détruit tout et est décisive, soit elle manque les éléments clés de l’ennemi. Elle mérite bien son surnom de “reine des batailles”.

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

  • Participant
    Posts567
    Member since: 29 avril 2016

    Il n’y a pas a cherché longtemps: les Allemands ont perdu la guerre en avril 1918 après l’échec de Michael.

3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)

You must be logged in to reply to this topic.

A password will be emailed to you.