Post has published by Remicas
  • Participant
    Posts2724
    Member since: 12 avril 2012

    Dans la transition empire romain et haut moyen age il va tout de même y avoir une grande pertes de connaissance se qui pour moi et une baisse de qualité de vie.
    D’ailleurs, le système féodal me fait penser un peu à l’école: un enfant plus costaud(suzerain) peut intimider qui il veut donc les enfants plus faible (vassaux et petit seigneur) vont essayer de bien s’entendre avec lui pour ne pas avoir d’ennuis.

    Les relations vassaliques sont faites par des serments d’aides réciproques entre le “faible” (entre parenthèse, puisque tout est relatif, et un vassal peut être aussi bien un petit propriétaire terrien qu’un grand seigneur) et le puissant, il n’est pas juste un rapport de domination car le seigneur doit également donner des contreparties au vassal : protection militaire, judiciaire, et des terres ou autre forme de revenues (taxes octroyées, rentes, etc).

    Durant l’empire romain le choix de l’empereur est indiscutable or durant le moyen-âge le pouvoir du roi a longtemps était contester et il n’était pas le plus puissant au sein même de son royaume ce qui rend le pouvoir instable et le royaume désunis

    C’est pour ça que durant l’empire de nombreux empereurs se sont fait assassiner, ou que l’empiure a failli voler en éclat de nombreuse fois au III et IVème siècles.

    Le fait que le pouvoir soit instable va multiplier les conflit intérieur, pillages, raid, siège etc. Cela va contribuer au malheur du peuple ou des révoltes vont éclatés et réduire le niveau de vie. Le Moyen-Age est pour moi une période très sombre dévasté par les guerres et les conflits entre seigneur.

    Et ces conflits sont également très codifiés et canalisés, ainsi qu’à faible échelles. Lorsque les Romains ont envahis la Gaule, ils auraient fait (selon César) un million de morts et asservi un million d’autre, sur une population d’environ, quoi, six millions si je ne m’abuse ? De plus résumer une période de mille ans en si peu de mots est ridicule, parce que dans ce cas là on pourrait parler également uniquement des choses positives comme le renforcement du pouvoir royal, l’augmentation démographique, l’amélioration des techniques agricoles, métallurgiques et navales, des innovations architecturales comme l’arc brisé, le développement urbain et économique, qui sans être faux donnerait une image par trop idéalisée du Moyen-Âge.

    En ce qui concerne la religion, l’Eglise va pendant longtemps manipuler le peuple et ce même après le Renaissance. Elle va jusqu’à l’arrivé des Lumières faire un sorte de garder une sorte d’ignorance au sein du peuple pour mieux pouvoir le manipuler.
    “Si tu ne paie pas l’impôt tu iras en enfer” cet simple idée leur a permis de s’enrichir.
    De souvenir il n’y avait pas ce genre de chantage dans l’empire romain.

    Autant d’autres sur le forum peuvent confirmer que je suis un anti-clérical assumé, autant la manière dont tu dépeins l’Église est également horriblement caricaturale. Le rôle de l’église n’avait pas seulement pour mission de se charger de la prise en charge des âmes, autant des vivants que des défunts, mais aussi était le centre de la vie social en dispensant de services indispensables tels que l’éducation, l’aide aux pauvres, l’administration des hôpitaux, etc. Rome n’avait pas besoin de manipuler qui que ce soit pour payer l’impôt, parce que si tu ne le faisais pas la légion allait venir passer par chez toi.

    Et cela va me permettre de venir a un autre sujet: les impôts écrasant sur les serf et les vilains

    Les serfs devraient être plutôt content de leur sort si on les compare à l’esclavages à la mode antique. Leurs statuts est même une nette amélioration par rapport au statut d’esclave car si ils ne sont pas libres, ils sont reconnus comme des êtres humains disposants de droits juridiques, et non comme des biens meubles à la merci de leur propriétaire. Le servage est même en recul dans la seconde parti du Moyen Âge et disparaît quasiment avec la guerre de cent ans. Et les vilains étaient des gens libre, un sort bien plus enviable que celui d’esclave à la mode antique.

  • A password will be emailed to you.