Post has published by Archimad31xy
  • Participant
    Posts60
    Member since: 16 janvier 2013

    Trump serait l’isolationniste et Clinton le faucon interventionniste, vraiment ?
    Certes, les EU continuent leurs opérations mais leur investissement militaire a sensiblement baissé. Obama s’intéresse davantage au Pacifique et préférerait laisser les autres puissances se dém*rder sur la question du Moyen-Orient. Quelqu’un sait si Hillary Clinton a promis d’intensifier l’engagement américain au MO ?
    De son côté, Trump a promis l’année dernière de réduire l’EI en miette avant d’envoyer Exxon Mobil pomper tout le pétrole, sans oublier de déclarer cible légitime toute personne membre de la famille d’un terroriste. Drôle d’isolationniste. De toute façon, il aura certainement changé d’avis 36 fois avant 2017.

    Certains voient une promesse de regain économique avec Trump sous prétexte qu’il appliquerait la politique de Reagan. Ce n’est même plus drôle comme blague. Trump se débarrassera des mesures “socialistes” concernant la santé. Sachant que la situation actuelle n’est déjà pas reluisante, le résultat promet d’être atroce. A savoir que les EU sont un pays où des millions de personnes refuseraient qu’on appelle le 911 quand elle font un malaise car elles finiraient endetté à mort rien que pour les frais d’ambulance.
    Pour l’efficacité du reaganisme on repassera, Reagan peut se targuer d’avoir inauguré l’envol de la dette et d’avoir démoli la classe moyenne. Il a aussi commis d’autres coups de génie comme ignorer la prolifération du virus du SIDA, car selon lui c’était une maladie d’homosexuels… et les homosexuels ne votent pas majoritairement républicain. Notons aussi son enthousiasme à empêcher les handicapés mentaux d’être admis en hospitalisation et à fermer les hôpitaux psychatriques, provoquant une hausse fulgurante du nombre de SDF. Comme l’expose cet article tiré de l’ouvrage American Psychosis de E. Fuller Torrey, le taux de criminels atteints de troubles mentaux a augmenté de manière spectaculaire (jusqu’à 227% dans les banlieues de Philadelphie).

    Vu comment les Républicains continuent d’aduler Reagan, c’est à ce genre de résultat qu’on peut s’attendre de leur part. Même si Trump va contre leur avis (il en change tous les jours), il ne peut pas décider seul de la politique des EU (le président américain a moins de liberté d’action que le président français). Mais la majorité républicaine, elle, fera la loi et ce n’est pas de bon augure pour les populations économiquement vulnérables.

  • A password will be emailed to you.