Post has published by Maxsilv
  • Participant
    Posts5796
    Member since: 12 avril 2012

    Là où les chrétiens ont fait un véritable massacre et un lac de sang (la prise de Jérusalem) lui a respecté les habitants en les laissant partir tranquillement.

    C’est vrai qu’il a eu la sagesse de ne pas refaire un odieux massacre ; toutefois il n’a pas laissé gentiment partir ses habitants (on est tout de même en guerre). En fait, Balian d’Ibelin qui défendait la ville obtient que les habitants puissent racheter leur liberté. Au final c’est un tiers de la population de Jérusalem qui peut gagner Tyr et ce qui reste des Etats croisés ; quant à la bonne myriade restante, elle est déportée et réduite en esclavage.
    Donc Saladin a été un homme remarquablement droit sur la fin de sa vie (au moment de la troisième croisade par exemple) ; toutefois il n’oublie pas les affronts qui lui sont faits : Guy de Lusignan l’apprendra à ses dépends (tué à Hattin en 1187).

    Mais vraiment Saladin ne peut pas être qualifié de fourbe : les trêves qu’il signait avec les croisés, il les respectait toujours contrairement à ces derniers (Guy de Lusignan attaque des caravanes musulmanes sans se soucier d’une quelconque trêve et cela précipite d’ailleurs la chute de Jérusalem).

  • A password will be emailed to you.