Post has published by Olivier
  • Participant
    Posts601
    Member since: 14 juin 2012

    La vidéo est très intéressante mais omet un point essentiel des batailles antiques et médiévales : le fait que le tir tendu comme ici n’était pratiqué qu’en dernier recours lorsque l’ennemi venait à portée. Pour être efficace à plus grande distance, une unité d’archers ne doit plus effectuer un tir de précision, mais un tir de saturation, effectué en cloche et ciblant une zone.

    La vidéo est sans doute plus pertinente. D’une part, certains archers, montés à cheval, étaient sans doute capables (je ne parle pas en tant que spécialiste) de pratiquer le tir tendu à courte distance.
    D’autre part, tu ne parles que des batailles, alors même que les affrontements les plus courants consistent en des escarmouches aux effectifs très limités. Dans ces conditions, les archers, faute d’avoir assez de cibles pour le tir de saturation, en venaient sans doute très rapidement à pratiquer là encore le tir tendu-j’imagine du moins.
    Et enfin, l’idée avérée selon laquelle l’archer doit pratiquer un entraînement extrêmement long et régulier va plutôt dans le sens d’une grande exigence quant à ces capacités-alors même que le tir de saturation ne nécessite guère que de savoir bander un arc. Le cas de figure de l’archer qui pratique le tir tendu était sans doute loin d’être exceptionnel.
    Du reste, je doute, comme kymiou, de la force impulsée à la flèche.

  • A password will be emailed to you.