Post has published by Poker_Gambler
  • Participant
    Posts194
    Member since: 10 mai 2017

    Bon d’accord pour les missiles, et j’ajoute même que tu en a besoin de moins car un coup au but est le plus souvent capable de mettre hors d’état de combattre l’appareil adverse.

    En effet je reviens sur ce point : les blindages sont inutiles dans l’espace. J’avais écrit un post là dessus fin p7 allez jeter un coup d’oeil. Mais de toutes façon les calculs sont super faciles à faire: c’est la formule de l’énergie cinétique.

    On se rend vite compte de la puissance des projectiles qui accélèrent et atteignent d’incroyables vitesses, le choc est brutal et décisif. Les chances d’arrêter un de ces projectiles, même avec 2m de blindage me semblent impossible.

    Prenons un projectile cinétique guidé de 120 kilos. Le missile est largué à 500.000 km de la cible, une station de défense orbitales à une vitesse initiale de 7.000 m/s. Chance incroyable, les systèmes défensifs de la station ont été sabotés par une attaque électronique et à 200 km de la cible, le missile désormais pesant seulement 40 kg (carburant en moins) à atteint une vitesse de 12.000 m/s (je ne maîtrise pas les calculs pour calculer l’accélération mais ça me semble raisonnable.).
    Le missile va frapper la station avec une énergie cinétique de 2,88×10^9 joules ! En ordre de grandeur c’est presque 70% de l’energie dégagée par l’explosion d’une tonne de TNT! Ca sur un point d’impact minuscule! Comment un blindage peut résister???

    Donc le projectile se fraye un chemin dans tout le vaisseau, créant peut être des dépressurisations, ravageant l’équipage avec des milliers de petits débris et surtout avec de bonnes chances de toucher un système vital du vaisseau, à savoir par exemple le réacteur nucléaire et ne lui laisser aucune chance.

  • A password will be emailed to you.