Post has published by Maxsilv
  • Participant
    Posts5796
    Member since: 12 avril 2012
    Pilusmagnus wrote:

    Par ailleurs, je peux t’assurer qu’il y a beaucoup plus de chances pour qu’une guerre éclate en France que de chances pour que tu gagnes au loto…

    Au lycée, mon professeur de mathématiques disait même qu’on a plus de chances de mourir dans la demi-heure que de gagner au loto !

    Sinon, concernant l’horreur de la guerre, il est vrai que même si elle sait que des jeux comme Call of Duty restent des jeux, la jeunesse occidentale n’a pas forcément conscience des dégâts occasionnés par la guerre. Les pertes, ça on en a tous une idée, ce qui est en revanche bien moins connu (et aussi plus difficilement estimable) ce sont comme l’a dit Petit Poucet les dégâts d’ordre psychique. À une moindre mesure, les estropiés qui reviennent de la guerre choquent presque davantage que le nombre des tués. Voici un peu moins d’un siècle, au lendemain de la Grande Guerre, toute la société avait sous ses yeux les horreurs qui accompagnent un conflit (toutes les familles étaient endeuillés, la société en elle-même était sortie traumatisée de ces quatre années de guerre).
    Aujourd’hui, ce n’est plus vraiment le cas : même si la guerre est désormais connotée très négativement, l’émergence d’idées comme la guerre « chirurgicale », sans perte ou que sais-je encore montre le fossé qui s’est creusé. Ça en deviendrait presque malsain ; aussi, je trouve l’initiative de Pilusmagnus dans ce sujet particulièrement pertinente, car elle permet de rappeler que la guerre « propre » n’existe pas et n’existera jamais. La guerre c’est le chaos, c’est la violence, c’est le sang ou les larmes et on ne peut que souhaiter minimiser les pertes. C’est en amont qu’il faut agir pour ne pas avoir de tués : une fois l’épée sortie du fourreau, elle versera nécessairement le sang.

    Enfin, je crois que la citation mise dans ma signature illustre bien ma position par rapport à tout ceci.

  • A password will be emailed to you.