Post has published by lucdelgames
  • Participant
    Posts1392
    Member since: 12 avril 2012
    Lucracius Delcus

    Horreur! Ce que Lucracius croyait une bande de légionnaires était en fait des bandits…
    Lucracius n’avait même pas eu le temps de poser sa question qu’on le plaqua contre un mur, il avait réussi à se défaire d’un des bandits, mais trois vinrent à leur tour le plaquer, cette fois-ci aucune résistance n’était possible.
    Les bandits rentrèrent dans l’Auberge, Lucracius les suivait en sautillant, attaché aux bras et aux jambes.
    Il réussit à rentrer, et vit alors les malfaiteurs en train de réquisitionner l’argent de l’aubergiste ainsi que celle des malheureux qui se trouvaient dans l’auberge.
    Lucracius pensait que s’il prévenait Marcus, ils auraient une chance de s’en sortir vivant. mais trop tard, 4 brigands montaient là-haut. Lucracius se dit alors que s’il criait, Marcus pourrait être prévenu et donc sauvé, au moins lui…
    Lucracius lança alors:

    “Je suis légionnaire! Et vous! SALETÉ DES BRIGANDS! Vous serez puni une fois que mes liens seront détachés!

    _Oh! Mince un légionnaire enchaîné! Fuyez tous! Dit un malandrin d’un ton ironique

    Lucracius lança alors de toutes ses forçes:

    “Scélérat, vaurien, voleur! Quittez cette auberge tout de suite!”

    Cependant Lucracius n’espérait pas trop de Marcus, il ne s’était pas encore remis de son coup de froid et il n’avait pas d’armes mis à part une petite dague qu’il avait récupérer dans Cortone… A ce moment, un cri strident parvenu en bas. Marcus était descendu avec les autres amphitryon équipés de couverts, il n’y avait pas de possibilités de gagné cette bataille mais il y avait un espoir de s’enfuir. Les Hors-la-loi se lancèrent sur les résistants.
    Marcus esquiva l’un des malandrins et lui planta sa dague dans son cou, il rejoint Delcus et le libéra très vite, les cordes n’était pas résistantes.
    Delcus s’apprêtait à partir mais il vit Liba montrer du doigt les autres locataires…
    Il avait raison, on ne pouvait pas les laisser là. Tant pis, il fallait les sauver. Lucracius s’empara du glaive d’un assassin et le lui planta dans son ventre.
    Quelques brigands étaient morts mais des résistants aussi dont l’aubergiste… Il voyait bien que la résistance était vaine et que si cela continué, tous allait mourir. Liba avait réussi à sauver 3 prisonniers qui, une fois libéré prirent leur jambes à leur coup, alors Marcus , déconcentré en les regardant partir,se prit un coup de bouclier dans le crâne, Delcus put tuer son assaillant avant que celui le finisse. Delcus prit sur son dos le corps de Liba, assommé, il s’empara d’une monture et fila à toute vitesse, laissant derrière lui des prisonniers se faisant massacrer. Delcus savait que cela allait lui hanter l’esprit durant de longues années mais il n’y avait pas d’autres solutions.

    Au bout d’un certain temps, il aperçut le camps de la XIVème, sans argent, c’était le seul lieu où il pouvait trouver refuge…

  • A password will be emailed to you.