Post has published by Deeoh
  • Participant
    Posts2
    Member since: 18 octobre 2017

    Je tiens à rajouter quelques petits détails sur les comtes. Ces derniers étaient souvent issus de l’aristocratie locale afin de ne pas s’aliéner cette dernière. Sur les 250-300 comtes de l’Empire, environ 70 sont des Francs d’Austrasie (l’ancien royaume mérovingien qu’ont dirigé les ancêtres de Charlemagne et d’où il est issu) et parmi eux, une cinquantaine ont un lien de parenté plus ou moins proches avec les Carolingiens.

    Les comtes, comme les autres membres de l’administration étaient convoqués à l’assemblée générale annuelle qui se déroulait souvent au mois de mars. Là, l’Empereur communiquait ses décisions, aussi bien politiques que religieuses (au point qu’on en qualifia certains de synodes !)… Etant un lieu de rencontre, l’assemblée forgeait ainsi un sentiment d’unité au sein des classes dirigeantes. On sait par ailleurs que c’est devant une assemblée générale que fut “jugé” le duc Tassilon de Bavière.

    Je tiens simplement à corriger un petit élement, les comtes, comme les autres grands du royaume (ecclésiastiques et laïques) dans les assemblées générales appelés des plaids généraux. Ceux ci se déroulaient non pas au mois de mars, mais au mois de mai, car nous parlons des Carolingiens, ne l’oubliont pas. Le mois de mars, c’était sous les mérovingiens. Donc après 755 environ, c’est au mois de mai (peu après le premier sacre de pépin le bref, en 754, que ce changement a lieu, donc.)

  • A password will be emailed to you.