Post has published by Maxsilv
  • Participant
    Posts5796
    Member since: 12 avril 2012

    L’excès d’iode a aussi ses inconvénients, mais en cas d’accident nucléaire (typiquement dans une centrale comme à Fukushima-Dayshi), il vaut mieux saturer la thyroïde d’iode non radioactive (en général, de l’iodure de potassium) ; ça évite que ce soit ensuite de l’iode radioactive qui se retrouve dans la thyroïde. Évidemment, il s’agit d’une mesure exceptionnelle.

  • A password will be emailed to you.