Post has published by kymiou
  • Modérateur
    Posts1939
    Member since: 20 juillet 2013

    Si la violence est commune à Nataruk et Djebel Sahaba, le cas n’est pas vraiment le même. Le premier a des airs de champ de bataille avec des victimes retrouvées là où elles étaient tombées ; le second est un cimetière, classé « n°117 » par les chercheurs. Les corps y sont disposés selon le rite de l’époque : position fœtale, orientation ouest-est, face tournée vers le sud.

    https://images.empreintesduweb.com/originale/1501767573.png

    Un peu moins de la moitié des squelettes (ceux marqués de rouge) portent des preuves de mort brutale et on a retrouvé des éclats d’armes chez vingt-six d’entre eux mais ma source, qui date de 2014 (British Museum), précise que toutes les pointes de flèches n’ont pas encore été inventoriées. Certains os montrent des traumatismes antérieurs cicatrisés.

    Cela prouve un état de guerre dans la durée. Il est aussi à noter que deux autres cimetières, contemporains, ont été retrouvés à proximité mais dont les occupants n’exhibent pas de traces particulières. A partir de là, on peut imaginer beaucoup de scénarios, par exemple celui-ci : le 117 serait l’ancêtre du cimetière militaire réservé aux héros morts pour la tribu, peut-être accompagnés par faveur spéciale des membres de leur famille. On peut supposer que des hommages particuliers leur étaient rendus… ou alors, moins anachronique, une rituel conjuratoire pour empêcher leur fantôme de revenir hanter les vivants.

    .

    A l'inverse du généraliste, le spécialiste est celui qui en sait toujours plus sur un sujet de plus en plus restreint. Le spécialiste parfait est donc celui qui sait absolument tout sur absolument rien.

  • A password will be emailed to you.