Post has published by Maxsilv
  • Participant
    Posts5796
    Member since: 12 avril 2012

    Chaque décision est motivée par des intérêts variés ; dès lors, cette compensation pour les plus pauvres est également un moyen pour Périclès de se créer une forme de « clientèle » et de renforcer ses assises dans les institutions de sa cité. Les deux versions ne sont aucunement incompatibles ; toutes deux justifient le choix de Périclès.

    Enfin, pour en revenir à Clisthène, lui non plus n’a pas agit par pur « désintéressement » ; ce serait une vision complètement naïve des enjeux politiques de l’Athènes du crépuscule du VIe siècle.

  • A password will be emailed to you.