Post has published by Petit Poucet
  • Participant
    Posts2324
    Member since: 11 mai 2012

    Sujet intéressant.

    Concernant l’arrêt de l’offensive allemande on entend souvent que le froid à jouer beaucoup. Cependant d’après un article de Stéphane Mantoux, l’offensive allemande stoppe le 5 décembre 1941 et la température n’est tombée en dessous de 0 degré (neige) que la veille.
    Finalement le froid aurait donc surtout pesé pendant la phase de contre attaque soviétique.
    Qu’en pensez vous?

    Il est clair que c’est plus les boues d’automne que l’hiver qui ont genees le deplacement des unites motorisees de pointes allemandes.

    Curieux selon wikipedia :

    “””dès le 23 novembre, les températures chutent à -30 °C. L’armée allemande est à bout de souffle et toutes les unités se battent, il n’y a aucune réserve. Le jour ne dure que six heures et l’une des préoccupations principales des soldats allemands et russes est de trouver une cheminée ou une isba à moitié brûlée pour passer la nuit. D’après certaines sources, le thermomètre descend à -50 °C.Le 5 décembre 1941, par des températures de -20 °C, les divisions sibériennes menées par le général Joukov contre-attaquent au nord et au sud de Moscou.”””

    Faudrait trouver d’autres sources pour nous renseigner sur l’exactitude des conditions meteos a la fin Novembre 41 😆

  • A password will be emailed to you.