Post has published by Ambarequiem
  • Participant
    Posts1027
    Member since: 17 juin 2014

    En réalité, je n’ai jamais parlé de données technique qui aurait pu être mise à mal (à mon avis, tu te trompes de personnes en disant cela)

    Bouh la mauvaise foi! 😛

    Le canon 75mm kwk 40 L/48 avec munition APCR à 1000 mètres a une pénétration de 130. Il perce donc un Jumbo.

    Ce qui est vrai pour le pouvoir perforant du canon, sur une plaque à 90°. Or, sur une plaque inclinée à 30° (donc formant un angle de 60° avec le sol) par rapport à la verticale, à 1000 mètre, le pouvoir perforant du canon chute en dessous de 100 mm. Le glacis du Jumbo faisant un angle de 47° avec le sol, son glacis a peu de chance d’être percé par un obus tiré avec ce canon. Ce que noble te faisait remarqué avec justesse :

    noble 7
    Non. Le kwk 40 ne peut pas percer le jumbo de Face. En effet, le kwk 40 perce du 130mn à 1000 mètres quand le blindage est à 90°. Or le blindage frontal du sherman c’est du 30°. Et contre du 30° à 1000 metres, le kwk 40 ne perce que du 97 mn et pas du 106mn. Donc il est loin de percer les 106 mn d’épaisseurs du jumbo.

    Ce a quoi tu a répondu :

    c’est vraiment simplifié ce que tu dis

    , ce qui en soit est déjà de mauvaise fois, puisque c’est toi qui a fait un raccourci un peu rapide sur le pouvoir perforant du canon, sans tenir compte de la disposition du blindage de la cible que vous envisagiez pour le canon.

    Ambarequiem écrit:

    Tant que l’on compare deux chars, on compare des véhicules qui ont le même rôle sur le terrain : avancer sous le feu ennemi, c’est le cahiers des charges de tous les engins de combat.

    On utilise pas un char léger ou moyen de la même façon qu’un char lourd.

    Et en fonction de quoi… des données techniques du char. De sa capacité à survivre sur le champ de bataille qui reste défini par la triade mobilité, protection puissance de feu. Les données techniques sont importantes. On utilise tous les chars pour la même chose : progresser dans un environnement où le fantassin se ferait tuer à brève échéance, et si possible plus vite que le fantassin.

    Parce que les succès allemands sont du à la doctrine d’emploi chars-avions; pas sur la supériorité des chars.

    Les Allemands ne gagnent pas du fait de la liaison char-avion en 1940, ils gagnent du fait de la liaison char-char (radio partout), et de chars avec une mobilité tactique supérieure par rapport aux français (chars plus rapides, avec une meilleure autonomie et une meilleure fiabilité mécanique que la plupart des chars français, sauf le Somua). En plus de bénéficier d’un adversaire qui fait tout dans son plan de bataille pour tomber dans le piège prévu, et ne pas pouvoir y répondre.

    Ce qui est faux évidemment puisque le IV.H fait du 25 km/h en TT.

    Pour la vitesse du Panzer IV en TT, on tourne plus autour de 16-20 km/h. Pour un Jumbo de 20 à 22 km/h

    En étant plus lourd, le Jumbo est évidemment bien moins de manœuvrabilité qu’un IV.H.

    En fait, les deux châssis sont plus ou moins au même point dans ces versions. Conçu sur une base de 18 tonnes, les dernières versions du Panzer IV sont à 25 tonnes, donc le châssis et les suspensions se prennent une surcharge de 7 tonnes. Conçu sur un châssis de 30 tonnes, le jumbo accuse aussi u surpoids de 7 tonnes. Le sherman ayant un avantage puisque sa motorisation lui donne 13 chevaux/tonne alors que le panzer IV n’en a que 12. Donc, disposant de plus de puissance, je donnerait un avantage au Sherman.

    Étant plus lourd, il demandera évidemment une plus grosse logistique: c’est une évidence.

    Oui, mais ce ne sont pas les américains qui souffrent le plus des problèmes logistiques.

    Non, il n’est THÉORIQUEMENT surpassé que sur l’armement et le blindage: qui n’a pas réellement d’importance selon la configuration du terrain où il combat.

    Parce que s’il combat en ville, en forêt, dans le bocage ou dans la jungle: ces avantages ne le sont plus.

    Surpassé sur l’armement, le blindage, et sur la mobilité, en effet, le seul emploi efficace du Panzer IV contre un jumbo est dans un terrain compartimenté et en embuscade, et de préférence de flanc, parce que s’il se fait repérer, il est mort et s’il veut l’attaquer de face, il a intérêt d’avoir les bon obus, parce que sinon, il ne pourra le faire qu’à 100 m.

  • A password will be emailed to you.