Post has published by glapsvidr
Participant
Posts754
Member since: 31 octobre 2012

Il faut comprendre que des le 13eme siecle, il y a eu des communautes allemandes qui sont parties vers l’est. Et que en 1940, pres de 10% de la roumanie etait des allemands. Par allemand, ils n’avaient pas la nationalite allemande, mais la “culture”. Toujours l’exemple roumain, les siebenburger.

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/d/d7/Volksdeutsche.jpg

Des les debut du second Reich, les autorites allemandes ont commences a tenter de permettre aux population “germanique allemande” de revenir en allemange ou d’annexer certaines parties d’autres pays. Le schleswig holstein du Danmark par exemple en 1850.

En 1913, la loi de la nationalite allemande definissait deux type de nationalite allemande, les Reichsdeutsche que je traduirai librement par “sujet imperial” [mais qui se traduirait literallement par allemand d’empire] et les Auslandsdeutsche, allemands de l’etranger.
Cette conception ne date pas des nazis et fait corps avec, je dirais, la conception national allemande.

Les nazis, pervertissant cette idee et la poussant plus loin diront que les scandinaves, les flamands, les hollandais et qq autres pays ne sont pas certes pas des Volksdeutsche mais des allemands de culture. Attention, selon les nazis, un allemand de roumanie “vaut” toujours mieux qu’un flamand ou un scandinave.

C’est a partir de 43 que l’on a autorise les non germanique a s’engager dans la SS. Vu la date… on imagine que vu les pertes, ils engagent a tour de bras. C’est aussi lie aux intrigues politiques de Himmler pour s’assurer SON armee contre l’armee prussienne.

A password will be emailed to you.