Post has published by asciniquetotalwar
Participant
Posts1483
Member since: 15 avril 2012

Les opérations de récupérations d’armes et d’arrestation de résistants (mais aussi d’espions britanniques très nombreux dans la région) se poursuivront jusqu’en 1943 date du passage de la milice a la SS. Il faut noter aussi que les bretons luttent de manière clandestinnes contres les “traitres” c’est a dire les bretons engagés dans la milice, le PPF ect… les assasinats sont bien sur mis sur le compte des “communistes”. Le passage dans la SS n’est pas bien vu, le PNB s’y oppose ce qui n’est pas le cas de Lainé (qui va être viré du PNB). Un certains nombres de militants vont passer dans la résistance a ce moment la et détourner pas mal des armes récoltés, celles qui ne le sont pas vont être redistribué pour la majorité a d’autre unités de la ss.

Les effetifs restes égaux (elle passe même de 75 a 80) car les désertions sont compensé par l’attrait que donne la SS a beaucoup de nationalistes.
Le but est cette fois ci le renseignement, l’infiltration des maquis. Le Groupe est transféré a Rennes ou est effectués pas mal de tortures sur les résistants capturés.
Les pertes sont très faible jusqu’a la libération. 4 morts (dont un exécuté après sa capture par les résistants) plus un autre “déserteur” qui a été exécuté pour trahison.

Mais le 5 juin 1944 la bretagne bouge. 2 régiments parachutistes français sautent sur la bretagne et organise une quasi insurrection:
(voir mes post ici: http://www.strategietotale.com/forum/95-l-offensive-alliee/14277-l-aeroporte-un-element-cle-de-la-victoire)

Malgré l’aide d’une division cosaque, de la police française, la wermacht et la ss ont le plus grand mal a maté l’insurrection largement aidé par le soutien aérien allié. Les SS bretons le savent et beaucoup demande dés juin 1944 a changé de noms et a être naturalisé allemands! Le 1 aout 1944 alors que le 8 corps d’armée américains entre en bretagne, les allemands autorisent Lainé a organisé la retraite de son groupe de SS. Mais la retraite se passe mal car ils passent par Paris pour rejoindre l’allemagne juste au moment ou éclate l’insurrection. 2 rejoignent les insurgés (Le bihan, tintin la mitraille) 3 sont capturés (Cadoudal, Lizidour et Rual) d’autres prennent la poudres d’escampettes. Le reste a sans aucun doute combattus aux cotés des allemands durant la bataille de Paris. Le groupe est dissous en allemagne a la fin de l’été 1944.

L’après Bezen Perrot:

Ceux qui ont rejoins l’allemagne sont dispersés dans différentes unités SS (sauf la charlemagne) après guerre beaucoup émigre en irlande et rejoignent parfois l’IRA. D’autres choisissent de rejoindre clandestinement la Bretagne ou 6 d’entre eux seront arrêtés.

Son influence dans la guerre:

Difficile de savoir réellement son efficacité les archives sont concernant n’étans pas consultables ont s’appuis sur quelques document allemands et privés. Néanmoins se groupe a formé et quasiment autant de résistants (vu les désertions) que de collabos! Le conflit avec le PNB va aussi entrainé la disparition de ce parti trop petit pour se permettre une scission. Ainsi ce groupe a autant oeuvré contre que pour le fascisme en bretagne.

A password will be emailed to you.