Post has published by Remicas
  • Participant
    Posts2724
    Member since: 12 avril 2012

    “Hérésie” est dérivé du mot grec “choisir” ou à peu près. Au début ça n’a pas vraiment à voir avec l’autorité du pape qui n’a pas vraiment d’influence avant le VIème siècle hormis une certaine prééminence du fait que l’évêque de Rome est considéré comme l’héritiers des apôtre Pierre et Paul. Ce n’est pas non plus réservé à l’Église catholique, eux et les orthodoxes (et plus tard les protestants) passaient leur temps à se traiter d’hérétiques quand l’envie leur prenait (donc Zinki a pas tout à fait tord).

    Une hérésie est une doctrine contraire au dogme, le dogme étant une vérité établie par l’église concernant la théologie, statué lors d’un concile (une réunion de clerc, qui peut être au niveau d’un évêché, d’un royaume ou de l’ensemble de l’Église, alors appelé œcuménique).

    La plupart des grands conciles ont été réunis au cours du IVème siècle pour mettre un peu d’ordre dans une religion chrétienne nouvellement tolérée par l’empire romain, et méritait alors de mettre le tout en ordre.

    La doctrine nestorienne justement s’est dressé face à la décision de l’un de ces conciles, et donc peut être considéré de plein droit comme une hérésie. Par contre ce n’était pas dans un sens péjoratif que je l’entendais (si y’a des nestoriens sur le forum, pardon), après tout depuis ce culte a eu le temps de se constituer comme religion à part entière.

    Par contre Saga les hérétiques n’étaient pas bien vus dès l’origine, et était souvent accablés des pires vices par les Pères de l’Église.

  • A password will be emailed to you.