Post has published by Abenji44
  • Participant
    Posts90
    Member since: 19 décembre 2012

    elle divise, surtout. Trop de gens de gauche pour la droite, trop de droite pour la gauche.
    En apparence, la parité est respecté mais sur les ministères important, une seule femme.

    L’UMP est sur le point de virer Le Maire et Edouard Phillipe (il y a une procédure à suivre mais Baroin veut leur tête, histoire de faire un exemple pour limiter les tentations).

    Pour ce qui est du conflit entre les instances LR et les trois ministres conservateurs du gouvernement, ça m’a l’air compliqué, il n’y a pas de procédure d’exclusion mais en même temps on annonce qu’ils sont virés, eux même n’ont pas l’air de vouloir réellement partir…

    Niveau parité, c’est la même chose que pour les gouvernements précédents: les femmes sont cantonnées aux ministères subalternes (à part Royal à l’environnement pour Cazeneuve et Valls et Taubira à la justice pour Ayrault). L’intention du 50/50 reste louable mais il y a encore du chemin à faire…

    Sinon je pense qu’il est réducteur de dire que ce gouvernement “divise” car trop à droite pour certains, trop à gauche pour d’autre. D’une part une partie de la population (dont des ex vote FN) se félicitent de la formation d’un gouvernement transpartisan, espérant ainsi gagner en “efficacité”. Vu la versatilité de l’opinion publique, c’est un signal faible mais encourageant. De plus, si beaucoup se plaignent du manque de popularité d’Edouard Philippe, il semble faire consensus chez ses anciens administrés même à gauche, notamment pour ses actions culturelle et ce même si d’autres le considèrent comme un simple arriviste.

  • A password will be emailed to you.