Post has published by guiguit
  • Modérateur
    Posts2015
    Member since: 26 août 2013

    on peut même dire que la puissance Avar était sur son déclin, leur seule ambition n’était plus que le pillage qu’ils avaient pratiqués durant des siècles

    Tout à fait, les Avars ne sont plus les guerriers conquérants du Fléau de Dieu. A l’époque carolingienne, ils sont quasi sédentarisé, divisés et mélangés à d’autres peuples. Quoique encore redoutable cavaliers, ils ne sont clairement pas en mesure de résister à une solide armée franque, ce que Charlemagne ignore. Ils me semblerait que tous les peuples qui passent par le Danube ont une réputation de férocité, l’aura dont jouiront les Hongrois à leur arrivée le confirme.

  • A password will be emailed to you.