Post has published by Saganami
Participant
Posts3524
Member since: 12 avril 2012

Pourtant, ta seconde source relativise l’impact de ce sacrifice :

Pour Werner Meyer et Heinz Dieter Finck dans “La Suisse dans l’histoire 700-1700 tome I”, cette bataille de Saint-Jacques sur la Birse n’est guère d’autre qu’un événement militaire du Moyen Age qui ait fait l’objet d’une interprétation idéologique erronée aux XIXe et XXe siècles. En fait, un détachement de reconnais­sance de soldats confédérés, poussé par un désir insensé de gloriole et une folle ardeur guerrière, attaque, en août 1444, une unité de mer­cenaires français largement supérieure, qui l’anéantit. Cette action absurde n’eut aucun effet notable sur le cours des événements poli­tiques et militaires consé­cutifs. L’interprétation de la mort des Confédérés comme un sacrifice patriotique est issue des rêves de gloire nationale que l’on caressait aux XIXe et XXe siècles.

Compagnie de la Rose

A password will be emailed to you.