Post has published by Maxsilv
Participant
Posts5796
Member since: 12 avril 2012

Merci pour ce commentaire vraiment très plaisant à lire, bien qu’assez obscur pour quelqu’un ne connaissant pas cette période de transition entre Haut Moyen Âge et Moyen Âge central.

Cette fin du IXe siècle achève de démanteler un empire carolingien dont la cohésion est mise à mal dès le règne de Louis le Pieux (en effet, ses fils n’attendent pas sa mort pour s’engager dans les problèmes de succession). En fait, la réussite des premiers Carolingiens tient pour beaucoup à l’absence de partage entre les fils, comme un témoigne le fait que Charlemagne et Louis le Pieux se retrouvent uniques héritiers. En revanche, dès que l’on retombe dans les problèmes de succession rencontrées par son prédécesseur mérovingien, l’autorité centrale décline.
Comme tu l’as d’ailleurs très bien souligné, cette brève réunification de l’empire carolingien est pour beaucoup le fruit du hasard des successions. Or, cet aspect est déterminant dans la construction, l’essor puis l’éclatement de cet empire – personnellement, je trouve que c’est aussi ce qui fait le charme de cette période.

A password will be emailed to you.