Post has published by DeathLawlie
  • Participant
    Posts5
    Member since: 8 décembre 2016

    La notion d’usurpateur n’existe pas à cette époque, si une personne est sur le trône c’est qu’elle a été choisi par Dieu. Dans ce cas là on peut aussi considérer Zénon comme un usurpateur et plus de la moitié des empereurs romains et byzantins, sachant que chez les empereurs byzantins 60 sur 80 en gros n’avaient pas de lien de sang avec leur prédécesseurs.

    En fait, pour l’Empereur choisi par Dieu (et même pour tout souverain chrétien) , c’est vraiment quelque chose qui va se développer peu à peu dans l’Empire d’Orient durant le haut moyen age, même si on a quelques antécédents qui s’en rapproche dans l’antiquité comme avec Constantion ou Théodose mais c’est vraiment Justinien qui va initier cette consécration de l’empereur, puis dans l’occident médiéval à partir des Wisigoth durant le VIIe. Dans l’Empire d’Occident, c’est plus compliqué parce que déjà le centre de la chrétienté depuis Constantin est à Constantinople et non pas à Rome, donc c’est difficile de se trouver une légitimé lié à ça du fait que c’est son équivalent oriental qui possède la quasi-totalité des lieux saints de la foi et des grands centres théologiques. Mais en plus, le pouvoirs dans l’empire d’occident étant encore plus instable et affaibli qu’en orient, ça n’aide pas à asseoir sa légitimité.
    Cela dit en passant, Zénon était à moitié-vu comme un usurpateur, ce qui en soit n’est pas tant un problème que ça pour les “romains”, le principal problème pour ses sujets était qu’il fut Isaurien, donc un “barbare”. 🙂

  • A password will be emailed to you.